• # en rien

    Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 27/05/19 à 20:26.

    C'est du marketing, rien de plus.
    Auparavant leur "couche linux" c'était un peu comme si une distribution installait par défaut Wine avec une bouteille Windows.
    Maintenant leur "noyau linux" c'est un peu comme si une distribution installait une vm Windows par défaut.

    Bof.
    A la limite ça aidera ceux qui souffrent au quotidien d'être bloqués sur un "poste bureautique obligatoire" alors que leurs métiers sont : le dev, le sysadmin, le réseau, l'architecture, les sciences, la conception d'algo, voir l'urbanisme.

    • [^] # Re: en rien

      Posté par . Évalué à 5.

      Tout à fait, en tant qu'utilisateur exclusif de GNU/Linux depuis plusieurs années, cela ne m'affecte en rien. La licence du noyau Linux n'oblige pas encore à installer Windows 10 il me semble ? L'intérêt de GNU/Linux à mes yeux est d'avoir un système open source, dans mon cas je ne vois pas l'intérêt d'installer un logiciel propriétaire comme Windows 10 de plusieurs Gio pour faire tourner GNU/Linux, un système propriétaire remplis d'outils de flicage qui enverront des informations sur mes faits et gestes à Microsoft.

    • [^] # Re: en rien

      Posté par . Évalué à 3.

      En rien, on est toujours tributaire de l'UX cradingue de Microsoft et de la télémétrie à outrance.

      Je suis autorisé à avoir Virtualbox sur le portable de mon employeur, je préfère passer par là et de toute façon pour accèder à la surcouche linux, il faut que le dit windows soit sur un canal particulier.

    • [^] # Re: en rien

      Posté par . Évalué à 10.

      AMHA cela va nous affecter .

      En entretient d'embauche, si/quand je di(s)(ais)(ra) "Je vous préviens je bosse sous Linux"

      • Hier : on me répondait "Ok on veut bien"
      • Aujourd'hui que Windows à mis une VM Ubuntu on me répond "Oh t'es lourd, maintenant il y a la VM ubuntu !" et quand j'insiste on me dit "Ok pfff"
      • Demain on me dira peut-être "Ok on est déjà sous Linux puisqu'on est sous Windows. Du moment que tu réinstalles pas ton poste tout va bien."
      • [^] # Re: en rien

        Posté par . Évalué à 2.

        En entrant au McDo "Je vous préviens je ne mange que sainement"

        • Hier : on me répondait "Ok, on a de la salade dans les hamburgers"
        • Demain on me dira peut-être "Ok nos menus sont déjà équilibrés et notre hamburger spécial est signé par un chef. Du moment que tu gâches pas et que tu finis, tout va bien."
  • # que dalle

    Posté par . Évalué à 6.

    Qu'est-ce que cela signifie et comment cela nous affecte-t-il?

    Ca signifie qu'ils ont arrêté de jouer aux cons depuis qq années et ça ne nous affecte en rien à part que les pauvres dev qui sont obligés de bosser sous windows vont enfin pouvoir bénéficier d'un environnement de dev potable
    Sinon MS a commité qq patchs mais c'est surtout pour améliorer le fonctionnement de Linux sur Hyper-V et dans Azure. Peut-être qu'ils vont aller plus loin ?

  • # Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je joue beaucoup à des jeux-vidéo en plus de coder régulièrement, donc j'ai juste un système Windows 10.
    La première version de WSL était déja l'occasion de revenir plus facilement vers du dev pour Linux sans se taper un VM avec un environement qui est pas fluide (128Mo pour la carte graphique dans VirtualBox c'est rien)
    WSL 2 ameliore ce petit bout d'environement Linux dans mon Windows, si Microsoft pousse plus loin avec l'inclusion d'un serveur graphique ou un moyen de se passer d'un serveur X, je vais revenir vers l'utilisation de certaine application Linux.

    Plus d'utilisateur = plus de rapport de bug on de nouveaux développeurs potentiels.

    • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      La première version de WSL était déja l'occasion de revenir plus facilement vers du dev pour Linux

      C'est rigolo la perception suivant ses idées.

