• # Le contenu du lien est en fait pour me remercier

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+18/-0).

    Mais dommage que ce soit posté dans F*gnome.

    • [^] # Re: Le contenu du lien est en fait pour me remercier

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-0).

      Bah, merci d'avoir donné ton temps et ton code pendant 10 ans. J’espère que prendre un peu de repos te permettras d'aller mieux, et c'est dommage que les dynamiques du logiciel libre aboutissent à des conflits ou du burn out un peu trop souvent.

      • [^] # Re: Le contenu du lien est en fait pour me remercier

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 14/01/22 à 21:57.

        Merci.

        Ah oui ça c'est clair, au niveau du stress, voir à ce sujet cet article, notamment ce passage :

        As a maintainer, you need to be prepared to say “no”. Working on your project should never feel like a curse. You started it for a reason — remember that reason. Was it to lose your sanity? Or was it to have fun? Was it to solve a specific problem you had? Or was it to solve problems for someone you’ve never met? Remember these goals, and stay true to them. If you’re getting stressed out, stop. You can always walk away. You don’t owe anything to anyone.

    • [^] # Re: Le contenu du lien est en fait pour me remercier

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+6/-4).

      Gnome est un super bureau. Je l'utilise depuis 18 ans maintenant sans jamais avoir été séduit par la concurrence.

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: Le contenu du lien est en fait pour me remercier

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Presque pareil, sauf qu'un jour ma carte graphique n'a plus correspondu aux exigences. Du coup j'ai dû en resté au paradigme gnome 2.

        Ceci dit, pour en revenir au sujet, le lien reddit ne m'a pas vraiment permis de comprendre les détails de l'histoire.

        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

        • [^] # Re: Le contenu du lien est en fait pour me remercier

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+26/-0).

          En effet, je suis moi-même encore utilisateur de GNOME (mais une ancienne version, pcq distrib LTS), ça marche relativement bien.

          Ce qui coince, c'est en tant que contributeur/mainteneur indépendant (i.e. pas en tant qu'employé d'une grosse boite comme cough*Red Hat*cough).

          Un problème, selon moi, est que c'est vraiment pas clair du tout de qui décide quoi dans GNOME. Selon certains, ceux qui contribuent beaucoup ont une plus grande influence sur les décisions (avec l'expérience, le respect, etc). Puis de manière insinueuse, avec les années, ce sont les designers (avec le HIG à respecter à la lettre) qui sont passés "au-dessus"/les N+1 des mainteneurs. Il y a en plus de ça la GNOME Foundation et la release team. À l'heure actuelle, la release team décide de quelles applications font partie de "GNOME Core", c'est-à-dire ce que GNOME recommande aux distributions pour l'installation par défaut.

          Et puis, un des principes du design et de la mode, est qu'il faut que ça change. Si ça change pas, les utilisateurs s'en lassent, ça fait moins "marketing". Mais pour les mainteneurs et développeurs de GNOME, c'est beaucoup de boulot, parfois de la frustration, des désaccords, etc. Des utilisateurs se plaignent sur IRC avec parfois des insultes, à cause du changement de design qui est moins pratique à l'utilisation…

          Bref, beaucoup de polémique.

          Aussi, beaucoup de changements pour les développeurs GNOME : Flatpak, Meson, CI, BuildStream et gnome-build-meta, ré-écrire dans un autre langage (Rust, pour ne pas le citer), GTK 2 -> GTK 3 -> GTK 4 avec des cassages d'API à tours de bras sans compatibility layers pour faciliter le passage aux versions majeures supérieures (ce que fait Qt) et du code legacy qui n'est pas "idiomatic" par rapport à la version de GTK utilisée, des évolutions dans la manière d'écrire des classes GObject qui causent plus de problème que ça n'en résout, et ainsi de suite.

          J'ai lu aussi (par après) qu'avec le stress, on peut être un peu plus irritable. D'où certains coup de gueule de ma part dans les mailing lists ou ailleurs, ce qui n'a pas été fort apprécié :-/

          Voilà en gros.

          • [^] # Re: Le contenu du lien est en fait pour me remercier

            Posté par  . Évalué à 10 (+8/-1).

            Flatpak, Meson, CI, BuildStream et gnome-build-meta, ré-écrire dans un autre langage (Rust, pour ne pas le citer), GTK 2 -> GTK 3 -> GTK 4 avec des cassages d'API

            Je comprends maintenant pourquoi Gnome vire tellement de fonctionnalités: ils n'ont plus le temps de maintenir tout ça à cause de ces changements importants qui se passent en arrière-plan.

