Une société choisit l'ERP Open Source Compiere.

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
26
avr.
2005
Commercial
Fabricant de fils connus sous les marques Anny Blatt et Bouton d'Or, Pierre de Loye est une société qui emploie près de 100 personnes. Pierre de Loye a lancé début 2004 une consultation auprès d'éditeurs ERP à qui elle a demandé un engagement forfaitaire. Au final, c'est un ERP Open Source qui a été retenu.

Pourquoi un tel choix alors que le marché ERP regorge de solutions plus matures et populaires ? «Le modèle de la solution répondait globalement à notre métier et notre modèle d'organisation multi-sites. Il est vrai que d'autres solutions du marché pouvaient présenter encore davantage de fonctionnalités mais nous ne nous sommes volontairement pas attachés à ces détails. (...) Notre choix a davantage été motivé par la flexibilité de la solution et l'indépendance qu'un outil open source nous procurait...» explique Jean François Porracchia, Directeur Administratif et Financier.

Le système gère désormais les 5.000 références articles de la société ainsi que près de 20.000 lignes de factures chaque mois.

NdM : Un ERP (Enterprise Ressource Planning ou Progiciel de Gestion Intégré en français) est un « Logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière comme la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, l'aide à la décision, mais aussi la vente, la distribution, l'approvisionnement, le commerce électronique. » (source : http://www.granddictionnaire.com )
La licence de Compiere est la Netscape Mozilla Open Source License (MPL). On peut citer d'autres ERP Libres : Neogia, basé sur OFBiz, et ERP5.
  • # Un pour la route

    Posté par . Évalué à 4.

    Et encore un ERP pour la route;
    * http://tinyerp.com(...) (apperçu fonctionnel)
    * http://tinyerp.org(...) (développeurs, doc, download)
  • # Vos avis

    Posté par . Évalué à 5.

    Bonjour,
    Je serais très curieux d'avoir vos avis sur ces différents ERP open source;

    * Compiere : http://compiere.com(...)
    * Neogia : http://neogia.labs.libre-entreprise.org/index_fr.html(...)
    * OFBiz : http://www.ofbiz.org/(...)
    * ERP5 : http://erp5.org(...)
    * Tiny ERP; http://fr.tinyerp.com/(...) (.org pour download)

    si vous pouviez préciser dans votre avis si vous les avez testé ou non.
    Merci.
    • [^] # Re: Vos avis

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce serait avec grand plaisir que je te donnerais mon avis, mais mon manque flagrant d'objectivité ne serait pas vraiment intéressant pour se faire une idée ;).

      Ce que je peux te dire, c'est que le projet Néogia est une surcouche fonctionnel d'OFBiz, donc il en a tous les avantages techniques mais avec un rajout de développement Objet, une modélisation UML et une bonne dose de génération :)

      Pour de l'info en français en plus du site officiel du projet :
      http://nereide.biz/article.php3?id_article=30(...)
    • [^] # Re: Vos avis

      Posté par . Évalué à 1.

      Bonjour,

      Je voudrait savoir si ces logiciels généralistes font de la gestion de contact approfondie ( gestion des contacts et des organismes, leurs services, les rôles dans les services, les différentes adresses, etc...) dans l'objectif de mailling ciblé.

      Je cherche un tel logiciel actuellement ( je suis en train de tester xrms ( http://xrms.sourceforge.net/(...) ) ) qui fait cela mais je n'ai pas trouvé d'alternative libre pour comparer. Je cherche plutôt du "php-mysql-ware" mais je reste ouvert !

      Si certain ont des pistes...
      • [^] # Re: Vos avis

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je vais répondre pour Neogia (et OFBiz car ces fonctionnalités sont communes aux 2 produits).

