Forum Programmation.web serveur http virtual avec python

Posté par . Licence CC by-sa
1
21
oct.
2013

Bonjour,

Je suis à la recherche d'un serveur http virtuel pour tester quelque cms tel que
mezzanine
http://mezzanine.jupo.org/,
django-cms
https://www.django-cms.org/en/.
J'ai découvert et été séduit par ces nouveaux cms écrit en python. Je me trouve dans l'incapacité de les tester ou de les lancer.
J'ai opensuse 12.3 et j'ai l'habitude d'user apache, mysql, php et des cms comme wordpress et joomla.
Il me faudrai un environement dans lequel je puisse tester les cms en python.
je te tiens à tous vous remercier d'avance pour votre aide.

  • # Installes ça sur une machine virtuelle

    Posté par . Évalué à 2.

    Tu installes virtualbox: https://www.virtualbox.org/

    Tu y installes une distrib dont tu as téléchargé un iso. Et tu pourra l'utiliser comme si c'était une installation normale, sauf que ça sera affiché dans une fenêtre et que tous ce que tu y mettra sera bien isolé de ton OS hôte.

    Avec un peu de configuration tu pourras donner une adresse ip à cette machine virtuelle et y accéder comme si c'était un serveur distant.

  • # python option1 option2 option3

    Posté par . Évalué à 2.

    pour mezzanine je ne sais pas
    mais pour django-cms, mes developpeurs le lancent simplement en ligne de commande

    un truc genre python --settings fichier1 --listen 8080...
    ensuite tu pointes ton navigateur sur le port 8080 de ta machine( soit au final http://localhost:8080/ )

    mais je penses que la procedure doit etre plus detaillées sur le site de django-cms.

    evidemment cette ligne de commande est utilisée en developpement,
    en production on utilisera un frontend web (apache/ngnix/lighthttpd) ou simplement un proxy comme varnish pour intercepter l'appel à un virtualhost et l'envoyer vers le process python.

    • [^] # Re: python option1 option2 option3

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 22/10/13 à 00:41.

      Il y a effectivement le serveur de dev de django. Une autre possibilité c'est gunicorn, installable facilement dans un virtualenv (il y a une commande spécifique pour django: http://docs.gunicorn.org/en/latest/run.html#gunicorn-django).

      En fait c'est expliqué sur le site de mezzanine, le seul truc qui te manque c'est de faire un virtualenv pour tester ça facilement sans pourrir ton système: https://pypi.python.org/pypi/virtualenv

      $ virtualenv mezzanine-env
      $ cd mezzanine-env
      
      # Install from PyPI    
      $ pip install mezzanine
      
      # Create a project
      $ mezzanine-project myproject
      $ cd myproject
      
      # Create a database
      $ python manage.py createdb
      
      # Run the web server (le serveur de dev de django)
      $ python manage.py runserver
      
  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 22/10/13 à 14:59.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # complexe et brumeux

    Posté par . Évalué à 0.

    Bonjour,
    Je vous remercie tous pour vos réponses rapide et détaillé.
    J'ai eu le temps de testé vos proposition.
    J'ai une installation depuis ma distribution opensuse 12.3 d'un environnement lamp (apache, mysql, php5).
    Je pensais qu'il y'avait un moyent simple de faire un Hosting aussi facile et accessible.
    Car il m'est très facile de comprendre les hosting habituelle d' IIS ou Apache.
    Le cheminement de la structure pour héberger et tester un logiciel (cms) en python. Deviens les 12 travaux d'hercule. A croire que ce monde veux rester dans les brumes.
    Je pensais qu'il était possible d'avoir un truc du genre xampp, easyphp, ou wamp.
    Auquelle il facile de comprendre les chemins ou déposé le logiciel (www, htdocs) etc…
    Je suis un peu décourager mais reste encore séduit..
    Je vais continue à essayer de comprendre tout cela mais avec moins de joie
    Je tiens absolument à vous remercier encore…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.