Forum général.général Pérennité des formats vidéo/audio au long terme.

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
2
5
nov.
2013

Hello.

Dans quel format sauveriez-vous des vidéos glanées sur la Toile (Youtube, typiquement) ? Je fais ça avec des vieux clips des 80's, par exemple. Je ne constate pas de différence flagrante au niveau de la qualité et de l'espace disque entre .flv, .mp4, .webm ; mais j'ai tendance à privilégier .webm parce qu'il est le plus "ouvert", me semble-t-il (je ne suis pas spécialiste du domaine) ? Mon but étant que dans plusieurs décennies je pourrai être certain d'être capable de les lire avec un logiciel sur un UNIX-like libre. Afin de ne pas être bloqué par des histoires de brevet ou de format tombé en désuétude. Que faites-vous ?

Merci.

  • # Que fais-je ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ce que je fais tient en un mot : rien. J'ai des fichiers .rm, des fichiers .asf et quelques autres et je les laisse tels quels, ffmpeg sait les lire (et donc vlc et mplayer aussi). Si un jour ffmpeg et ses forks risquent de disparaître, j'envisagerai de recoder tout ça (en essayant de gagner de la qualité parce qu'en plus ce sont des vidéos au format timbre poste qui sur les moniteurs 4k qu'on aura dans 2 ans et les GigaPixel qu'on aura dans 20 ans risquent de faire mal aux yeux), mais je n'y crois pas trop.

    Cependant, si j'ai le choix aujourd'hui, j'évite le conteneur flv (en général, il encapsule une vidéo qu'on peut sauver en mp4 sans perte), au profit de mp4, mkv ou webm. Pour les codecs, je choisis plutôt vp8 (dans webm, ouvert décodeurs/encodeurs libres) puis en deuxième choix h264 (dans mp4 ou mkv, fermé, brevets, mais il existe de bons encodeurs et décodeurs libres). Ces conteneurs et codecs seront bien sur désuets dans peu de temps (même pas besoin d'attendre une décennie : h265 et vp9 seront omniprésents dans 3 ans), mais ils ne seront plus soumis au risque de brevet et sur un unix, on pourra toujours compiler ffmpeg-legacy () pour les vieux fichiers des années 2010-2014.

    • [^] # Re: Que fais-je ?

      Posté par . Évalué à 1.

      OK merci, donc en pratique par ordre de préférence décroissante, je retiens :

      webm > mp4 > flv (j'évitais déjà flv)

      En fait j'utilise pour sauver les fichiers FlashGot sous Firefox (Iceweasel plus précisément). FlashGot propose en plus des trois formats cités : 3gpp ; que je ne connais pas. Je ne savais pas qu'il y avait parfois pour un même conteneur la possibilité de changer de codec (dans une certaine limite, je suppose, bien sûr). Je n'ai pas vu la possibilité d'un tel contrôle dans FlashGot. Vous avez bien compris que je m'interrogeais quant au TRÈS long terme, sur une période de quelques années c'est visiblement un faux problème. Si j'ai bien compris dans le cas de webm par exemple on trouvera toujours en pratique un outil pour les lire ou au pire les convertir en un nouveau format libre qui sera en vigueur dans le futur.

      J'ai vu cette petite synthèse :
      http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_open-source_codecs

      • [^] # Re: Que fais-je ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 05/11/13 à 18:51.

        webm > mp4 > flv (j'évitais déjà flv) (…) Vous avez bien compris que je m'interrogeais quant au TRÈS long terme,

        Tu es joueur.
        Vu son faible taux de pénétration, je parie que dans 20 ans tu auras du mal à trouver un lecteur qui les lit, car les gens auront viré le code inutile qu'est le décodeur VP8 (qui vu que tout le monde utilise une seule implémentation, sera sans doute incompatible avec le CPU tartampion à la mode en 2050 et personne n'aura envie de débugguer tellement personne l'utilise sauf toi et ton archive). A part peut-être dans un ffmpeg qui aura aussi du asf, mais je parie toujours qu'un jour, ça va élaguer faute de mainteneur, et VP8 fera partie des codecs peu utiles.

        alors que H264 (dans du mp4, pas du mkv peu diffusé), vu que tout le monde pro l'utilise…

        Si j'ai bien compris dans le cas de webm par exemple on trouvera toujours en pratique un outil pour les lire ou au pire les convertir en un nouveau format libre qui sera en vigueur dans le futur.