        Le modèle Party (gestion des partenaires de l'entreprise qu'ils soient clients, employés, fournisseurs, filliales, organismes,...) permets de gérer pour un party :

        - 1 à n roles (contact, manager, commercial, assistante, ...)
        - 1 à n relations (Y est employé de X, Y fait partit du service Z, Y travaille avec W, P qui est un employé X fait partit des contact de S, etc)
        - 1 à n coordonnées (adresses postales, courriels, téléphoniques, téléphoniques commerciales, postales comptables, etc...)
        - 1 type : Person, entreprise, organisme, agence gouvernementale, etc...

        De plus le composant CRM permet de gérer les activités qui sont exécutées pour ces party avec un suivi des temps.
      • [^] # Re: Vos avis

        Posté par . Évalué à 1.

        Je vais répondre pour Tiny ERP.

        Il y a une gestion des sociétés, des départements (architecture en arbre), et des contacts. (une société = plusieurs contacts, ...)

        Il y a un module CRM qui fait;
        * interface avec Excel et OOo (export/import, publipostage)
        * envoi SMS, FAX, Mass mailing automatique (devis, pubs, ...)
        * segmentation automatisée (clients content, CA, Achats, ...)
        * analyse multi-canals
        * visibilité des événements (devis, factures, demande helpdesk, travaux en cours, ...) depuis la fiche client
        * gestion et suivit des opportunités (achat/vente/helpdesk, ...)
        * routage et suivit des demandes clients
        * gestion des campagnes marketing (automatisation de tâche, analyse des coûts et revenus, ...)
        * pipeline des opportunités, ...

        Pour le CRM;

        Tu peux ne charger que le module CRM si tu n'as pas besoin de gestion de stock, des ventes ou de la compta;

        http://fr.tinyerp.com/module_crm.html(...)
      • [^] # Re: Vos avis

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour de la gestin de contacts approfondie (et CRM) tu as aussi obm (http://obmpro.aliacom.fr)(...) qui est en php...
    • [^] # Re: Vos avis

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Les différences les plus notables entre tous ces produits sont en premier lieu les technologies utilisées :

      - Compiere : Java
      - Neogia : J2EE / UML
      - OFBiz : J2EE
      - ERP5 : Python / Zope
      - TinyERP : Python

      Ensuite leurs différences se situeront au niveau de la couverture fonctionnelle et là seule une étude très sérieuse et relativement longue (puisque nécessitant la réalisation d'un pilote sur chacun à partir du même cahier des charges) permettrait de répondre complétement à la question.
      Ceci étant dit, je ne suis pas contre que toutes les communautés se lancent ensemble dans ce projet qui à mon avis sera très bénéfique pour tous les produits ERP libres
    • [^] # Re: Vos avis

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour ceux là je ne sais pas mais on peut rajouter (qui est encore en développement mais prometteur)

      * GNU Enterprise : http://www.gnuenterprise.org/(...)

      Ce n'est pas à proprement parlé un ERP, mais une suite d'outils pour l'entreprise permettants de créer rapidement un ERP
  • # Orthographe

    Posté par . Évalué à 3.

    Pourquoi un tel choix alors que le marché ERP regorge de solutions plus matures et populaires ?

    Plus mûres.

    Merci d'avance :-)

    ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

    • [^] # Re: Orthographe

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      AMHA, "Plus mature" est le terme le plus adéquate quand on a parle de solution informatique. C'est pas vraimment une question d'orthographe mais plutot de vocabuaire attaché au contexte. :-)
      • [^] # Re: Orthographe

        Posté par . Évalué à 6.

        Cela n'a pour moi rien à voir avec l'informatique. Le domaine ne protège pas des barbarismes.
        Mures est un terme qui convient (avoir atteint la maturité) et qui a l'avantage d'exister, et non matures qui ne doit son existence qu'à un anglais de par trop envahissant.

        Mes deux centimes :-)

        ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

  • # Pub?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est proche du publi rédactionnel, mais je suppose qu'on ne peut y couper...
    • [^] # Re: Pub?

      Posté par . Évalué à 2.

