Journal VGER near to be out, stay tuned

Posté par . Licence CC by-sa.
71
23
mar.
2012

Un petit journal à propos de V`GER. Parce que, ça y est, Voyager 1 est à 18 milliards de kilomètres de chez nous (soit ~6.7UA, soit ~0.0001AL). C'est la première fois qu'une réalisation humaine atteint cette frontière. Résumé des évènements :

  • lancement le 5 septembre 1977
  • 1979, passe aux alentours de Jupiter, et nous dévoile cette tumultueuse, et les volcans d'une de ses lunes, Io.
  • 1980, elle s'approche de Saturne, on lui fait faire quelques pas de danse imprévus (...)

Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA publie les plans du rover Curiosity sur GitHub

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Teyssier et Davy Defaud. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
39
5
août
2018
Do It Yourself

Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA (avec CalTech), qui a construit l’astromobile / le rover Curiosity pour explorer la planète Mars, a publié sur GitHub les plans d’une version réduite et abordable de ce véhicule sous licence Apache v2.

Vous pouvez donc l’étudier, le construire ou l’améliorer !

Le cerveau utilisé est un RaspBerry Pi. Vous pouvez le contrôler via une application Android.

N. D. M. : Ce rover est une version réduite (36 cm, 11 kg, 17 cm/s) de Curiosity (2,7 m, 899 kg et 4 cm/s sur Mars). Il est conçu pour pouvoir être réalisé avec des composants du commerce. La publication a été réalisée pour « inspirer la future génération des scientifiques, ingénieurs et roboticiens pour nous aider à explorer et découvrir notre système solaire (et au‐delà !) ». L’utilisation de la licence Apache v2 semble contredite par les critères supplémentaires suivants : être âgé de plus de 18 ans, décharge de responsabilité et pas d’utilisation commerciale (situation clarifiée depuis par le responsable côté NASA). Le JPL explique par ailleurs avoir produit précédemment une version réduite de Curiosity à des fins éducatives (un mini‐rover baptisé ROV-E), pour les classes, musées et événements scolaires. Et face au succès, ils ont décidé de produire un modèle inspirant et réalisable pour moins de 2 500 US$ (environ 2 160 €).

Journal En France on n'a pas de pétrole

Posté par . Licence CC by-sa.
36
10
août
2012

(mais on n'a pas trop d'idées non plus)

Mon jour nal,

Si je me permets d'attirer ton attention aujourd'hui, c'est parce que je me poses des questions.

Voilà donc un journal qui dénonce (grave).

Je viens de découvrir, pas plus tard qu'il n'y a pas longtemps, que toutes les lois et régulations fédérales allemandes sont sur github.

https://github.com/bundestag/gesetze#german-federal-laws-and-regulations

Quand on sait qu'écrire une loi, c'est presque comme écrire du code[1], on comprend toute la pertinence du projet.

Un code de (...)

Journal La NASA au ralenti :(

Posté par . Licence CC by-sa.
35
1
oct.
2013

Depuis quelques heures, le site web de la NASA est fermé, suite au "shutdown" du premier Octobre (pas d'accord trouvé sur le financement des services gouvernementaux aux US). 97% des employés sont rentrés chez eux (ils ont interdiction de venir même de manière volontaire), et seul le minimum vital répond à l'appel (pour maintenir en vie les astronautes à bord de l'ISS par exemple).

Cette coupure d'activité met également au ralenti la mission Mars Science Laboratory, et le robot (...)

pkgsrc 2015Q3

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
29
1
oct.
2015
NetBSD

Dans un message à des listes de diffusion pkgsrc et NetBSD, Thomas Klausner a annoncé la disponibilité de la branche pkgsrc-2015Q3. Pkgsrc (prononcer package source) est une infrastructure de construction de logiciels tiers pour NetBSD, ainsi que pour d’autres systèmes de type UNIX. Il permet donc à NetBSD, mais aussi à GNU/Linux, SmartOS, Minix, OS X et de nombreux autres systèmes d’exploitation de disposer de nombreux logiciels sous forme source, mais aussi sous forme binaire.

pkgsrc

Les développeurs pkgsrc fournissent une nouvelle version stable chaque trimestre. Comme son nom l’indique, pkgsrc 2015Q3 est donc la troisième sur les quatre de l'année 2015 et est disponible depuis le 30 septembre dernier.

Plus de détails sur cette version en particulier en seconde partie de dépêche, qui reprend grandement le courriel d'annonce.

Journal La NASA censure ses failles de sécurité

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
21
29
fév.
2012

Don Pettit, un Américain en mission dans la station spatiale internationale, tient un blog grâce à une liaison internet avec la terre. Début Février, il a découvert ce qu'on pourrait appeler une faille de sécurité par pur sensationnalisme, mais qui est plutôt une grave faille dans les processus qualité de la NASA : une étiquette « remove before flight ». L'anecdote étant amusante, Don Pettit a pris une photo et l'a postée sur son blog, et comme bien souvent lorsqu'il s'agit d'avouer (...)

Journal Felix s'apprête à faire le grand saut

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
15
9
oct.
2012

On parlait récemment de la privatisation de la conquête spatiale.

Aujourd'hui Felix (Fearless) Baumgartner, parachutiste autrichien, s'apprête à battre le record du saut en chute libre le plus haut détenu par Joseph Kittinger, établi en 1960.

