Vers un filtrage de masse du web français

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
10
juin
2008
Internet
Profitant de la tenue des assises du numérique, le gouvernement a décidé de réunir les FAI le 10 juin pour leur demander de signer une « charte de confiance en ligne ». Le but avoué est de développer « la civilité et la sécurité de l'Internet », notamment en imposant aux fournisseurs d'accès un filtrage actif du réseau et une démarche proactive.

Derrière quelques points de bon sens faisant consensus et de toute façon déjà développés par les FAI (aider les utilisateurs à lutter contre le spam et le phishing), c'est un aspect bien plus inquiétant qui se dessine. Non satisfait de vouloir contraindre les FAI à un rôle de gendarme, ce texte cherche à faciliter le contrôle du législateur et des ayants-droits sur le contenu en ligne en court-circuitant le pouvoir judiciaire. J'ignore s'il s'agit d'une tradition initiée par Machiavel, Goebels, ou par un sinistre inconnu, mais s'il est bien un aspect commun à tous ces projets liberticides, c'est bien les noms fleuris dont on les baptise à chaque fois. De même que le « Patriot Act » Américain aurait sans doute connu un accueil plus mitigé s'il s'était appelé « Neo Gestapo Act » ou quelque chose d'équivalent, ou que « l'Informatique de confiance » serait plus difficile à imposer aux utilisateurs sous le nom « d'Informatique déloyale » pourtant plus proche de la réalité, de même cette nouvelle "Charte de confiance" est baptisée d'une façon qui tranche quelque peu avec son contenu.

Cette charte ne fait pas vraiment dans la demi-mesure. J'imagine que, quitte à imposer une mesure impopulaire il faut essayer d'y aller carrément, quitte à y revenir plus tard si elle ne passait pas. Elle aborde de nombreux points:

Promouvoir la sécurité informatique
Un peu de diplomatie ne fait pas de mal. Le texte lui même est impopulaire, on commence donc par un point faisant consensus. Les FAI n'ont pas attendu cette charte pour lutter contre les spams et les virus. A vrai dire, le terme de "diplomatie" n'est peut-être pas le bon, les FAI pouvant même se sentir quelques peu insultés de voir le gouvernement leur expliquer quel est leur métier...

Démarche pro active, filtrage de ports, etc.
Bon, là, on devient un peu plus sérieux. Difficile d'oublier que le filtrage de ports peut servir d'autres objectifs que la "sécurité informatique". Sans compter que le texte lui-même, assez flou, laisse ouverte la porte à diverses interprétations.

Filtrage anti-mineur sur les sites pornos
Internet est "dangereux", c'est bien connu... J'imagine qu'il est plus simple de taper sur le méchant FAI qui laisse les enfants voir tout et n'importe quoi plutôt que sur les parents qui ne surveillent pas leur progéniture...

De façon plus générale, cette disposition vise à lutter contre les contenus "préjudiciables", terme on ne peu plus flou qui laisse aussi la porte ouverte à d'autres interprétations...

Suppression automatique des contenus "passifs"
Une grande première. Cette disposition rendrait possible à une autre personne que l'auteur du contenu de supprimer un contenu "passif", c'est à dire n'ayant pas été mis à jour depuis 3 mois (!). Je vois mal ce que la "sécurité" à a voir avec cette disposition, mais elle risque par contre de fort intéresser les censeurs de tout poil.

Filtrage a priori des contenus sur les sites pour mineurs
Cela ne concerne pas uniquement les FAI. Mais dans le genre usine à gaz... Si cette disposition devait être appliquée, les sites trouveront sans doute plus simples et moins risqué de se faire héberger à l'étranger.

Labellisation des contenus
Ou le retour de l'ordre moral. Internet est peuplé de sites "Mauvais" mais il s'en trouve aussi de "Bons". Une commission de déontologie triera le bon grain de l'ivraie, et guidera la brebis égarée vers la lumière. On se souviendra que l'ancien ministre de la culture, Renaud Donnedieu de Vabre, était favorable à la création d'un "label presse"...

Signalement automatisé des infractions
Le vrai problème n'est pas tant que des "infractions" soient signalées. Les FAI n'ont pas attendu cette charte pour apporter leur concours aux autorités en cas d'infraction grave. La différence est que cette disposition vise à faire des FAI des auxiliaires de police en court-circuitant le circuit législatif.

Baisse du formalisme des réquisitions judiciaires
Au stade où nous en sommes, pourquoi se gêner ? Pourquoi s'enquiquiner à faire passer une demande devant un juge tatillon qui pourrait finalement bien rejeter la demande, alors qu'il est si simple de s'entendre entre gens de bonne volonté ?

Pour résumer, derrière un vernis de bonnes intentions et quelques points faisant certes consensus mais déjà mis en place depuis bien longtemps, c'est toute une reprise en main de l'Internet français qui est envisagée. Si nous sommes encore relativement loin du modèle chinois les intentions ne sont pas si éloignées, et je trouverais bien naïf de croire que tout cela se fasse dans le seul intérêt de l'internaute. Comme dans bien d'autres domaines, le plus difficile est le premier pas. Une fois toute cette infrastructure en place, ce qui est le plus dur, il sera bien plus facile de la renforcer graduellement, et toutes les dérives seront possibles.

Aller plus loin

  • # Surveillance ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    La "sécurité nationale" a encore de beaux jours devant elle....
    Compagnons de l'oppression bonjour...

    J'espère que vous utilisez déjà tous des protocoles cryptés... je parle pas de truc faible genre TSL....

    Puis on auras des proxys pour les protocoles....
    Dans quelques temps :
    - Tu viens sur jabber ?
    - Nan jpeux pas chui chez free c'est filtré :/
    - Bah change le port
    - Bah nan marche pas....
    - Passerelle web ?
    - Mon FAI me déco toutes les 3min pour m'empecher de télécharger des ogg.....

    Bref....

    Vive le futur ?
    • [^] # Re: Surveillance ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Filtrage anti-mineur sur les sites pornos

      Il est incroyable de voir la quantité d'usine à gaz pondu pour éviter que des gamins voient du porno. Les filtres parentales n'arrivent pas à tout intercepter. Donc quoi que l'on fasse, il y a toujours le problème des sites étrangers.

      Pour les sites français, il suffit de s'entendre sur une balise informatique "interdis au moins de 18 ans" que poserait un site de lui-même. La grande majorité de ces sites ne veulent pas voir de mineur ! Ils joueront donc le jeu. Cela serait sans doute plus efficace !

      (pour faciliter l'adoption d'une telle mesure, il faudrait peut-être interdire aux entreprises de filtrer les sites avec le tag "-18ans" ?)

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Surveillance ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Et si on avait les .sex avec obligation a tous les sites pornos de se mettre sur un domaine en .sex, ca ne permettrait pas de faire un filtrage parental correct ?

        je n'ai jamais compris pourquoi les américains ont refusé cette extension. Peut être qu'il y a une notion de liberté qui m'échappe. qq1 peut m'expliquer ?
        • [^] # Re: Surveillance ?

          Posté par . Évalué à 7.

          Parce que la notion de ce qui entre dans du contenu "sexuellement explicite" (pour faire un affreux anglicisme), est très variable selon les pays, les cultures, les coutumes, les époques.

          Si on voit des femmes avec les seins à l'air pour vendre des yaourts en France, ça ne sera probablement pas le cas au Qatar (au hasard), et ce n'était pas le cas en France il y a cinquante ans.

          On peut pas assigner à un seul TLD l'ensemble des diversités face à la sexualité.
          • [^] # Re: Surveillance ?

            Posté par . Évalué à 1.

            oui mais vendre du yaourt n'est pas vendre du porno. les pays comme le quatar sont déjà suffisamment actifs en matière de censure. ça ne changerait rien pour eux je suppose.
            • [^] # Re: Surveillance ?

              Posté par . Évalué à 9.

              sauf que ... on ne te vend pas un yaourt: on te vend du "plaisir".

              Lis un peu les discourt des markéting: le produit on s'en fou, on vend ce que l'on peut imaginer "autour": une sensation, un effet "relaxant", "tonifiant", du "bien êtres" ... c'est à dire ... du plaisir.

              Donc, vendre un yaourt, pour le markéting, c'est tenter de vendre du plaisir .... et l'industrie porno elle vend quoi ?
              • [^] # Re: Surveillance ?

                Posté par . Évalué à 10.

                et l'industrie porno elle vend quoi ?

                du yahourt à faire soit même ?

                -->[]
          • [^] # Re: Surveillance ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Un site peut également occasionnellement proposer du "sexuellement explicite", alors que ce n'est pas le but premier du site. Le contraindre à se mettre en ".sex" ou quoi que ce soit est déplacé pour une petite partie du site.
            Wikipedia contient du "sexuellement explicite", faut-il changer wikipedia.org en wikipedia.sex ? Je pense aussi aux sites "galleries" d'images humoristiques qui parfois contiennent des images "sexuellement explicites". Dans ce cas là, un marquage à base de tags HTML, ou de (pseudo-?)entêtes HTTP est bien plus adapté.
            • [^] # Re: Surveillance ?

              Posté par . Évalué à 5.

              boh y'a pire (ou mieux), il y a des guides illustrés de pratiques sexuelles. oui madame.
        • [^] # Re: Surveillance ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Entièrement d'accord avec chag.
          Si ce n'était pas une galléjades, ils se seraient attaqué au problème par la racine en commençant par les sites dégueu. (je ne parle d'une paire de sein bien évidemment). Mais cela non car cela rapporte des impôts.

          Donc au final, leurs déclarations, leurs actions ne sont qu'une façade, permettant de justifier un salaire, voire une légitimité.

          Légalement obliger tout site "porno" a porter l'adresse .sex ou .xxx ne serait pas une gageure. Mais non ! il ne s'agit que de se refaire un vernis.

          Point.
      • [^] # Re: Surveillance ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Ça me semble aussi incroyable la quantité de fric et les moyens technologiques développés pour que les mineurs ne puissent pas accéder à des contenus pornographiques. Quelle est la part d'irrationnel dans ces démarches? Quelle est la fréquentation des sites X par des mineurs? Quelle est la puissance actuelle des filtres parentaux? Bref, est-ce que le phénomène existe vraiment, est-ce que les mineurs sont plus en contact avec la pornographie sur Internet que par des moyens plus classiques (VHS puis DVD, revues...)? Ça me dépasse complètement de voir sur quels critères les décisions politiques sont prises, ainsi que le niveau de compétence des preneurs de décision.
        • [^] # Re: Surveillance ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Tu poses les bonnes questions.
          Dans l'histoire de la censure morale, il a toujours été observé que la protection de la jeunesse n'était qu'un argument pour contrôler de fait ce que voient les adultes.
          Des adultes qui disent à d'autres adultes ce qui est bon ou mauvais pour eux de voir ou de lire, voilà qui me dépasse totalement.
        • [^] # Re: Surveillance ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Il y a vraiment un risque d'aller sur un site par hasard de manière un peu détourné. Genre une pub sur tf1.fr pour la partie adulte (pub soft en elle-même).

          Le pire, c'est de faire une recherche sur "cochonne" ou "chatte" sur google. Effet garanti. Il y a aussi des noms encore plus ambivalent comme Lolita ou teen.

          Avec un tag, cela serait plus simple à détecter.

          Mais c'est vrai que le problème reste entier pour savoir quoi mettre sous le terme "interdis -18ans". Bref, c'est le même problème que pour le .sex.

          Il faudrait un tag "porno for FR" "porno for US", "porno for AS" etc...:)

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Surveillance ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Le problème est double :
            *d'une part les parents qui ne maîtrise pas les outils qu'ils mettent entre les mains de leurs enfants;
            *d'autre part les parents qui laissent leurs enfants utiliser un outil potentiellement dangereux pour eux sans surveillance.

            Le problème ce n'est pas internet.

            La première chose quand on met un outil dans les mains d'un enfant, c'est de s'assurer qu'il ne va pas être dangereux pour lui.

            Si on veux laisser un accès internet à un enfant, la moindre des choses c'est de ne laisser l'accès qu'à un nombre réduit de site via une liste blanche. Et si on a pas les compétences techniques, etbien on ne le laisse pas surfer tout seul.

            Je sais pas moi, il me viendrait pas à l'idée de mettre mon gosse au volant d'une voiture, où alors à la limite sur un circuit fermé. Le gamin qui apprend à rouler sur le parking vide avec son parent à coté, OK, mais il a pas à aller tout seul sur l'autoroute.

            Alors bon, il y a un problème et la solution c'est sûrement pas de brider les voitures où l'internet.
            • [^] # Re: Surveillance ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Si on compare avec les VHS, le raisonnement est le même... ne pas laisser un libre accès à une vidéothèque qui contient des contenus piratés ou porno...

              La différence c'est que les médias et les commerciaux ont tellement dit de "conneries" sur internet pour le vulgariser et faire du fric dessus... qu'on en est arrivé la !
            • [^] # Re: Surveillance ?

              Posté par . Évalué à -4.

              Alors bon, il y a un problème et la solution c'est sûrement pas de brider les voitures où l'internet.

              Et quand tu fais une liste blanche pour ton gamin, tu brides pas Internet par hasard ?
              • [^] # Re: Surveillance ?

                Posté par . Évalué à 10.

                pas internet non.

                Tu bride ta connection internet. Pas l'ensemble de la france.
                • [^] # Re: Surveillance ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Et une solution de filtrage pour mineur assurée par le FAI et désactivable, tu vois une différence fondamentale ?
                  • [^] # Re: Surveillance ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    Moi j'en vois une, car dans ce cas ce n'est plus toi qui décide de ce que tu souhaites autoriser ou pas. Si c'est le FAI qui établi la liste blanche, quels sont les critères à retenir ? Autant demander tout de suite à disney de créer des bouquets de sites pour telle ou telle tranche d'âge. On se retrouvera comme ça avec rien de mieux que de la télévision interactive. Internet ce n'est pas çà, même si c'est ce que la majorité souhaiterait que cela devienne..
                    • [^] # Re: Surveillance ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Le principe de la liste blanche, dans le cas d'Internet, j'ai des doutes effectivement. Ça va aller pour un gamin assez jeune, mais quand il va vouloir "surfer" un peu, ça risque de le limiter vachement, et en supposant que tu puisses l'autoriser, tu risques de te fatiguer assez vite d'ajouter des sites web pour chaque lien sur lesquels il pourrait cliquer.

                      Y compris si c'est toi qui l'établis d'ailleurs, ce qui reste dans tous les cas possible.

                      Blacklister les sites les plus trash, c'est pas la panacée mais ça m'a l'air plus réaliste, dans un esprit plus coopératif.
                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        La liste blanche est au contraire bien plus efficace que la liste noire. Les sites pédo/nazis/etc changent souvent de serveur et/ou de nom de domaine. Les mettre dans une liste noire, c'est inutile, ils n'existeront plus dans le mois qui suit.

                        Une liste blanche peut très bien être partagée et pour les sites qui sont dessus, on est sûr qu'ils ne changeront pas. Et ce n'est clairement pas à l'état de définir cette liste. Elle doit être le fruit d'un consensus entre les utilisateurs, enfin un truc totalement décentralisé.
                        • [^] # pédo/nazi le prétexte

                          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                          Je ne saisi toujours pas pourquoi on parle toujours des sites pédos et nazis comme des exemples que ce qui est très vilain-houlà-là-madame. Vous en connaissez des sites pédos ? Des vrais de vrais ?
                          J'ai comme l'impression que les sites de la scientilogique ou tes témoins de J-O-va font beaucoup plus de mal.
                          Et puis de toutes manières je vais moi-même réguliérement sur des sites trèèèèès à droite. Je lis, je me documente, j'écoute l'avis des autres, et ça m'agace lorsqu'on me retire le droit de savoir ce que les autres pensent. "Ils" sont racistes, "ils" le disent... oui, et après c'est quoi le problème ? Supprimer la possibilité de s'exprimer n'a jamais supprimé le problème sous-jacent. Mon ex-beau-père est d'origine Sénégalaise (noir quoi) et il est bien content de savoir ce qui se dit, plutôt que d'être dans le... heu... noir total. Une ex-copine est née au Maroc (arabe donc), idem.

