free2.org a écrit 2385 commentaires

  • [^] # Re: .PS et .PDF mais pas encore en Europe

    Posté par . En réponse à la dépêche Apres GIF, le JPEG. Évalué à 1.

    Le principal probleme avec PS et PDF semble être les brevets de Unisys et IBM (l'office des brevets US ne s'est même pas rendu compte qu'il avait accordé le même brevet 2 fois) sur la compression LZW.
    http://www.unisys.com/about__unisys/lzw/(...)
    C'est un brevet assez ancien maintenant, et qui bien-sûr n'est toujours pas applicable en Europe puisque les brevets informatiques n'y sont toujours pas autorisés... D'ailleurs la lutte continue, http://www.freepatents.org/(...)
  • [^] # Re: \o/ kde2.2- 14 fois amélioré, apt-build, apt-check-sigs...

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie de la Debian GNU/Linux 3.0 « Woody ». Évalué à 10.

    - la philosophie "distribution pour les machines de production" est que les packages de "debian stable" ont souvent été maintes fois patchés pour corriger les défauts qu'ils avaient initialements. Il y a peu à voir donc en matière de stabilité et de sécurité entre le kde2.2 initialement publié et celui amélioré 14 fois figurant actuellemnt dans stable: http://packages.debian.org/stable/x11/kdebase.html(...) Mais rien n'empeche d'utiliser aussi les packages de "testing" , de "unstable" voir de "experimental"

    A ce propos, je signale aussi quelques outils peu connus pour Debian.
    apt-build pour installer/mettre à jour les packages avec téléchargement et recompilation automatique des sources et des dépendances (à la gentoo): http://apt-build.tuxfamily.org/(...)

    pgi (maintenant dans stable et unstable) pour installer debian facilement à partir d'un CD-rom téléchargeable et bootable de 90 mégas avec une interface graphique et reconnaissance du matériel automatique:
    http://archive.progeny.com/progeny/pgi/(...)
    (signalons aussi les efforts similaires de demolinux et du CNDP)

    apt-check-sigs pour vérifier les signatures des packages, y compris de security, non-free et non-US
    http://lists.debian.org/debian-devel/2002/debian-devel-200207/msg00(...)

    deborphan pour trouver les packages inutilisés et les supprimer sans casser des dépendances.
    http://packages.debian.org/stable/admin/deborphan.html(...)

    - debian peut maintenant aussi s'utiliser avec d'autres noyaux que Linux, comme HURD ou *BSD

    - j'ai gardé le meilleur pour la fin: Debian est une association philanthropique ouverte à tous et dont le but n'est pas de faire du profit par tous les moyens, y compris à vos dépends.
  • [^] # dur d'interdir freenet ! pas de port officiel +crypto +stegano...

    Posté par . En réponse à la dépêche Big Brother knows you now. Évalué à 10.

    "interdir freenet" pour un FAI n'est pas si simple.
    il n'y a pas de numéro de port par défaut,
    le protocole est crypté
    et des plugins permettent d'utiliser n'importe quel protocole (udp, tcp mais aussi la stegano qui est prevue comme par exemple cacher freenet dans un flux http/https standard ou dans un flux vidéo)

    enfin il sera bientot facile de n'autoriser que nos "amis" à se connecter à notre serveur freenet stegano, empechant ainsi tout contrôle externe

    Plus d'informations sur http://freenetproject.org(...)
  • [^] # Re: c'est quoi un port IP ? TCP et UDP en effet !

    Posté par . En réponse à la dépêche CBS / Enfin un outil qui nous facilite la vie.. Évalué à 10.

    En effet, la couche IP ne s'occupe que de l'acheminement des paquets de données entre 2 machines, sans garantie de qualité et sans se préoccuper des numéros des services qui utilisent ces paquets.

    UDP et TCP y ajoutent la notion de numéro de port (numéro de service) permettant à des services précis de communiquer entre eux.

    TCP ajoute en + une garantie de qualité avec un contrôle d'erreurs (paquets perdus, etc...)
  • # chroot ET iptables -m owner

    Posté par . En réponse à la dépêche CBS / Enfin un outil qui nous facilite la vie.. Évalué à 10.

    Je suis d'accord avec le modérateur pour dire qu'il faut combiner CBS et chroot.

    De même, il faut aussi utiliser "iptables -m owner" pour empecher le serveur internet chrooté de communiquer localement et de pouvoir exploiter par socket d'autres services IP de la machine locale ou du réseau local.

    Enfin rappelons que les capabilities du kernel 2.4
    ont été encore enrichies pour pouvoir donner facilement à un utilisateur un des privilèges de root, sans donner tous les privilèges en même temps.
  • [^] # Re: Linus et Debian: le bénévolat dans tous les domaines

    Posté par . En réponse à la dépêche GNU/Linux et économie solidaire. Évalué à 1.

