2licat a écrit 35 commentaires

  • [^] # Re: La FSF de Dangereux crétins réactionnaires

    Posté par  . En réponse au journal La FSF, de dangereux crétins réactionnaires. Évalué à -10.

    Je me joins à toi. Il est temps de faire le ménage par icitte.

    Hein ? Ha bon ---------> [ ]

    Passé cet humour de bon aloi, j'ai à dire ceci : pragmatiquement, j'observe que ce journal est l'occasion d'échanges intéressants. J'ai appris des choses. Que ploum< dégage si bon lui chante. Au moins, un peu de respect ne ferait pas de mal. Des excuses non plus.

  • [^] # Re: Troll++

    Posté par  . En réponse au journal La FSF, de dangereux crétins réactionnaires. Évalué à -9.

    (…) nous (le peuple) avons fait les lois (…)

    Très fort. J'aurais pas osé, pourtant j'aime l'humour.

  • [^] # Re: Richard, respects.

    Posté par  . En réponse à la dépêche How-to inviter Richard Stallman à une conférence. Évalué à -9.

    Si j'ai une remarque à faire, c'est sur mon comportement à l'occasion de la publication de nos échanges. Ayant écrit "respect mutuel", je me sens en défaut : je ne lui ai pas demandé son avis. Je le regrette pour une raison éthique évidente. Je me contente de cette considération.

  • # Richard, respects.

    Posté par  . En réponse à la dépêche How-to inviter Richard Stallman à une conférence. Évalué à -9.

    Richard, je l'aime beaucoup pour ce qu'il fait et pour ce qu'il est.

    Je garde vivace à l'esprit le grand respect qu'il m'a accordé alors que je le sollicitais :

    • son écoute attentive de mes propos sur Zino
    • l'interaction qui s'en est suivie par mail (avec l'imposition de faire court et structuré, je m'y suis plié)
      • avec le dépassement d'une réticence née d'un avis défavorable d'un ami à lui (parfaitement francophone) à la lecture du CDCF - je n'ai pas publié cette partie introductive de nos échanges.
      • où il a manifesté son soutien au principe du projet : « Thanks for writing a clear description. Now I understand what you are saying, and I can comment on it. It sounds good in principle ».

    Voici les prémices de l'interaction :

    Alors qu'il était debout, au milieu d'une sale de conférence, écoutant des propos échangés à la tribune, je me suis approché, l'ai salué (il s'est tourné vers moi, m'a salué, il ne m'avait jamais vu). Je lui ai parlé, suggérant que ce que j'avais à dire pourrait se révéler important. Je mesurais que je pouvais le déranger mais je n'imaginais pas qu'il eu pu en aller autrement, étant donné le planning. Il m'a proposé de s'éloigner pour comprendre. J'ai alors parlé trop vite pour lui et il m'a repris sur ce point. Une fois a suffit, je connaissais son problème. J'ai continué lentement en articulant distinctement. Il m'a écouté très attentivement. Une expérience de respect mutuel. Tout le restant de nos échanges en direct puis par mail ont été emprunt de ce même respect. J'ai senti un esprit sain et profond.

  • [^] # Re: tl,dr

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -9.

    Je réagis tardivement. Je publie ici ma réflexion, plutôt que la garder pour moi.

    Concernant la pression qui peut être exercée sur le votant :

    • si les suffrages exprimés sont secrets, alors une pression exercée sur les votants au moment du vote est réalisable sur un nombre limité d'individus.
    • si les suffrages exprimés sont rendus publics, alors une pression sur un nombre conséquent de votants est réalisable avant et après le vote, à l'occasion des relations sociales.

    Le secret des suffrages est difficile à réaliser. Il nécessite une grande confiance dans un modèle unique (ou une très faible variété) de machines de collecte impliquées pour un même vote. Cf mon commentaire plus bas.

    La diversité des modèles de machine de collecte impliqués dans un même vote rend le vote plus robuste (par vérification des suffrages entre des machines d'origines variées).
    Dans ce cas, le secret des suffrages est bien plus volatile, du fait de machines variées moins aisément vérifiables exhaustivement à la fabrication et du fait de la multiplicité des opérateurs techniques intervenant pendant le cycle de vie des machines.
    Dans cette approche, il est sain d'assumer la publication des suffrages. Si la publication des suffrages n'est pas acceptable, cette approche n'est pas bonne.

  • [^] # Re: Utiliser le trademark Linux?

    Posté par  . En réponse au journal Interview de Linus Torvalds pour le magazine Linux Format. Évalué à -5.

