Forum général.hors-sujets Se réorienter dans l'informatique

Posté par .
Tags : aucun
1
28
fév.
2012

Bonjour,

actuellement je travaille dans la recherche en physique. Je suis thésard.

Je voudrai savoir si c'est possible de se réorienter dans l'informatique.

Quelles sont les opportunités de salaire et de carrière ? Quel genre de boîtes viser ?

Quels sont les arguments intéressant pour ma candidature, sachant que je connais quelques langages de programmation, que j'ai une bonne culture générale de l'informatique, et que je sais me former et que je suis autonome, car étudiant en thèse.

Cordialement.

  • # déjà ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    thèse même pas finie et tu penses déjà aller voir ailleurs ?
    c'est si bouché que ça en physique ? ou ça paye mal ?

    • [^] # Re: déjà ?

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est :
      1) mal payé
      2) difficile
      3) compétitif

      Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

      • [^] # Re: déjà ?

        Posté par . Évalué à -1.

        Ok mais c'est quoi la différence avec l'informatique alors?

        Pour chaque personne qui me plussoie, je frappe un fan de Justin Bieber.

    • [^] # Re: déjà ?

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 29/02/12 à 17:09.

      Le travail n'est pas très bien payé à mon niveau. Les études sont difficiles, la reconnaissance est ardue à avoir. Le travail est incertain. La probabilité de décrocher un job de maître de conférence est médiocre, le salaire est bas en début de carrière, pas beaucoup plus élevé en fin de carrière.

      Je préfère passer mon chemin.

      Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

  • # Pourquoi ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Étant étudiant en informatique et souhaitant me réorienter en physique ça m'intéresse.

  • # possibilités

    Posté par . Évalué à 4.

    Dans mon ancienne SSII ils embauchaient des docteurs en science pour faire ou maintenir des programmes d'informatique industrielle faits sur mesure (un programme étant fait pour un client unique). Il y avait parfois une connotation scientifique (thermique, traitement d'images satellites, etc.), mais pas toujours.

    Commencer en SSII est intéressant car :
    - ils ont du mal à trouver des candidats (d'où les embauches de docteurs en science)
    - ça te permet de te faire une expérience au gré de projets divers

    Mais inconvénients :
    - les SSII ont beaucoup de projets de maintenance et ça ce n'est pas intéressant du tout au-delà de 6 mois.

    • [^] # Re: possibilités

      Posté par . Évalué à 5.

      Je pertinente cette reponse.

      Dans pas mal de metier de l'informatique, beaucoup de profil sont justement TROP informatique et pas assez 'scientifique'.

      Avec tes connaissances de physiques, y a surement plein de developpement de programme ou de projet à faire dans l'informatique.

      Les SSII ont des clients variés, dans l'aeronautique, la mecanique, les fluides.

      Et qui mieux qu'un physicien pourra comprendre certains problemes liés au metier pour les integrer ensuite dans un programme qui servira à la société ?

      • [^] # Re: possibilités

        Posté par . Évalué à 2.

        Comment trouver du boulot dans une SSII ?

        Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

        • [^] # Re: possibilités

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu as deux possibilités :

          1. envoyer une candidature spontanée.
          2. répondre à une annonce.
        • [^] # Re: possibilités

          Posté par . Évalué à 3.

          drole de question,

          Comment trouver du boulot dans une SSII ?

          donc drole de reponse : (desolé, je sais qu'on n'est pas encore vendredi)

          je penses qu'il te faudra faire au moins 3 ou 4 ans d'etudes juste pour ca, apprendre à faire des CV, rediger des lettres de motivations, repondre à des annonces, se servir du telephone, d'un ordi, trouver des addresses sur un plan, savoir se diriger en ville pour arriver à l'heure à l'entretien, puis passer ses entretiens…

          :)

          • [^] # Re: possibilités

            Posté par . Évalué à 2.

            Plop merci pour ton irony style.

            donc c'est plutôt une démarche active si j'en crois ce que tu dis.

            À titre d'information je n'ai pas beaucoup d'expérience professionnelle, donc je ne suis pas un pro de l'entretien téléphonique.

            D'accord. Quand je disais candidater dans une SSII, je voulais aussi savoir si vous aviez des répertoires de telles sociétés, des façons de se renseigner sur leurs activités, pour voir si éventuellement elles attachent de la valeur à mon profil (pour éviter d'envoyer des candidatures spontanées à rebrousse-poil si possible).

            Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

            • [^] # Re: possibilités

              Posté par . Évalué à 0.

              Lire leur site web, et particulièrement leur partie "offres d'emplois", est un bon début.

              Pour chaque personne qui me plussoie, je frappe un fan de Justin Bieber.

  • # AFPA ?

