Journal quelle crise ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
25
oct.
2002
« Posté par schyzomarijks le 25/10/2002 @ 14:57:46 On répète partout que la crise est là, qu'il n'y a plus d'embauche, que des grillons vont s'abattent sur la défense. » Les économistes sérieux disent qu'il n'est pas évident de prédire l'ampleur de cette « crise » mais qu'elle semble bien moindre que les plus pessimistes voudrait le faire croire. Ceci étant dit, il est de bon ton pour un parti politique qui serait au pouvoir de noircir la situation, ici (...)

Quelles conséquences pour GNU/Linux de l'affaire HP/compaq ?

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
19
mai
2002
Rien à voir
Vous n'êtes pas sans savoir qu'Hewlett-Packard et Compaq ont fusionné.

Dans une dépêche de l'AFP (ça vaut ce que ça vaut - pas de lien : trop vite périmé), on peut lire que le groupe « va conserver les deux marques pour les ordinateurs personnels (PC) destinés aux particuliers mais la seule marque Compaq pour ceux vendus aux entreprises ».

Si cela se confirme, quid de la politique vers les logiciels libres de la firme Hewlett-Packard ?

Compaq est réputé pour rouler à 300 % Microsoft. Chose « amusante », ce serait Compaq qui serait conservé pour l'entreprise... Donc pour le public pouvant potentiellement réellement choisir la solution GNU/Linux. Le particulier qui choisit GNU/Linux, lui, est un cas rare, le particulier à tendance à choisir le SE qui se trouve sur son lieu de travail.

Donc abandonner l'entreprise à Compaq, ça signifiera quoi à terme ? A contraindre Ximian à fermement développer son secteur vente de tshirt (c'est de l'humour) ?

Bon, l'élément rassurant, c'est que sur le nouveau site hp.com, on trouve dans la catégorie « workstation for business » toujours du GNU/linux. D'ailleurs, leur modèle itanium propose la RedHat 7.2.

GNU/Linuxmag

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
3
mai
2002
Presse
Au sommaire, la rubrique Actualité (où l'on est amusé de voir que malgré un article à propos de l'usage du français dans un précédent numéro, il existe toujours une catégorie « News »), un dossier sur les patchs (*) pour le noyau (ici, il est dit « Kernel »), axé sur la sécurité.

Dans la rubrique découverte, ça parle d'Ant, un Makefile multiplateformes, un article sur Microsoft et les postes de travail, les cartes à puce asynchrones sous GNU/Linux, des complements d'infos e17, un article sur perl, un autre sur la MDK 8.2, un sur transcode, un outil vidéo.

Dans la rubrique réseau, il est question de netfilfer, le parefeu avec le noyau linux 2.4

Dans programmation, il est question d'Evas, de la glib-2.0, de briques des bases en C, de Qt 3, du code de retour avec GNU bash.

Dans utilisation, ça parle de LaTeX, Blender et Gimp.

(*) NdM. : correctif/rustine

Du nouveau dans la savane

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags : aucun
0
21
avr.
2002
Communauté
Il existe plein de bonnes raisons, pour un projet libre, de décider de migrer vers un autre hébergeur.

A propos de l'hébergement des gnous, dans la savane (savannah.gnu.org), certains ont signalé certaines absences génantes (suivi de bogues, brasserie gratuite..). Au moins une n'est plus : Laurent Julliard s'est chargé de cela et a mis en place un efficace système de suivi de bugs.

D'importance tout à fait moindre, un spartiate système de themes (reservé aux utilisateurs loggués) a été mis en place et une FAQ répond aux questions qui avaient été posée sur linuxfr (entre autre, il avait été reproché le fait de devoir créer un compte pour prendre connaissance des prérequis).

dmoz et sa "Licence Open Directory"

Posté par (page perso) . Modéré par Yann Hirou.
Tags : aucun
0
21
mar.
2002
Communauté
A propos de dmoz.org, j'avais, il y a des mois sinon des années de ça, déjà posté ici une ou deux dépêches évoquant le scepticisme que provoque en moi ce « projet ».

Depuis, certains avaient ici-même dit que dmoz était devenu un projet 100 % clair.

Le GNU a statué quand à sa licence, la Open Directory License : cette licence ne peut pas être qualifiée de licence de documentation libre.

En substance, il est dit que « ce n'est pas une licence de documentation libre. Les problèmes principaux sont l'absence de permanence du droit de redistribuer toutes les versions, et l'exigence de vérification constante auprès du site web. Ce sont des restrictions trop importantes à la liberté de l'utilisateur. »

NdM : dmoz est un annuaire de liens, rempli et géré par des volontaires

SourceForge 3.0

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
7
mar.
2002
Communauté
SourceForge 3.0 est disponible...

Mais trouver des informations à son propos relève du challenge. J'ai tenté de le tenir et je vous donne ici les résultats de ma promenade.

L'envoi de fichier joint étant actuellement non-fonctionnel sur LinuxFr (bug corrigé sur le CVS de Dacode), j'ai trouvé plus simple de le mettre en ligne.

Exim 4.01

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
7
mar.
2002
Rien à voir
Exim, l'ATM (Agent de Transfert de Message) sous licence GNU GPL (contrairement à sendmail et postfix) est disponible dans sa version 4.01.

La précédente version stable était la 3.22.

Ce changement de version signifie un changement du format de fichier de configuration. Ceci dit, et c'est son principal avantage, Exim s'avère être particulièrement simple à configurer, ne nécessite pas de scripts m4 pour compenser l'illisibilité de son fichier de configuration.

Aussi, il s'installe de manière non-agressive, il est possible de conserver sendmail installé, par exemple, tout en installant exim.

tui-sh 1.0.0

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags :
0
24
fév.
2002
Rien à voir
Je vous annonce la disponibilité de la première version du paquet tui-sh. Tui-sh signifie, en gros, « text user interface in a shell ».



Ce paquet comprend des scripts (shell principalement) censés être plus simple et plus rapide à utiliser que les lignes de commandes habituelles. Ces scripts peuvent remplacer des GUI, et ont l'avantage d'être très léger (puisque texte), ce qui peut valoir la peine lorsqu'on est souvent confronté à des machines dans la fleur de l'âge.



On y retrouve quatres themes principaux :

- fichier (avec par exemple la conversion LaTeX -> postscript -> ggv, la création de petites images (thumbnails))

- divers (avec un convertisseur euro autre monnaie, un script de lancement rapide des démons SysV...)

- net (avec un système d'automatisation de mise-à-jour via ftp, un système d'automatisation de mise-à-jour entre deux machines via disquette, création de changelog, log firewall pour ipchains...)

- son (avec conversion massive ogg[/mp3] -> wav, wav -> ogg)

- SysV (avec configuration ipchains, démarrage ADSL pptp, choix mode texte / mode X interactif)



Tui-sh est disponible en tar.gz, tar.bz2 et rpm.



Il existe une liste tui-sh-announce où seront annoncée les nouvelles versions. Vous pouvez envoyer vos commentaires à tui-sh-dev@mail.freesoftware.fsf.org.



Le site utilise massivement les feuilles de style (CSS2), les utilisateurs de netscape (et probablement de MSIE) vont donc tomber sur une page ne ressemblant pas à grand chose. Désolé.



Je profite de cette occasion pour signaler qu'un certain nombre de nouvelles classes ont apparu sur LaTeX Fr.