Revue de presse de l’April pour la semaine 5 de l’année 2018

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Trollnad Dump. Licence CC by-sa.
15
5
fév.
2018
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Developpez.com] L’expression « logiciel open source » souffle sur sa 20e bougie
Par Stéphane le calme, le dimanche 4 février 2018. Extrait :

« Le 3 février a sonné le 20e anniversaire de l’expression « logiciel open source », qui a été adoptée par le directeur exécutif du Foresight Institute, un groupe de réflexion à but non lucratif axé sur la nanotechnologie et l’intelligence artificielle. »

Voir aussi :

[Le Monde.fr] La bibliothèque numérique Open Library inquiète des associations d’auteurs
Par la rédaction, le lundi 29 janvier 2018. Extrait :

« Le projet Open Library, qui veut donner libre accès à des milliers de livres, va trop loin dans sa démarche, estiment plusieurs associations d’auteurs qui dénoncent une violation de leurs droits. »

[Le Point] Algorithmes : « Ce sont les individus qu’il faut responsabiliser »
Par Laurence Neuer, le lundi 29 janvier 2018. Extrait :

« Pour la présidente de la Cnil Isabelle Falque‐Perrotin, la “déviance” des algorithmes est inéluctable, d’où l’importance de les tester régulièrement. »

[LeMagIT] Examen de code source par les autorités russes : des airs de faux procès
Par Valéry Marchive, le vendredi 26 janvier 2018. Extrait :

« De nombreux éditeurs ont, au moins par le passé, autorisé l’examen du code source de leurs produits afin d’accéder à certains marchés en Russie. Une source de vulnérabilité ? Pas tant que cela, soulignent certains. »

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.