      Parce que bon, moi je vois l'inverse : ça gonflait une tonne de monde de ne pas avoir Visual Studio sous Linux quand on devait se farcir des bugs pour Linux seulement, et maintenant on peut lancer un projet "full Linux" à partir de Visual Studio (Visual Studio avance à grand pas sur ce sujet avec leurs dernière version, ils investissent un max) sous Windows et donc plus à s'emmerder avec les trucs de dev Linux pas agréables, et donc au final encore moins d'utilisateurs d'outils de dev Linux car on a ceux de Microsoft pour porter sur Linux facile, il n'y a plus que la pré-prod et la prod qui se tapent du Linux.

      Bref, les "pro-Linux" montrent qu'ils ne voient toujours pas comment marche le monde, en attendant Microsoft est en train de prendre les bons côtés de Linux tout en gardant les utilisateurs sous Windows…

      • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 28/05/19 à 12:17.

        Bref, les "pro-Linux" montrent qu'ils ne voient toujours pas comment marche le monde

        Heureusement, Zenitram est là.

        Loué soit notre sauveur !

      • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        C'est une question d'habitudes et de préférences.
        Le dev habitué à linux ça le gonfle de ne pas pouvoir lancer les outils qu'il sait utiliser (strace, gdb ou valgrind par exemple, et je ne parle même pas des outils qui concernent le réseau) ou même plus simplement utiliser son pc sans souris (y en a qui aiment) pour un bug qui ne concerne que windows.

      • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

        Posté par . Évalué à 7.

        Bah, ici au boulot, je bosse avec des gens qui, comme dans toute grosse boite qui se respecte, est full microsoft. Ces personnes arrivent plus ou moins à faire du développement NodeJS, utilisebnt Visual Studio pour leur dev, mais le build/démarrage prend des plombes par rapport à ce qui se fait sous Linux. Et ces développeurs perdent énormément de temps en 1 journée à cause de ça. Ca leur plairait bien d'avoir un environnement de dev full Linux.

        • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 28/05/19 à 16:59.

          Vous dites la même chose : NodeJS bien intégré à WSL2 sous Visual Studio va être très rapide.

          • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

            Posté par . Évalué à 3.

            ???? Je demande à voir …

            Pour ma part je supçone que ces ralentissements soient dus à la couche antivirus/firewall de Windows qui passe son temps à scanner la moindre lecture/écriture de chaque fichier.

            Celà dit Visual Studio Code est dispo sous Linux donc pas besoin de Windows pour développer.

            Windows, c'est juste un jouet, un truc neuneu-proof. Une interface pourrie, qui est étudiée pour cacher le plus d'infos possibles à des incompétents notoires en informatique. Quand on veut travailler sérieusement sur autre chose que de la bureautique, on utilise un truc fait vraiment pour travailller. Certains utilisent des Mac, d'autre du Linux, mais surtout pas de Windows.

            • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Pour ma part je supçone que ces ralentissements soient dus à la couche antivirus/firewall de Windows qui passe son temps à scanner la moindre lecture/écriture de chaque fichier.

              Effectivement, dans ma boîte, nous faisons du Java. L'extrême lenteur au lancement de l'appli était due à l'antivirus de Windows qui scanne tous les jars au premier accès. Ça prenait plus d'une minute à se lancer, tandis que sous Mac ou Linux c'était quasi instantané.

            • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

              Posté par . Évalué à 0.

              t'as raison, fuck WinDAUBE 95 !

              (j'espère que le commentaire auquel je répond était lui aussi parodique)

              BeOS le faisait il y a 20 ans !

      • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 28/05/19 à 17:23.

        Bref, les "pro-Linux" montrent qu'ils ne voient toujours pas comment marche le monde,

        Pour avoir fait du dev sous Windows, c'est une horreur mais faut bien le faire si c'est ce qui rempli la gammelle à l'instant T.
        Et pour les producteurs de logiciels propriétaires, c'est un mal à prendre vu que leurs clients seront majoritairement des utilisateurs Windows, enfin ils décident aussi de ça.
        Bon la fragmentation de Linux a joué un rôle essentiel et ce n'est pas les 2 Abel Chemoules qui vantent la diversité et qui ne produisent pas de code qui vont me donner tort.

        Maintenant, hors de cette considération, il est moins évident d'aller full windows de nos jours.
        La donne a changé, Linux est plus accéssible que jamais et même au niveau hardware hors NVIDIA-prime machin mais combien de devs on ce combo, surtout en entreprise? Les problèmes de secure boot/UEFI sont réglés et ce sans l'aide de Microsoft qui dit aimer le libre!