    Un petit coup de main, je promets pas la perfection (1) :

    Mais en même temps, pour la marque, en particulier, je veux avoir à faire avec ça aussi peu qu'il est humainement possible, parce que ça a été une énorme source d'emmerdes. Ça a posé des problèmes dès le tout début avec le squatter de marque (?), mais les marques c'est ridiculement mauvais. Et, en fait, la situation légale dans les marques encourage les sociétés à faire des choses stupides, parce que leurs avocats sentent que s'ils ne font pas les choses stupides ils perdront le contrôle des marques, et c'est des conneries, mais les avocats sont payés pour en être au stade anal à ce propos. Donc j'aimerais ne pas utiliser de marque.

    (1) Je maitrise mal l'histoire du squatter et je soupçonne un défaut d'articulation logique avec le "mais" qui suit la proposition sur le squatter.

  • [^] # Re: :D

    Posté par  . En réponse au journal Interview de Linus Torvalds pour le magazine Linux Format. Évalué à -10.

    [:onoz]

  • [^] # Re: :D

    Posté par  . En réponse au journal Interview de Linus Torvalds pour le magazine Linux Format. Évalué à -10.

    Pas sûr…

  • [^] # Re: UI Fail

    Posté par  . En réponse à la dépêche Il faut sauver La Quadrature Du Net ! (bis). Évalué à -10.

    +1 !

  • [^] # Re: UI Fail

    Posté par  . En réponse à la dépêche Il faut sauver La Quadrature Du Net ! (bis). Évalué à -10.

    Très efficace et tout terrain : l'exemple Graph5.
    Tout mimi la vue en perspective : l'exemple Graph9.

    En tant que dessins produits par javascript, pas possible de les copier/coller (à moins de capturer l'écran).

  • [^] # Re: UI Fail

    Posté par  . En réponse à la dépêche Il faut sauver La Quadrature Du Net ! (bis). Évalué à 1.

    Tu peux dire pourquoi ?

    Le financement originel par Soros a été reconnu publiquement par Benjamin Bayart et Jérémie Zimermann eux-même, dans une conférence (je n'ai pas noté la référence mais j'ai vu la conférence).

    Un tel financement peut être considéré comme inacceptable du fait de la dépendance induite (Soros… Quand même !). Je ne connais pas le détail de la situation historique et des processus de décisions qui ont mené à cela. Ce financement n'a plus cours, autant que je sache.

    Le travail que fait LQDN me semble important. Comment peux-tu articuler une critique de Jérémie (non développée) et un soutien naturel et sain (il me semble) au travail de LQDN ?

    Tu dis que « L'open society a encore énormément besoin de portes paroles subversifs pour distiller sa "pensée"… », tu peux développer ? Je ne connais pas l'activité de l'open society. Je n'ai pas ressenti de putasserie subversive dans les propos de Jérémie, au fil de ses interventions filmées. Ai-je raté des épisodes ?

    La transparence et la confiance pour une association, surtout sur ce thème, c'est primordial.

    Merci.

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -8.

    Pierre, je n'ai pas présentement l'énergie dont tu disposes pour échanger point par point avec toi. Je te remercie de l'effort que tu fais, en espérant que tu sois sincère dans ta démarche. Je ne répondrai pas à toutes tes questions, j'en traite une.

    Voilà mon point de vue sur les partis :

    1) que les gens se réunissent pour discuter, partager, de façon informelle ou formelle, c'est légitime et sain. Que ces regroupement se fassent par affinité, c'est naturel. Qu'on y croise des débats internes liées à des oppositions résiduelles ou plus profondes, c'est bien normal. Qu'on y définisse des règles telles qu'un filtre à l'entrée pour n'accueillir que les gens qui partagent un tronc commun d'idéologie, soit, chacun est libre.

    2) Mais qu'on se serve de ces outils pour définir celui qui a vocation à représenter le parti, pour aboutir aux commandes d'une nation à l'occasion d'une élection, non, car cette procédure aristocratique conduit mécaniquement à l'oligarchie.

    Le point 2) exprimé en détail par Étienne Chouard (1), ça donne (la mise en gras est de lui) :


    « À Athènes, il y a 2 500 ans, le monde a vu vivre une authentique démocratie. Authentique parce que fondée sur le tirage au sort, et confirmée par 200 ans de pratique quotidienne de ce tirage au sort, équitable et incorruptible. Pendant toute cette longue période de tirage au sort, les pauvres ont toujours gouverné et les riches jamais.

    Dans cette vraie démocratie, il n'y avait pas de partis parce que les partis étaient inutiles (et d'ailleurs interdits) ; les partis étaient alors inutiles car il n'y avait pas (ou peu) d'élections : les partis ne servent qu'à gagner les élections et à rien d'autre, et 200 ans de pratique de l'élection (depuis la fin du 18e siècle) montrent que ce sont TOUJOURS les riches qui gagnent les élections - précisément grâce aux partis qu'ils financent à grands frais - et les pauvres jamais.