                          Certains de ces sites trèèèèèès à droite ne seront jamais censurés tout simplement parcequ'il sont activement soutenus par l'UEJF par exemple (on ne touche JAMAIS à l'UEJF, c'est explosif) ou par l'église catholique (pas vraiment mieux). C'est dont totalement bidon. Pourquoi supprimer uniquement les sites "amateurs" et garder ceux qui sont adossés à des groupes de pressions ? ... Suis-je bête, c'est l'essence même de la politique: sucer un peu ici, cirer quelques pompes là, faire le beau devant les caméras.
                          • [^] # Re: pédo/nazi le prétexte

                            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                            Les sites d'extrêmes droites sont soutenus par l'UEJF (Union des étudiants juifs de France) et on ne peut rien faire contre le lobby juif ?

                            C'est une blague non ?
                          • [^] # Re: pédo/nazi le prétexte

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Est-ce que les mineurs sont plus en contact avec la pornographie sur Internet que par des moyens plus classiques (VHS puis DVD, revues...)

                            La réponse est dans la question. Un clic de souris ou un envoi MMS c'est plus ou moins contraignant qu'une récupération d'une cassete VHS, d'un DVD ou d'une revue ?
                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        comme tu le dis 'pour un gamin assez jeune'.

                        Dans le cas d'un ado, s'il veut surfer, il peut aussi comprendre ce que tu ne souhaites pas qu'il fasse, et tu peux sans doute te contenter d'un système plus souple.
                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Le gamin qui n'est plus tout jeune, c'est à lui de se réguler, c'est ça de grandir, peu à peu on prend la responsabilité de ses actes.
                  • [^] # Re: Surveillance ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Tu vois une différence fondamentale entre réguler l'utilisation que fait ton enfant d'un outil et une régulation à grande échelle de l'usage de cet outil pour tout les citoyens ?
                    • [^] # Re: Surveillance ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      En l'occurence, il s'agit de préciser de quoi on parle exactement. Si on es toujours sur le filtrage du porno, on parle pas de filtrage d'internet pour tout le monde, mais pour les mineurs et à la discrétion des parents.
                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                        Si ce n'est pas toi qui met en place le système de filtrage, tu n'as aucun garantie sur ce qui est filtré. C'est l'internet qui passe dans une boite noir avant d'arriver chez toi.
              • [^] # Re: Surveillance ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Non je ne bride pas l'internet. Je bride l'accès de mon enfant à internet.
            • [^] # Re: Surveillance ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Faut faire une liste Noire.

              Mettre tous les moteurs de recherches " courant " yahoo.fr machin truc.

              Et laisser seulement google avec le filtrage activé ( et en black listant la page qui permet de modifier le filtrage )

              + un blocage sur les mots couramment lié au sexe et qu'un enfant pourrait taper. Et ça doit pas faire des milliers, à 10 ans on connais pas grand choses des truc subtiles liée au sexe.

              Au pire une 50 aines de mots clé à bloqué pour la recherche, ce qui n'est pas énorme.

              les deux choses combiné et ça suffit à mon avis dans 99% des cas.

              Après y'a toujours un pote qui peut filer une URL, mais bon il peux ausi mettre ça sur son serveur ftp, ou sur son compte free. Encore plus simple, envoyer par MSN.

              Il faut que les parents fassent leurs boulot aussi, ça reste le meilleur moyen :)
      • [^] # Re: Surveillance ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Suffit de passer devant une librairie ou un kiosque pour voir une nana a poil...

        Je me rappelle une fois sur un kiosque a journaux , la couverture, une nana nue avec les bras qui cachent les parties intimes .. le titre : Machine chose : A quand le Gang bang ....

        J'imagine le gamin de 10 ans qui lit ca et demande a son père : papa, c'est quoi un gang bang ...


        J'utilise internet depuis un bout de temps et je ne suis jamais tombé sur un site porno de manière involontaire... par contre, baladez vous dehors...
        • [^] # Re: Surveillance ?

          Posté par . Évalué à 7.

          J'utilise internet depuis un bout de temps et je ne suis jamais tombé sur un site porno de manière involontaire... par contre, baladez vous dehors...

          A la grande époque des pop-ups (fin 90 ?), ça arrivait vraiment souvent si je me souviens bien.
          • [^] # Re: Surveillance ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Je crois qu'en désactivant adblock, ça arrive encore. J'entend encore des gens s'en pleindre sous IE.
            Et oui, surfer 5 minutes avec internet Explorer, vous verrez Internet autrement !
          • [^] # Porno involontaire....

            Posté par . Évalué à 8.

            Je me rappelle d'une recherche que j'avais lancée sur altavista. A l'époque je bossais chez un FAI. De retour de la machine à café, j'ai trouvé la pièce pleine de journalistes, et évidemment le cameraman filmait MON écran.

            Le problème c'était que ma recherche portait sur les "serveurs X" (comprenez XFree86), mais que les résultats n'avaient pas grand chose à voir avec XWindow System.

            Ce fut un grand moment de solitude.
            • [^] # Re: Porno involontaire....

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Expérience similaire, mais sans témoins: une amie à ramené d'Espagne une levrette. Je voulais des informations à propos de ces chiens. J'ai bêtement tapé "levrette" dans google. J'ai compris mon erreur avant-même que l'affichage ne se fasse :-)

              J'ai rectifié ma requête en tapant "lévrier", ce qui m'a été tout de suite bien plus utile.
      • [^] # Re: Surveillance ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour les sites français, il suffit de s'entendre sur une balise informatique "interdis au moins de 18 ans"
        Le TLD xxx ?
        • [^] # Re: Surveillance ?

          Posté par . Évalué à 7.

          Non, plutot une balise html du genre que les sites mettraient sur la base du volontariat dans leur code et qui permettrait aux moteurs de recherche de les filtrer automatiquement par défaut sans le moindre doute, voire aux navigateurs de les bloquer pour certains utilisateurs à la demande de l'admin.

          Ceci dit les mécanismes de filtrage par défaut de google et de yahoo font qu'il est difficile de tomber par erreur sur un site porno, il est plus qu'évident qu'il ne s'agit là pour le gouvernement que d'une tentative de bénéficier de l'appui des lobbys puritains/bien pensants/réacs genre famille de france qui ne pigent rien à la problématique d'internet.
          • [^] # Re: Surveillance ?

            Posté par . Évalué à 7.

            je voulais dire une balise du genre <META NAME="content-type" CONTENT="18+">
            • [^] # linuxfr

              Posté par (page perso) . Évalué à -4.

              Ici même :
            • [^] # Re: Surveillance ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Ca existe déjà avec le label icra :

              http://www.icra.org/

              D'ailleurs en France l'industrie pornographique encourage les webmasters à tager leurs sites.

              Les processeurs de paiement comme allopass, te demande de le faire.
              Il y'as très peu de site Français qui ne joue pas le jeu.

              Après l'histoire d'avoir une page d'accueil ou te demande si tu veux entrer pour moi c'est de la débilité, de toute façons le visiteur n'est pas obligé de rentrer par la racine de ton site et mettre un putain de javascript sur toutes les pages et tous aussi débile.

              Au final, aujourd'hui le porno, demain les opérateurs de jeux non licencié en France (qui à dit réciprocité des licences européennes ?) sous le prétexte qu'ils veulent protéger l'adiction, garder des recettes fiscal, protéger les acteurs sportifs qui touches des rentes.

              Mais après demain, ils filtrerons mon site car je ne suis pas d'accord avec leurs opinions ??

              Regardez il y'as eu le site révisionniste "Aaargh" blacklisté sur une décision de justice :
              http://www.juriscom.net/jpt/visu.php?ID=717
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Aaargh

              Franchement la censure à déjà commencé ont peu ne pas être d'accord avec leurs idées, mais ce n'est pas en essayant de faire un blacklistage inutile que cela va faire avancer le schmilblick.

              Un dialogue, un site pour contrer leurs idées, démonter point par point pourquois ont est pas d'accord c'est une démarche constructive. Mais la censure n'apporte rien de bon.

              "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire." Jean-François Marie Arouet alias Voltaire.

              Son combat est toujours d'actualité.
              • [^] # Re: Surveillance ?

                Posté par . Évalué à -2.

                Mais après demain, ils filtrerons mon site car je ne suis pas d'accord avec leurs opinions ??

                On en est pas là. J'aime les devins.

                J'aime les devins qui prévoient des délis d'intention.

                Si tu es contre la censure d'un site négationnistes, bat toi contre la loi contre le négationisme.

                "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire." Jean-François Marie Arouet alias Voltaire.

                Pour le porno, il s'agit de mettre en place des filtres pour les mineurs, à la discrétion des parents. De là à la liberté d'expression, il y a un gouffre, le porno n'est pas filtré pour un adulte responsable.
                • [^] # Re: Surveillance ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  > On en est pas là. J'aime les devins.
                  > J'aime les devins qui prévoient des délis d'intention.

                  Je ne suis pas devin, je me base sur des faits. Explique moi l'interet de censurer un site et de ne surtout pas mettre un message du type :

                  Attention ce site est censuré à cause de tel jugement.

                  Non c'est beaucoup plus permitieux, le site est censuré mais tu à l'impression que c'est une erreur web à aucun moment le visiteur ne sait pourquois le site est down.

                  Ont est clairement dans la dictature qui me dit ce que j'ai le droit de lire ou non. Je suis assez grand pour me faire ma propre opinion.

                  Et ne va pas me comparer des débats d'idée aussi répugnant soit t'il avec des sites pédophile. C'est incomparable.

                  Ils ont le droit d'exposer leurs opinion, comme j'ai le droit de ne pas être d'accord avec eux.
                  Ont en revient toujours au combat de Voltaire.
                • [^] # Re: Surveillance ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Si tu es contre la censure d'un site négationnistes, bat toi contre la loi contre le négationisme.

                  Tu estimes donc que ceux qui pensent différement de toi doivent être combattus. Vu que chaque personne a forcément au moins une idée différente de la tienne, tu n'as que 6 milliards d'ennemis. Et encore, je ne compte que les humains vivants (et sur terre).

                  Je suis contre la censure, point. J'estime que les négationistes ont tout à fait le droit d'exposer leurs idées (moisie, mais ça n'engage que moi). Il n'est pas question que je me "batte" contre ceux qui pensent différement de moi... sauf concernant la possibilité de s'exprimer ET de pouvoir entendre l'opinion des autres (même les opinions moisies).
                  • [^] # Re: Surveillance ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    On a pas la même idée du mot "se battre" j'imagine.

                    Mon idée, donc, si la loi sur le négationnisme disparait, il n'y a plus de raison de censurer les sites négationistes.

                    Si la loi contre la pédophile disparaît, il n'y a plus de raison de censurer ...

                    Oups, je sens la faille de raisonnement. Si la pédophilie est illégale, pourquoi autoriser les sites pédophiles au nom de "la censure c'est mal, point." ?

                    Conclusion, quel est le vrai problème selon toi ? la censure d'un site négationniste ou l'interdiction du négationniste selon toi ? Perso au souvenir de ce que j'ai pu ressentir en visitant un camp de concentration et à la comparaison de ce que certains sont prêts à croire comme inepties, alors que tout ça ne date que de quelques décennies, le tout en comparaison de certains scores du FN et des horreurs commises à l'époque, non je ne trouve pas la loi illégitime.
                    • [^] # Re: Surveillance ?

                      Posté par . Évalué à 8.

                      Censurer les sites pédophiles/nazis ne permet pas de lutter contre la pédophilie/le nazisme. Ça ne marche pas.

                      Par contre, pour censurer ces sites, l'État et les FAI se dotent d'outils (techniques, législatifs etc) qui peuvent ensuite servir à censurer d'autres sites. Il faut toujours veiller à ne pas mettre trop de pouvoir entre les mains de l'État pour ce qui est du contrôle des moyens d'expression, car ce pouvoir, même s'il est à l'origine issu d'une intention louable, peut-être détourné.

                      Lutter contre la pédophilie/le nazisme ? Bien sur, en arrêtant les pédophiles et les nazis et en les mettant en prison, pas en rejouant 1984.
                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Lutter contre la pédophilie/le nazisme ? Bien sur, en arrêtant les pédophiles et les nazis et en les mettant en prison, pas en rejouant 1984.

                        Le tout en laissant se propager les images pédophiles et les idées nazies ?

                        Sur les idées nazies, tu veux mettre les nazis en prison, d'accord. Pour quel motif ? Le seul que je voie, c'est la définition d'un nazi, celui qui propage des idées nazies et qui diffuse des sites nazis ... Contradiction spotted.

                        Tu veux laisser son site en ligne tout en le mettant en prison donc. Genre t'en fait un martyr en laissant ses idées se développer au grand jour ... jusqu'à ce qu'elles se soient suffisamment développées ? Ou encore tu laisses des anonymes diffuser les idées nazis sur des sites, de manière non identifiable. J'aurai tendance à dire que "ça marche pas" ton idée de mettre tout le monde en prison, mais c'est tout.

                        Pour les pédophiles aussi, d'ailleurs, prévention voire traîtement avant d'en arriver à l'acte pédophile, ça me semble important. Peut être en évitant les tentations sur le net avant ? j'en sais trop rien, c'est pas vraiment mon rayon.
                        • [^] # Re: Surveillance ?

                          Posté par . Évalué à 4.

                          Le tout en laissant se propager les images pédophiles et les idées nazies ?
                          T'inquiète pas pour ça ... elles ont déja été propagées différement, et elles le seront à nouveau.

                          c'est d'ailleur l'effet pernicieux et completement contre productif de ce style de blacklistage.
                          Tu dis "j'ai blacklister un site j'ai lutté contre le les pédos/nazis" en réalité tu les a renforcé !
                          Je m'explique
                          - si tu cache des idées, alors tu ne peux pas les contredire, vu que tu refuse d'en parler.
                          Niveau éducation on a vu mieux.
                          Il est préférable de discuter des idées, et d'indiquer pourquoi tu estime qu'elle pue, plutot que de les foutre sous le tapis parce que ca te gêne.
                          Tu blackliste un site ? cool, un autre privée sera recréer aussi sec. Les envois par la poste marche très bien aussi.
                          - tu les RENFORCE parce que tu les "martyrise" (entre guillemet) : le méchant c'est celui qui blackliste et empeche les autres d'avoir leur opinion.
                          Avec ça il est simple de récup les plus simples dans les idées moisies "Nos idées sont tellement juste que ceux qui sont au pouvoir veulent nous interdire de penser ça!
                          Ils n'ont d'autre argument que la force. Ca prouve qu'on a raison!"
                          (si en plus tu parle de la domination d'une ethnie, hop tu dis qu'ils ont infiltré le gvt et comme ça le gars à vraiment l'impression de se battre contre un oppresseur)
                        • [^] # Re: Surveillance ?

                          Posté par . Évalué à 4.

                          cela s'appelle la liberté d'expression. Liberté qui n'existe pas en France. En France, on se sent encore coupable et on se dote de tout l'attirail pour faire taire ce qu'on n'a pas fait taire. Mais le problème n'a pas été de faire taire. Le problème c'est que, et c'est dur de l'admettre, on a laissé faire parce que une majorité des Français étaient antisémites. Non les Français n'étaient pas des débiles qui écoutent tout ce qu'on dit. C'était des gens qui ne voyaient pas de mal à ça, parce qu'ils y croyaient. Les Français ne sont pas parfaits et ont tjs été cons.
                          Aux Etats-Unis (et Dieu sait à quel point j'ai du mal à en faire un modèle) c'est tout le contraire. Ils n'ont aucune raison de se sentir coupable, et ils ont un traitement objectif qui date de bien longtemps avant la guerre: la liberté totale sans aucune restriction d'expression (même si les 2 Patriot Acts ont mis cela à mal).
                          On ne fait pas taire, on combat sur le terrain des mots et des idées pour montrer la crasse de l'autre. Le reste n'est que manipulation lâche. Si nos politiques avaient accepté de débattre ne serait-ce qu'une fois contre Le Pen (avec des gardes du corps s'ils le désiraient), le FN n'aurait jamais eu de si bons résultats. On ne fait pas taire un nazi en lui coupant la langue. On le laisse se ridiculiser devant les gens qui ne veulent "plus jamais ça".
                          • [^] # Re: Surveillance ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Je suis de ton avis à propos de l'absence de liberté d'expressions en France. Pour ce qui est des états unis d'amériques, c'est un mythe. Il n'est pas du tout autorisé de l'ouvrir. Peut-être encore moins qu'en France.


                            Aux Etats-Unis (et Dieu sait à quel point j'ai du mal à en faire un modèle) c'est tout le contraire.