        Pour ma part, même avec la couche WSL 2.0, l'environnement Windows me rebute, c'est d'une lenteur incroyable, l'installation de logiciel me gave (et dire que c'est l'argument de vente), la configuration de l'OS anachronique, les mises à jours incessantes de l'OS, le multi-moitié-tasking.

      • [^] # Re: Un tremplin pour attirer plus de gens a développer pour Linux

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 29/05/19 à 07:59.

        Je pense que la guerre des desktop est terminée, et ce depuis bien longtemps. Le combat que tu décris (MS qui développerait WSL pour chiper des utilisateurs Linux) me parait complètement daté. La guerre du desktop, c'est un truc des années 90/2000, mais plus d'aujourd'hui. Tu imagines sérieusement les grandes pontes de chez MS se présenter au Board avec un plan d'investissement pour prendre des utilisateurs linux… lol la vision d'entreprise.

        Non, si MS fait tout ca aujourd'hui, c'est pour vendre son cloud. L'offre Azure est loin d'etre top, mais ils bataillent ferme pour la mener et une propose une chiée d'outils. Le souci numéro 1 aujourd'hui du dev windows qui doit faire des microservices, c'est que:
        - les containers qui tournent sur windows sont juste des bloats
        - executer un container linux sur windows implique de la virtualisation, du coup ca prend 30 secondes a chaque fois, ce qui est vraiment pénible.

        Faire WSL2, c'est rendre le dev de container Linux bien fluide, et choisir de faire de Linux la plateforme de choix pour les containers (de toutes facons c'est un choix qui n'appartenait pas a MS en fait).

        Bref, tous ces efforts WSL2, VSCode, etc.. n'ont du sens que si tu prends en compte l'offre cloud. Mais la guerre du desktop et du développement natif, sincèrement tout le monde s'en fiche un peu (Disclaimer: c'est Windows qui a gagné, mais ca vaut plus rien en fait).

  • # Beaucoup. Ou pas.

    Posté par . Évalué à 9.

    C'est mon côté pessimiste ça, ou suspicieux ! Ça m'inquiète de voir des gens se réjouir de voir débarquer "Linux dans Windows".

    Méfiance …

    Je suis tombé une fois sur une vidéo de Bryan Lunduke (ses vidéos sur Youtube), peut-être celle-ci, je ne me rappelle plus le titre.

    Il y expliquait la technique de pas mal de boites, M$ la première, grosses parties prenantes dans une/des fondation/s Linux. En apparence, elles sont gentilles. Mais ce serait pour mieux appliquer ceci : le "Embrace, extend, and extinguish".
    Wikipedia y consacre cet article (ici, pour les anglophobes).

    En gros : noyauter pour détruire. Quoi de moins étonnant de la part d'une boite qui a qualifié Linux de "cancer" ?

    Alors, pour moi, c'est niet. Déjà que je passe peu de temps sous Windows, pour jouer principalement, c'est pas pour m'amuser à installer un Linux dans une "chose" contrôlée par Windows !

  • # Peut-être que cela va me faciliter la vie

    Posté par . Évalué à 4.

    Je développe des codes de calcul qui fonctionnent en ligne de commande. Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester, mais je me dis que cela pourrait m'éviter d'avoir à adapter et compiler mes codes pour Windows. Comme ces codes utilisent la parallélisation OpenMP, c'est galère de trouver une version de gcc/gfortran qui active correctement OpenMP sous Windows. Ou alors il faut acheter une licence du compilateur Intel.
    Pour l'instant je me débrouille avec le gfortran fourni par equation.com utilisé avec wine, mais si je pouvais fournir le même exécutable aux windowsiens qu'aux linuxiens ce serait top. ;-)

    Inversement, je travaille avec des gens qui développent des codes sous windows mais doivent aussi fournir des exécutables Linux alors qu'ils n'ont pas accès à une machine Linux. Du coup c'est moi qui sert de compilateur Linux. S'ils pouvaient faire le job eux-mêmes ce serait pratique.

  • # Ange ou Diable?

    Posté par . Évalué à 2.

