Forum général.hors-sujets Chercher du travail en 2017

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
10
22
nov.
2017

Bonjour,

Il y a bien longtemps que je n'ai pas cherché du boulot, la dernière fois, c'était il y a 7 ans.

Je me demandais comment se passaient les choses aujourd'hui ?

Sachant que pour ma part, que je suis codeur (ingénieur) depuis plus de 10 ans, quel est votre sentiment sur les questions suivantes :

  • Comment construire un C.V. aujourd'hui ?
    • chronologique / autre
    • faut-il encore mettre une photo ?
    • faut-il encore mettre ses centres d'intérêt ?
  • Quelle est l'importance des réseaux sociaux
    • Verouiller/surveiller sa page FB ?
    • LinkedIn / Viadeo sont ils vraiment indispensables ?
    • Un profil sur stackoverflow peut-il aider ?
  • Les candidatures spontannées ont-elles encore le vent en poupe ?

Merci.

  • # My two cents

    Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+8/-0). Dernière modification le 22/11/17 à 22:31.

    Je suis moi même retrouvé dans la même situation à deux reprises cette année, alors que j'avais 10 ans ininterrompu de travail. Je me suis concentré sur des "vraies" entreprise avec un métier (pas des SSII ou ESN comme on dit 2017). Mon retour sur la région Bretagne, c'est qu'on reste en France. En globalité, le process reste le même qu'à l'époque : on a affaire d'abord à des recruteurs (cabinet ou service RH), ensuite un entretien technique et enfin entretien avec le grand chef (j'ai eu très très peu de séance de code ou de test ou de chose atypique).

    Pour le CV, chacun fait comme il veut, il y a toujours des conseilleurs qui ne sont pas à ta place et ni dans le milieu. Je pense que ce papier est sensé te refléter, il ne faut donc pas en négliger sa mise en page, il faut qu'il montre ta personnalité de manière à ce qu'il plaise aux personnes qui serait en mesure de travailler avec toi. Pour ma part, j'en ai deux : un détaillé et un concis. J'envoie le CV détaillé si je sens que l'entreprise est technique (et ça marche très bien) et l'autre pour des postes très différents de ce que j'ai fais ou pour des entreprises qui ne sont pas sensible (mais ça marche pas). La photo me semble être un "must have" elle personnalise ton CV et montre que tu es un humain. De plus, elle permet au recruteur de retrouver ton CV facilement dans la pile. Les centres d’intérêts : oui il faut les mettre si c'est sérieux (si c'est pour mettre juste "cinéma et vtt", c'est léger mais si tu es le secrétaire de ton club de foot depuis 5 ans ça veut le coup je pense).

    Il faut surtout penser à étudier les entreprise auxquelles tu postules (offre ou pas offre), pour à minima optimiser ton CV sur les choses qu'ils attendent et même écrire une lettre de motivation personnalisé (ça existe encore, mais pas forcément obligatoire).

    Linkedin : oui c'est utile (ça m'a ouvert des portes), mais pas indispensable à mon goût.

    Les candidatures spontannées sont encore possible (remarque linkedin peut être utilisé pour cela), une entreprise ca vie et ca n'a pas forcément le temps de faire du recrutement dans les règles alors si ils voient passer un bon CV qui leur permet de se développer plus vite et mieux, et bien, ils n’hésiteront à te contacter.

    Petit plus, il y a des sites spécialisé qui permettent de trouver des entreprises sympa, je pense par exemple à chooseyourboos, remixjob ou linuxjob (et même linuxfr :-))

    Bon courage

  • # Classique

    Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+5/-0).

    Comment construire un C.V. aujourd'hui ?

    Ça dépend du pays. En France c'est assez classiquement 1-2 pages avec ton expérience suivie de ta formation, de tes compétences et de tes centres d'intérêts.

    Avec 10 ans d'expériences, tu as du en faire des projets et des boîtes, peut être ne mentionner que ceux relatifs à ce que tu souhaites faire aujourd'hui (parler de ton XP en Java si tu veux faire du C système n'est pas pertinent par exemple).

    chronologique / autre

    Antéchronologique pour la formation, les projets et l'expérience (le plus récent en tête).

    faut-il encore mettre une photo ?

