Forum général.général FreeBSD, OpenBSD, NetBSD

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
1
3
août
2017

Bonjour à tous,

Au fil du temps j'explore les possibilités existantes en soft et pour le coup la c'est l'OS.

Quels avantages il y a t-il a utiliser ce type d'OS ?

Je me pause la question pour les serveurs notamment pour mon cas.

A priori on peut configurer le système en compilant les sources, ça peut être un plus.

Merci d'avance

  • # Et bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

    Quels avantages il y a t-il a utiliser ce type d'OS ?

    Les BSD ont un support hardware moindre (mais ne sont pas non plus à la ramasse ), beaucoup moins de développeurs et une communauté moins grosse, et sont parfois moins performants qu'une distro Linux.

    Par contre, ils ont des avantages indéniables :

    • OpenBSD par exemple excelle dès qu'on le met dans un routeur/serveur, de par sa suite d'outils présente par défaut (OpenSSH, OpenNTPD, OpenBGPD, OpenSMTPD, pf et j'en passe)
    • ils ont une approche plus "conservative" du fonctionnement de leur système, préférant un système stable que de tout réécrire quand ils ont un soucis au niveau du code
    • très souvent, tu ne verras pas la différence entre un BSD et une distribution Linux (souvent les mêmes outils)
    • FreeBSD a les jails depuis longtemps, l'équivalent des containers de Linux
    • FreeBSD a ZFS

    A priori on peut configurer le système en compilant les sources, ça peut être un plus.

    Je dirais que c'est plutôt rare, mais il est vrai que le système de "ports" des BSD permet de customiser la compilation des programmes et du coup d'activer des fonctions non présentes par défaut.

  • # NetBSD

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    Il y avait déjà un journal sur netBSD qui pourrait t’intéresser.

    Concernant OpenBSD, je viens de tester sur un portable, ce que je peux en dire, c’est, que c’est facile a installé et a administré, mais ta question porte sur les serveurs, la, je ne pourrais pas t’en dire plus.

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

    • [^] # Re: NetBSD

      Posté par . Évalué à 3 (+0/-0).

      je viens de tester sur un portable, ce que je peux en dire, c’est, que c’est facile a installé et a administré, mais ta question porte sur les serveurs, la, je ne pourrais pas t’en dire plus.

      Bah comme tu peux t’en doute sûrement, c’est « carré » dans tout le système… Donc ça inclue les serveurs web comme nginx, les serveurs de base de données et tout le reste ;)

      Je parle pour FreeBSD parce que c’est celui que je teste un peu mais c’est je pense pareil pour les autres.

      Je viens de découvrir un truc tout con avec la commande df, entre le df de GNU et le df de FreeBSD :

      Chez GNU (testé sur CentOS et Debian) :

      $ df /
      Sys. de fichiers    blocs de 1K Utilisé Disponible Uti% Monté sur
      /dev/mapper/cl-root    10258432 1957668    8300764  20% /
      
      $ df -i /
      Sys. de fichiers     Inœuds IUtil.  ILibre IUti% Monté sur
      /dev/mapper/cl-root 5134336  49757 5084579    1% /
      

      Chez FreeBSD :

      $ df /
      Filesystem    1K-blocks    Used   Avail Capacity  Mounted on
      /dev/vtbd0s1a  11171932 7220956 3057224    70%    /
      
      $ df -i /
      Filesystem    1K-blocks    Used   Avail Capacity iused  ifree %iused  Mounted on
      /dev/vtbd0s1a  11171932 7220956 3057224    70%  449831 994775   31%   /
      

      Quel comportement trouvez-vous le plus pratique et utile pour l’option -i ? :

      1) Afficher les données sur les inodes à la place des données sur les blocks
      2) Afficher les données sur les inodes en plus des données sur les blocks

      C’est peut-être un détail me direz-vous mais c’est justement la myriade de petits détails de ce genre qui donne cette bonne impression globale.

      Maintenant… j’ai bien conscience que GNU ne peut pas modifier la sortie de son df comme ça… il faudra faire avec pour profiter de Linux (qui garde tout de même ses atouts bien sûr). Jusqu’à ce que Lennart y apporte une solution moderne et élégante bien sûr.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.