                            Moi aussi j'ai beaucoup de mal à en faire un modèle :-) http://www.grioo.com/info10.html
                            Le dernier lynchage massif (plus de 50 victimes, "heureusement" des noirs si vous voyez ce que je veux dire) date de la fin des années 50. Je ne retrouve plus le nom de la ville. Ce genre de chose n'est pas au programme scolaire dans ce merveilleux pays. Un simple oubli je suppose...
                          • [^] # Re: Surveillance ?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            > Aux Etats-Unis [...] ils ont un traitement objectif qui date de bien longtemps avant la guerre: la liberté totale sans aucune restriction d'expression
                            McCarthysme ?
                    • [^] # Re: Surveillance ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je suis de l'avis de Kerro: Il n'y a pas de raison à censurer quoi que ce soit.

                      Nous avons tous en tête ces images de la deuxième guerre. Pour mon cas, un prof d'histoire me les a montrées, et il nous a donné la possibilité d'en _parler_.
                      Vouloir empêcher les gens de salir la mémoire de ces personnes parait logique, mais n'empêche pas le score du FN, ou les tags nazis sur des tombes. De même pour la pédophilie, je ne pense pas que cacher le problème résolve quoi que ce soit. La personne intéressé par des images d'enfants a un très grave problème, tout comme celle qui adhère aux idées de cette fichue guerre (je pense qu'il faudrait également s'interroger de la santé mentale des personnes (Dominique_de_Villepin) qui voient dans les guerres napoléoniennes "l'expression d'un génie", au lieu d'y voir une boucherie).

                      Je pense qu'il faut les laisser parler. On contrôle mieux un groupe qui affiche ces opinions clairement. Si des personnes se laissent influencer par eux, c'est qu'il y a un problème d'éducation, ou de mal être (je comprend mal comment ou peut penser/désirer ce genre de chose, donc je vois mal les causes de cela).

                      Supposons que l'on autorise le négationnisme et que je croise un de ces fou débitant ces conneries dans la rue. Ce qui me gênerais le plus, c'est que des gens le suivent. Si il est seul, il ne sera pas bien dangereux, laissons le divaguer.
                      Pour la pédophilie, je suis convaincu qu'un psy leur trouverait un case en moins. Il faut les soigner, et laisser ces fous dans l'ombre me fait plus peur que de d'en croiser un en face de moi.

                      Ce n'est que mon avis, la question est loin d'être simple.

                      Marc

                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Supposons que l'on autorise le négationnisme et que je croise un de ces fou débitant ces conneries dans la rue. Ce qui me gênerais le plus, c'est que des gens le suivent. Si il est seul, il ne sera pas bien dangereux, laissons le divaguer.

                        Imagine ce mec avec un peu de charisme, un discours séduisant et pas complètement idiot. Les nazis sont arrivés complètement légalement au pouvoir. Il "suffit" d'une période de difficulté économique, d'un peu de désespoir d'une partie de la population, de trouver le bon bouc émissaire, (les juifs à l'époque). Et suffisamment convainquant pour dire "non, mais c'est très surfait le nazisme, c'était pas si terrible, il y a eu des trucs biens, surtout pour les gens comme vous, les vrais patriotes qui travaillez dûrs, avec moi vous aurez les vrais fruits de vos efforts."

                        Il faut une vrai condamnation de ce genre de propos. Il ne faut pas que la "barrière" tombe. Bien évidemment dans tous les cas il faut "en parler" comme tu dis. Seulement ici on en parle, et il ne faut pas laisser quelqu'un prendre de la crédibilité en disant que les photos sont truquées.

                        Personne ne croit que les Américains ne sont pas vraiment allés sur la Lune ou que le 11 septembre à une cause interne aux US. Tiens ... si ?
                        • [^] # Re: Surveillance ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Premièrement, ton commentaire m'a fait peur: "Il suffit d'une période de difficulté économique, d'un peu de désespoir d'une partie de la population". Il ne nous manque plus que le bouc émissaire et l'homme charismatique '><

                          Je me suis mal exprimé: il ne s'agit pas de parler, mais d'instruire. Un enfant ne doit pas suivre un inconnu dans la rue, et un adulte ne doit pas voter pour le premier démago venu. On peut interdire ce que l'on veut, une personne charismatique trouvera un moyen d'arriver à ces fins. On n'a pas pu interdire le négationnisme avant l'arrivée d'hitler, on ne pourra pas interdire le prochain délire du prochain dictateur avant que le pire ne soit commis.

                          Il faut condamner les propos mensongers, quels qu'ils soient, mais par des arguments. Hélas, tu a raison: quant les choses vont mal, on suit le premier venu. Par example, des gens (relativement) instruits ont pris les commandes d'un avion-suicide parce qu'on leur a dit que les états unis, c'est le mal[ref nécessaire, c'est ce que j'ai retenu du 11 sept.].
                          On peut également imaginer que des personnes profitent de ces attentas pour restreindre les libertés individuelles...

                          Marc

                        • [^] # Re: Surveillance ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Je suis d'accord avec toi sur les causes et les conséquences: une personne avec du charisme arrive toujours à convaincre les 80% d'imbéciles de la population au début. Une fois les 80% emportés, ça tombe à 60% puis 30% mais c'est trop tard, la machine est lancée. C'est caricatural mais ça a été prouvé et reprouvé depuis l'antiquité. Que cette personne se nomme Hitler ou Gandi c'est pareil au niveau du mécanisme (mais pas au niveau des résultats, on est d'accord). Avec Gandi par exemple, je fais parti des 80% d'imbéciles qui le suivent. Avec Hitler je fais partie de 20%. Et pour mon voisin c'est peut-être l'inverse. Et pour un autre, il est dans les 80% dans tous les cas.

                          Je ne suis cependant pas d'accord avec le fait qu'il faille mettre des barrières légales. A mon sens c'est 1) anti-liberté 2) contre productif.

                          Il ne reste alors plus que les actions de lobbing, d'information etc. Et les parties "adverses" en font autant. On ne peut pas forcer les gens à être du bon côté de la force (traduire par "intelligent socialement"). On peut par contre agir exactement comme les dictateurs charismatiques. Manque de bol, les "bons" ont rarement l'envie d'obliger les autres à les suivre. C'est pour ça qu'on a rarement un pays gouverné correctement de manière durable. C'est un des arguments des royalistes.

                          Je ne saisi pas la comparaison avec ceux qui pensent que les allunissages sont bidons, ou que le 11 septembre a été conduit par les USA. Je fais partie de ceux qui ont des doutes énormes sur les attentats du 11 septembre. Et pourtant je n'ai aucune envie de censurer ou de combattre ceux qui suivent la thèse officielle. Je les trouve crédules, ils me trouvent idiot :-)
                          • [^] # Re: Surveillance ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Je ne veux pas que Jean-Marie Le Pen, un mec qui a torturé impunénément, n'a jamais été inquiété pour ça, puisse dire des trucs comme "les camps de la morts sont un détail de l'histoire" dans l'indifférence générale.


                            Pourquoi ? Parce qu'il est médiatique, qu'"on" (héhé) sait pertinemment qu'il a tort, et qu'on sait pertinemment qu'il est dangereux.

                            Vous parliez de se cacher la tête sous le sable et d'enterrer le problème ? j'en ai pas l'impression. Vous parliez de débattre du négationnisme, de pas oublier ? On en débat.


                            On ne peut pas forcer les gens à être du bon côté de la force (traduire par "intelligent socialement").

                            On ne les empêche pas de penser ce qu'il veule, mais dans ce cas précis et très particulier, ou les faits historiques sont flagrants (vous me direz, je me suis peut être fait entuber dés mon plus jeune âge,) on les empêche de propager des idées pareilles.




                            Je ne saisi pas la comparaison avec ceux qui pensent que les allunissages sont bidons, ou que le 11 septembre a été conduit par les USA. Je fais partie de ceux qui ont des doutes énormes sur les attentats du 11 septembre. Et pourtant je n'ai aucune envie de censurer ou de combattre ceux qui suivent la thèse officielle. Je les trouve crédules, ils me trouvent idiot :-)

                            M'en doute bien dans ce cas. C'était pour illustrer qu'il ne suffit pas qu'une thèse soit "officielle" pour que les gens la croie. Et qu'en débattre ne suffit pas forcément, malgré profusion d'arguments. D'ailleurs le fait d'être "contre" la thèse officielle fait naître quelque part une sorte de popularité chez quelqu'un, pour quelqu'un de plutôt opposé aux US à la base.

                            D'où l'importance, dans le cas du Nazisme, de condamner fermement là ou globalement s'est passé des horreurs énormes, que les idées sont très dangereuses, ou certains sont pourtant prêt à nier et ou globalement il y a un énorme concensus historique et des témoignages de nos grands-pères.
                            • [^] # Re: Surveillance ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 6.


                              Je ne veux pas que Jean-Marie Le Pen, un mec qui a torturé impunénément, n'a jamais été inquiété pour ça, puisse dire des trucs comme "les camps de la morts sont un détail de l'histoire" dans l'indifférence générale.

                              Pourquoi ? Parce qu'il est médiatique, qu'"on" (héhé) sait pertinemment qu'il a tort, et qu'on sait pertinemment qu'il est dangereux.


                              Tout à fait, il à bien trop d'influence, c'est pour ça que pour être sûr que qu'aucun citoyen ne tombe dans son discours démagogique, nous allons désormais interdire l'usage de la télévision ainsi que la diffusion de journaux, à l'exception peut être des campagnes de propagandes des ministères de l'amour et de la vérité. :)
                              • [^] # Re: Surveillance ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Son discours démagogique n'est absolument pas interdit.

                                Juste son discours négationiste.
                                • [^] # Re: Surveillance ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Mais comme tu le soulignes toi même, c'est bien parcequ'il est lié à un discours démagogique que le discours négationiste pose problème.

                                  Le problème c'est donc plus la démagogie que le négationisme.
                                  • [^] # Re: Surveillance ?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    le discours négationniste est historiquement faux et nie des horreurs. C'est une insulte aux victimes de l'époque, aux rescapés qui ont vécus ces horreurs. Je rapprocherait plus ça de la diffamation, qui est condamnable elle aussi.

                                    Le discours démagogique, c'est autre chose.
                                    • [^] # Re: Surveillance ?

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      Marrant que ca tu trouve ca si horrible, alors qu'on peut dire qu'au cambodge finalement il ne c'est rien passé (1 à 3 millions de mort) et que ca te choque pas le moins du monde qu'on ne soit pas inquiété.

                                      Les victimes de la seconde seraient elles plus humaines que les cambodgiens ?
                                      (Bon parlons pas des africains hein, après tout y'a jamais eu non plus de génocide là bas... et jamais avec l'aide/la bienveillance de certains pays occidentaux).

                                      Soit on considère que tenir des propos "négationnistes" pour TOUTES les horreurs est condamnable, soit pour aucune.
                                      Mais le faire que pour un acte particulier fait plus penser à a de la démagogie qu'a une véritable volontée de respect.

                                      D'ailleur en ne considérant que les victimes de la secondes, n'est ce pas une façon de nier toutes les autres victimes, et donc d'insulter ces victimes ?
                                      Tu rapproche les propos négationnistes à la diffamation.
                                      alors quand va tu poser plainte pour diffamation pour le gvt envers le génocide cambodgien?


                                      Allez, si l'état français voulait vraiment éviter d'insulter les victimes, il reconnaîtrait les actes de torture qu'il a fait en algérie!
                                      il aurait reconnu depuis longtemps ses harki (il y en a eu 100 000 à 200 000), mais après tout, eux ils sont noir , c'est pas grave si on les nie et on les laisse crever en algérie, hein, par contre si on parle de juifs la c'est grave.

                                      allez je t'aide pour les harki, vu que tu as un immense respect pour toutes les victimes


                                      Georges-Marc Benamou, dans son livre Un Mensonge français, avance le chiffre de 70 000 victimes. Le Comité national de liaison des harkis survivants avance le chiffre de 150 000 harkis tués, et de 16 000 sauvés par leurs officiers français qui désobéirent aux ordres.
                                      Les massacres de supplétifs ont commencé dès mars 1962 et ont culminé à l’automne. Les autorités françaises ont été au courant des faits comme le prouve les rapports faits par des Français en Algérie. Ces massacres sont dus à des règlements de compte, des vengeances mais aussi au zèle des « marsiens », ralliés FLN de la 25ème heure, voulant montrer leur patriotisme.
                                    • [^] # Re: Surveillance ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.


                                      le discours négationniste est historiquement faux et nie des horreurs. C'est une insulte aux victimes de l'époque, aux rescapés qui ont vécus ces horreurs. Je rapprocherait plus ça de la diffamation, qui est condamnable elle aussi.


                                      Et donc exprimer des idées fausses ou nihilistes ça doit être considéré comme un crime aussi ?

                                      L'interdiction d'exprimer des idées dont la société à fait un taboux, c'est l'étape juste avant le crime par la pensée.

                                      Car après tout, en oppressant les personnes qui tiennent à exprimer des idées aussi gerbantes soient-elles, non seulement tu ne leur fera pas changer d'état d'esprit, mais en plus tu en feras des sortes de martyre. Au lieu de démontrer l'absurdité des propos tenus, tu ne fais qu'instaurer une aura mystiques à ces propos, surtout pour les esprit enclins à les suivre.

                                      De plus dès lors que tu acceptes la censure, tu acceptes de mettre fin à ta liberté de jugement et d'avoir une confiance aveugle en des inconnus qui jugeront ce qui est bon de penser ou pas à ta place.

                                      Pour la diffamation c'est pareil, obtenir la suppression de propos diffamatoires ne fera pas tomber le doute de la véracité de ces propos. Par exemple en ce moment ΠαζαΠατα à décidé de me dénigrer et même de m'attribuer des propos que je n'ai pas tenu comme ici https://linuxfr.org/~jadatux/26753.html#938847 (je crois qu'il m'en veux parceque je ne suis pas d'accord avec lui sur l'existence des dieux, mais je ne suis pas sûr)

                                      Le mieux c'est encore de faire remarquer que ses propos reposent sur rien. Bon après bien sûr on peu pas être partout et empêcher que n'importe qui disent plein des méchancetés infondés sur soi, mais là c'est du même acabit que de dire sortir de chez soi c'est prendre le risque de se faire écraser.
                                      • [^] # Re: Surveillance ?

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        Et donc exprimer des idées fausses ou nihilistes ça doit être considéré comme un crime aussi ?

                                        Ben non, j'ai insisté sur le fait que c'était un cas très particulier.


                                        Pour la diffamation c'est pareil, obtenir la suppression de propos diffamatoires ne fera pas tomber le doute de la véracité de ces propos.

                                        Soit il y a une preuve des propos et il n'y a pas de raisons qu'ils soient supprimés, soit il n'y en a pas, et c'est dans ce cas qu'on peut parler de diffamation.

                                        Disons qu'obtenir la suppression, ça a plus de "cachet" que de dire "non mais euh c'est pas vrai" dans un pays ou il y a une justice.


                                        Le mieux c'est encore de faire remarquer que ses propos reposent sur rien.

                                        La décision de justice, c'est pareil mais en mieux, parce qu'un tiers qui n'a rien a voir avec l'affaire t'as ou pas soutenu avec les raisons qui vont avec.
                                        • [^] # Re: Surveillance ?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.


                                          Ben non, j'ai insisté sur le fait que c'était un cas très particulier.

                                          Et qui doit décider pour moi quels sont les cas particulier dont je ne devrait pas être informé ?


                                          Disons qu'obtenir la suppression, ça a plus de "cachet" que de dire "non mais euh c'est pas vrai" dans un pays ou il y a une justice.


                                          Ah bon, cacher des propos plutôt que de les accompagner d'autres propos qui montrent qu'ils sont caduques, ça à plus de "cachet" ? C'est génial, comme ça on peu recommencer par ailleurs sans jamais qu'il n'y ai de démonstration de l'absurdité des propos qui soit publié avec les propos eux mêmes.

                                          Cachez ces propos que je ne serais voir. Diffusez les en dessous de table, que je puisse avoir l'esprit tranquile et l'impression que personne n'approuve ces idées.


                                          La décision de justice, c'est pareil mais en mieux, parce qu'un tiers qui n'a rien a voir avec l'affaire t'as ou pas soutenu avec les raisons qui vont avec.


