Journal L’affaire juridique contre WikiLeaks : une menace directe pour notre communauté (conférence au 36C3)

Posté par  . Licence CC By‑SA.
15
29
déc.
2019

Bonjour !

Une conférence titrée « The Case Against WikiLeaks: a direct threat to our community » a été donnée hier, à Leipzig, au 36C3 (la 36e édition du Chaos Communication Congress).

Cette conférence a traité du cas WikiLeaks et de son fondateur Julian Assange. Il a besoin de nous : c’est un des profonds messages qui ressort de cette conférence émouvante.

Les vidéos correspondantes ont été publiées au petit matin, après montage. Une traduction française simultanée est (…)

Journal Deepfake et signatures numériques post-quantiques

28
28
août
2019

Salut 'Nal !

Le mot deepfake — contraction de « deep learning » (apprentissage profond) et de « fake » — se réfère au résultat d'une falsification numérique via l'usage d'un réseau de neurones artificiels aux nombreuses couches intermédiaires de neurones.

Ces derniers jours, l'annonce a été faite par une équipe israélienne de l'existence d'un logiciel de deepfake permettant la falsification en temps réel de vidéos, pour faire dire à un personnage ce qu'il n'a jamais dit, et (…)

GNU Hurd 0.6

Posté par  . Édité par eggman, BAud, M5oul, palm123, Thomas Debesse, ZeroHeure, Spyhawk, vincent LECOQ, Benoît Sibaud et Olivier Esver. Modéré par patrick_g. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
85
24
avr.
2015
GNU

Ce 10 avril 2015 était publiée la version 0.6 de GNU Hurd — le projet historique de noyau pour le système GNU (démarré avant le projet Linux), en remplacement du noyau UNIX —, ce que Thomas Schwinge (un des mainteneurs du projet) relayait sur les listes de discussion officielles le 15 avril 2015. Cette nouvelle version arrive à peine plus d'un an et demi après la précédente version (0.5), qui était sortie à l'occasion du 30e anniversaire du projet GNU, 12 ans après la dernière version en amont, étiquetée 0.2. C'est dire que le rythme de progression s'accélère :)

Logo GNU Hurd

Journal Puis ils sont venus me chercher, et il ne restait personne pour protester

Posté par  . Licence CC By‑SA.
78
17
avr.
2015

Big Brother, c'est le grand frère qui ne veut que ton bien et ton bonheur, et il sait mieux que toi à quoi ça ressemble, donc prière de ne pas penser sans son accord.

Je croyais que le roman 1984 était de l'histoire ancienne, la dénonciation d'un âge sombre qui parlait de peuplades reculées dans le temps et l'espace. C'était peut-être d'actualité pour des barbares comme les Américains et les Chinois, mais nous, Français ? Ho non, trop bien éduqués pour (…)