      Espérons qu'on peut compter sur l'équipe des modérateurs de LinuxFr pour que le rédactionnel garde malgré tout son objectivité et sa qualité !
      • [^] # Re: Pub?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Certes mais je crois qu'il est bon pour le libre en général que l'on annonce les entreprise qui font le choix de migrer tout ou partie de leur système d'information vers des solutions à base de logiciels libres et je pense que c'est encore plus vrai pour des parties stratégiques comme l'ERP.
    • [^] # Re: Pub?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Oui, il y a eu beaucoup de débats pour savoir si on passait ou pas la news. Juste pour dire que la news originale n'avait pas grand chose à voir et était réellement un panneau publicitaire.
      On (j'en fait parti) a jugé que c'était tout de même important de signaler que ce genre de solution open source commençait à être utilisé, et que ça génèrerait peut être des liens intéressants sur les ERP.
  • # Publicité ?

    Posté par . Évalué à -1.

    C'est étonnant non. La news est proposé par un membre, dont le compte a été créer il y a 2 jours (le 25.04).

    Ce nouveau membre a au moins dans le choix de son pseudo l'honneteté intellectuelle de se nommer comme la boîte qu'il représente.

    Cependant s'il est souhaitable de rapporter l'existence de solution libres, il serait aussi necessaire que ce genre de "nouvelle" soit mise dans une rubrique (à créer ?) PUBLICITE GRATUITE !!

    • [^] # Re: Publicité ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Ce qui ne serait pas plus mal, étant donné la "professionnalisation" du Logiciel Libre. Evidemment, il faudrait que les news de cette catégorie soit un peu plus que juste de la pub. Un peu comme dans le contenu de cette news: on parle d'un produit Libre, mais on parle aussi des autres alternatives Libres.
  • # Ca manque d'infos tout de même.

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    A priori des publi-informations comme celle-ci seraient plus attirantes si l'on pouvait disposer d'au moins quelques détails interessants:

    - sur quels critères l'entreprise a retenu le choix de Compiere?
    - quelles ont été les difficultées rencontrées dans la mise en oeuvre?
    - quelle plate-forme (OS, Matériel) a été utilisée?
    - et enfin quelle SGBDR a été retenu, sachant qu'à l'origine Compiere ne fonctionnait que sur Oracle. Est-il possible aujourd'hui d'envisager un fonctionnement de Compiere sur PostgreSQL? Parce que là effectivement avec un tiercé (Linux - PostgreSQL - Compiere) 100% OSS on pourrait en faire une sacrée vitrine technologique!
    • [^] # Re: Ca manque d'infos tout de même.

      Posté par . Évalué à 2.

      Compiere sauf erreur a besoin de Sun Java pour fonctionner. Dans le genre libre on fait mieux....
      • [^] # Re: Ca manque d'infos tout de même.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        > Dans le genre libre on fait mieux....

        Tomcat et JBoss sont libres que je sache. Pour un produit de l'envergure de Compiere le choix de l'architecture se limite au couple Java ou .Net. Mais si tu connais des serveurs d'applications qui fonctionnent sous Mono je serais ravi d'en savoir plus...
        Ceci dit ce n'est pas à moi de défendre les choix que ces développeurs ont fait, c'est juste que je les trouve judicieux. Le fait que Java ne soit pas libre est un troll tellement récurrent que je ne continuerait pas sur ce sujet.
  • # Publi-information

    Posté par . Évalué à 2.

    Linuxfr victime d'une pratique très courante : la publi-information a.k.a. PR ou public relations.
    Paul Graham explique comment ça marche : http://www.paulgraham.com/submarine.html(...)

    « One of the most surprising things I discovered during my brief business career was the existence of the PR industry, lurking like a huge, quiet submarine beneath the news. Of the stories you read in traditional media that aren't about politics, crimes, or disasters, more than half probably come from PR firms. »

    « Remember the exercises in critical reading you did in school, where you had to look at a piece of writing and step back and ask whether the author was telling the whole truth? If you really want to be a critical reader, it turns out you have to step back one step further, and ask not just whether the author is telling the truth, but why he's writing about this subject at all. »

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.