                                          Franchement je vois pas ce que ça à de mieux à se voiler la face et à ne pas fournir les contre arguments.
                                          • [^] # Re: Surveillance ?

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Et qui doit décider pour moi quels sont les cas particulier dont je ne devrait pas être informé ?

                                            Le simple fait de les mettre dans la loi t'en informe ... Et une fois pour toute, je ne suis absolument pas pour la généralisation de ce type de loi.



                                            Ah bon, cacher des propos plutôt que de les accompagner d'autres propos qui montrent qu'ils sont caduques, ça à plus de "cachet" ? C'est génial, comme ça on peu recommencer par ailleurs sans jamais qu'il n'y ai de démonstration de l'absurdité des propos qui soit publié avec les propos eux mêmes.

                                            T'as lu ce que j'ai mis ? La démonstration c'est le jugement, qui doit être public, et argumenté. Donc oui, l'absurdité est démontrée, une fois pour toute.
                                            • [^] # Re: Surveillance ?

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                              Il n'y a donc plus qu'à mettre en place un ministère de la vérité qui s'occupera de décider de ce qui peux être diffuser ou non. Naturellement la censure sera exception et uniquement fait pour le bien de tous.

                                              Une condamnation de censure ne démontre rien d'autre que le fait qu'il y a une volonté de ne pas laisser une information se propager. Or l'information continura de toute manière d'être propagé. En faire une information qui n'est propagé qu'en cachette, tu te prives de l'afficher publiquement avec des avertissement et démonstration sur le caractère immoral et/ou faux des idées qu'elle transporte.
                            • [^] # Re: Surveillance ?

                              Posté par . Évalué à 4.

                              > Je ne veux pas que Jean-Marie Le Pen, un mec qui a torturé impunénément, n'a jamais été inquiété pour ça, puisse dire des trucs comme "les camps de la morts sont un détail de l'histoire" dans l'indifférence générale.
                              Tu sais, c'est pas parce qu'on interdit pas par la loi qu'on impose "l'indifférence générale"...
                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par . Évalué à 5.

                        La personne intéressé par des images d'enfants a un très grave problème
                        Je vais me faire ultra moinssé, torturé par les rg etc... , mais je ne suis pas d'accord.
                        1°) tu as parlé d'image, sans précisé si c'était à contenu sexuel ou pas, etc...
                        en sous entendu tu parle de pédo pornographie, alors pourquoi ne pas le dire ?
                        2°) il y a une énorme différence entre regarder quelquechose et le faire.

                        Pour donner un autre exemple :
                        torturer quelqu'un est un acte horrible pour moi.
                        Ce n'est pas pour autant que je condamne toutes les personnes qui regardent les films d'horreurs (genre que je n'apprécie pas du tout).
                        Et dieu sait qu'il y en a où les protagonistes torturent les gens pour le plaisir de le voir souffrir dans ces films!

                        Même chose pour les films de cul où ils simulent des viols.

                        (je ne parle bien entendu PAS des snuff movies).


                        Je pense qu'il y a de même, pour la pédopornographie, une énorme nuance entre un type, on va dire, qui ne suis pas tout a fait la norme, mais qui représente aucun risque pour personne, et celui qui passe à l'acte.

                        Ensuite que toute personne regardant des images pédopornographique (est ce que les images déssinées sont du ressort de la pédo pornographie ? ) doive suivre une térapie, je ne suis pas assez calé en génétique (hein sarko) ou en psycho pour le dire.
                        • [^] # Re: Surveillance ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Même chose pour les films de cul où ils simulent des viols.

                          (je ne parle bien entendu PAS des snuff movies).


                          Ton raisonnement est contradictoire. Si j'ai bien compris :

                          On regarde une simulation de viol => OK
                          On regarde un meurtre réel filmé => PAS OK (mon interprétation de "je ne parle pas des snuff movies")

                          Par contre, si on regarde le reste de ton message :

                          On regarde un acte sexuel réel sur un gosse => OK ?!

                          Ça manque de cohérence tout ça...
                          • [^] # Re: Surveillance ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            On regarde un meurtre réel filmé => PAS OK (mon interprétation de "je ne parle pas des snuff movies")
                            Je voulais dire que ce n'est pas tant le fait de regarder qui pose un problème c'est le fait de le produire.

                            (par contre le regarder _parcque_ on sait que c'est réel, a mon sens releve un probleme. Mais je ne suis pas psy donc).


                            On regarde un acte sexuel réel sur un gosse => OK ?!
                            Tu peux me montrer où j'ai dis qu'on regardais forcément un acte sexuel réel ?
                            D'où le but de ma question sur des images dessinées : ce n'est pas réel, est ce que c'est considéré comme de la pédo pornographie ?
                            si on fait un photo montage/effet spéciaux dans un film, idem.

                            Pour toutes les images/photo/film où les modèles et acteur ont plus de 18/21 ans, mais retouché, dans quel catégorie est ce considéré ? (je ne sais pas).
                            • [^] # Re: Surveillance ?

                              Posté par . Évalué à 6.

                              Pour les images virtuel (dessin, etc), c'est autorisé dans certain le pays comme le Japon et interdit d'en d'autres comme la France. Le débat à ce sujet est de savoir si cela va incité les pédophiles (dans le vrai sens du terme, celui qui est attiré par les enfants et non celui qui passe à l'act) à passer à l'act où si cela va au contraire permettre de se décharger (sans mauvais jeu de mot) de leur fantasme avec du virtuel.
                              Il me semblait avoir lu que le système Japonais semblait plus efficace, mais bon les chiffres… déjà quand ça vient d'un seul pays c'est n'importe quoi, mais comparer les chiffres venant d'entité complètement différente, c'est encore pire.
                              Quand à l'âge, c'est très variable suivant les pays. En France par exemple, à 15 ans, ont peut légalement avoir des relations sexuelles avec des personnes plus agées et même avoir des enfants (se marier même me semble-t-il), mais pas regarder de films pornographiques.
                              Il en est tout différent dans d'autres pays.
                              Voici une carte assez intéressante sur justement l'âge de la majorité sexuelle par pays :
                              http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ef/Age_of_Co(...)

                              On voit que ça va de 9 ans à 20 ans.
                              Donc par exemple, avoir une relation sexuelle avec une personne de 14 ans en France entraîne une bonne dizaine d'années de prison, en Espagne, on peut même l'épouser.
                              Cela entraine une bonne complexité au niveau de la législation des sites du fait que les gens ne regardent pas toujours des photos provenant de son pays.
                    • [^] # Re: Surveillance ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      >Si la pédophilie est illégale, pourquoi autoriser les sites pédophiles au nom de "la censure c'est mal, point." ?

                      En France la pédophilie n'est pas illegal, c'est l'acte d'abuser d'un gamin qu'il l'est (ou d'en collectionner les videos)
                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        En même temps faire de la pédophilie un crime, c'est mettre en place le crime par la pensée, bonjour 1984!

                        Oui, la pédophilie entraîne des problèmes, les sévices sur de jeunes personnes qui auront des séquelles psychologiques toute leur vie.

                        Mais bon l'attitude cachés ces désirs que je ne serais voir, en faire un taboux, ça ne réglera rien du tout. D'accord il ne faut pas que des jeunes personnes tombent sur ce genre d'image, mais encore une fois on retombe sur les parents qui ne s'occupent pas bien de leurs gosses.

                        C'est nu plus ni moins l'attitude de punir tout le monde parceque quelques individus se comportent mal. À ce jeux là on peu aller loin, présomption de culpabilité pour tout le monde et permission aux autorités de tirer à vue sur le premier citoyen qui passe parcequ'on sais jamais ça pourrait être une tueur en série en cavale.

                        Franchement moi je n'ai jamais vu d'image pédophile, et je ne sais pas pour vous, mais moi je pense que je me sentirais plus mal qu'autre chose, et je ne me métamorphoserais pas subitement en pédophile.

                        Oui il y a un problème, et plutôt que d'en faire un taboux dont les personnes concernés n'oseront parler à personne si ce n'est à d'autres individus avec les mêmes problèmes s'entrainant mutuellement dans de mauvaises actions, ils feraient mieux d'ouvrir des numéros verts anonyme où les gens peuvent aller en parler. Pourquoi n'y-t-il pas de pédophiles anonymes ?
                    • [^] # Re: Surveillance ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                      Je crois de toutes manière que c'est insortable :-) Il y a toujours un équilibre à trouver entre ce qui est autorisé, ce qui est "bien", ce qui est moralement pas terrible mais qu'il faut garder à l'esprit, etc. Cet équilibre n'est, je pense, pas possible à obtenir avec des lois.

                      Dans des groupes réduits (familles, tribus, entreprises) l'équilibre fonctionne car il y a des sortes de "sages", et il y a de la communication.

                      A l'échelle d'un pays, les "sages" sont sélectionnés sur leurs prestations télévisées (ce ne sont plus des sages mais des acteurs) et la communication entre 60 millions de personnes, on ne sait pas encore faire. Il me semble alors impossible que le juste équilibre puisse être atteind.

                      Et puis il y a les soi-disant susceptibilités. Par exemple si je dis que les nazis n'ont jamais exterminés personnes, outre le fait que c'est manifestement faux (je n'étais pas né mais je suis certain à 99,9999% que c'est arrivé), on va me traiter d'antisémite, de pro nazi ou je ne sais quoi. Et je risque de passer au tribunal. Si par contre je dis que les communistes n'ont jamais tué personne, je ne risque rien du tout. Il y a pourtant eu 3 fois plus de morts pour cause de communisme (URSS, Chine, Koré, Vietnam, etc) que de morts à cause des nazis. Dans cet exemple, la susceptibilité de la LICRA est plus grande que celle des "gens normaux qui ont juste ouvert leur gueule et encore pas toujours".
                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Il y a pourtant eu 3 fois plus de morts
                        3 fois ? amha tu es gentil.
                        3 fois c'était juste sous l'urss , quant ils n'étaient pas en forme.

                        déja rien qu'au cambodge, les khmers rouge ont fait 3 millions de mort.
                      • [^] # Re: Surveillance ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Je nuancerai : avec simplement des lois.

                        Les lois font parti des solutions à envisager, même si c'est pas la panacée et insuffisant en soit.
              • [^] # Re: Surveillance ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                J'ai voulu voir ça par moi-même, une bête recherche avec le sigle de leur association me met leur site web en deuxième lien après la page wikipedia...

                Bref, je trouve ça lamentable de faire interdire ce genre de site, mais d'un autre côté le négationisme c'est pas une chose acceptable.

                Ce qui me choque le plus c'est que aujourd'hui le pouvoir judiciaire a agis, ça a eu un résultat, mais ça a continué hors de juridiction.

                Bref, les politiques sont partis comme don quichotte contre des moulins a vent.

                Soit ils échouent et la liberté restera, soit il réussissent et nous pourront utiliser avec des exemples a l'appui le fameux « c'était mieux avant »
                • [^] # Re: Surveillance ?

                  Posté par . Évalué à 6.

                  mais d'un autre côté le négationisme c'est pas une chose acceptable.
                  Parce que la loi a décidé que ce n'était pas acceptable ?

                  Avec TOUS les génocides/massacre il y a des gens qui disent qu'il ne s'est rien passé/renie des faits/etc..., dans l'indifférence général. Alors pourquoi pour la seconde c'est horrible, mais par exemple pour les communistes ou les cambodgiens, c'est pas grave?


                  Et c'est bien le problème avec le fait d'interdire les propos : ou il y a un argumentaire contre les négationnistes ?

                  Bref, les politiques sont partis comme don quichotte contre des moulins a vent.
                  +1
                  • [^] # Re: Surveillance ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Je pense au contraire que tous les génocides sont graves !

                    Que ce soit les massacres par les russe des tchéchènes ou des kurdes. Dans les deux cas c'est une histoire d'oléoduc ou de pétrole, bizarre...

                    De même que le Rwanda et tous ceux réalisé partout dans le monde.

                    Bref, le soucis avec l'interdiction du négationnisme est que le nazisme « nous » a touché au plus fort via l'occupation, la collaboration et compagnie.

                    Personnellement je serais pour la liberté pure et simple d'expression avec un message d'avertissement du gouvernement obligatoire a afficher pour les sites jugés comme incorrects.

                    Au pire que le gouvernement publie un liste noire des sites internet qu'il juge inacceptable avec un site de signalement pour l'alimenter.

                    Ça pourrais être très bien avec un système de tag, genre :
                    nazi, pédo-pornographie (ah non là c'est prison direct), +18ans, contenu violent, etc...

                    Il suffit ensuite au FAI de fournir un logiciel de contrôle parental qui sait lire et agréger ces listes.
                    Après famille de france et consort fait pareil et hop le soucis est réglé !

                    Mais ça ne marchera jamais car le gouvernement ne comprend pas que sur internet il vaut mieux inciter fortement et donner les outils plutôt que d'interdire.

                    Et puis ils ont de bien plus importante raison de fermer le net :'( comme par exemple limiter que les gens puisse critique le gouvernement via bling-bling et autre ;)
    • [^] # Re: Surveillance ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      >Je parle pas de truc faible genre TSL....

      C'est quoi TSL ? (TLS ?)

      Pourquoi c'est faible ?
  • # Tradition

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    En tout cas c'est une tradition bien expliquée par Godwin, tu gagne un point pour commencer par Goebels.
    • [^] # Re: Tradition

      Posté par . Évalué à 8.

      oui enfin, si je me souviens bien, Goebels etait ministre de la propagande. D'ailleurs, wikipedia nous dit bien que : ministre du Reich à l’Éducation du peuple et à la Propagande sous le régime nazi (1933-1945) et son nom reste indissolublement lié à l'emploi des techniques modernes de la manipulation des masses. Il est devenu synonyme des mensonges et des haines que sont capables de diffuser les propagandes des États totalitaires.

      Et il me semble qu'il bossait quand meme super bien. Donc, godwin quand il y aune relation direct avec un fait historique... j'suis pas sur.

      m'enfin bref...
      • [^] # Re: Tradition

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Et en plus, il n'est pas le premier. Les premières théories modernes de manipulation des masses sont nées aux USA - Edward Bernays, inventeur des relation publiques et de leur technique, il publie Propaganda en 1928 (réédité dans les années 2000 en France, d'ailleurs). Il était le neveu de Freud, et il se vantait d'appliquer les principes de la psychanalyse au méthode de suggestion de masse.
  • # Réaction ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Moi ce qui me fait le plus peur dans tout cela, c'est qu'on sent la sauce monter depuis un moment deja.

    Vendu initialement pour lutter contre le téléchargement "pirate", les mesures proposées s'étendent exactement comme prévu à tout un pan bien plus large des libertés numériques.

    Oui, mais qui s'en soucie en dehors des geeks ? Pas des masses de gens...
    • [^] # Re: Réaction ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Personne s'en soucie vraiment : nous on a rien à se reprocher ! C'est la phrase habituelle à laquelle je m'oppose à chaque fois que je parle de ça.
      Bah quoi c'est vrai, je vote Sarko/Ségo, je vais au supermarché tous les samedis , et "travaille et consomme" sont mes crédos.
      Franchement que demander de plus dans la vie ! Et puis la France c'est un beau pays, ou on a le droit de dire ce qu'on veut. La preuve les manifestants dans la rue, on ne les gazes pas (encore).

      Au final c'est assez marrant de voir que l'état va peut être réussir à réguler l'Internet comme il l'a fait avec les radio libres.

      Bienvenue en démocratie hygièniste.
      • [^] # Re: Réaction ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        les manifestants dans la rue, on ne les gazes pas (encore).

        Mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito mito.

        Ça me pique encore les yeux.
        • [^] # Re: Réaction ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          mito mito

          aveugle aveugle,
          fait une recherche sur ce qui s'est passé à Gène lors du G8 !

          C'est ca qui est cool, les gens qui ne voient que ce qui se passe en bas de leur rue et qui traitent les autres de mito ou de paranos.
      • [^] # Re: Réaction ?

        Posté par . Évalué à 4.

        « Au final c'est assez marrant de voir que l'état va peut être réussir à réguler l'Internet comme il l'a fait avec les radio libres. »

        L'État n'a pas fait grand chose pour "réguler" les radio libre : c'est plutôt les mécanismes du marché (vous savez, le fameux libéralisme) et de la pub qui a tout nivelé vers la médiocrité.

        Quid de l'Internet, par contre, je m'interroge...
      • [^] # Re: Réaction ?

        Posté par . Évalué à 1.