    En ce qui concerne le noyau sous forme de WSL pour le moment, je n'ai pas d'intérêt particulier. Les VM ou les Docker containers répondent à tous les besoins.
    Par contre, on ne peut pas nier un changement d'attitude de MS. Je pense notamment à VS Code, Typescript, Hololens. Ils sont en position de challenger, et il semble que ça leur apporte un peu plus d'humilité et d'écoute des utilisateurs. Ils ont une réactivité que je ne leur connaissais pas avant. Après, ils sont là pour faire du business et j'imagine que le jour où ils redeviennent le poids lourd par rapport à Google, l'attitude va peut être changer. En tous cas, pour le moment, quand ils sortent des nouveaux produits ou de nouvelles iterations, je regarde.

  • # Il faut voir la stratégie à long terme

    Posté par . Évalué à 6.

    Microsoft n'a jamais été tendre. Ça reste une boîte qui doit faire du fric. Déjà que les serveurs ça doit les faire chier qu'il y en ait plein sous linux (je me demande si windows server ne peut pas maintenant embarquer du software serveur linux), si en plus steam commence à vouloi leur enlever le gaming, il fallait répliquer.
    Maintenant il faut voir les options de microsoft pour rendre les linux "indépendants" de windows inadéquats. Microsoft peut par exemple apporter des modifications à son sous système linux qui ne seront pas remontées dans les kernels des distributions linux (pour des raisons technique, pour des raisons de blob binaire, j'en sais rien) non professionnelles (je suppose red hat intègrera cette différence du noyau pour la cohabitation de REHL dans un parc hybride avec du windows vu que nombre de boîtes auront des devs sous windows qui utiliseront ce sous système linux pour dev du linux), qui rendront le code pour ce sous système plus facile que pour un système Linux. Un peu comme DirectX pour les jeux. Une fois la séparation faite, les gros logiciels genre moteur de jeu auront peut être plus intérêt à coder leurs moteurs sur cette branche microsoft du noyaux.
    C'était my 2 cent sur la question par un noob qui ne sait pas coder.

    Bonne journée

    • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

      Posté par . Évalué à 3.

      Microsoft n'a jamais été tendre

      Pas tout a fais, Microsoft est beaucoup plus tendre aujourd'hui que par le passé et que bien d'autres firmes de la tech (comme Oracle).

      Il y a 2 statégies possible:

      • Soit Microsoft insère des Blob a certains endroits (même s'il sera limité en théorie par la licence GPL) et fais tous pour décourager les Linuxien (ou du moins les pro) d'installer Linux en les attirant sur Windows. On ne peux s'empêcher de penser qu'il y a de ça dans la vision Micro$oft.

      • Soit Microsoft, continue à insèrer de plus en plus de Linux et Open-Source un peu partout dans Windows de sorte qu'il en sois autant partenaire que dépendant. C'est un peu ce qu'il c'est passé dans le Cloud ou Azure est dominé par des serveur Linux. Dans ce cas c'est bon pour Linux car Microsoft augmentera sa contribution. Microsoft en tire un bénéfice en tirant parti des innovations de la communauté.

      La réalité est sans doute un peu opportune et Micro$oft essaye de se positionner en tirant la couverture à lui tout enjouant le jeu de l'Open-Source tant par intérêt que par clientélisme (de ses clients, des employés et des informaticiens dont des linuxiens).

      • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

        Posté par . Évalué à -1.

        Avant le virage "open source", Microsoft tentait toujours d'emprisonner l'utilisateur dans son écosystème (on se rappellera de la tentative MSN au début de l'Internet grand public), et on ne sait pas encore si cet attendrissement récent n'est pas une manière de s'assurer plus de violence ensuite. C'est pour ça que je me méfie des changements de comportement rapide de grands groupes industriels (je ne sais pas si industriel s'applique totalement à Microsoft, mais tu comprends mon idée).

        • Pour le point 1 on a bien nvidia qui a des pilotes propriétaires. On peut imaginer par exemple que windows porte son "serveur X" (je ne sais pas comment s'appelle cette pile logicielle chez windows), sous Linux, avec le support de DirectX, le tout de façon propriétaire, et avec Microsoft qui aurait le monopôle de son utilisation (empêchant l'utilisation dans des distros), facilitant le portage de jeux/logiciels pour Linux, mais le Linux Microsoft, qui sera compatible avec les outils de dev Microsoft qui ne compilent que pour le Linux Microsoft. Sachant que déjà les éditeurs de logiciels/jeux n'assurent le support Linux que pour un nombre de distro très très limité, je suppose que cela va être encore pire avec ce genre de politique de Microsoft.