    La résistance aux partis est donc très liée à la résistance à l'élection (des représentants politiques), qui est une procédure fondamentalement et invévitablement aristocratique (on choisit les meilleurs=aristos), par définition même, et donc, comme toutes les procédures aristocratiques, une procédure qui conduit mécaniquement à l'oligarchie.

    Pas de démocratie sans tirage au sort ».
    Étienne Chouard, 22 avril 2011
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/tirage_au_sort.php


    (1) Il s'agit d'un paragraphe encadré intitulé "remarque" présent à la fin du document de Simone Weil ("Note sur la suppression generale des partis politiques") cité dans le présent journal avec l'url. j'ai pris la peine de recopier le texte en le tapant au clavier (pb de gestion de pdf dans mon contexte logiciel), je pense n'avoir fait aucune erreur.

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -8.

    je n'ai pas de "petits copains" mon bonhomme. Ne t'inquiète pas pour ton petit confort, je n'appelle personne à foutre le bordel ici. Par contre, si tu pouvais arrêter d'être lourd, je t'en rendrais grâce.

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -9.

    J'ai apprécié de te lire, je t'ai lu intégralement.
    Merci du partage.
    Je ne suis pas d'accord avec tout, très très très loin de là.

    Je n'ai pas envie de développer une critique maintenant. Je vais digérer ton texte, dont quelques concepts m'ont interpelé.

    Comme tu le verras sur le site de E&R, si tu daignes y poser tes yeux, la question de la démocratie n'est pas laissée à l'abandon :

    (1) si le commentaire n'apparaît pas, c'est que des commentaires ultérieurs se sont empilés, masquant celui-ci - auquel cas il convient d'ouvrir l'url, dérouler la page et cliquer le bouton "Afficher les commentaires précédents", cliquer dans la barre d'adresse et presser la touche Entrée, le positionnement sera alors correct.

  • [^] # Re: UI Fail

    Posté par  . En réponse à la dépêche Il faut sauver La Quadrature Du Net ! (bis). Évalué à 3. Dernière modification le 25/11/12 à 12:52.

    La première entrée de la liste ("Salaire : coordinateur et porte-parole") est le bleu le plus foncé, en haut à gauche. Ensuite, tu déroules la liste en suivant les secteurs angulaires du camembert dans le sens trigonométrique (inverse des aiguilles d'une montre).

    J'ai rencontré cette "évidence" (si ça en est une) en moins de 30 secondes. Elle gagnerait en effet à être explicitée, par une légende si besoin ou un changement des couleurs.

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -9.

    Mais je t'en prie ma poule :)

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -8. Dernière modification le 24/11/12 à 14:10.

    Merci, j'ai ri.

    Je ne suis adhérent d'aucun parti. Il se trouve que je ne suis pas non plus adhérent d'association loi 1901 (si tu pensais à E&R).

    Regarde d'où je viens : mon père Jean a quitté ses études d'ingénieur en dernière année dans le batiment (à l'ICAM) pour aider l'Abbé Pierre (avant de reprendre les études bien des années plus tard à l'ENSAE) : il a conduit des camions pendant un an. Il a été un des moteur de la constitution d'Emmaüs international. Ça doit pouvoir t'aider à réfléchir.

    Je suis de formation bouddhiste dans le Zen soto, la voie tibétaine Kagyu et la voie tibétaine Nyingma Dzogchen.

    Concernant ton affirmation « dans un autre de mes commentaires, ma remarque sur Hitler n’était pas innocente, c’est que j’ai entendu cette rhétorique aigre-amer sur le banquier juif de la part du gourou de Zino tout récemment » : tu peux sourcer ?

    Mon nom est Paul Hossenlopp.

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -10.

    Hey, t'as changé de calibre ! On est vendredi ?

    Ah oui.

    Nan, vieux, laisse, je ne suis pas raciste, je ne cautionne pas le racisme et je sais m'exposer pour défendre la dignité. Tu vois, par exemple, je pourrais confier mes enfants à Kémi Séba.

    En France, puisqu'on y est, je les confierais plutôt à Dieudonné M'Bala M'bala, mais il en a déjà 9, le bougre.

    C'est de la quenelle sauce quenelle mais j'en rajoute une couche : je pourrais même les confier à un couple palestinien de Gaza, qu'il vive sur place ou bien trouve asile en France pas loin de Chez Richard Prasquier.

    …Mais pas au contact d'Hortefeux, s'il te plait.

    Hey, m4rotte, sérieux, prends une douche.

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -9. Dernière modification le 23/11/12 à 11:28.