    Non.

    faut-il encore mettre ses centres d'intérêt ?

    Oui et non.
    Si tes centres d'intérêt sont vraiment développés, ça peut valoir le coup de les mettre. Par exemple si tu as pratiqué un sport pendant 5 ans ou si tu as une vraie passion qui te prend du temps.

    L'objectif est en gros de pouvoir en parler à l'entretien, cela te donne une dimension humaine, cela peut donner lieu à un échange agréable surprise (si par exemple le gars en face partage la même passion). Tu peux mettre en avant ta persévérance, le travail d'équipe ou autre avec ce genre de choses.

    Si c'est pour mettre que tu aimes vaguement voir des films, séries ou faire ton touriste de base cela n'a pas grand intérêt de le mentionner.

    Le but d'un CV c'est de résumé ta vie en lien avec le travail que tu fais. Si tu ne vois pas de lien quelconque, cela va ajouter du contenu inutile au CV.

    Quelle est l'importance des réseaux sociaux

    Cela dépend des réseaux et de ton secteur d'activité je pense.

    Verouiller/surveiller sa page FB ?

    Je pense que c'est le minimum de contrôler ses réseaux, de ne diffuser que des choses dont tu ne regretteras pas la diffusion, ou du moins à des gens qui ne te le feront pas regretter. C'est vrai pour le monde pro, mais aussi perso.

    LinkedIn / Viadeo sont ils vraiment indispensables ?

    Pas indispensables, mais très utiles.
    Il y a un an, ça avait été la clé pour avoir de très bons entretiens pour moi. Il y a beaucoup d'offres pertinentes postées là bas en plus.

    Un profil sur stackoverflow peut-il aider ?

    Si tu as des messages intéressants dessus, oui. Sinon je dirais que non.

    Les candidatures spontannées ont-elles encore le vent en poupe ?

    Je n'en ai jamais fait personnellement.
    Je dirais que si tu cibles bien ta boîte, aps de raison que cela ne fonctionne pas.

  • # La perspective du lecteur

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 23/11/17 à 11:29.

    Pour bien préparer son CV et plus généralement son dossier de candidature il faut se mettre sous la perspective du lecteur, et cela induit de grandes différences dans la façon dont on prépare sa candidature.

    Les recommendations générales sont guidées par l'idée que toutes les informations les plus importantes doivent être bien mises en valeur sur la première page pour permettre au lecteur d'évaluer rapidement si un dossier de candidature vaut le coup qu'on l'étudie plus en détail: il s'agit de rester sur le bureau après le premier dégraissage où le reste part à la poubelle.

    Pas de typo fantaisiste ou de “concept” – à part pour les métiers où la communication visuelle joue un rôle important. Donc éviter tous les constructions sophistiquées du type une fonte différente pour les CDDs et les CDIs par exemple, etc. Le lecteur n'a pas une heure disponible pour s'ébaudir des subtilités sémantiques de la mise en page. J'utilise un titrage clair pour les rubriques, une structure avec une grosse marge (3-4cm) pour les dates (expérience pro, études, etc.) ou les autres appels (technologies, langages, langues, etc.).

    Sur la première page j'ai:

    1. Le nom (et pas de photo), le poste actuel ou le dernier poste
    2. Mon état-civil, coordonnées, mon GitHub (parcequ'il y a des choses dessus! :) )
    3. Mes plus-hauts titres universitaires
    4. Mes expériences professionnelles récentes avec à chaque fois 3-4 lignes d'explications pour donner une idée de ce que j'ai fait – seulement pour les activités directement liées au poste (p.ex. je ne dis rien sur ma recherche en post-doc par exemple, seulement que j'ai fait un post-doc à tel endroit)

