En vrac, spécial Ruby

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
14
24
mai
2010
Ruby
Il y a en ce moment pas mal d'activité autour de Ruby. JRuby 1.5 et Rubinius 1.0 ont été annoncés sur LinuxFr il y a quelques jours, et une troisième implémentation Ruby a franchi une étape importante récemment : MacRuby a atteint la version 0.6.

MacRuby est une implémentation de Ruby 1.9 (sous licence GPL) qui repose sur les technologies core de Mac OS X telles que Objective-C, LLVM et Foundation. Les premiers benchmarks montrent que MacRuby a des performances intéressantes à ce stade de développement, bien qu'en deçà de celles de Ruby 1.9.

Du côté du Ruby Summer of Code, les 20 projets sélectionnés ont été annoncés. Ceux-ci sont très variés, allant de l'amélioration de points spécifiques dans Ruby on Rails aux extensions en C dans JRuby, en passant par la contribution à Camping et Hackety Hack, deux projets initiés par Why the Lucky Stiff. À ce sujet, Smashing Magazine a publié la légende de _Why, dont je vous recommande fortement la lecture, que vous souhaitiez découvrir le personnage ou vous remémorer ses actes les plus glorieux.

Rubygems, l'outil de gestion de paquets spécifiques à Ruby, est sorti en version 1.3.7. La principale nouveauté est que rubygems.org devient le dépôt par défaut, remplaçant gems.rubyforge.org, qui va continuer de fonctionner pendant encore un bout de temps pour assurer la migration.

Haml et Sass sont deux projets Ruby liés pour des raisons historiques qui viennent de sortir en version 3 (sous licence MIT). Le premier est un moteur de templating qui permet d'écrire des templates très concis. Le second est une extension de CSS3 pour faciliter la vie des personnes qui doivent écrire et maintenir des CSS : Sass offre des variables (c'est quand même fou que CSS ne le propose pas de base !), des sélecteurs imbriqués, des mixins (plusieurs règles CSS regroupées sous un même nom que l'on peut utiliser à plusieurs endroits dans ses feuilles de style), et plein d'autres ajouts très utiles.

Pour finir, je souhaite parler de TomDoc. C'est un document qui liste un ensemble de règles pour commenter du code en Ruby. Il va à l'encontre des règles de RDoc, mais la syntaxe proposée par TomDoc me semble être une avancée suffisante pour que cela vaille la peine de marquer cette rupture. J'espère que les développeurs Ruby qui passent dans le coin seront du même avis que moi et vont se mettre à utiliser TomDoc.
  • # Merci

    Posté par . Évalué à 6.

    L'activité Ruby est passionnante. Merci pour cette dépêche fort utile.
    • [^] # Re: Merci

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est vrai, on finirait par croire que Ruby sera bientôt mature et utilisable, et qui sait, arrivera à la cheville de python (qui a déjà tout ça)
      • [^] # Re: Merci

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oh, le joli troll !

        Pour ma culture, j'aimerais bien connaître l'équivalent de Sass en python (ce serait pour un projet django).
        • [^] # Re: Merci

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Saas, ce sont des templates de CSS, rien d'autres. je dirais que http://github.com/dziegler/django-css ferait l'affaire.

          Mais perso, j'ai quand même l'impression qu'utiliser un langage dynamique pour balancer au client un CSS, c'est pas des plus intelligents
          • [^] # Re: Merci

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est pour ça que le plugin HAML (pour Rails, Merb, Sinatra, ...) différencie les "environements" et utilise une version compilée pour l'environement de production.

            Et SASS (même si j'ai eu du mal a m'y mettre) fait économiser énormément de temps...

            Ensuite, pour Django/Python: ce n'est pas parce que HAML/SASS est écrit en Ruby que cela empêche d'utiliser SASS dans un projet Django: http://github.com/ashchristopher/django-sass
      • [^] # Re: Merci

        Posté par . Évalué à 5.

        niveau non-rapidité, il a même de l'avance
      • [^] # Re: Merci

        Posté par . Évalué à 4.

        Tu oublis que python n'a pas de cheville.

        Sinon personne n'a pensé faire un interprèteur python en ruby (ou l'inverse bien sur) ?
        • [^] # Re: Merci

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il pourrait être exécuté avec JRuby ou Jython, ça mettrait pas mal de couche les unes au-dessus des autres.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Et aussi deux versions de Ruby on Rails dans le week-end :)

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ruby on Rails 2.3.6 ainsi que .. Ruby on Rails 2.3.7 (corrigeant un problème sur la version toute fraiche) sont sortis ce week-end :

    http://weblog.rubyonrails.org/2010/5/24/ruby-on-rails-2-3-7-(...)
  • # Tomdoc ? Vraiment ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Tomdoc est aussi pourri que le language de RDoc ...

    Par contre, la syntaxe de Yardoc, elle rdocks. Le développeur de Yardoc explique très bien pourquoi sa syntaxe est bien meilleure sur ce post : http://gnuu.org/2010/05/12/whats-missing-from-tomdoc/


    * essai raté de mélange de rdoc+rocks...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.