    Bon, je t'ai attendu toute la nuit pour être sur le pont et répondre à ton post et c'est tout ce que tu nous ramènes ? Tu vas en décevoir plus d'un.

    Allons-y pour l'explication de texte.

    À priori, noir ou bleu, m'en fiche. Sauf qu'il y a des conditions externes aux personnalités colorées qui influent sur leur vie. Par exemple, je ne confierais pas mes enfants à des parents typés arabes, qu'ils soient lesbiennes (laisse, c'est fait exprès), homosexuels, même hétéros, s'il ont fait le serment de vivre dans une maison jouxtant celle de Brice Hortefeux. Je pense à l'avenir des mômes, la stabilité familiale, l'exposition aux risques.

    Voilà, ce "à priori", c'était histoire de mettre l'emphase - comme un écho à suivre, un trait d'humour annonciateur - sur l'environnement social, largement modelé par les manipulations oligarchiques que je soulignais dans la parenthèse : « (mais l'oligarchie travaille à égaliser les chances dans le brassage de population et l'immigration massive, pour faire émerger le nouvel ordre mondial, dans un nivellement par le bas) ».

    C'est pas grave, tu as le droit de te tromper et je reconnais que mon humour est parfois subtil.

  • # Activité découverte de Zin[o|d] ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de GCompris 12.11. Évalué à -10.

    Plutôt que mettre les enfants devant la télé après une séance de GCompris, on pourrait leur faire une activité découverte ludique de Zino/Zind, les entraînant pour toute leur vie à rigoler de la boite à con, aiguisant leur regard critique.

    Oui, Zin[o|d] n'est pas en prod, mais je prépare le terrain dans toutes les directions.

    Je …oui ----------> []

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -6.

    Avec le tag samwang tu devrais trouver assez vite. Je vais t'aider : j'ai repéré dans ce journal que tu me taxais d'homophobe et raciste, ce que j'ai démenti. Je te laisse faire un Ctrl-F dans la page du journal avec les deux mots-clé.

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -7.

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -7.

    franchement homophobe et raciste

    Je confirme, tu es probablement fasciste.

    Puissant LOL des familles, moi raciste, moi homophobe !!!???!!!!!!! Hahahahaha !

  • [^] # Re: Parfait on sait ce qu'il te reste à faire

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -7.

    Pourquoi tu parles d'openPGP, tu pourrais juste parler de protocole de signature cyptographique. Si tu dis openPGP, tu es vague car tu n'impose pas l'algo sous-jacent, mais précis sur la manière de diffuser la signature, c'est contradictoire. Pourquoi parler de openPGP et pas de certificats X.501 par exemple ? Les algo sous-jacents peuvent être les mêmes, etc… Une des particularités d'openPGP c'est de construire des réseaux de confiance, bien si c'est vraiment ton but pourrais-tu nous expliquer comment il est construit, quelles sont ces caracteristiques ? Parler de cela est beaucoup plus pertinant que de balancer openPGP, de rester vague tout en étant imprécis…

    Je parle de cryptographie asymétrique mise en oeuvre dans le logiciel libre GPG parce que je connais un peu le sujet. Par ailleurs je connais aussi le principe des certificats X501, mais j'ai moins fréquenté le sujet.

    Pour ce qui est des algorithmes sous-jacents, je n'en ai pas traité ici parce que je considère simplement que les plus solides sont à privilégier.

    Pour les algorithmes de génération d'empreinte (ou condensat) - dits également algorithmes "de hashage" -, MD5 et SHA1 à SHA256 inclus, je les bannis puisque certains d'entre eux présentent des faiblesses et que SHA512 est disponible.
    Pour les algorithmes de chiffrement symétrique (puisque le chiffrement asymétrique implique du chiffrement à clé unique, dit symétrique), je te laisse le soin de préconiser les meilleurs (j'ai ma petite idée, relativement peu étayée).

    Comment serait construit le réseau de confiance ? Bha, la mairie c'est pas mal comme point de liaison entre les citoyens… Et il y en a tellement d'autres que j'imagine sans peine qu'un réseau maillé de confiance puisse se déployer pour l'échange des informations clé_publique/identité selon le principe d'un "key signing party".

    Si j'ai raté une marche, merci de me reprendre.

    Pour ce qui est de ta proposition, j'aime bien l'idée. J'aime bien (essayer d') être pédagogique.

  • # méthode de condorcet / vote de valeur

    Posté par  . En réponse au journal Plaidoirie pour un vote numérique à distance en démocratie. Évalué à -9.

    Dans le journal, j'ai cité la méthode condorcet : « La méthode Condorcet est applicable dans le cas d'un vote avec des propositions de variantes pour une loi ». Il y a le vote de valeur qui est peut-être plus simple à comprendre (merci karteum59<).