        « Personne s'en soucie vraiment : nous on a rien à se reprocher ! C'est la phrase habituelle à laquelle je m'oppose à chaque fois que je parle de ça. »

        Ma foi, puisque l'on flirt avec l'ami Godwin ... Martin_Niem%C3%B6ller
    • [^] # Re: Réaction ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il y a quelques jours, l'un d'entre nous un peu énervé, proposait une certaine violence... Bien que la violence soit à proscrire ! La question se pose !

      Quand déciderons nous tous, qu'ils arrêtent de nous étrangler ?
      • [^] # Re: Réaction ?

        Posté par . Évalué à 2.

        nous avons bien une possiblité c'est de se desabonner d'internet et reprendre une vie normale
        • [^] # Re: Réaction ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          > nous avons bien une possiblité c'est de se desabonner d'internet et reprendre une vie normale

          Justement non : nos chers gouvernants rêvent tous les matins que l'on fasse une chose pareille. Que nous nous privions nous-même du seul média qui échappe encore à leur contrôle, pour se contenter de tous les autres totalement sous leur coupe.

          Abandonner internet, c'est leur faciliter la tâche. La bonne solution, c'est de tout planquer. Quand il y aura du Freenet/Darknet partout, ils en seront pour leurs frais.
          • [^] # Re: Réaction ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Quand il y aura du Freenet/Darknet partout, ils en seront pour leurs frais.

            Tout à fait. Et le jour où on aura des tables de routage un peu partout qui n'autorisent les paquets que vers/de une liste d'hôtes approuvée par l'état, on dira merci à ce genre de raisonnement.
            • [^] # Re: Réaction ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Et le jour où on aura des tables de routage un peu partout qui n'autorisent les paquets que vers/de une liste d'hôtes approuvée par l'état,
              1°) ce ne sera plus internet
              2°) ca n'empechera pas de faire un réseau citoyen. Les réseaux f2f étant une extension des réseaux mesh, les utiliser plus => les optimiser => optimisation réutilisable sur un réseau mesh wifi par exemple.
            • [^] # Re: Réaction ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Le problème n'est pas ce raisonnement, c'est une conclusion logique au filtrage généralisé:

              Si on ne peux plus voire/lire/écouter que ce qui a été approuvé par le gouvernement ( Que ce soit avoué avec liste blanche pour tous) Ou inavoué (Mais oui ma bonne dame y a que les site pédophiles et négationnistes qui sont filtré je vous assure), il est normal de chercher à contourner la censure quand c'est encore possible.

              Il serait bien plus efficace d'éduquer les gens que de tenter de les protéger malgré eux.

              Une liste blache ?
              Suffit de pirater les sites dit "éducatif' écrit avec de pieds, sécurisé avec des mots de passe par défaut...
              Un filtre sur les mots contenus dans la page ?
              les mots sont des images, ou un CSS remet dans l'ordre l'affichage (uniquement l'affichage)

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: Réaction ?

                Posté par . Évalué à 6.

                Il serait bien plus efficace d'éduquer les gens que de tenter de les protéger malgré eux.

                je plussoie. L'argent investi dans des procédures de filtrage longues et coûteuses pourrait très bien être investi dans des campagnes de communication sur différents thèmes (la contrefaçon de logiciels/musique/cinéma ce n'est pas une bonne idée, ne croyez pas tout ce que vous voyez sur internet et conservez votre sens critique (n'accordez pas votre confiance a priori à un site inconnu, renseignez-vous et comparez), encadrez vos enfants lorsqu'ils vont sur internet (très important), etc. etc.)
                • [^] # Re: Réaction ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Faut voir le résultat de la campagne "L'internet + sûr" .
                  Un flop complet, de la pub pour Symantec et Micromou .
                  Interdire l'incitation au tabac ou au chanvre indien ça a un intérêt pour la santé publique .
                  Interdire l'accès à la pornographie aux mineurs ça sert à... rien (je connais quelq'un qui a réussi à foutre des vidéos X sur un ordi public Windows "bien" protégé) .
                  Interdire le piratage ça sert à enfoncer le déficit commercial (€€€ qui partent vers les EU) .
                  Interdire autre chose ça sert à ralentir Internet (cf Freenet et temps nécessaire au filtrage) .


                  Il y a des limites à la prévention .
              • [^] # Re: Réaction ?

                Posté par . Évalué à 10.

                « Il serait bien plus efficace d'éduquer les gens que de tenter de les protéger malgré eux. »

                Éduquer le peuple ??? mais vous ne voudriez pas en plus lui donner le droit de vote ?
                • [^] # Re: Réaction ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  ... et de consommer. Important la consommation.
                  Aucun risque de filtrage des spam^Wemail commerciaux, ni des sites à fric qui piquent les yeux.
            • [^] # Re: Réaction ?

              Posté par . Évalué à 8.

              C'est une bonne chose de forcer la société à faire des choix. Avec Freenet, la société a le choix entre la liberté d'expression totale ou la censure totale. Si elle choisit la deuxième solution, il ne faut pas s'en prendre à Freenet mais à la société.

              Beaucoup de gens ne sont pas favorables à la liberté d'expression, ils sont favorables à la liberté d'expression pour les gens qui ne les dérangent pas trop. Le plus dur c'est de le leur faire avouer, parce que ça les met mal à l'aise. Ils se rendent bien compte que quelque chose cloche quand on commence à leur faire faire des choix.
          • [^] # Re: Réaction ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Justement non : nos chers gouvernants rêvent tous les matins que l'on fasse une chose pareille. Que nous nous privions nous-même du seul média qui ...

            N'importe quoi, un peu cette phrase, si nos cher gouvernants ne voulaient pas d'Internet, il y aurait nettement plus simple pour nous en priver.

            Tu fantasmes sur un monde ou Linuxfr serait interdit parce que site subversif ?

            Pourquoi pas interdire les magazines styles "le virus informatique" aussi, je sais pas si ça existe encore ?
            • [^] # Re: Réaction ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Et justement.

              Je ne me souviens plus trop les détails, mais le magazine "virus informatique" a perdu plusierus fois sa licence presse [si c'est le nom?] ce qui permetait d'avoir des tarifs beaucoup plus avantageux pour la distribution en kiosque.

              Ils ont finis par arréter la distribution, car ils ne rentraient plus dans leur frais.

              Si mes souvenirs sont toujorus exacts, ça a été une forme de censure déguisée, plutôt que d'interdire le magazine, ils l'ont rendu économiquement inexploitable.

              Comme quoi la fiction rejoins des fois la réalité.
              • [^] # Re: Réaction ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Quand ils auront compris qu'ils n'arriveront jamais à nous dicter notre façon de penser, ils auront fait un grand pas ! (mais bon, il ne faut pas se faire d'illusions pour autant)

                Je vais me renseigner à nouveau sur les réseaux libre... ils ont de beau jours devant eux.
                • [^] # Re: Réaction ?

                  Posté par . Évalué à 10.

                  > Quand ils auront compris qu'ils n'arriveront jamais à nous dicter
                  > notre façon de penser, ils auront fait un grand pas !

                  Malheureuement, il est déjà en partie trop tard (en partie seulement car beaucoup, si ce n'est pas tout, se joue maintenant).

                  Je m'explique.

                  En effet, il n'arriveront jamais à dicter A TOUT LE MONDE leur façon de penser, mais ça c'est comme arriver à attraper TOUS les criminels, c'est illusoire. En revanche, il suffit d'arriver à dicter leur façon de penser à une grande majorité des gens pour que le système s'auto entretienne dans une spirale d'atteintes systématiques aux libertés fondamentales.

                  Et c'est ce qu'on voit en ce moment se mettre malgré nous en place.

                  La grande majorité des français ne se préoccupe pas assez de ce sujet pour être suffisamment bien informée, ou bien trouve ses sources de reflexion dans les circuits qui dictent déjà ce qu'il faut penser. Du coup des projets de lois liberticides fleurissent à tout va, et ce d'autant plus vite que les pouvoirs prennent conscience que la pensée de la majorité des français est in fine dictée par des circuits de diffusion de l'information sous contrôle.

                  Nous sommes dans une période clé car nous avons encore les moyens d'informer ou de pousser à s'informer une part non négligeable (mais déjà plus majoritaire hélas) de la population.

                  Mais cela peut se jouer très vite. Une fois les citoyens éduqués à rejeter de leur propre chef tout ce qui remet en cause l'ordre établi (l'ordre existant mais aussi les avis préforgés des citoyens par l'ordre existant) ce sera fini.

                  Et le travail de sappe intellectuelle est déjà bien amorcé, je vois
                  déjà certains rejeter en masse des idées de rélfexion sous prétexte qu'elles sont labellisées extrêmes par les médias dominants, ou d'autres refuser d'utiliser autre chose que windows de peur d'admettre d'avoir été si longtemps dans l'erreur, etc.

                  Et tout cela prend une ampleur d'autant plus inquiétante qu'on favorise le sentiment que toute critique est une critique personnelle, que toute remise en question est personnelle, c'est très visible par exemple lors des campagnes présidentielles (us et fr) où on ne s'attarde plus sur les programmes mais sur l'image du candidat, ce qu'il inspire, la morale etc, qui touchent directement aux valeurs personnelles ancrées au fond de nous. Et puis quand on critique tel avis de tel candidat, on trouve de farouches defenseurs du candidat, non pas qu'il defendent veritablement le programme en question, mais la critique du programme est prise alors comme une critique de leurs valeurs personnelles, car ce sont elles qui les ont fait adhérer au candidat, rien d'autre.

                  Désolé tout ça est très décousu.

                  /glattering, entre dépit, colère, et tristesse.
                  • [^] # Re: Réaction ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    "Démocratie" à l'américaine -> pouvoir suprême des médias
                    "Démocratie" populaire selon Jdanov -> pouvoir suprême de l'Etat
                    Le capitalisme ne vaut pas mieux que le communisme .
                    Simplement dans le communisme la débilisation intellectuelle est commandée par l'Etat, dans le capitalisme c'est fait par des opérateurs privés .
                    Il faut maintenant trouver un système qui soit vraiement bien .
                    • [^] # Re: Réaction ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      "Il faut maintenant trouver un système qui soit vraiement bien ."

                      Exact ! Mais personne à l'air de vouloir faire sa... En politique on reste dans le vieux système Gauche Vs. Droite...

                      A nous tous de nous casser le cul pour trouver quelque chose de bien !

                      Vous connaissez des gens réfléchissant a sa ? ou on est 2 dans le monde a y avoir penser ?
                      • [^] # Re: Réaction ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Héhé, c'est beau la naïveté. Les système politiques c'est réfléchi depuis des années, la démocratie ça a été expérimenté en premier par les grecs, il y a quelque ... millénaires.

                        La République Française date de quelques siècles, on en est à la cinquième version de la constitution.

                        Il y a quelques démocraties dans le monde, et on a expérimenté d'autres systèmes, comme le communisme, la royauté qui a sauté plein d'autres. Des gens ont imaginés des utopies.

                        Des variantes de la démocraties ont été imaginées, crées, voire prônées récemment, la démocratie directe ou représentative, on a pensé à des systèmes anarchiques, ...

                        Donc non, il n'y a pas que deux personnes qui y ont pensées dans le monde, pour répondre à ta question :)

                        Après ça veut pas dire qu'il est impossible d'améliorer les choses, mais je t'avoue que la mise en pratique de certaines idées se révèle utopique, et qu'à mon avis que ça converge globalement, je veux dire dans les différentes démocraties dans le monde, qui sont plus ou moins indépendantes, vers un système à démocratie représentative/présidentielle avec un système bipartite ça veut dire quelque chose (reste à savoir quoi, après.)
                        • [^] # Re: Réaction ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.


                          Héhé, c'est beau la naïveté. Les système politiques c'est réfléchi depuis des années, la démocratie ça a été expérimenté en premier par les grecs, il y a quelque ... millénaires.


                          Ouais enfin la démocratie grec dont tu parles, mis à part le nom, ça avait pas grand chose à voir avec ce qu'on à en tête quand on parle de démocratie aujourd'hui.

                          Je suis d'accord sur le fait que certaines idées sont tout simplement pas applicables telles qu'on aimerait. Par exemple toute les tentatives d'instaurer un système communiste ont pour autant que je sache fini en dictature.
                      • [^] # Re: Réaction ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Il y a deux problèmes majeurs dans la "démocratie" réelle :
                        -Les grandes entreprises qui dictent tout
                        -> il faut favoriser les PME (de Villiers a proposé une réduction d'impôts de 50 %, rien que ça)
                        -Les grands médias qui dictent tout
                        -> il faut une liberté d'expression totale

                        Et dire qu'on veut absolument bloquer la pornographie sur Internet alors qu'on trouve HotVideo/Chobix/etc. dans n'importe quel kiosque du coin .
                  • [^] # Re: Réaction ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Et puis quand on critique tel avis de tel candidat, on trouve de farouches defenseurs du candidat, non pas qu'il defendent veritablement le programme en question, mais la critique du programme est prise alors comme une critique de leurs valeurs personnelles, car ce sont elles qui les ont fait adhérer au candidat, rien d'autre.

                    Euh, faudrait aussi parfois se remettre en question... c'est exactement ce qu'on constate chez les défenseurs de LL (dont moi il est vrai).
                • [^] # Re: Réaction ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  J'ai essayé Freenet .
                  Facile d'emploi pour n'importe qui de motivé .
                  Et l'index des sites francophones avait plus de critiques du gouvernement que de porno/X/se*e/etc.
              • [^] # Re: Réaction ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Et ce n'est pas le seul. Lorsqu'on veut faire un journal papier sur les dérives du secteur médical (qui est à l'heure actuelle dirigé par les laboratoires ... qui n'ont pour interêt que de nous faire consommer des médicaments, même si on peut être en bien meilleure santé sans) on risque aussi de se faire révoquer sa licence de presse.
                • [^] # Re: Réaction ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je t'accorde pas beaucoup de crédit sur le coup, il me semble t'avoir déjà demandé d'être plus précis quand tu citais des organisations alternatives, et t'avais pas répondu ...

                  Bref, avant de juger si la licence de presse était ou pas révocable à bon escient il faut savoir exactement de quoi on parle.

                  (il me semble que c'est toi.)
              • [^] # Re: Réaction ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Cf: Le_Virus_informatique

                La dernière en date a été le retrait de l'agrément pour le magazine Pirates Mag, auquel la commission reprochait d'inciter au piratage informatique, et qui serait ne présenterait pas de caractère d'intérêt général.

                Alors c'est pas très déguisé comme raison de ne plus subventionner le magazine. Ils ont aussi perdu la subvention pour cause de parution pas assez régulière aussi, si j'ai bien compris.

                Commission_paritaire_des_publications_et_des_agences_de_presse

                Après, censure ou pas censure j'en sais rien, mais l'incitation au piratage c'est pas très légal en tout cas :) D'autres publis "sécurité" genre misc, de niveau technique bien meilleur d'ailleurs dans mes souvenirs, s'en sortent très bien.
                • [^] # Re: Réaction ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Ils sont quand même soumis à une épée de Damoclès avec la LCEN (voir un MISC de 2004, juin-juillet il me semble). En effet, la loi (article 323-3-1 du code pénal) exprime :
                  Le fait, sans motif légitime, d'importer, de détenir, d'offrir, de céder ou de mettre à disposition un équipement, un instrument, un programme informatique ou toute donnée conçus ou spécialement adaptés pour commettre une ou plusieurs des infractions prévues par les articles 323-1 à 323-3 est puni des peines prévues respectivement pour l'infraction elle-même ou pour l'infraction la plus sévèrement réprimée.

                  Tout est dans l'appréciation du motif légitime et est donc soumis à l'appréciation du juge. Mais selon les cas et tout en gardant confiance dans le système judiciaire (confiance qui est à la base de toute démocratie) son intime conviction peut pencher d'un côté ou de l'autre selon les débats et le contexte et le manque de jurisprudence sur le sujet le rend épineux. En effet, est-il légitime de publier des revues qui expliquent en détail comment réaliser les pires exactions informatiques ? rien n'est moins sûr. D'un côté, ça peut être détourné, de l'autre il est bon qu'une certaine culture de la sécurité soit diffusée.

                  Idem avec le "responsible disclosure" : faut-il publier les failles ? Non dit la loi à première vue. Oui si on y réfléchit plus attentivement (enfin c'est mon avis). Mais les débats/trolls qu'on retrouve à ce sujet montrent bien que ce n'est pas évident de le reconnaître.