    Le site que je veux monter, http://igive.free.fr(...) ,
    concerne tous les biens et services. Pas seulement les logiciels.
    Pour le soft libre il existe bien sur gnu.org et savannah.gnu.org , sites officiels de la fsf.

    J'ai déjà participé à un réseau bénévole local, dont la liste des services était gérée à la main (pas facile).

    Je pense qu'avec des annuaires et des moteurs de recherche spécialisés dans le bénévolat, il va être plus facile de trouver le service bénévole dont on a besoin ou envie.
  • [^] # Re: Linus et Debian: le bénévolat va avec l'égalité des chances

    Posté par . En réponse à la dépêche GNU/Linux et économie solidaire. Évalué à 1.

    Je pense que le bénévolat et l'égalité des chances se renforcent mutuellement.

    Si plus d'enfants pauvres ont accès a une éducation de qualité ils auront plus souvent les moyens de participer à des projets bénévoles.

    De même, les sites qui encouragent et répertorient les services offerts par les bénévoles permettent aux plus pauvres d'accéder à ce qu'ils ne pourraient pas s'offrir sinon.
  • [^] # Re: Linus et Debian: le bénévolat n'interdit pas les récompenses

    Posté par . En réponse à la dépêche GNU/Linux et économie solidaire. Évalué à 1.

    Si on prend le cas de Linux et de la plupart des logiciels libres, leurs auteurs n'ont rien contre l'argent (Linus s'est plutôt enrichi depuis Linux). Seulement ils n'obligent personne à leur en donner pour utiliser leur softs.
    Cela n'empêche pas certains particuliers ou certaines sociétés de les récompenser de différentes manières, et y compris par de l'argent.

    Dans le cas de l'annuaire du bénévolat libre que je veux monter, il sera tout à fait possible de récompenser les bénévoles par de l'argent ou autre (service, bien, chaleur humaine).
    Il est dans l'intéret de ceux qui recoivent un service bénévole que celui qui donne soit heureux, afin qu'il ait envie de continuer à donner.

    Mais donner une récompense ne sera pas une obligation contractuelle, afin d'éviter les dérives maintes fois constatées dans le commerce.

    Je crois qu'un don fait encore + plaisir quand il n'est pas contraint, quand c'est un cadeau auquel on ne s'attendait pas forcément. C'est surtout ça le bonheur du bénévolat.

    Chaque jour quand je vois sur freshmeat ou sur savannah la liste des nouveaux logiciels libres qu'on me "donne" en cadeau, je suis heureux.

    Didier
    http://www.chez.com/hap/(...)
  • # Linus et Debian: le bénévolat libre, juste pour le plaisir

    Posté par . En réponse à la dépêche GNU/Linux et économie solidaire. Évalué à 9.

    Je me rappelle que Linus a dit qu'il avait
    fait Linux sous GPL juste pour le plaisir
    de faire un truc sympa avec d'autres. Je pense qu'il en est de même pour la plupart des contributeurs de la très populaire distribution associative debian. (notons que demolinux est un des linux grand public basé sur debian)

    Et si le futur de l'économie c'était justement ça:
    des bénévoles qui choisissent librement de contribuer aux projets qu'ils aiment, pour le fun et pour passer de bons moments avec d'autres.

    Le plus important dans ma vie c'est justement ces moments de bonheur intense, où je fais des trucs qui me semblent utiles pour l'avenir tout en m'amusant maintenant avec des potes.

    Bref, joindre l'utile à l'agréable.
    Ce qui me parait difficile dans un cadre commercial, où la concurrence pousse à sacrifier le bonheur d'être sympa avec des gens sympas au profit du ... profit.

    J'ai d'ailleurs commencé un site d'annonces pour les bénévoles libres, dans tous les domaines (services et biens): http://igive.free.fr(...)

    Toute aide est la bienvenue.

    Dans un premier temps je compte répertorier les sites vraiment tenus par des bénévoles dans un annuaire à la yahoo (avec un logiciel du type myphplinks ).
    Puis proposer à tous de passer des annonces bénévoles (à l'aide d'un programme d'annonces du type trueque).

    A bientôt,

    Didier
    http://www.chez.com/hap/(...)
  • # GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le source

    Posté par . En réponse à la dépêche Pourquoi je n'utilise pas la GPL. Évalué à 9.

    L'auteur aurait pu ajouter à la fin de son article: "Je pense, toutefois, que fournir du code sous GPL est mieux que de permettre à Microsoft de vendre des programmes d'origine BSD sans le source et avec une licence d'utilisateur final restrictive --" Cela aurait eu le mérite d'alerter les lecteurs sur le fait que toute licence a des incovénients, y compris la BSD.