        • Pour le point 2, et bien c'est presque la même chose avec moins de limitations pour le développement. Du coup j'ai peur que celà puisse basculer facilement.

        • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

          Posté par . Évalué à 5.

          C'est assez hilarant !

          En fait, Microsoft qui aujourd'hui a le controle total du marche desktop et qui monopolise le marche du jeu sur desktop, irait porter sa couche graphique sur un OS que personne n'utilise, empecherait les autres d'utiliser sa couche graphique, et encouragerait les editeurs de jeux a porter leurs jeux, qui tournent deja sous Windows, sur un Linux Microsoft et aucun autre Linux.

          En fait, Microsoft ferait tout ce boulot pour que les editeurs de jeux, qui n'en ont rien a faire de Linux, portent leurs jeux de Microsoft Windows a Microsoft Linux.

          C'est bien ca qui est marrant avec les gens obsedes par Microsoft, ils imaginent des trucs incroyables, genre meme avec des champignons hallucinogenes je l'aurais pas trouvee celle la…

          • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

            Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 01/06/19 à 10:47.

            c'est vrai qu'au vu de l'échec de l'Universal Windows Plateform, à laquelle peu de monde a visiblement adhéré pour être publié sur le store de win10, MS n'est sans doute pas prêt à remettre le couvert :-)

            Sans parler de la promesse d'un « OS toujours à jour » où des lanceurs d'alerte indiquent que ce n'est pas encore ça :/ cf.

            • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

              Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 01/06/19 à 19:40.

              Tu me fais rire.

              1 million de machines c'est quel pourcentage des machines ?

              Ensuite va regarder Android et on est reparle.

              Pour Windows 10, je te laisses regarder la fragmentation des versions entre les distribs.

          • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

            Posté par . Évalué à 0.

            En soit jamais je n'aurai imaginé un truc pareil s'il n'y avait pas les initiatives comme Vulkan, Proton/steamOS et Stadia qui tournent avec Linux. Les gros éditeurs sont encore frileux vu qu'ils veulent un retour sur investissement, mais bizarrement tous les gros moteurs de jeux se mettent à Linux, ça ne doit pas être par pur esprit libriste ;)
            Pour moi ça veut dire que pour l'univers du jeu (reste à voir pour le reste, je pense que les industriels encore sous une vieille version de windows embarqué ne migreront pas sur Linux de si tôt et n'en ont sans doute rien à foutre) en a marre de Windows. Cette stratégie hypothétique de Microsoft c'est une tentative de garder les devs chez eux malgré tout.

            Et c'est marrant, Tu réponds comme si je disais que tout était prêt aujourd'hui alors que je parle de long terme, et que toute stratégie long terme s'adapte selon les erreurs de prévisions (si le cloud gaming linux ne prend pas, ils s'arrêtent à ce qu'ils ont fait là et ça leur va très bien). Mais bon, on peut pas demander à tout le monde de lire correctement un message :)

            • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

              Posté par . Évalué à 2.

              Le soucis c'est que pour ton jeu, autant ton coeur peut être en n'importe quel langage et peut être facilement système agnostique, autant ton moteur d'affichage lui va dépendre de ce sur quoi tu tourne (DirectX, Vulkan, openGL…). Si ton code doit tourner sur Xbox, Pc, PS, Wii, utiliser directX, c'est devoir coder deux moteurs (ou deux implémentations)

              Donc soit tu reprends un moteur existant (unreal engine par exemple) soit tu utilise une bibliothèque présente partout, soit tu fais de l'exclusivité. Une fois que ton truc tourne sur Windows/XBox/PS/Wii, en ajouter un c'est rien coté dev si tu as utilisé un truc portable.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

                Posté par . Évalué à 0.

                J'ai dis dans mon premier message que je ne sais pas coder, je suis juste un user lambda qui compile de temps en temps des logiciels qu'il n'y a pas sur sa distrib favorite. Mais on ne me fera pas croire que Microsoft rejoint la fondation Linux (et donc peut influer sur l'évolution du kernel), rachète github (et dans une moindre mesure finance la prise en charge de C# dans le moteur de jeu Godot), juste par amour du libre. L'intérêt de DirectX c'était quoi du coup pour que le dev de jeu soit bloqué dessus tout ce temps ?

            • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

              Posté par . Évalué à 0.

              Mais oui bien sûr, les éditeurs en ont marre de Windows et ils vont se focaliser sur un OS qui est inexistant sur le desktop parce qu'ils ont très envie de vendre 1000 copies plutôt que 20 millions avec un OS dont les rares utilisateurs desktops vomissent à l'idée d'utiliser un soft propriétaire.

              C'est du LSD ou des champignons ?

              • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

                Posté par . Évalué à 0.

                Tu es au courant que stadia c'est du cloud gaming ? donc ça va être du serveur linux, et le client ça sera du ios/android pour la grande majorité. Il faut sortir de ton délire :)
                Sur ce, je te laisse, ce n'est pas constructif de discuter avec toi.

                • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

                  Posté par . Évalué à 0.

                  LOL

                  Le streaming de jeu sur des plateformes wireless avec la latence du réseau, la bande passante limitée, le fait que stadia n'a aucun jeu pour l'instant…

                  Ensuite que stadia soit du Linux en backend tout le monde s'en fout. Il n'y a que 2% de la planète en desktop Linux, les jeux pour Linux c'est une rigolade énorme tant que leur part desktop est si minime. Même si les jeux étaient portés sur ce backend ils ne seraient pas publié pour les desktop Linux car ces derniers sont fragmentés et presque inexistant.

                  Mais effectivement cela ne sert à rien de discuter, tu vis dans un monde imaginaire séparé des réalités économiques et techniques

          • [^] # Re: Il faut voir la stratégie à long terme

            Posté par . Évalué à 2.

            irait porter sa couche graphique sur un OS que personne n'utilise

            Il n'est pas question de ça ou du moins pas essentiellement. On parle ici d'intégrer du Windows dns Linux ou plutôt intégré du Linux dans Windows… La couche graphique n'est qu'un élément parmi d'autres.

            Mais point de vue halucinant, j'en ai une bonne, en à peine plus de 10 ans celui qui traitait Linux de cancer, et qui pèse des milliard propose Linux sur son cloud (en concurrent direct avec son Windows Server) et intègre un mapping Linux dans Windows pour faire tourner les binaire Linux en natif à la manière de Wine pour Windows dans Linux. Pire Windows est un des plus gros contributeur à Linux…

            Windows ne risque pas de perdre le marché du jeu PC puisque les PC restent préinstaller avec Windows… Mais il pourrait perdre le marché du Jeu tout court puisque les gens n'achètent plus de PC mais une tablette (sous Androïd par exemple) et une console (sous Steam avec noyau Linux)… On peux donc; imaginer que rendre aisément jouable sous Windows les jeux Steam (entre autre) assure a Microsoft de garder les joueurs et donc les développeurs.

  • # Compilation et serveur web

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Pour m'assurer de la portabilité de mes programmes C++, j'utilise Cygwin pour tester la compatibilité POSIX, puis une VM pour la compatibilité Linux. Avec WSL, plus besoin de VM. En plus, les binaires obtenus en utilisant WSL sont compatibles avec Debian. Un coup de scp, et je peux les utiliser sur mon serveur Debian, sans avoir à les recompiler.

    De temps en temps, j'ai besoin, sous Windows, d'un serveur web capable d'exécuter quelques scripts PHP basiques. Après une rapide recherche, je m'étais tourné vers une solution WAMP. C'est peut-être très bien par ailleurs, mais c'était quand même surdimensionné par rapport à mes besoins, déjà que je n'ai absolument pas besoin de MySQL. Mais je ne voulais pas perdre de temps à chercher autre chose.

    Avec WSL, il suffit que je lance sudo aptitude install lighttpd php-cgi, et j'ai mon serveur web. Et, contrairement à la solution WAMP, vu le peu de ressource qu'il consomme, je le laisse tourner en permanence. Si je redémarre Windows, un coup de sudo service li[tab] start, et c'est reparti. Et pas besoin de laisser la console WSL ouverte.

    Ceci dit, il y des limitations avec le WSL actuel qui m'obligent à réaliser certaines opérations dans une console WSL, alors que ce serait plus pratique pour moi que je puisse les réaliser dans une console Cygwin. Donc, tout ce qui est susceptible de faire sauter ces limitations, je suis preneur :-) !