                  On pourra prendre pour exemple Éric Filiol, spécialiste français de virologie, qui estime que pour bien combattre les virus il faut bien les comprendre, et donc bien les étudier. Pareil avec toute recherche scientifique, il faut mettre en commun les connaissances sinon elle se sclérose. Dans un de ses derniers livres ( Techniques virales avancées il me semble) il précise bien qu'il n'a pas tout dit à cause de cet article et que si on veut des compléments, il faut aller voir dans un livre écrit par un américain.
                  • [^] # Re: Réaction ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    +1

                    J'aurai tendance à dire que pour un chercheur en virologie le motif légitime est tout trouvé ... Après c'est sûr que le sujet est épineux et que les applications de ses recherches, par essences, peuvent être détournées vers des motifs moins louables.

                    D'un côté, ça peut être détourné, de l'autre il est bon qu'une certaine culture de la sécurité soit diffusée.

                    J'aurai tendance à dire que c'est un motif légitime, mais ce n'est que mon avis, et faire la différence sur l'intention n'en fait justement pas beaucoup pour celui qui veut exploiter les résultats.

                    Celà dit entre diffuser des connaissance et diffuser un programme informatique, il y a une marge. D'ailleurs il faudrait préciser ce qu'ils entendent par "données" dans le texte de loi. Si c'est un synonyme d'information, effectivement on peut faire entrer n'importe quoi dedans. Si c'est fournir un mot de passe, c'est différent.

                    Et sinon il y a des jurisprudences ou des ennuis judiciaires depuis ?
                    • [^] # Re: Réaction ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      J'aurai tendance à dire que c'est un motif légitime, mais ce n'est que mon avis,
                      ce n'est en effet que ton avis :-) (partagé par beaucoup sans aucun doute) peut-être qu'un juge aurait un avis différent, on n'en sait tout simplement rien. Ne pas vouloir courir le risque est très compréhensible... Ce sont des effets secondaires des lois qui ne sont pas sans rappeler ceux du DMCA américain, notamment au sujet des DRM.

                      D'ailleurs il faudrait préciser ce qu'ils entendent par "données" dans le texte de loi.
                      c'est sans doute volontairement flou pour laisser plus de marge à l'appréciation du juge, ça dit bien toute donnée. L'article de Misc (juillet août 2004) précise que ce qui est plus intéressant, c'est que les caractéristiques (conçus ou spécialement adaptés) avec l'exemple de DeCSS : il a été conçu pour permettre l'interopérabilité, mais il se révèle spécialement adapté pour contourner le zonage des DVD et en faire des copies... Donc ???

                      Et sinon il y a des jurisprudences ou des ennuis judiciaires depuis ?
                      Pas de jurisprudence à ma connaissance (mais je ne suis pas juriste). L'article est beaucoup utilisé pour entamer des procédures judiciaires pour suspicion (valablement appuyée) de détention de logiciels [snip] illégaux quand quelqu'un est soupçonné d'avoir des activités informatiques illégales : ça permet plus facilement aux enquêteurs de mener des débuts d'enquêtes, ça facilite l'obtention de commissions rogatoires nécessaires aux perquisitions, et en général ça débouche sur la découverte d'un délit informatique plus concret que l'enquête visait, mais pour lequel le manque d'informations valables n'aurait pas permis la délivrance de la commission rogatoire.
  • # ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    "I worry about my child and the Internet all the time, even though she's too young to have logged on yet. Here's what I worry about. I worry that 10 or 15 years from now, she will come to me and say "Daddy, where were you when they took freedom of the press away from the Internet?" [Mike Godwin]
  • # Re:

    Posté par . Évalué à 10.

    L'article de PCINpact cité dans la news fait état d'une information exclusive. Elle est pourtant datée du 06 juin à 18h00, alors que l'article de la quadrature du net est publié le même jour, 6 heures plus tôt.

    Je ne sais pas quelle est la définition exacte d'exclusif ceci dit. Est ce juste avoir un canal d'information différent sans avoir repris l'information sur un confrère ?

    Au moins l'article de PCINpact a été repris par le monde et a provoqué pas mal de remous (plusieurs milliers de commentaires. Pareil que les news à propos de DADVIS à l'époque qui ont beaucoup fait couler d'encre virtuelle).


    En tout cas l'article de PCINpact par l'excellent Marc Ress[1] est un régal. Beaucoup d'informations, un peu de vulgarisation pour le petit peon que je suis en matière juridique. Ça m'a donné envie de lire plus. Il y a eu d'autre articles intéressants également sur la série.

    La réponse du ministère : http://www.pcinpact.com/actu/news/44046-ministere-charte-con(...)
    Interview d'une personne du FDI : http://www.pcinpact.com/actu/news/44084-charte-confiance-fal(...)
    http://www.pcinpact.com/actu/news/44085-confiance-charte-lig(...)



    [1] Juriste de formation, qui fait des articles de qualités et qui n'oublie pas le libre (comme on le voit trop souvent dans la presse) lorsqu'il aborde les thématiques numériques. Il est aussi, me semble-t-il, celui qui a publié les (excellentes) interviews de Christophe Espern et d'Alix Cazenave. Il me semble qu'il y avait également une interview d'un guru de l'April (Benoît Sibaud ou Frederic Couchet ?), mais je n'en suis plus très sûr.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 5.

      Si je peux me permettre, l'article de PCInpact est bien mieux que l'article de la quadrature, ou la news linuxfr.

      Mieux parce que plus accessible au grand public, plus didactique et même plus argumenté. Après aussi bien l'article de dlfp que l'article de la quadrature sont "orientés", "militants", genre ça s'adresse déjà à des convaincus, et pas très argumentés au final. C'est un peu dommage quand quelques exemples parlent "d'eux mêmes."

      Genre l'article de la quadrature cite le co-fondateur de la quadrature, comme source d'info externe, ou encore comme communauté ouverte sur l'extérieur, ça le fait pas trop.

      Bon certe le public est pas le même.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 8.

      Juste une précision sur ce point flou : nous avons bien sorti l'article sur PC INpact le 05 juin (voir date des premiers commentaires), puis "remonté" l'actualité le lendemain compte tenu de l'importance du sujet.

      On fait cela de temps à autre afin d’exposer au mieux une information et la garder en page d’accueil. Du coup, le post initial semble avoir été postée le lendemain alors qu'il n'en est rien. Voilà le comment du pourquoi ;). Je vais tâcher de faire modifier le moteur de mise à jour pour remédier à cela, car il est vrai que cela génère de la confusion.

      En attendant, j'ai précisé la date de 1er publication dans le corps du texte.

      Je ne sais pas si j'ai été bien limpide mais ma journée a été peu longue et chargée ;)

      Marc[a]Pcinpact.com
      (merci pour la suite de votre message;))
  • # Vive les proxies

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Il ne reste plus qu'à avoir des proxies dans des pays "fiables".
    • [^] # Re: Vive les proxies

      Posté par . Évalué à 3.

      Hmm, il y en a quand même de moins en moins de ces pays « fiables ». (Ou de plus en plus de « démocraties faibles »…)
      • [^] # Re: Vive les proxies

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je voulais parler de pays qui n'ont pas d'accords juridiques ou policiers avec l'Europe. Qu'ils soient démocratiques n'entre que peu dans la balance.

        Si tu utilises un proxy à l'étranger et qu'on ne peut pas demander au pays en question de dire qui l'a payé ou qui est connecté... censure inefficace.
        • [^] # Re: Vive les proxies

          Posté par . Évalué à 2.

          Si tu utilises un proxy à l'étranger et qu'on ne peut pas demander au pays en question de dire qui l'a payé ou qui est connecté... censure inefficace.
          Moui mais si ce proxy est une société qui a des intérêts en France, il n'est pas garanti qu'elle ne cherche pas à se concilier les bonnes grâces de la France en coopérant avec la justice.

          Un exemple dans un autre domaine (par exemple Google & Gmail, mais mettez ici votre webmail préféré). Supposons que la police française lui demande de quelles IP se connecte le propriétaire d'un compte. Que fait la société ?
          Si elle répond -> elle ne respecte pas la "privacy" de l'utilisateur, et puis qui lui dit que la demande n'est pas complètement abusive ? (et puis une réponse en appelle d'autres)
          Si elle ne répond pas -> politiquement ça peut être fort nuisible pour son image de ne pas lutter contre les pirates pédonazis...
        • [^] # Re: Vive les proxies

          Posté par . Évalué à 5.

          J’ai bien compris mais il est d’usage de considérer qu’un pays qui se dit démocratique porte moins atteinte aux libertés qu’un pays dictatorial.

          Or l’on constate que les démocraties sautent toutes une à une à pieds joints dans ce genre de flicage (les États-Unis, les membres de l’Union Européenne, leurs amis/voisins…), et à chaque fois grâce à un procédé extrêment démocratique : le lobbying, le copinage, les oukases et le contournement des institutions existantes.

          J’en déduis qu’il y a de moins en moins de pays « fiables » pour les proxies et de plus en plus de « démocraties faibles » qui adoptent ce genre de lois.
          • [^] # Tor/Onion rules ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Il faut alors trouver un pays "ennemi" de la France, et en plus auprès d'une entreprise ennemie elle aussi. Le hic: ce sont plutôt des pays n'ayant pas vraiment de proxies disponibles. Je me vois mal tenter de prendre un serveur dédié en Corée du nord (quoi que, ça existe peut-être ?).

            Reste quelque chose du genre de Tor.
  • # Labellisation

    Posté par . Évalué à 8.

    Ca me semble super dangereux de labelliser. Dès lors qu'on impose aux site web de choisir des catégories, on s'expose à ce que les accès internet (cyber-café, accès depuis une entreprise, voire même les FAIs) décident de ne laisser accès, par sécurité, qu'aux sites classés "corrects", donc pas de sexe, pas de subversion etc. Ben oui, pourquoi est-ce que j'aurais envie de consulter des sites de culs depuis mon boulot ? En plus c'est interdit par la charte informatique que j'ai signée. Dans ma boîte, un proxy filtre certains sites. Si on pense qu'on a trouvé un faux positif, on peut faire une requête pour le sortir de la liste noire (sous traitée...). Dans la pratique ça ne marche pas. Parmis les sites bloqués, pour donner une idée de la connerie du truc : http://www.burningheads.com http://homme-moderne.org (désolé je ne sais pas faire de liens sur DLFP), ainsi que dailymotion mais pas youtube (c'est une boîte américaine).

    De même, si mon FAI refuse de me laisser accèder à certains contenus je peux en utiliser un autre. Mais à la fin si plusieurs le font (encore que pour les sites de cul, s'ils le refusent, ils risquent de perdre des clients...), si presque tous le font, comment je justifie le choix d'un autre FAI ? Est-ce que tous les internautes qui ont une activité qui ne rentre pas dans la case bisounours (opposition politique ? activisme ?) vont devoir se faire remarquer en passant par un FAI super alternatif ?

    Sans parler de la difficulté à faire des catégories, du fait des différences d'appréciation (culture) et de la volatilité des sites internet (ça peut changer très vite, donc la sécurité zéro n'existe pas). On se retrouve avec les problèmes liés à un acte de censure parce que... c'est une forme de censure.

    C'est la même crainte que celle de voir lenet géré par un monopole. Le jour ou toutes les vidéos sont de fait hébergées par youtube, (ou de manière marginale ailleurs mais personne ne va ailleurs), c'est youtube qui décide de ce que les gens voient ou pas. Si en plus on ajoute une loi qui rend les hébergeurs responsables des contributions des gens, auto-censure et tout. Hop, internet = télévision.

    Et évidemment ça sert à rien puisqu'il suffira de se faire héberger à l'étranger si on est vraiment un super méchant.

    L'obsession du contrôle...

    (Désolé c'est un peu décousu, mais je me dépêche de poster mon commentaire avant que DLFP ne soit bloqué par le proxy à cause de tous les communistes qui moulent dessus.)
  • # Auto-censure

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Suppression automatique des contenus "passifs"

    Pour les sites perso, l'hébergeur peut rechercher ...

    Et pour les sites hébergés par des serveurs dédiés (par exemple j'ai un serveur dédié chez ovh). Qui s'occupe de décider si le site est passif ?

    Dois-je m'auto supprimer au bout de 3 mois ?



    Peut-on considéré qu'un site est passif, si les pages du sites n'ont pas bougé (mais que le contenu géré par une base de donnée) si ?


    Et une personne qui développe un logiciel mais dont l'évolution est de moins d'une version tous les 3 mois ?
    • [^] # Re: Auto-censure

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Moi, je m'inquiète pour mon site. Que du html/xhtml statique. Pas de PHP ... enfin j'ose espérer que cette mesure ne passera pas (comment le pourrait-elle d'ailleurs ?)
      • [^] # Re: Auto-censure

        Posté par . Évalué à 7.

        C'est le problème de nos lois, c'est fait sans réfléchir.

        Je suis en train de monter un site à propos de lighttpd, je me demande pourquoi supprimer un contenu de plus de trois mois, alors que ce n'est que de la documentation, c'est utile il me semble...

        Et après, pour le supprimer, mon hébergeur devra faire lui-même les manipulations? Virer le contenu de la base de données? Avec les problèmes que cela peut poser? Sans parler des procès que cela pourrait engendrer.

        En bref, c'est inadapté à l'Internet, dont l'un des plus grands principes est d'archiver pour permettre à tous d'accéder à la connaissance.
        • [^] # Re: Auto-censure

          Posté par . Évalué à 10.

          Au contraire, soyons bons joueurs :-)
          C'est avec grand plaisir que j'irai effacer quelques pages sur legifrance et autres sites du gouvernement.
      • [^] # Re: Auto-censure

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Un petit script sed qui enlève/retire une espace à la fin de tes documents une fois tout les trois mois, et hop.

        Puis bon au pire un site statique tu as vite faire le de déménager.
        • [^] # Re: Auto-censure

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Arrêtez de chercher des paliatifs ! Ce serait sous-estimer la gravité de cette loi "m'en fout moi, je sais comment la détourner !".

          Je n'ai clairement pas envie de mettre en place des scripts qui font des modifs sur mon ftp pour mon site que je ne met pas souvent à jour !
          • [^] # Re: Auto-censure

            Posté par . Évalué à 8.

            Arrêtez de chercher des paliatifs ! Ce serait sous-estimer la gravité de cette loi "m'en fout moi, je sais comment la détourner !".

            L'habitude d'être impuissant fasse à l'ignorance de nos élus sans doute... ce qui n'est pas moins rassurant.
          • [^] # Re: Auto-censure

            Posté par . Évalué à 4.

            À mon humble avis cette mesure telle qu'elle est tellement absurde qu'il y a pas besoin de chercher des palliatifs, déjà dans un commentaire il y avait sont but exact, empêcher les spams sur les vieux blogs ... Mais bon pour le coupe les effets de bords et les questions que ça pose sont tellement énormes que ça semble ridicule.
            • [^] # Re: Auto-censure

              Posté par . Évalué à 3.

              Exactement comme la majorité des lois "numériques"... rappelez vous DADVSI et les auto-dénoncés...
        • [^] # Re: Auto-censure

          Posté par . Évalué à 3.

          touch ?
    • [^] # Re: Auto-censure

      Posté par . Évalué à 2.

      A la base c'est uniquement pour les sites dynamiques, c'est pour eviter que des commentaires continuent d'arriver sur un blog/forum abandonné. Apres la facon dont ils presentent ca...
      • [^] # Re: Auto-censure

        Posté par . Évalué à 3.

        Mais ce n'est pas déjà le cas ? je veux dire, il arive très souvent qu'il soit impossible de faire des commentaires sur des blogs et des forums passé un certain temps. Plus, je ne me rappelle pas avoir trouvé des sites où c'était toujours possible quel que soit l'âge de la conversation.
    • [^] # Re: Auto-censure

      Posté par . Évalué à 2.

      On rajoute un truc à la con du genre
      <script>
      document.write("Dernière édition : " + Date.today() + " .");
      </script>
    • [^] # Re: Auto-censure

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Notre gouvernement est partisan des autodafés. Autant le savoir.