    Sur la deuxième page: j'ai 4 rubriques. La première “Portfolio” où je détaille, brièvement mais assez pour montrer l'adéquation de mon profil au poste à pourvoir et ouvrir sur une discussion en entretien, les projets récents ou les responsabilités que j'ai. Donc par exemple mon expérience pro la plus récente en 1ère page est un truc du genre

    depuis 2015 – Ingénieur DevOps / Cloud Operation à Pâtéencroûtéo – Lyon.
    Pâtéencroûtéo est experte dans la préparation des pâtés en croûtes digitaux et les évènements festifs autour du pâté en croûte digital. J'y suis responsable de la conception et implémentation de la chaîne d'intégration et déploiement continu pour nos produits logiciels ainsi que de la conception, optimisation et maintenance de l'infrastructure cloud.

    Dans la rubrique Portfolio je détaille quelques points dont je pense qu'ils peuvent intéresser le recruteur et ouvrir sur une discussion à l'entretien. Du genre:

    Méthode du serveur constant: J'ai implémenté la méthode du serveur constant qui a augmenté la fiabilité et la résilience de notre infrastructure en en rendant chaque élément facilement remplaçable ou redimensionnable.

    DynamoDB Schema – DynamoDB est une base de données noSQL hébergée par AWS dont la performance est conditionnée par la capacité de l'utilisateur à utiliser une clef menant à une bonne répartition physique des données. J'ai analysé cette répartition, proposé une meilleure clef, développé et implémenté un scénario de migration sans perte de disponibilité du service.

    etc.

    C'est à mon avis la partie la plus difficile parcequ'il faut être technique, précis, mais clair et très bref. Ce serait à mon avis maladroit d'aller à ce niveau de détails sur la première page qui s'adresse à tous les membres de l'équipe de recrutement et doit donc rester plus générale; mais ce serait aussi maladroit de ne pas parler des choses qu'on a faites récemment et dont on tire fierté: c'est une information importante pour les recruteurs, cela affine ses compétences et offre des possibilités de discussion pour l'entretien.

    Ensuite j'ai une rubrique “Compétences” où je mentionne essentiellement les technologies, logiciels, langages que je connais bien, les langues que je parle, etc.

    Puis une liste abrégée de publis, le message essentiel est que je peux écrire en anglais et que je suis formé à la communication scientifique donc plus généralement technique; puis d'exposés (universitaires, MeetUp, ou même pourquoi pas internes), le message est aussi que j'ai de l'expérience dans la communication scientifique et dans le fait de se taper 15h de train dans la journée pour rencontrer des inconnus.

    Le tout doit tenir impérativement sur deux pages, pour certains postes (académique, très hautes responsabilité dans une entreprise nationale, etc.) on peut avoir des CVs beaucoup plus longs, mais je pense que pour un poste dans l'ingénierie logicielle un CV plus long serait perçu défavorablement – sans en faire nécessairement un pêché mortel.

    Pour les intérêts etc. je pense qu'ils sont intéressants s'ils apportent des informations supplémentaires. Par exemple quelqu'un qui chante dans une chorale associative et occupe une responsabilité (comme trésorier) peut mentionner ce point: l'information importante pour le recruteur n'est pas forcément qu'on aime chanté mais qu'on est familier avec les responsabilités dans l'association la gestion humaine qui va avec, la résolution des conflits etc… Les qualités humaines sont importantes dans un recrutement et si l'entretien est aussi là pour faire connaissance sur ce point là, les centres d'intérêt peuvent envoyer des signaux positifs et offrir des sujets de conversation dans l'entretien. Les loisirs peuvent aussi être un marquer social et il y a des postes pour lesquels cela va être regardé (moins que l'école probablement, mais n'empêche) mais je suppose que pour les métiers de la programmation cette dimension n'a aucune importance!

    La photo est probablement indispensable dans les métiers avec une forte composante de représentation, comme l'accueil, le conseil mais pour les métiers de la programmation elle me semble superflue – je ne l'ai jamais mise.

