Revue de presse de l'April pour la semaine 26 de l'année 2011

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
20
4
juil.
2011
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Slate.fr] Un ordinateur champion d'échecs puni pour dopage

Par la rédaction, le Dimanche 03 juillet 2011. Extrait :

Rybka, un champion d'échecs, vient d'être épinglé pour dopage. Rapportée par le site DailyTech, l'histoire est plutôt inhabituelle pour cette discipline, mais elle le devient encore plus quand on apprend que Rybka n'est pas un humain mais... un programme informatique, et qu'il s'est dopé en copiant le code source de ses « concurrents ».

Lien vers l'article original : http://www.slate.fr/lien/40569/un-ordinateur-champion-d%C3%A9checs-puni-pour-dopage

[Mondequibouge.be] Bienvenue dans le monde des « fabs labs » !

Par Didier Bieuvelet, le jeudi 01 juillet 2011. Extrait :

Grâce à des bidouilleurs de génie, on a depuis longtemps accès à des logiciels libres et gratuits qui fonctionnent aussi bien, sinon mieux, que des logiciels édités par de grandes marques. Le navigateur Web Firefox ou le système d’exploitation Linux font partie des exemples les plus répandus. Aujourd’hui, cette philosophie du « libre » déborde le monde numérique des logiciels pour gagner le monde matériel des objets. Voici les « fabs labs », les laboratoires de fabrication personnelle.

Lien vers l'article original : http://www.mondequibouge.be/index.php/2011/07/bienvenue-dans-le-monde-des-fabs-labs/

[LeDevoir.com] La STM repousse le logiciel libre

Par Fabien Deglise, le mercredi 29 juin 2011. Extrait :

On efface tout et on refait la même chose. La Société de transport de Montréal (STM) envisage, pour une deuxième fois, d'exclure les logiciels libres d'un important appel d'offres visant à acquérir plus de 2500 suites bureautiques. Avec deux études « sérieuses et documentées » en main pour justifier son geste, la STM se prépare donc à accorder ce contrat évalué à 500 000 $ à la multinationale américaine Microsoft, et ce, même si Québec vient d'adopter une nouvelle loi pour faire plus de place aux logiciels libres dans l'administration publique.

Lien vers l'article original : http://www.ledevoir.com/societe/science-et-technologie/326453/la-stm-repousse-le-logiciel-libre

[Silicon.fr] La suite bureautique LibreOffice en quête de certifications

Par David Feugey, le mardi 28 juin 2011. Extrait :

La Document Foundation est en train de réfléchir à la mise en place de certifications pour la suite bureautique LibreOffice. Une excellente idée, qui favorisera l’adoption de cette solution en entreprise.

Lien vers l'article original : http://www.silicon.fr/la-suite-bureautique-libreoffice-en-quete-de-certifications-55260.html

[clubic.com] Un "guide d'autodéfense numérique" pour protéger sa vie en ligne

Par Antoine Duvauchelle, le mardi 28 juin 2011. Extrait :

La protection de la vie privée vient de recevoir deux nouvelles contributions. La première émane de la célèbre association de protection des libertés en ligne, l'Electronic Frontier Foundation (EFF), et l'autre d'un groupe anonyme, qui édite la seconde version de son "Guide d'autodéfense numérique".

Lien vers l'article original: http://pro.clubic.com/legislation-loi-internet/donnees-personnelles/actualite-431546-guide-autodefense-numerique-proteger-vie-ligne.html

[OWNI] Instantané de neutralité

Par Andréa Fradin, le lundi 27 juin 2011. Extrait :

Les Pays-Bas sont le premier état européen à avoir inscrit le principe de neutralité des réseaux dans la loi. Piqûre de rappel pour l'Europe et la France, l'initiative est aussi l'occasion de rappeler, en une image, la définition du concept.

Lien vers l'article original : http://owni.fr/2011/06/27/instantane-de-neutralite/

  • # DIY

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Les fabs labs et le do it yourself en général sont une superbe alternative, surtout s'ils développent des réseaux qui permettent aux non-bricoleurs d'acquérir du matériel.

    Mais qu'en est-il aux yeux des assurances ? Un dégât dû à une machine à laver DIY sera-t-il couvert de la même manière ? :/

    Debug the Web together.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.