Forum Linux.débutant Comment faire avec un linux qui n'a ni compilateur ni gestionnaire de paquets

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
-1
16
sept.
2017

Bonjour à tous,

J'ai un linux "exotique" qui ne possède ni compilateur ni gestionnaire de paquets.

J'ai essayé de trouver les binaires de gcc afin de pouvoir installer un compilateur.

Les seuls binaires que j'ai trouvé sont pour puppy linux et, bien que l'installation se passe bien et que la commande gcc soit accessible, quand je fait un test du compilateur du style:

gcc fichier.c fichier.o il me répond systématiquement " no input files".

J'ai bien pris soin de vérifier que mon fichier.c se trouve bien dans le répertoire où je lance ma commande et je n'utilise que des minuscules pour mes noms de fichiers donc pas de problème de maj/min.

Mon but suivant est d'installer aptitude afin d'avoir un gestionnaire de paquets, tant pis si mon linux exotique finit par devenir une debian.

je vous remercie par avance pour tout

Cordialement,

Sébastien

  • # fichier.o

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Si tu veux générer le fichier.o il me semble que la commande serait plutôt:
    gcc -c fichier.c

  • # essai de gcc -c fichier.c

    Posté par . Évalué à 0 (+0/-1).

    Re bonjour,

    Je viens d'essayer gcc -c fichier.c, le compilateur me dit tjs "no input files"

    Merci

    • [^] # Re: essai de gcc -c fichier.c

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      • gcc -v devrait te permettre de connaitre la version de ton compilateur
      • pour compiler un source c : gcc -o test test.c (si le source est dans un seul fichier et ne réclame pas de librairies supplémentaires)
      • cat /etc/issue nous permettrait, si le fichier existe de connaître le système linux.

      merci de nous faire un retour ici même.

  • # Guix

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

    Si tu veux un système encore plus exotique, tu peux essayer d'installer le gestionnaire de paquets de GNU Guix. Le site web annonce un tarball qui contient tout ce qu'il faut.

    • [^] # Re: Guix

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 16/09/17 à 16:13.

      ou chroot, si la commande existe sur l'OS. Ensuite, il faut récupérer l'OS de son choix (debian, centos, archlinux, …)

  • # Bonjour

    Posté par . Évalué à 8 (+5/-0).

    J'ai un linux "exotique" qui ne possède ni compilateur ni gestionnaire de paquets.

    Qui s’appelle ? Sur quel type de matériel ? LFS ?

    l'installation se passe bien

    Elle a consisté en quoi cette installation précisément ?

    tant pis si mon linux exotique finit par devenir une debian.

    dafuq?!

  • # cross compilation ?

    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

    Si tu as une autre machine qui dispose d'un compilateur C, essaie de cross-compiler depuis cette machine.

  • # solution barbare

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

    Tu peux la tenter à la barbare, c'est à dire prendre un paquet binaire d'une distrib, qui sont en règle générale une archive qui contient d'un côté des scripts d'installation et de l'autre les fichiers à installer, et procéder manuellement.
    Cependant, tu as de bonnes chances de te retrouver avec un truc qui ne se lance pas à cause de problèmes de dépendances (les APIs ou ABIs des dépendances ne seront pas forcément compatibles).

    Concrètement, les solutions pour le faire proprement, c'est soit d'installer à partir d'un paquet fournit par la distrib, soit de cross-compiler, et dans ce dernier cas je dirais que le plus simple sera probablement de passer par une édition des liens statique (avec les conséquences que ça à en terme de simplicité de MàJ), sachant que je ne conseillerai pas trop la cross-compilation à un débutant.

    En tout cas, je me pose une question:
    Pourquoi diantre un débutant s'amuse-t-il avec une distribution qui à l'air d'être des plus hermétiques?!?
    'fin bref, tu peux aussi avoir des trucs intéressants à lire du côté de LFS

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.