Forum général.général Licences, GPL-3, diffusion etc

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
1
22
juin
2016

Bonjour,

Je cherche à comprendre l'utilisation dans la "vrai vie" d'un logiciel avec une licence GPL-3 (pour prendre la dernière version) et avoir le retour d'expériences des libristes expérimentés du forum.

Je prends l'exemple d'un logiciel pour professionnels avec un système de plugins/modules qu'on peut ajouter au logiciel original (comme il y en a beaucoup maintenant).

Si je comprends bien la licence : toute modification qu'on fait au logiciel doit être diffusée et même si on ajoute un nouveau module, il faut le diffuser aussi en GPL-3.

Du coup, une société qui installe le logiciel doit forcement diffuser les modifications qu'elle ferait. Je suppose que dans la vraie vie, une petite société ne diffusera pas forcement, les modifications surtout si ce sont des modifications qui ne correspondent qu'à son cas particuliers et que personne le lui en tiendra vraiment rigueur (même si l'effort de publier n'est pas forcement énorme, il peut sembler tel dans une petite structure qui n'est pas habituée à ce genre de choses).

Par contre, si une société décide de créer un module qui n'intéresse pas le plus grand nombre (typiquement une solution verticale) mais qu'ils veulent gagner de l'argent (c'est le but d'une société) : peuvent-ils publier un module avec une autre licence afin de faire payer tous les utilisateurs de ce module ?
On peut aussi envisager de créer un logiciel séparé qui accède seulement aux données du logiciel sous licence GPL-3 ?

Dans l'attente de vos retours.

  • # Ne pas tout mélanger.

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 22/06/16 à 14:05.

    Du coup, une société qui installe le logiciel doit forcement diffuser les modifications qu'elle ferait.

    Non.

    Je suppose que dans la vraie vie, une petite société ne diffusera pas forcement, les modifications surtout si ce sont des modifications qui ne correspondent qu'à son cas particuliers et que personne le lui en tiendra vraiment rigueur

    Elle ne sera tenue de diffuser les sources uniquement si elle distribue une version modifiée du logiciel. Si elle ne distribue rien, elle peut faire ce qu'elle veut.

    Par contre, si une société décide de créer un module qui n'intéresse pas le plus grand nombre (typiquement une solution verticale) mais qu'ils veulent gagner de l'argent (c'est le but d'une société) : peuvent-ils publier un module avec une autre licence afin de faire payer tous les utilisateurs de ce module ?

    Je peux me tromper mais il me semble que non. A moins de faire comme pour le noyau Linux : utiliser une GPL et autoriser explicitement à développer/linker des modules proprios (mais je ne sais pas si la GPL V3 le permet).

    On peut aussi envisager de créer un logiciel séparé qui accède seulement aux données du logiciel sous licence GPL-3 ?

    Oui, sinon tu ne pourrais pas utiliser de soft proprios sur une distribution linux. Tu ne pourrais pas utiliser de SGBD sous licence GPL, etc … Il faut juste que les deux binaires ne soient pas liés (qu'ils soient suffisamment indépendants l'un de l'autre).

    • [^] # Re: Ne pas tout mélanger.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Justement, j'essaye de ne pas tout mélanger, mais ce n'est pas simple.

      Merci pour ces réponses qui m'éclairent un peu.

      Quand je vois l'imbroglio des licences avec Odoo, je me dis que je ne suis pas le seul pour qui s'est compliqué !

      Si quelqu'un connaît une page les licences libres pour les nuls, je suis preneur !

      • [^] # Re: Ne pas tout mélanger.

        Posté par . Évalué à 3.

        Concernant la GPL et les greffons, voir cette question et les suivantes de la FAQ GPL.

        • [^] # Super lien

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est exactement le type de lien que je cherchais.

          Quand je vois tous les cas de figure évoqué, je me dis que ce n'est pas simple cette gestion des licences libres … surtout si on crée un logiciel à partir de plusieurs librairies différentes avec des licences différentes. Il y a 10 ans j'avais créé un gros logiciel web et je n'avais pas trop prêté attention aux licences (ci ceux qui était venu après).
          C'est quand une société US était intéressé par un rachat que leurs avocats ont demandé toutes les licences utilisées.

          C'est marrant jusqu'à maintenant je n'ai jamais entendu parler d'avocats spécialisés dans les licences libres … pourtant il devrait y avoir un marché en France ! ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.