Forum général.général Un point Godwin (légitime) qui a mal tourné

6
1
avr.
2015

Microlinux vs. La France Orange Mécanique

Un libriste vivant paisiblement dans la garrigue cévenole a une idée de
génie pour répondre au livre puant "La France Orange mécanique" de
Laurent Obertone, le nom pseudonyme d'un auteur fétiche de Marine Le
Pen, Zemmour et compagnie.

« J'ai acheté pour une poignée d'euros les noms de domaine laurentobertone.fr et laurentobertone.com, et j'ai fait pointer ces deux adresses vers la même page web, qui comportait la phrase suivante : "Quand on stigmatise les minorités d'un pays, ça ne sent pas très bon." Cette phrase servait de légende à l'image d'un rouleau de papier toilettes. Lorsqu'on cliquait dessus, on était redirigé vers le site du mémorial de la Shoah, et plus exactement vers une image représentant un groupe de Juifs agenouillés et forcés de laver avec une brosse à dents les trottoirs de Vienne en 1938. Le pied de page comportait la mention "Page réalisée par un étranger vivant en France, et qui aimerait bien vivre en paix." Quinze jours après la mise en ligne de cette page, une recherche Google sur "la france orange mécanique" affichait dans les premiers résultats la phrase "Quand on stigmatise les minorités d'un pays, ça ne sent pas très bon". Google Images proposait au choix un rouleau de papier toilettes et un groupe de juifs qui lave les trottoirs. »

Toute l'histoire est racontée ici par l'intéressé, Nicolas Kovacs :
http://www.microlinux.fr/soutien.php

Vexé, Laurent Obertone porte plainte pour pour injures et diffamation
(il aurait bien argué d'une usurpation d'identité, mais vu qu'il utilise
un pseudonyme, ses avocats lui ont semble-t-il déconseillé).

J'ai appris cette histoire délirante par ma tante qui est amie du type
en question, et j'ai depuis correspondu avec ce dernier. Il est vraiment
en difficulté financière à cause de cette histoire. Il a lancé une
campagne de soutien pour l'aider, et jusque là a bénéficié de quelques
dons (amis, famille, voisins), mais il lui manque plus de 3000 euros
pour payer les frais d'avocats.

Si vous aussi pouvez donner un petit coup de pouce financier, c'est par
ici :
https://www.paypal.com/fr/cgi-bin/webscr?cmd=_flow&SESSION=f81KsXWi0FZkn_YM6OpaTRQbMu7Nn2TuNI6mET5VSwpQEdEqdkR-G0Yxe9C&dispatch=5885d80a13c0db1f8e263663d3faee8de62a88b92df045c56447d40d60b23a7c

Et si vous voulez bien relayer cette histoire :
https://twitter.com/UnGarage/status/582893962991673344
ou
https://twitter.com/FelixTreguer/status/582891709517983744

Ou mieux : tweetez le vôtre, faites tourner sur vos mailing lists, etc.

Merci d'avance.

  • # Mouaiff

    Posté par . Évalué à 2.

    Autant j'aime pas trop les racistes et les nazis, autant j'aime pas non plus les squatteurs de domaines et encore moins les usurpateurs de domaines.

  • # Désolidarisation

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 01/04/15 à 18:34.

    En tant qu'utilisateur et développeur du libre, je me désolidarise totalement de cette requête. Nous sommes là dans une appréciation politique qui à mon sens n'a rien à voir de près ou de loin avec Linux (et suis donc étonné de la voir sur ce site).
    Je ne juge pas du fond de cette affaire, mais il semble tout de même que la vision du protagoniste est plus inspirée par ses idées politiques que par la réalité de la défense du journaliste en question. Qu'on soutienne ou pas son point de vue, sa méthode de défense est pour moi légitime.

    • [^] # Re: Désolidarisation

      Posté par . Évalué à 10.

      Globalement, je suis également gêné par ce journal. Le combat politique est sain, mais il est soumis à certaines règles. Ici, il y a plusieurs choses qui me choquent : 1) le cybersquattage, qui est une méthode basée sur la tromperie (on essaye de rediriger les visiteurs contre leur volonté), 2) l'usurpation d'identité (le squattage se fait par l'identité—ou pseudo, on s'en fout) de la personne, c'est quand même pire que si c'était le titre du bouquin, et 3) la communication par l'image choc, qui ne vise qu'à attiser les sentiments et pas à provoquer la réflexion. Au final, même si, comme beaucoup, l'existence d'un tel bouquin me dégoute (et le fait qu'il se vende, encore plus), je ne comprends pas ce qu'une telle réaction est censée provoquer, à part un procès pour diffamation.

      Si les campagnes politiques consistaient à squatter l'adresse du parti opposé, et d'afficher le portrait du leader barré d'un gros "connard", ça ne me rassurerait pas sur l'état de la démocratie. La liberté d'expression c'est aussi le droit d'exprimer des idées pourries, et de faire appel à la justice quand on est insulté. En plus, ça lui fait de la pub…

      En gros, ça n'est que l'illustration de quelque chose qu'on oublie parfois : Internet fait partie de la vraie vie. Quand on fait quelque chose sur Internet, on est susceptible d'en payer les conséquences en vrai. Quand on insulte quelqu'un, il peut porter plainte, quand on mate des pornos pédophiles, on peut voir les flics casser la porte à 6h du mat, quand on harcèle quelqu'un, il peut se tirer une vraie balle dans sa vraie tête. Internet ça n'est pas un jeu vidéo où tout s'efface quand on éteint l'écran ; c'est dommage quand ça coûte 6000€ + amende pour l'apprendre, surtout quand, au final, c'est pour défendre une bonne cause, et surtout quand c'est quelqu'un qui fait du logiciel libre.

      Sur le fond, il manque quand même une information à l'appel aux dons. Que deviennent les dons si le procès est gagné et la partie adverse condamnée à payer en partie les frais de justice? A contrario, quelle assurance a-t-on que les dons ne seront pas utilisés pour payer une éventuelle amende, ce qui est illégal?

      • [^] # Re: Désolidarisation

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        A contrario, quelle assurance a-t-on que les dons ne seront pas utilisés pour payer une éventuelle amende, ce qui est illégal?

        Pour le coup, je n'étais pas au courant, parce qu'il me semblait que ce n'était pas la première fois que des personnes font des appels aux dons afin de couvrir des frais de procès où d'amende.

        • [^] # Re: Désolidarisation

          Posté par . Évalué à 4.

          Je ne savais pas non plus avant l'affaire Dieudonné, qui a dû payer 6000€ en plus de ses 28000€ d'amende pour avoir ouvert une souscription destinée à payer l'amende.

          Loi du 29 juillet 1881: Il est interdit d'ouvrir ou d'annoncer publiquement des souscriptions ayant pour objet d'indemniser des amendes, frais et dommages-intérêts prononcés par des condamnations judiciaires, en matière criminelle et correctionnelle, sous peine de six mois d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende, ou de l'une de ces deux peines seulement.

          Note que ça ne s'applique pas aux frais de justice (avocat…). Il ne semble pas que les gens qui répondent à un tel appel risquent quoi que ce soit non plus, mais je n'y mettrais pas ma main à couper.

  • # « tapis rouge pour les idées brunes » ? Pas grave bien sûr

    Posté par . Évalué à 1.

    L'Histoire se répète…
    « France orange mécanique »
    ou « tapis rouge pour les idées
    brunes »
    http://www.mrap.fr/documents-1/obertone_document.pdf

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.