      Quand à la limite de trois mois elle s'explique simplement : la prescription en matière de presse est de trois mois. Donc si j'exposais les mensonges ou les turpitudes de par exemple, notre bien aimé président, et que personne ne me tombe dessus pendant trois mois, je pourrai le maintenir sur le web ad vitam aeternam (cool url don't change).
      Avec ça, plus de soucis. Et puis une société sans passé c'est génial. Plus personne ne peut constater les similitudes entre des évènements contemporains et l'instauration de régime totalitaire.
  • # MAM égale à elle même

    Posté par . Évalué à 10.

    On en sait un peu plus:

    http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-35771140@7-37,0(...)

    Intention louable ... mais ça veut dire blocage d'IP.... et là niet

    Si des pédophiles ont un site sur un serveur web hébergeant autre chose et bien ces sites seront eux aussi bloqué.

    Ca sent le blocage d'IP pour des sites non pédophiles comme Pirate Bay ou autres votre discours.

    Car c'est bien connu messieurs dames le P2P c'est l'arme des communistes, des nazis, des pédophiles, des terroristes etc...

    Alors Madame la ministre, vos conseillers techniques vous ont ils parlé:
    - de la cryptographie
    - de la steganographie (je suis surs que ces pervers sont experts)

    Je pense que oui et vous essayez une fois de plus de nous prendre pour des idiots.

    Il serait temps que vous compreniez qu'à l'heure de la mondialisation le contrôle de l'information c'est fini.

    Votre sacro-saint-gaullisme a du mal à s'intégrer à la société de l'information.

    Changez de paroisse.
    • [^] # Re: MAM égale à elle même

      Posté par . Évalué à 4.

      De la dépêche : La ministre de l'Intérieur a indiqué qu'elle n'imposerait "pas de conditions techniques"


      Ca sent le blocage d'IP pour des sites non pédophiles comme Pirate Bay ou autres votre discours.

      Pas forcément, ça sent aussi le proxy transparent filtrant, techniquement c'est jouable, sur les ports "standards".
    • [^] # Re: MAM égale à elle même

      Posté par . Évalué à 2.

      "C'est l'Etat qui prendra la responsabilité d'informer les fournisseurs d'accès du contenu pédopornographique" des sites visés, a indiqué la ministre.

      un petit flux RSS s'il vous plait \o/ je vais devenir mon propre FAI et j'ai besoin de contenu pas cher pour attirer les grosses truffes à filtrer \_o<
      • [^] # Re: MAM égale à elle même

        Posté par . Évalué à 2.

        La bonne vieille méthode du DNS-RBL, non? Tu me files un lien potentiellement pédopornographique et je te file en échange une information comme quoi "oui ou non" je l'ai dans ma base.

        Pas prendre les gens pour des cons, non plus.
      • [^] # Re: MAM égale à elle même

        Posté par . Évalué à 5.

        Je vois mal tous les équipements des FAIs parcourir un arbre d'IPs "non approuvées par le père du peuple"...
        D'autant plus, qu'il suffira de changer d'IP (une machine zombie, probablement windaube, fera l'affaire) dans les DNS (si il y a DNS). Ou encore juste refiler les nouvelles IPs aux intéressés par d'autres cannaux. Ce qui est marrant c'est qu'il y a encore des gens qui s'imaginent que le trafic d'une IP peut être raisonnablement associé à une personne, tiens... d'ailleurs j'ai envie d'ouvrir mon routeur wifi à tous le monde. Si suffisament de gens font comme moi, j'aurais plus de facilité à trouver un point d'accès avec mon futur ultra-portable pour mes mail, mon chat etc...
        On peut déjà imaginer le succès d'un soft de rebond à l'étranger. Pas la peine d'avoir un truc délirant comme tor, mais juste un réseau qui permet de rebondir à l'étranger sur des IPs "approuvées" pour atteindre des IPs "non approuvées".

        Brian:"Hé Kévin, tu viens chez moi pour mes 12 ans, je sais que tes parents te surveillent lorsque tu surfes sur internet, mais pas les miens et je vais te montrer un petit logiciel qui permet d'aller surfer sur les sites interdits par le père du peuple, tu verras y a des sites qui lui en mettent plein la figure!"
        Moralité: ne surtout pas laisser vos enfants avoir des amis!!!!!!
  • # Réponse

    Posté par . Évalué à 2.

    Je me demandait si il n'y avait pas moyen de faire sentir a ces élus que cette maneuvre va a l'encontre de tout bon sens et de justice.... c'est pas parceque 1% des conducteurs font un exces de vitesse que l'on confisque les voitures de tout le monde (d'ailleur j'ai bien aimer le calcul des vitesse moyenne des candidat au dernière présidentiel :-s )

    Ne pourrait on pas TOUS envoyer un mail à ce/ces elu(s)? Le but est bien de faire exploser leur(s) boite mail, mais comme ces mail vienne de personnes différentes il n'y aurai pas d'infraction mais une grosse gène de leur coté, ce qui est le but.
    • [^] # Re: Réponse

      Posté par . Évalué à 4.

      ce qui est le but

      euh, perso je pense pas qu'ils lisent eux même leurs mails ni qu'ils les utilisent vraiment pour des choses "cruciales"... donc je pense qu'ils s'en tamponnent fermement
    • [^] # Re: Réponse

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je te parie un cornet de frites qu'ils ne lisent pas leur mail: en France, la marque de pouvoir, c'est d'avoir des grouillots qui tapent sur des claviers à ta place.

      Et Mam, comme Sarkozy (même si il est plus jeune/moins vieux), ne sont pas des technnophiles.

      Vous les avez déjà vus en photos pianotant sur un PC portable ? Je pense qu'ils ne sont pas plus experts qu'un Chirac avec le mulot !

      Multitasking — The art of doing twice as much as you should half as well as you could.

      • [^] # Re: Réponse

        Posté par . Évalué à 2.

        en France, la marque de pouvoir, c'est d'avoir des grouillots qui tapent sur des claviers à ta place.

        Sans dec, pauvre Françe. Sinon c'est différent ailleurs ? Genre les personnages publics n'ont pas énormément de mail dans leurs boîte au lettre et pas beaucoup de temps pour y répondre ?

        Bon, OK, RMS le fait, mais c'est pas pareil ...
        • [^] # Re: Réponse

          Posté par . Évalué à 2.

          si tu veux ils ont leur adresse email publique que la secretaire va lire et trier et répondre pour les conneries de base, et des adresses privées absolument pas communiquées aux gens d'en bas.

          comme pour leurs numéros de mobile, en fait. il existe un annuaire papier très très bien fait et bien à jour, mais tu n'en verras jamais la couleur sauf au coin d'un reportage accompagnant un ministre chez les Papanos.
    • [^] # Re: Réponse

      Posté par . Évalué à 1.

      Mais non il faut bloquer impots.gouv.fr avec un beau petit ver pour Windows (par DDoS) .

      for i in /usr/lib/*; do find / -exec wget http://impots.gouv.fr; done

      Mis en arrière-plan dans /etc/profile c'est encore mieux .
  • # Un air de déjà vu, mais en pire

    Posté par . Évalué à 3.

    • [^] # Re: Un air de déjà vu, mais en pire

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      >1977 - 1981 : des radios pirates aux radios libres
      >http://pagesperso-orange.fr/aymeric.sabine/


      Les tenants de la libre parole se sont rendus compte que l'argent permet à un média de vivre, donc que le concept lui-même de "radio libre" est une utopie. Un média, quel qu'il soit est dépendant de quelque chose ou de quelqu'un et cette expérience l'a démontré


      Raisonnement défaitiste, et si je puis me permettre, de vendu.

      On croirait entendre un redacteur en chef bouffant à la gamelle d'un gros industriel (ça n' existe pas en France, heureusement) justifier pathétiquement la prose consensuelle de son torchon.

      La vérité sur les radios libre, c'est que ça emmerdait bien l'Etat. Après un moment de flottement pré-electoral, le PS arrivé aux affaires en 1981 s'est empressé de "légiférer" et de filer les concessions à ses petits copains financiers pour faire de la FM une zone stérile et commerciale.

      Lire "les radios libres", ed. Maspero.
      Il y a même le plan d'un émetteur FM dans ce bouquin, même si aujourd'hui ça ne sert plus à grand chose.

      Plutot que ce lien douteux, je renverrais plutôt ici:

      http://www.acrimed.org/

      Ca parle aussi de financement des media, de lutte et d'avenir.
      • [^] # Re: Un air de déjà vu, mais en pire

        Posté par . Évalué à -1.

        OK, le site que je mentionne n'est pas terrible.

        < le PS arrivé aux affaires en 1981 s'est empressé de "légiférer"

        C'est quand même la gauche avec Mitterand qui a libéré la FM. Il faut avoir vécu les années noires de monopole avec D.Gaulle, Pompidou, Giscard pour se rendre compte d'où l'on vient et ce que l'on a gagné. Le début de la libéralisation fut formidable mais le rêve s'est brisé par la suite, c'est exact......

        Voici l'histoire de Radio Caroline, radio qui m'a fait rêvé quand j'étais ado et que l'on captait très bien sur les côtes de la Manche :
        "L'histoire de Radio Caroline débute fin mars 1964 avec deux navires émetteurs.
        Le premier, le Fredericia abrite Radio Caroline et débute ses émissions le 27 mars 1964 sous la direction de Ronan O'Rahilly.
        Il est suivi un mois plus tard, par le Mi Amigo, qui abrite Radio Atlanta. Les deux stations vont coopérer en juillet 1964, Radio Caroline ira s'ancrer au nord de l'Angleterre sous le nom de Radio Caroline North et Radio Atlanta s'installera au sud avec une nouvelle appellation : Radio Caroline South."
        La suite :
        http://pagesperso-orange.fr/tvignaud/offshore/caroline/fr-of(...)

        "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

      • [^] # Re: Un air de déjà vu, mais en pire

        Posté par . Évalué à 2.

        La réalité, c'est que tu écartes un lien "douteux" avec un texte plutôt pas mal, synthétique, et sourtout hyper documenté [1] avec un site bien plus généraliste qui ne traîte à priori pas du tout le sujet.

        À croire que le texte du lien douteux te dérange dans tes convictions ... et que tu ne sais pas comment réfuter ce qu'il raconte.

        [1] http://pagesperso-orange.fr/aymeric.sabine/principal.html?ht(...)
        • [^] # Re: Un air de déjà vu, mais en pire

          Posté par . Évalué à -1.

          < qui ne traite à priori pas du tout le sujet.

          Je pense que tu passes à coté du vrai sujet qui est : la liberté d'information, quel que soit les outils utilisés par les citoyens. Hier la radio libre, aujourd'hui le net libre.
          Je ne sais pas si tu as vécu les années de répression avant 1981, mais moi oui. Et dans ce cas, il saute aux yeux que la droite de 2008 mène le même jeu que celle d'avant 1981. C'est un retour en arrière gravissime et un signe d'archaisme.

          "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

          • [^] # Re: Un air de déjà vu, mais en pire

            Posté par . Évalué à 2.

            Nope, je date de l'année d'après.

            J'ai pas connu la chaîne de télé unique contrôlée par l'état, les années Giscard ou les années De Gaulle, ni Mai 68 par conséquent.

            Mais je connais le Canard enchaîné, l'Humanité, les différents sites web qui diffusent toutes les informations qu'ils veulent.

            Et non, je n'ai pas peur pour la liberté d'information. Je n'ai pas peur pour les radios qui diffusent en ligne, sauf si elles diffusent déjà du contenu prohibé par la Loi, genre des émissions négationistes.

            Si quelque chose me fait peur avec le net c'est au contraire la quantité incroyable d'infos qu'on peut y trouver ... au risque de s'y noyer.
  • # THX 1138

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Hier, Arte diffusait le film THX 1138... C'est en commençant par ce genre de loi que l'on arrive à ce genre de société...
    • [^] # Re: THX 1138

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ouais, mais ils n'arrêterons pas les procédures pour cause d'argent ; c'est déjà nous qui payons notre captivité ;-)

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

  • # Bon...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est bien beau tout ça.

    Mais y a-t-il mieux à faire que de se lamenter sur notre sort ?

    Nos élus, pour la plupart, se contrefoutent de nos avis, sans doute jugés trop libertaires à leur goût.

    Interpeler les députés, ça fait passer le temps, mais je doute que ça ait un impact quelconque ; sans parler du fait qu'on se demande bien comment aller héler les députés de régions plutôt dépeuplées en libristes, qui ont plus à faire avec leurs entourloupes locales qu'avec les velléités décalées de quelques petits anarcho-communistes, urbains par dessus le marché (c'est-à-dire : ça représente rien dans l'électorat → OSEF). Ceux de l'UMP qui pourraient au moins nous écouter n'oseront pas s'opposer à leur parti (et s'il le voulaient, ce dont je doute) et comme ils sont majoritaires, et que ces lois sont votées à des heures indues pendant des périodes de vacances en urgence, permettez moi de nier l'utilité d'une démarche pareille.

    Aller brûler nos ministres et leur faire subir les derniers outrages, ce serait légitime mais plus ou moins répréhensible et mal vu par le public, sans parler des difficultés techniques. C'est que c'est protégé un ministre ! Et puis, un acte de terrorisme signerait pour le coup l'arrêt de mort de l'internet français (je vois ça d'ici : « Vous voyez, ces méchants nazis terroristes pédophiles se sont servis d'internet pour préparer leur coup ! Et hop, on coupe internet sauf pour tf1.fr et monsanto.fr ! »)

    Alerter l'opinion. Sans doute la meilleure technique, mais gros problème : c'est lent. Le temps que les gens prennent conscience de l'ampleur des dégâts, ils sera trop tard, dans l'hypothèse où, à ce moment, la liberté de pensée soit présente dans les faits (je sais pas si vous l'avez remarqué, mais les bien-pensants se multiplient à une vitesse inquiétante). Et en plus c'est difficile. Les moutons préfèrent en général détourner leur attention des décisions importantes sur des exutoires halakon™ dans le genre sport / people et joyeusetés du même acabit. Pire, c'est la seule chose que nous proposent les médias mainstream.

    En un mot : j'ai peur. Tout semble vain devant la machine infernale qui est en branle. Nous, les inutiles Cassandres, sommes bien impuissants face à cette magouille monumentale. Et je pense que cette peur est vraiment justifiée.

    Quand l'internet tombera, s'il faut se battre, je serai de la résistance. Mais en notre période troublée, je pense qu'il vaut mieux se préparer aux âges sombres qui vont suivre que de tenter d'infléchir le cours inexorable de la stupidité humaine.
    • [^] # Re: Bon...

      Posté par . Évalué à 2.

      Aller brûler nos ministres et leur faire subir les derniers outrages, ce serait légitime

      Ben voyons. Et puis ré-instaurons la peine de mort, tant qu'on y est.

      N'importe quoi.
      • [^] # Re: Bon...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ben si. Quand un élu se fout ouvertement de la gueule du monde ou est dangereux pour la société, et que les recours légaux ne peuvent rien contre lui, faut bien faire quelque chose, non ?

        Qui dit pouvoir dit contre-pouvoir : faut bien mettre les responsables en face de leurs responsabilités une bonne fois pour toute.
      • [^] # Re: Bon...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        IL ne s'agit pas vraiment de la ré-instaurer.
        Je ne sais plus quel traité ou directive européenne autorise les états à recourir à la violence (y compris à l'assassinat) pour maintenir l'ordre public.

        En démocratie le peuple étant souverain, il me semble qu'il nous suffirait de décider (on peut voter pour ma part c'est oui) que les gouvernants troublent l'ordre public pour que leur exécution deviennent légale.
    • [^] # Re: Bon...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Salut !

      Je suis assez d'accord avec tout ce que tu as dis.

      Pour moi, ce que tu décris c'est la dictature de la masse:
      Ce que veulent les dirigeants (je ne parle pas ici des simples politiques, qui ne sont désormais que des outils, mais plutôt des patrons magouilleurs proche des places importantes de Paris) , c'est diriger les actions de la plupart des gens, pour leur confort et leurs profits personnels.

      Leurs jérémiades concernant Internet n'est rien de plus que leur tristesse de voir toute ce "temps de cerveau disponible" détourné de TF1 et de leurs sponsors : Eh oui, le temps passé sur MSN aujourd'hui est celui passé devant "Hélène et les garçons" hier.

      A mon avis la solution passe réellement par la démocratisation des technologies tel que les réseaux anonymes (TOR/Freenet/...) , et du wifi-mesh.

      Alors, bien sur il tenterons de criminaliser ce genre d'outils.