        Ca dépendra de la volonté de personnes de lire des vieux trucs pas utilisés. tu es joueur. joue, joue…
        Rappel : libre != garantie de pérénité. une tonne de libre est au oubliètes. Le libre aide, mais vu que les specs de mp4 et H264 sont diffusée, tu as plus de garantie que mp4 et H264 sont réellement (=sorti de 3 geeks) utilisés, le multiplicateur d'utilisation pour la chance de lire ça dans le futur est grand…

        Libre à toi de prioriser le libre par principe, mais ton principe passe alors avant ta volonté de pérénité.

        FlashGot propose en plus des trois formats cités : 3gpp ; que je ne connais pas.

        3gpp = mp4 avec quelques trucs pour les mobiles.

        • [^] # Re: Que fais-je ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Toi l’expert en format vidéo, pourrais-tu nous dire en quoi consiste précisément ce format 3gpp? J’ai un peu cherché des informations sur ce format, mais c’est le désert — ça m’a l’air d’être un bon truc à la con ça…

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

          • [^] # Re: Que fais-je ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Un schéma vaut mieux qu'un long discours :
            Relations between ISO MP4 3GPP and 3GPP2 file format

            et ayant la flemme, je pique encore à Wikipedia :
            "The 3GPP file format (.3gp) specification also defined extensions, to support H.263 video, AMR-NB, AMR-WB, AMR-WB+ audio and 3GPP Timed Text in files based on the ISO base media file format. The 3GPP2 file format (.3g2) defined extensions for usage of EVRC, SMV or 13K (QCELP) voice compression formats"

            • [^] # Re: Que fais-je ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ce que je veux dire, c’est que ça ne me parait pas d’un intérêt fou, et même sans intérêt. J’ai appris son existence par un ami, et quand je veux télécharger une vidéo sur Youtube je vois qu’en plus des traditionnels FLV et H.264 il y a 3GPP. Mais j’ai pas l’impression que ça soit utilisé ailleurs… Aurais-je tord?

              Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

              • [^] # Re: Que fais-je ?

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est beaucoup utilisé sur les téléphones mobile (d'ailleurs, à la base, c'est fait pour cela).

                • [^] # Re: Que fais-je ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Je vois pas pourquoi ça serait cantonné aux mobiles. Et puis à part Youtube je vois pas d’autres exemples d’usages.

                  Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                  • [^] # Re: Que fais-je ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 06/11/13 à 07:29.

                    Je vois pas pourquoi ça serait cantonné aux mobiles.

                    Relit ce que j'ai écrit, renseigne-toi sur [3GPP)(http://www.3gpp.org/), renseigne-toi sur les codecs supportés, et tu comprendras que c'est cantonné aux (vieux) mobiles (les codecs sont du monde telco, avec une optimisation perfs/conso pus forte que poids/compression).

                    Et si ça a été fait, c'est que ça avait un interêt (à l'époque).

                    Et puis à part Youtube je vois pas d’autres exemples d’usages.

                    Les vidéos filmées à partir de (vieux) mobiles (pas performants au point de faire du H264) sont tous en .3gp avec h263 + AMR.
                    iOS/Android et l'encodage H264 hardware est passé par la et ça n'existe plus beaucoup, mais ça n'enlève pas l'interêt de l'époque.

                    Mais j’ai pas l’impression que ça soit utilisé ailleurs… Aurais-je tord?

                    Oui (vu que c'est utilisé sur une tonne de vieux télpéhones mobiles).

    • [^] # Re: Que fais-je ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Pour le long terme, il vaut mieux du H264 que du VP8. D'abord, en Europe, les deux sont libres (pas de brevet) et les brevets ne dure que 20 ans donc pour le H264, il doit en rester 10 tout au plus.

      Les télé et l'IANA enregistre en H264, le format est très très utilisé et se lira encore dans 20 ans.

      Le VP8 est normalisé via une implémentation à mes souvenirs, il n'y en a pas 50… Bref, pas sur qu'en cas de changement d'architecture CPU, le bousin marche encore.

      Bref, pour l'archivage, H264 sans hésiter entre les deux.

  • # Suite...