Cette tentative a pour l'instant été repoussée à cause du vent qui souffle sur le désert de Roswell au Nouveau-Mexique. L'ascension en ballon gonflé à l'hélium est pour l'instant prévue à 19h30 heure française.

Les chiffres sont impressionnants, bien qu'il ne s'agisse (...)

World Wind : cartographie par satellite en 3D

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
6
avr.
2005
Rien à voir
La NASA développe actuellement World Wind, un logiciel de cartographie de la terre par satellite en 3D. Il permet de zoomer sur n'importe quel endroit de la terre en offrant une vue du ciel. Le rendu est effectué en 3 dimensions, ce qui permet de se rendre compte du relief du terrain. Le détail dépend de l'endroit observé.

Les fonctionnalités sont les suivantes :
- Moteur 3D
- Blue marble : images en couleurs véritables de la terre (résolution de 1 km par pixel)
- Land Sat 7 : images avec une résolution supérieure (15 m par pixel)
- SRTM (Shuttle Radar Topography Mission) : rendu du relief
- NASA SVS : visualisation d’animations (ouragans, …)
- MODIS : indique en temps réel les feux, fumées, tremblements de terre, …
- GLOBE : permet d’indiquer la température, la barométrie au niveau du globe
- Affichage des frontières de pays, états
- Affichage des noms de villes
- Affichage des latitudes / longitudes

Le logiciel nécessite donc une accélération matérielle 3D, ainsi qu’une connexion Internet haut débit car les données (lorsque l’on zoom beaucoup) sont téléchargés sur des serveurs.

La mauvaise nouvelle, c'est qu'il n'existe pour l'instant que pour Windows, mais la volonté de la NASA est de rendre le logiciel multi plateforme (voir les liens vers le forum de discussion).

Ce logiciel, en open source, est distribué sous la licence NASA Open Source Agreement "NOSA". Les images sont pour la plupart dans le domaine public.

Journal WorldWind un complément de googlemaps ?

Posté par (page perso) .
Tags :
0
16
août
2005
La NASA a développé WorldWind [1] qui est un projet en C# [2] permettant l'affichage de la terre à l'aide d'images satellites (Blue Marble, Landsat 7, SRTM, MODIS).
Deux développeurs de la NASA travaillant dessus, ils se sont concentrés sur une version Windows... laissant ouverte la possibilité d'effectuer un port vers Mac OSX ou GNU/Linux [3].

Cela a été effectué en java voire en utilisant OpenGL même si ce n'est pas très clair dans la thread sur le forum [4] (...)

Linux à la NASA

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags :
0
11
jan.
2006
Presse
Un article très intéressant nous apprend que Linux est très utilisé au JPL (Jet Propulsion Lab) de la NASA, qui s'occupe entre autres des missions interplanétaires, comme celle vers Mars.

On peut y lire qu'il est commun au JPL de voir des stations de travail tourner sous Red Hat, Mandriva ou SuSE. Depuis quelques années, une partie du JPL a même été standardisé autour de Mandriva, après une enquête de satisfaction auprès de ses utilisateurs. Néanmoins, le responsable reconnaît qu'il rencontre encore des problèmes avec chaque nouvelle version, principalement avec le support du matériel.

On y apprend également que Linux n'est absolument pas utilisé sur les serveurs car il ne serait pas assez fiable : "Our personal view is that Linux, period, is only for the desktop. We don't run our main servers on Linux, because there are too many flaws in main Linux kernel". (NdM : c'est Solaris, en version 8 mais bientôt 10, qui lui est préféré, notamment pour son cycle de vie plus long).

La fin du monde en février 2019

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
25
juil.
2002
Rien à voir
Non, ce n'est pas de la science fiction, un astéroïde de 2 kilomètres de diamètre pourraît heurter la terre en février 2019.

La NASA n'est sure de rien, d'autres tests sont nécessaires pour calculer plus précisément la trajectoire de l'objets.

En attendant, on peut toujours commencer à creuser son abri anti-nucléaire.

Journal Une vidéo de la Nasa sent le trafiqué

Posté par (page perso) .
Tags :
0
4
sept.
2005
J'ai téléchargé et visionné la vidéo filmée par Spirit montrant un panorama de Mars vu d'une colline qu'il a mis un an à escalader. ( voir http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-685256@51-627749,(...) )

Quand on regarde attentivement la vidéo en plein écran, on se rend compte qu'il ya des coupures dans le paysage, on a l'impression que ce sont des photos collées.

J'ai pas l'impression que c'est précisé, a moins que l'expression donné pour le lien "view time lapse" veut dire que c'est recomposé. Mais (...)

La Nasa est "piratable facilement"

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
25
mai
1999
Pirate

En effet suite à un report publié par le GAO (une agence fédérale
américaine) il serait possible qu'un pirate un peu expérimenté puisse
pénétrer le site de la Nasa et ainsi faire énormément de chose comme
désactiver les opérations de contrôle des engins gravitant autour de la
Terre…
Ce rapport met en exergue l'"abscence d'audit de sécurité depuis 1991"
C'est tout de même affolant non ?

NdM. : cette dépêche a été initialement publiée le 25/05/1999 à 21h16, perdue lors d'une migration du site, retrouvée et remise en ligne le 1er mai 2012 (les éventuels commentaires initiaux ont été perdus).