    J'ai déjà eu des contacts par Stack Overflow (sérieux) et Linked In (parfois sérieux parfois moins) avec des recruteurs ou placeurs. Je reçois beaucoup de demande de contact (2-3 par semaine) depuis que j'ai plus de 1500 contacts sur le réseau (juste en cliquant sur les connexions proposées par le réseau).

    Deux remarques finales. Les grandes entreprises ont souvent des procédures assez rigides, lentes, et très standardisées, c'est-à-dire que tous les gens qui n'ont pas un profil type vont facilement passer à côté des critères. (Et elles cherchent toutes des gens qui “think out of the box” en s'interdisant à elles mêmes de les trouver.) Les petites entreprises ont quant à elles des grosses difficultés à pourvoir les postes à cause de leur manque de visibilité. Pour les candidatures spontanées la grosse difficulté est de savoir quel rôle on souhaiterait avoir dans l'entreprise, c'est-à dire ce n'est pas forcément facile d'écrire la lettre de candidature: un contact préliminaire, même informel est un gros plus.

    Enfin les évènements comme les conférences mais surtout les occasions plus “confidentielles” comme les Meet Ups les Start-Up Safaris etc. sont autant d'occasion de faire connaissance avec un futur employeur potentiel – c'est même une des principales raisons pour une entreprise d'envoyer des gens faire des exposés là ou accueillir ce type d'évènement. Sur FB il y a probablement des groupes privés auxquels il n'est pas difficile d'accéder où ce genre d'évènements sont partagés. Je pense que si tu participes à un ou deux de ces évènements tu pourras facilement demander à quelqu'un de t'inscrire à un de ces groupes.

    Voilà mon expérience récente, il ne me reste plus qu'à te souhaiter bonne chance!

    PS: Et comme l'évoque Renault il ne faut pas hésiter à ne pas tout mettre mais à hiérarchiser et choisir ce qui semble important pour le dossier en question!

    • [^] # Re: La perspective du lecteur

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

      Dans la rubrique Portfolio je détaille quelques points dont je pense qu'ils peuvent intéresser le recruteur et ouvrir sur une discussion à l'entretien. Du genre:

      Ne pas hésiter à lister les technologies utilisées pour un projet ou dans une entreprise. Cela permet au recruteur de savoir combien de temps tu as bossé avec git ou un langage de programmation quelconque par exemple et donc évaluer ton expérience avec.

      Par exemple quelqu'un qui chante dans une chorale associative et occupe une responsabilité (comme trésorier) peut mentionner ce point: l'information importante pour le recruteur n'est pas forcément qu'on aime chanté mais qu'on est familier avec les responsabilités dans l'association la gestion humaine qui va avec, la résolution des conflits etc…

      Je pense que même si on n'a pas de responsabilité, c'est un élément important. Sous conditions.

      Typiquement, si tu as fait de la chorale pendant 10 ans, cela montre que tu es social, fait une activité d'équipe, respecte des ordres ou objectifs, que tu es persévérant car tu t'y es investi pendant longtemps. Être trésorier est encore un plus évidemment, mais pas nécessaire pour le mettre selon moi.

      Le lecteur n'a pas une heure disponible pour s'ébaudir des subtilités sémantiques de la mise en page.

      Ne pas oublier un élément important : le contraste.
      Un CV, surtout dans les grosses boîtes, est souvent photocopié / scanné à la pelle. Un contraste élevé est important pour rester lisible en noir et blanc.

      • [^] # Re: La perspective du lecteur

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Un CV, surtout dans les grosses boîtes, est souvent photocopié / scanné à la pelle.

        Euh… Même dans les grosses boites, de nos jours le PDF est transmis par mail quand c'est fait "à la main", sinon dans l'outil informatique dédié (pas rare pour les grosses boites).

        ou alors fuit!

        • [^] # Re: La perspective du lecteur

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

          Le PDF est souvent imprimé une fois par la boîte, pour l'entretien. Et c'est souvent du noir et blanc. Du moins dans ce que j'ai pu voir.

          Après, si tu savais, j'ai déjà vu la situation et ça fait peur oui. J'admets que le souvent est peut être de trop.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.