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne suis pas le premier à m'inquiéter de cette question de pérennité, c'est tout de même le b a ba de l'informatisation des données ! Je pensais au webm parce qu'il me semblait soutenu par google tout en étant ouvert, ça n'est pas rien tout de même. Mais le format ne va pas donc pas proliférer avec certitude ? Au pire je pourrais sauver en mp4 ET webm, même si c'est utiliser de l'espace disque un peu pour rien.
    Lorsque je sauve du pdf, du jpg/png, du mp3, ou du od(t|s) je le fais l'esprit tranquille, au moins. Cette prolifération de formats pour vidéo est vraiment source de confusion pour le novice.

    • [^] # Re: Suite...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je pensais au webm parce qu'il me semblait soutenu par google tout en étant ouvert,

      Pour la pérennité, comme dis plus haut, il faut un format bien définit et surtout très utilisé. Les brevets logiciels ne sont pas valide chez nous et vont tomber un jour ou l'autre donc le choix est évident H264. Le H265 est en cours de mise sur orbite et il n'y a rien qui va lui faire de l'ombre à cours terme (d'ici trois ans). Ensuite… on verra.

    • [^] # Re: Suite...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 07/11/13 à 10:12.

      Je pensais au webm parce qu'il me semblait soutenu par google tout en étant ouvert, ça n'est pas rien tout de même.

      Justement, c'est ce qui me ferait fuir! C'est soutenu que par Google, qui peut le mettre à la poubelle du jour au lendemain. mp4 et h264 sont soutenus par des milliers d'entreprises. webm et VP8 ne sont pas sandardisé, Google garde la main dessus, et n'a aucune volonté de standardiser la chose.

      Cette prolifération de formats pour vidéo est vraiment source de confusion pour le novice.

      Pour le grand public, il n'y a aucune prolifération (c'est d'ailleurs la force de MPEG) : hier c'était MPEG-4 Visual (aka divX), aujourd'hui c'est H264, demain H265, évolution pas à pas, une référence par génération. Pour le conteneur de stockage c'est mp4 pour l'officiel, Matroska au pire pour le piratage (mais la on sort du grand public). Le reste est du hobby de la part de certains individus ou entreprises qui ne va pas bien loin (même pour WebM/VP8), comprenant des libristes pour qui H264 est horrible mais acceptant VP8 couvert par les brevets MPEG quand même.

      Ne mélange pas ta volonté libriste qui va à l'encontre de la non prolifération de normes et les standards de faits bien établis sur lesquels tu seras sûr de relire dans 20 ans vu le nombre d'acteurs autour.

      si la pérénité t'interesse, c'est vite vu (mp4+H264+AAC) et c'est utilisable par les logiciels libres, si les formats libres t'interessent supprime l'idée de pérénité, ce n'est pas l'idée.

      • [^] # Re: Suite...

        Posté par . Évalué à 1.

        OK, je m'oriente plutôt vers mp4 (plus doublon en webm, je verrai).

        Je parlais du support par Google, mais c'est plus large. Une synthèse intéressante :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/WebM

        Et bien sûr, comme souvent, encore des imbroglios juridiques autour des brevets…

        • [^] # Re: Suite...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je parlais du support par Google, mais c'est plus large. Une synthèse intéressante :

          Tout ce beau monde est poussé par Google à coup de $. Google arrête, tout le monde arrête, personne d'autre n'a le moindre interêt financier dans webM/VP8 (non, les finances de Mozilla ne font pas le poids).
          Tout le contraire de mp4/H264 (une tonne de concurrents sont motivés pour travailler avec ces standards, et ils ont beaucoup de fric)

          pour t'en convaincre, regarde si il y a des groupes de travail pour faire les normes :
          - mp4/h264: MPEG, ISO, ITU. La liste des entreprises dans ces groupes est impossible à énumérer, tu trouve de tout (autant prodcuteur de contenu que consommateur de contenu)
          - WebM: Google, Google et encore Google. Ok, il y a des sulbaternes à Google et des libristes aussi qui disent aimer, mais à part ça… Ca fait pas foule.

          Les libristes peuvent fantasmer, la réalité reste que personne d'autre n'adhère à ce format. Mais encore une fois, libre à toi de miser sur la volonté de Google, une seule entreprise, pour la pérénité… La réalité sera peut-être violente (certes, pour le moment ffmpeg arrive à lire l'ancien poulain libriste de Theora, mais pour combien de temps vu que personne ne l'utilise de nos jours?)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.