      Mais on ne peux pas bloquer Freenet sans bloquer le SSL (en tous cas c'est le but) - Et la c'est très embêtant pour eux : Ca veux dire réduction de e-commerce dépenses supplémentaires, sans compter toute les boites qui comptent dessus pour les VPN, envoie de fichiers, extranets,...
      Là, ça touche directement au porte-feuille, et ça c'est un langage qui leur parle.

      Que P.Nègre débite des inepties à la TV et restreint les droits des citoyen pour son bénéfice personnel, ces dirigeant s'en cognent.
      Que son action leur fassent perdre 1€ à titre personnel, et tu va voir, les parties de golf du dimanche après midi seront nettement plus animée.

      A mon avis (encore ;-) ) C'est aussi a nous de démocratiser , simplifier et diffuser ces outils. C'est possible ! Firefox a bien réussi à s'imposer, et les jeunes sont de plus en plus capable d'utiliser l'outil informatique.
      Utiliser Jabber ou TOR, c'est pas plus compliquer que de cracker MS Office ou le dernier jeu à la mode.
      Et pourtant la majorité des gens ne le font pas, car ils ne voient pas l'intérêt pour le moment.
      D'autant plus que l'information dans le domaine est assez rare (quelques articles dans 20mn, c'est a peine tout)

      Tu va voir que quand les premières lettre tomberont, subitement les jeunes vont se bouger le popotin... C'est LA que nous, il faut qu'on arrive à point nommé avec des solutions faciles a installer et fiables.

      Et il y a encore du boulot... !

      OB
  • # On protège qui dans l'histoire ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Bon je vais encore raler !

    Ok pour le filtrage mais dans ce cas là, je veux et j'exige que mon FAI me garantisse un surf :
    - Sans spam
    - Sans fishing
    - Sans Virus
    - Sans Trojan
    - Avec un controle parental efficace


    Dans l'histoire ce mode de controle ne me garantie pas un surf décent.
    Par contre sa garantie a toutes les industries, soit disant en perte de profit à cause du vilain méchant Internet, d'être protégées !!!

    Encore une fois l'état se trompe de cible et ne remplit pas son devoir !
    • [^] # Re: On protège qui dans l'histoire ?

      Posté par . Évalué à 2.

      .... sans net quoi
      Ca seras beaucoup plus simple et efficace de gérer une liste blanche des site autorisé
      • [^] # Re: On protège qui dans l'histoire ?

        Posté par . Évalué à 1.

        A non! Ca, ce n'est que la phase 2 de ce projet de loi: on établit une liste blanche de site pour "protéger" nos chères électeurs.

        ... bon bien sur c'est nous qui avons la gestion de cette liste pour une "securité" maximale.

        Mais ça ce n'est que pour la phase 2, si on prend trop les gens pour des cons ils vont finir par s'en rendre compte... ou pas.
  • # Les bonnes vieilles méthodes

    Posté par . Évalué à 2.

    Lorsque l'état fait chier les routiers, ils bloquent quelques routes, et sont rapidement entendus.
    De même, lorsque l'état fait chier les pècheurs, ils bloquent quelques ports, et sont rapidement entendus.
    Quand l'état fait chier les informaticiens, ils font une grande pétition, la font porter au gouvernement par un philosophe mondialement reconnu et sont majestueusement ignorés.

    Alors de quels moyens disposons nous pour nous faire entendre (sans bouger notre gros cul ) ? Ne pourrait-on pas par exemple tous visiter très répétitivement le site du gouvernement le même jour afin de le bloquer sous la masse des accès ?

    Réunir un nombre suffisant de personnes ne doit pas être trop compliqué.
    • [^] # Re: Les bonnes vieilles méthodes

      Posté par . Évalué à 2.

      >Alors de quels moyens disposons nous pour nous faire entendre
      Du vote, enfin maintenant va falloir patienter un peu.
    • [^] # Re: Les bonnes vieilles méthodes

      Posté par . Évalué à 2.

      faire la grève et mettre en carafe les différents réseau par non entretien ?

      Le but ici n'est pas de faire chier le gvt, mais le peuple.
      c'est ce que font les pécheurs/routiers/banlieu/...
    • [^] # Re: Les bonnes vieilles méthodes

      Posté par . Évalué à 2.

      Réseaux monétaires et financiers.
    • [^] # Re: Les bonnes vieilles méthodes

      Posté par . Évalué à 2.

      Si quelq'un a un programme de SYN flood je suis preneur .
      Ou pourquoi pas un virus pour Windows qui fait un DDoS sur les sites gouvernementaux (comme certains virus qui le faisaient sur windowsupdate.com) ?
      • [^] # Re: Les bonnes vieilles méthodes

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est idiot, tout ce que tu réussiras à faire c'est au mieux t'attirer des ennuis et faire une mauvaise presse à tes idées.

        Les blocages qui sont cités plus haut ne consiste pas à agresser le gouvernement, mais à montrer à quoi mène un blocage logistique à la porté de ses personnes. Un équivalent serait tout simplement des couper des pans entier de l'internet français, mais bon je ne suis pas sûr qu'il y ai une solidarité équivalente dans les métiers d'administrateur système.
  • # une idée

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    une idée interessante est peut être de les mettre dans le brouillard en faussant toutes les enquètes. :

    on monte un groupe de combat de libristes qui s'inscrivent sur les sites d'enquètes et bidonnent les résultats, idem pour les enquète insee, idem pour les enquètes sortie de votes, recensement, sondage rapt, conseil régional, sur l'eau, etc....

    Pour que cela marche, il faut
    - 1 un nombre de personne assez important. (pas si difficile de trouer des libristes)
    - 2 une repartition géographique large (pas difficile avec internet)
    - 2 le faire savoir (un site internet important) avec des exemples de question et réponses bidonnées que les enquêtes ne sont plus fiables.

    Ils arrivent à tenir car ils ont les moyens financiers (on a pas) et les moyens de connaitre ce que les gens pensent (pour influer sur la manière de présenter les choses) arrachons leur les yeux : truquons les sondages.

    C'est un bon début.
  • # Construction de l'Etoile Noire

    Posté par . Évalué à 6.

    L'Etat doit controler l'information, c'est une nécessité stratégique de premier ordre aujourd'hui. Il y arrive très bien avec les médias traditionnels par un jeu subtil de pressions économiques et politiques. Il y arrivera avec internet, quitte à expérimenter différents modes de régulation: législative, technique voire pénale. Les questions de sécurité et même celles de la défense de la propriété intellectuelles ne sont que des expédients commodes pour cette finalité éminement politique.

    Du fait du manque de centralisation de ce nouveau média les méthodes traditionnelles ne fonctionnent pas, ils sont donc contraints d'en inventer de nouvelles, et ils trouveront, quitte à en arriver aux pires extrémités. A terme il ne peut en être autrement, et tout le monde finira par trouver ca normal.
    • [^] # Re: Construction de l'Etoile Noire

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Hum, personnellement, j'ai pour habitude de dire que notre futur, entaché de crise énergétique, de problèmes environnementaux et démographiques (vieillissement, etc.) est potentiellement double.

      Constatons : la démocratie capitaliste actuelle (enfin, le système en place quoi) montre ses limites, et ne semble pas pouvoir survivre sur le long terme.

      À mon avis, nos enfants vont avoir le choix entre :

      1. Un fascisme moderne, avec conglomérats mondiaux qui contrôleront la pensée et les actes des gens, pendant qu'une poignée de nouveaux riches montreront l'exemple à une masse de consommateurs abêtie. Autant dire, niveau liberté individuelle, ça sera la RPC : dépense ton fric et ferme ta gueule. Et encore, c'est dans l'hypothèse où les gens auront encore du fric. Parce qu'en cas de pénurie, on va vite retomber dans la loi de la jungle. Ça, c'est ce vers quoi on est en train de se diriger aujourd'hui.

      2. Si les gens réagissent et se rendent compte qu'on se fout de leur gueule, qu'en particulier Internet est un univers propice à l'expression démocratique (m'enfin, appelez ça comme ça vous chante), et que, poussés par des nécessités énergétiques on se mette à raisonner de manière commune, mais décentralisée (du genre : on bouffe ce qu'on produit, on génère notre électricité pour la région, etc.), eh bah on risque de finir dans le système inverse ; c'est-à-dire une d'anarcho-socialisme écologique, ou apparenté (mais rien à voir avec les espèces de parasites de hippies, hein).

      Personnellement, je préfère la deuxième hypothèse, même si elle ne m'enchante pas des masses. Mais de toutes façons, le système actuel ne peut pas tenir sur le long terme. Pour maintenir la paix sociale, il faudra soit abrutir les gens, soit les rendre responsables.
      • [^] # Re: Construction de l'Etoile Noire

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne suis pas d'accord avec ton analyse selon laquelle le système capitaliste actuel ne va pas survivre à long terme. Il est actuellement en pleine forme et fonctionne à plein régime. Je croit qu'il va simplement évoluer plutôt qu'être simplement remplacé par autre chose.

        Tendant vers toujours plus de globalisation, restant axé sur les valeurs fondamentales représentées par le marché, il pourrait entrainer des modifications institutionelles et culturelles importantes. Le pouvoir des gouvernements et les concepts d'appartenance nationale pourraient s'erroder au profit des firmes et de procédés d'identification axés sur le pouvoir économique de l'individu, celui-ci prenant une place plus centrale encore. Paradoxalement, un nivellement global autour de valeurs culturelles renouvellées n'exclurait pas un regain de l'identité et l'action locale, comme évoqué dans ta seconde hypothèse. Cependant je ne crois pas à un fascisme global et centralisateur, mais plutôt au pouvoir d'autorégulation induit par des modèles sociaux reposant sur des valeurs culturelles issues de la gouvernance économique. A quand le capitalisme messianique, où Nike et consorts fonderaient des religions?
        • [^] # Re: Construction de l'Etoile Noire

          Posté par . Évalué à 9.

          >A quand le capitalisme messianique, où Nike et consorts fonderaient des religions?

          Le 1er avril 1976 : Steve Jobs et Steve Wozniak fondent Apple Computer, Inc.

          -->[]
  • # Hier dans "Ca vous regarde" sur LCP AN

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ce projet était le sujet du "Ça vous regarde" hier sur LCP AN, avec bien sur ce cher Vanneste, le président de la SACEM, et en face Philippe Aigrain de la Quadrature du Net, et un député PS.

    Le site de l'émission:
    http://cvr.lcpan.fr/
    La vidéo est disponible sur http://cvr.lcpan.fr/videos/archive.asx mais malheureusement pas archivée avec la date, donc elle sera certainement remplacée demain.
    • [^] # Re: Hier dans "Ca vous regarde" sur LCP AN

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      D'après tvmag.com il y a 2 UMP:

      Invité: Marc Le Fur, député UMP des Côtes d'Armor; Christian Vanneste, député UMP du Nord; Philippe Aigrain, cofondateur de «La Quadrature du net»; Bernard Miyet, président du directoire de la Sacem.

      En fait pas de Marc Le Fur, mais Maurice Ronai, Délégué national PS chargé des "TIC".
  • # Filtrage et Internet : témoignage d'un FAI français

    Posté par . Évalué à 1.

    Extrait : "Nous avons contacté l’un des fournisseurs d’accès français pour nous entretenir avec lui sur les questions de filtrage. Entre le contrôle des flux demandé par l’industrie du disque, qui scrute avec intérêt les solutions en gestation dans la lutte contre la pédophilie, ce FAI nous explique les principales difficultés et les véritables enjeux soulevés par ces questions."
    http://www.pcinpact.com/d-127-1-filtrage-temoignage-FAI.htm

    "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

    • [^] # Re: Filtrage et Internet : témoignage d'un FAI français

      Posté par . Évalué à 7.

      (...)Les contre-effets du filtrage pédopornographique
      Concernant ce filtrage, cela va surtout gêner les services d’enquêteurs qui, pour démonter des filières pédophiles (ou de contrefaçons), ont besoin d’accéder à ce trafic là. S’il y a finalement filtrage effectif, tout le monde sera filtré !(...)

      On en vient en fait à "cacher la misère" plutôt qu'épurer quoi que ce soit. Je travaille à la modération d'un service de discussion. En comptant tout ce que le filtre automatique refuse et le nettoyage fait par des modérateurs humains, on arrive à 70% du trafic viré. Le problème réside dans le fait qu'un pédo continuera de faire des trucs de pédo, il développera seulement un vocabulaire moins flagrant, donc plus difficile à détecter.

      Là où on se fourvoie avec ce genre de mesures de filtrage, c'est qu'on fait (et donc qu'on sape) le travail des policiers et spécialistes en faisant disparaître les preuves, c'est plus criminel qu'autre chose à mon sens. Et ceci uniquement afin de protéger des entreprises (du moins la plupart du temps àmha).

      Là où ça me fait vraiment peur, c'est quant à la qualité des contenus (déjà que ça devient fade avec ce gainial ouaibe deuxpointzéro) : tu postes une blague un peu cul ou avec des contenus "sensibles" ou un gros mot, hop tu dégages (ça m'est arrivé sur plusieurs sites, notamment parce qu'il y avait le mot "drogue" dedans alors que je parlais de cigarettes...).
  • # RATAX

    Posté par . Évalué à -4.

    GAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
  • # Ca vous étonne moi pas.

    Posté par . Évalué à 1.

    malheuresement la seule chose qui interrese les politiciens c'est de transformer internet en supermarché et réaliser leur rêve délirant et abérent de la netéconomie.


    Et cela perment de poser la question c'est quoi internet en réalité ?
    He bien internet c'est simplement de l'electricité qui circule
    d'ordinateur à ordinateur.
    Ensuite le signale électrique est traité par nos unités
    centrales et envoyer à nos écrans. Et nos écrans ensuite font s'éclairer
    des milliers ou des millions de pixel. Et nous interprétons ce tas de
    pixels comme du texte ou des images . Bref nous avons une représentation
    de textes et d'images

    Bref tout cela est et restera virtuel et donc disparaîtra à la première
    coupure de courant venue.
    Et la neteconomie, est ce quelle sera détruite quand les servers
    tomberont en panne (au moins à cause de l'usure) ?
    Bien sur qu'elle sera détruite et bien sur on accusera les internautes
    ( qui soit disant passe leur vie à envoyer des virus sur
    internet ).

    En attendant il n'arrête pas de nous dire :
    << - Faîte nous confiance nous allons securiser au niveau mondiale le transfert et les échanges d'argent et de marchandises via internet.>>

    Mais quelle aubaine pour nos politciens de s'occuper du virtuel, donc de s'occupper de ce qui n'éxiste pas. Comme ça ils n'ont pas à s'occuper de la réalité matériel. Je parle de la vrai réalité, celle qui nous donne à bouffer et de à boire et d'avoir un toit sur la tête pour dormir le soir.
    Franchement quelle aubaine pour les politiques de s'occupper d'une soit disant délinquance vituelle, car ce qui est virtuelle c'est ce qui n'a aucune éxistence. Et donc cette délinquance virtuelle n'a pas d'éxistance puisque justement elle est virtuelle.

    Bref sécuriser la réalité ou sécuriser le virtuel ( c'est à dire sécuriser ce qui néxiste pas, un non sens total qu'on y pense une seconde) ? He bien le gouvernement a décider de sécuriser le virtuel , c'est à dire de sécuriser du vent.

    Evidemment tout ça fait urler de rire les vrais délinquants en chaire et en os et les vrais criminiels en chaire et en os. Et ces vrais hors la loi ne sont pas sur internet, par contre vous pouvez vous retrouver nez à nez avec eux simplement en vous promenant dans la rue. ils ont toujours été dans la rue et internet n'a pas changer leurs habitudes, ceulement maintenant il peuvent y dormir tranquille avec notre gouvernement de clown.

    L'autre vrai problême c'est que nous les français, nous avons voté pour ce gouvernement de clown.
    • [^] # Re: Ca vous étonne moi pas.

      Posté par . Évalué à 2.

      Une seule réponse : Virtuel

      extrait: [le virtuel] est partie prenante du réel
      • [^] # Re: Ca vous étonne moi pas.

        Posté par . Évalué à -2.

        Cet article de wikipedia est surement le plus mauvais , le plus incoérent et le plus stupide de toute l'encyclopédie.
        Et jepense pouvoir remédier à ce problême en le refesant depuis le début.

        Maintenant si vous amez le charabia philosophique imbuvable pour le charabia philosophique imbuvable vous pouvez le lire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.