            ----------> [ ]

          • [^] # Re: Le contenu du lien est en fait pour me remercier

            Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

            Et puis, un des principes du design et de la mode, est qu'il faut que ça change. Si ça change pas, les utilisateurs s'en lassent, ça fait moins "marketing".

            Tu confirmes bien ce que j'ai remarqué depuis déjà un bon moment. d'ailleurs ce n'est pas qu'au niveau visuel qu'il: y a cette tendance.

            • [^] # Re: Le contenu du lien est en fait pour me remercier

              Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

              C'est vraiment la sensation que j'ai eu quand Gnome 40 a passé son overview en mode cantine (bureaux virtuels présentés comme des plateaux sur lesquels déposer son "repas" : au moins 5 programmes GPL par jour ;).

              J'utilise Gnome depuis mes débuts sous Linux mais j'ai divergé peu à peu de la vision vanilla :

              • nautilus resté en mode Gnome 2 : sans panneau latéral
              • bureau avec des choses posées dessus (desktop-icons), comme avant Gnome 3.28
              • un panneau supérieur semi-transparent, comme dans Gnome 3.32
              • une apparence à mon goût :
                • thème gtk avec headerbar plus contrastée qu'Adwaita
                • thème d'icônes non standard non plus
              • pas mal d'extensions pour le shell

              bref, je m'étais fait un vrai "home" à moi.

              Et le mode cantine de l'overview Gnome 40 m'a fait prendre conscience de la taille de cette divergence (mode subjectif on : ce changement m'a donné la sensation que Gnome vanilla est devenu un lieu de travail, pas un chez-soi - ce qui est OK, de façon globale puisque c'est aussi un cas d'utilisation - mais pas exactement le mien).

              Bref, même si j'aurais pu faire l'upgrade de ma Fedora, et rajouter une nouvelle extension pour "corriger" cette "révolution", j'ai préféré rester sur un Gnome 3.3x : j'ai regardé vite fait les différentes LTS possibles : comme c'était plutôt incertain avec les rpm (changements autour de CentOS) j'ai profité que Debian sortait Bullseye.

              Et donc si j'ai bien suivi, pour la peine j'utilise donc encore pour quelques années une version de Gedit de la période de Sébastien Wilmet : Merci alors, car j'en suis très satisfait depuis longtemps (à ce sujet j'ai craint le passage des menus à l'headerbar dans les versions 3.x, mais pour moi ce fut une réussite)

  • # On prononce Jedit ou Guédit ?

    Posté par  . Évalué à 9 (+8/-0).

    Ça m'a toujours stressé d'en parler de vive voix, je peux désormais savoir.

    Merci pour tout par ailleurs et vraiment désolé de la tournure des évènements !

    • [^] # Re: On prononce Jedit ou Guédit ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-0).

      On prononce comme "dgé-édit".

      Ou, à la blague, "DJedit" :-D ("dites, gedit", là, qu'est-ce qu'il devient ?).

      J'en profite pour dire aussi, si vous êtes attachés à gedit, je recommande maintenant d'installer xed (un fork de pluma, lui-même un fork de gedit). Pcq gedit git master est un peu cassé je pense, après les reverts faits par quelqu'un d'autre (mais j'ai pas fort testé). Il y a moyen de compiler sa propre version, avec les bonnes versions des libs etc, mais c'est beaucoup de boulot et les distributions prennent les dernières versions.

    • [^] # Re: On prononce Jedit ou Guédit ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      En français : j'édite…
      En anglais, je crois : (d)j'y édite…

      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

      • [^] # Re: On prononce Jedit ou Guédit ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

        À une époque gedit était principalement développé par des italiens :

        Re: [gedit-list] Pronouncing gedit

        Mais :

        We are not picky about how you pronounce it, so chose your favourite… we are however picky about how the name is written, which is "gedit", not "Gedit" or "gEdit" or "GEdit" ;-)

        Trouvé sur l'article Wikipedia : /ˈdʒɛdɪt/ or /ˈɡɛdɪt/

        Mais moi qui suit francophone, j'ai toujours prononcé comme décrit plus haut.

        • [^] # Re: On prononce Jedit ou Guédit ?

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          oups, tape sur les doigts : je me trompe souvent et écrit GEdit …parce-que pensant que c'est GNOME Editor.
          Sinon, merci pour la prononciation à la ritale qui est pas mal aussi : (d)j'ai dite

          “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.