    Toolkit Atlas : probablement le moyen le plus simple et le plus rapide pour ajouter une interface graphique à vos programmes Java, Node.js, Python… (voir page perso) !

  • # Bof

    Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 28/05/19 à 19:05.

    Personnellement j'attends le contraire : que Microsoft se décide enfin à permettre de faire tourner leurs applications sous GNU/Linux.

    Bah quoi, on peut rêver non ?

    Opera le fait depuis 10 ans.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 2.

      moi plutôt toutes les windoseries qu'ils fichent dans EFI et ACPI, ainsi que les pilotes de certains matériels.

      Si vraiment ce sont nos copains :)

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 7.

      Sur le nouvel OS d’IBM, et puis quoi encore, ça va pas la tête ?!

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 2.

      BeOS Microsoft le faisait il y a 20 ans avec des versions UNIX (HP-UX et Solaris) d'Internet Explorer (et il se dit qu'Outlook Express et Windows Media Player étaient prévus aussi).

      BeOS le faisait il y a 20 ans !

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 5.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 0.

      .NET Core, le ".NET Framework nouvelle génération" tourne sous Windows (7 et suivants), Linux, Android, et macOS.

      Pour faire des GUI, c'est pas encore possible. Enfin si, mais uniquement pour Windows avec .NET Core 3.0 (WPF et WinForms sont en train d'y être porté).

      Comme le but de .NET Core et d'être vraiment multiplateforme cette fois (alors que le .NET Framework c'était "multiplateforme Windows"), c'est un peu con de revenir en arrière. Surtout que WPF et WinForms, ça bouge vraiment peu, depuis des années. Bref, c'est pas très excitant.

      Mais perso avec .NET Core 3.0-preview5 (pour pouvoir tout mettre dans un seul exe, l'application, ses dépendances, et .NET Core) et AvaloniaUI, je suis en train de faire une application graphique .NET Core en C#/XAML qui est compatible Windows 7 et suivants, GNU/Linux, Android, et macOS.

      Et tout ça, c'est open-source.

      J'aurais pu prendre PyQT, QT seul, electron, tout ça… Mais refaire toute ma couche Modèle/ViewModel (qui est en C#) juste pour un changement de langage, et en plus décrire l'interface en python (bof) ou C++ (bof) ou QML (bof), ou embarquer tout un navigateur dans l'appli (lol), ça m'emballait moyen.

      (C#/XAML = les deux technos utilisés aussi typiquement quand on fait une application .NET GUI avec WPF ou UWP ou Xamarin.Forms, sauf qu'au mieux c'est uniquement compatible Windows 10 et Android pour Xamarin.Forms, et au pire Windows 10 seul pour UWP)

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Extinguish

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 28/05/19 à 19:56.

    Pour moi la logique est plus sournoise.

    Entre une application disponible sur les deux plate-formes, le choix se portera sur l'application windows native.

    Ca permet sur le long terme de migrer progressivement les usages d'applications aujourd'hui exclusivement sous Linux, vers Windows quand ça sera possible.

  • # Enfin!

    Posté par . Évalué à 10.

    On va pouvoir faire tourner Wine sous Linux en pointant les DLL manquants de l'installation Windows du système hôte.
    Ça devrait régler pas mal de problèmes!

    -------> [ ]

    • [^] # Re: Enfin!

      Posté par . Évalué à -1.

      Et pouvoir enfin jouer à Fortnite et installer la version crackée de Photoshop!!!

  • # preparation du futur ?

    Posté par . Évalué à 9.

    bientot le kernel de base de windows sera un linux,
    l'interface graphique gérée par wayland

    et on aura un produit similaire à OSX par rapport à BSD :p

    OK, je sais qu'on n'est pas vendredi, mais on est veille de jour férié 8)

  • # une vrai vm ? un plus pour le passage des utilisateurs de windows a linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Si je comprend bien cet article:

    https://www.generation-nt.com/windows-wsl-2-noyau-linux-complet-microsoft-actualite-1964657.html

    ca sera une vm en standard

    et avec un peu d'espoir ca permettra aux applications d'etre développé sous windows et linux tout pareil et donc a terme de pouvoir migrer de façon transparente de windows a linux pour des utilisateurs qui auraient uniquement ce type d'application. je comprend pas comment microsoft se met une telle balle dans le pieds (à moins qu'ils veuillent distribuer windows)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.