Jeudi du Libre à Lyon : Conception de documents avec Latex, OpenOffice.org le 7 mai 2009

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
2
1
mai
2009
Lug
Les jeudis du libre sont l'occasion d'échanger autour de sujets connexes aux logiciels libres. À l'occasion du prochain Jeudi du libre à Lyon, l'ALDIL propose de faire une présentation sur la conception des documents avec les outils libres comme LaTeX et OpenOffice.org. Jean Yves Royer et Thierry Dumont feront un exposé sur l'organisation d'un document, un aperçu de création sera fait avec Latex et OpenOffice.org.

Ce rendez-vous aura lieu le jeudi 7 Mai à 19h30 à la « Maison pour Tous des Rancy », au 249 rue Vendôme à Lyon. À la fin de la présentation, on peut se trouver autour d'un verre pour continuer la discussion :)

NdM : N'hésitez pas à annoncer vos événements sur l'Agenda du Libre en parallèle.
  • # Confusion des genres ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai beaucoup de respect pour les outils libres et pour les initiatives visant à les démocratiser. Je suis utilisateur de Latex depuis 3 ans et j'ai utilisé OpenOffice pendant longtemps. OpenOffice et Latex sont deux outils très performants mais est ce que c'est pas un peu bizarre de présenter ces deux outils en même temps? La philosophie de conception des documents est quand même radicalement différente, les résultats difficilement comparables...Je soutiens, malgré tout, vivement ce genre d'initiative.

    Olivier

    - Dans la vie, il faut toujours se fier aux apparences. Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards, c’est un canard. C’est vrai aussi pour les petits merdeux.

    • [^] # Re: Confusion des genres ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Il semblerait que tu ne maitrise pas forcément l'un aussi bien que l'autre.

      S'il est vrai que lors des débuts les philosophies diffèrent, lorsque tu commence à t'intéresser réellement à la production de documents semi-structurés, les concepts à mettre œuvre sont les même.
      Tu peux avoir un document maître de la même manière dans l'un et l'autre, tu peux insérer des champs et renvois, en bref il est tout à fait possible de travailler proprement avec l'un ou l'autre au même titre qu'il est tout à fait possible de faire n'importe quoi avec l'un et l'autre.

      La principale différence réside dans l'approche de base à savoir un langage à compiler pour voir le résultats et tu n'es pas censé te charger de la mise en page, alors qu'OOo te laisse dès le départ la main sur la mise en page, mais tu peux également le laisser faire en utilisant les l'organisation de ton modèle si tu en dispose.

      Il est de plus important de noter qu'il y a la possiblité d'alelr de l'un à l'autre, non sans quelques difficultés, mais cette possibilité existe.

      On pourra noter :

      LaTeX and TeX for Hypertext : http://www.cse.ohio-state.edu/~gurari/TeX4ht/mn.html

      pour générer des documents odt à partir de latex et
      writer2latex : http://writer2latex.sourceforge.net

      pour OOo vers latex (à noter que ce dernier est compris dans la suite OOo, mais sans les fichiers xml de configuration).

      Il me semble donc tout à fait approprié de présenter les deux si la présentation est bien sur la conception de documents.

      Je rappellerai aussi qu'il y a la possibilité d'utiliser les documents odf dans la chaîne documentaire scenari ( http://scenari-platform.org ), qui permet de faire des présentations flashs avec des videos.

      En gros je pense que l'interopérabilité des chaînes éditoriale ne fait que commencer et qu'il faut l'encourager.

      Donc bravo à vous
    • [^] # Re: Confusion des genres ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je vais en faire hurler beaucoup, mais tant pis.
      LaTeX est un très vieux système à qui nous devons beaucoup mais je ne crois plus à la pertinence de son usage depuis l'arrivée de Docbook.
      Avec docbook, la séparation du fond et de la forme est stricte et impérative. C'est plus propre et c'est ce qui est fait dans les documents ODF ou avec le XHTML strict. Cette évolution qui est une tendance lourde, n'est pas vraiment prise en compte par LaTeX dont l'objectif unique et parfaitement atteint, était de produire de beaux documents imprimés.
      À l'aide de filtres XSLT, un document docbook peut produire des documents de tous types, PDF, html, ODF... et même LaTeX !
      • [^] # Re: Confusion des genres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour pratiquer les deux, je trouve que LaTeX possède une richesse de possibilités inégalée par docbook, et sans mettre les mains dans le code. La conception de filtres xslt n'est pas à mettre entre toutes les mains, alors que réaliser un préambule LaTeX est accessible à tous...

        Adhérer à l'April, ça vous tente ?

        • [^] # Re: Confusion des genres ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Je partage cette analyse (mais ne je peux faire de up avec la politique d'attribution de points du site : on finit par les perdre quand on commente peu)

          Certes avec docbook, on peut décorer le document avec des infos supplémentaires plus proprement qu'avec LaTeX -- comme rajouter un signe à teneur sémantique à chaque titre.

          Mais je trouve que les projets satellites ne sont pas aussi aboutis:

          - la chaine qui passe par fop produit un résultat bien plus pauvre que pdfLaTeX

          - les styles docbook-xsl ne sont pas encore très matures. J'avais dû aller bidouiller de longues sections du style qui n'étaient pas du tout /Open-Close/ pour pouvoir paramétrer divers éléments.

          - je n'ai pas trouvé d'éditeur docbook aussi agréable qu'un éditeur de texte (vim pour moi, emacs pour d'autres, ...), et le formatage XML alourdit trop le texte pour une édition agréable dans les éditeurs usuels.

          Quand on a besoin de décoration, j'ai l'impression que l'idéal est probablement le mélange docbook -> LaTeX -> pdf. Sinon, LaTeX, c'est bien quand même.
          • [^] # Re: Confusion des genres ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Il faut aussi remarquer que le XML n'a pas été fait pour l'Homme (mais par lui), c'est très très lourd comme langage. TeX s'adapte au contexte, le meilleur exemple est celui des formules mathématiques, mais on peut aussi parler des tableaux basiques. On peut aussi regarder du coté du format de bibtex... Bref, c'est clairement conçu pour être pratique dans un éditeur ligne à ligne.
  • # ça valait le coup!

    Posté par . Évalué à 2.

    Avis aux lyonnais qui n'y étaient pas, vous avez raté quelque chose. En très bref:
    - Si un document passe mal d'un traitement de texte à un autre, c'est que celui qui l'a écrit ne sait pas se servir de son traitement de texte,
    - LaTeX saybien.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.