    Posté par . Évalué à 3.

    il te suffit de le vouloir, après c'est simple.

    moi j'étais manutentionnaire et un jour j'ai décidé que j'étais informatitien.

    comme j'étais pas crédible, j'ai été demander un stage à AFPA, après 3 mois de harcèlement moral j'ai pu passer les tests psy et comme j'avais asser de QI, j'ai pu intégrer un stage de tech. (11 mois ça dure quand même, dont 2 mois en entreprise obligatoire).

    bon, toi déjà, tu est thésard, donc avec un meilleur QI que moi, donc tu peux demander un stage AFPA.

    pourquoi AFPA ? parce que le diplome de fin de stage est un diplôme d'Etat, avec une équivalence. par exemple mon diplome de tech est de niveau 4 (bac), il y a des stages de niveau 3 (deug) et niveau 2 (maitrise).
    ensuite, ça donne une légitimité auprès des futurs employeurs, et en plus, comme le stage dure 11 mois, ça te confirmera ou non ton choix de réorientation de carrière.
    l'AFPA : http://www.afpa.fr/
    autre arguement, ce type de formation peux ce faire à distance ;-)

    si tu as ta thèse, tu peux aller postuler dans le public et ensuite une fois fonctionnaire, tu fera du code (choix de facilité)

    genre tu commence en contractuel : http://www.biep.gouv.fr/common/jobSearch
    et tu termine fonctionnaire……

    bref, ce sont juste des idées parmis d'autres, à toi de creuser pour voir si elles sont valable ou pas.

    bonne continuation !

    • [^] # Re: AFPA ?

      Posté par . Évalué à 1.

      j'ai pu passer les tests psy et comme j'avais asser de QI

      C'est quoi cette histoire de tests ?!?

      • [^] # Re: AFPA ?

        Posté par . Évalué à 1.

        ce sont des tests de logiques avec des séries à compléter, des calculs, etc… il faut en fait un maximum en 2 ou 4h je sais plus.

        selon les résultats, ça permet de voir les capacités logiques (par exemple) d'une personne, en faisant abstraction de son niveau scolaire/universitaire/milieu social.

        pour caricaturer :

        si t'es nul en logique mais que tu as bac+5 en lettre, n'espère pas décrocher un stage de technicien informatique.

        si tu a un simple BEPC et que tu est fort en logique, ben tu peux aller au stage de technicien supérieur en informatique.

        sachant que en plus, il y à des entretiens avec des psychologue pour vérifier la détermination de la personne. (en tout cas c'était mon cas car le tout était financé par l'anpe à l'époque).

  • # formation double compétence ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour

    Il n'est pas clair dans ta demande si ta réorientation serait à effet immédiat, c'est-à-dire que tu cherches directement du travail dans le secteur informatique, ou si tu envisages de passer d'abord par une formation (courte) de réorientation.
    Dans le premier cas, les réponses déjà postées sur la pertinence d'un profil scientifique tel que le tien pour des spécifications/développements de logiciels scientifiques me paraissent adéquates. Tu dis "connaître" quelques langages de programmation, ce qui est très vague comme compétence : as-tu fait du développement pendant ta thèse ou as-tu juste fait le cours d'initiation à Pascal/C de ton cursus ? Si tu as un peu d'expérience en programmation [ndlr : si tu traines sur ce forum, c'est déjà une bonne indication ;->], ça devrait fortement intéresser les SSII qui auront un investissement minimum à faire pour que tu sois opérationnel.

    Dans le deuxième cas (formation préalable), il existe des formations courtes dites "double compétence informatique" dont le but est justement d'apporter rapidement ce qu'il faut de compétences en informatique pour prétendre en faire son métier tout en s'appuyant sur sa spécialité antérieure. Il faut alors bien cibler cette formation : comme elle est courte, elle va cibler un type de métier informatique particulier (typiquement, le développement) et va donc déterminer la suite. Ainsi, chaque année des ingénieurs/docteurs en maths/physique/electronique/chimie/…. qui n'avaient que très peu de compétences en informatique se réorientent vers ce secteur, via par exemple un Mastère Spécialisé en informatique. [PUB] Justement, j'en connais un très bon : Ingénierie des Systèmes Informatiques Communicants, à Télécom Bretagne. Et c'est le bonne saison pour y postuler ;-> [/PUB]

    • [^] # Re: formation double compétence ?

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 29/02/12 à 14:18.

      Bonjour, merci de ta réponse.
      Dans l'idéal, je cherche un boulot rapidement à l'issu de ma thèse, c'est à dire que je préférerai ne pas passer par la case formation, étant donné que je voudrai me trouver un boulot rapidement pour des questions financières (je préfère le dire honnêtement).
      Mes langages de prédilection sont le C et le python. Je peux m'adapter néanmoins à une grande variété de contextes. J'aimerai également mettre en avant un bon bagage mathématique. Pour l'informatique, c'est avant tout un loisir, même si j'essaie de progresser et d'acquérir des expériences variées. C'est certainement mon manque d'expérience professionnelle qui pêcherait si je souhaitais prendre un job en informatique, ce serait certainement l'employeur qui me donnerait sa confiance.
      J'ai fait du développement au cours de ma thèse, mais je ne pense pas que ce genre d'expérience est valorisant, étant donné que le développement en physique a peu de chose à voir avec le métier d'informaticien, car ce n'est pas orienté vers le même but (plus un problème de performance et de mélange mathématique/physique/méthodes numériques que de problématiques télécom/web/etc…).

      Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

      • [^] # Re: formation double compétence ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Les métiers de l'informatique ne sont pas que du codage. On trouve aussi (par exemple) :
        - rédiger des documents de specification
        - faire les tests de logiciels codés par d'autres
        - faire de la qualité, c'est-à-dire vérifier que les autres ont bien appliqué les procédures
        - être chef de projet
        - paramétrer un logiciel (pas exemple faire des fichiers XML)
        - etc.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.