OLPC XO : L'opération Give One Get One arrive en Europe

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
7
16
nov.
2008
Éducation
OLPC (One Laptop Per Child) est une association à but non lucratif qui vise à produire des ordinateurs portables à bas-coût qui puissent servir de base à des projets éducatifs. Le XO-1 est le premier ordinateur produit par cet organisme.

En novembre 2007, l'opération Give One, Get One (G1G1) avait été lancée aux Etats-Unis. En faisant un don de 400$, deux XO-1 étaient distribués : le premier à un enfant d'un pays en voie de développement, le second au donateur. Si l'opération a été un succès (83500 personnes ont participé au programme), elle a été entachée par des problèmes logistiques, et elle n'était pas accessible aux personnes ne résidant pas aux USA.

Le 17 novembre 2008, l'opération est renouvelée, mais étendue en Europe, Amazon sous-traitant cette fois-ci l'aspect logistique.

L'OLPC XO-1 est livré avec un Linux basé sur une Fedora 6 fortement modifiée. L'environnement de bureau est Sugar, créé pour l'occasion. Redhat participant activement à ce projet, une version basée sur Fedora 10 et un environnement traditionnel est en cours de finalisation. En plus des moyens de diffusion traditionnels, cette distribution pourra être achetée pré-installée sur une carte SD en même temps que la souscription au programme G1G1.
  • # Pas pour RMS...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Il a testé un XO mais a renoncé à l'utiliser en apprenant que le prochain modèle pourrait permettre d'utiliser Windows.
    http://bostonreview.net/BR33.6/stallman.php

    Bon bien sur ça n'empêche pas d'utiliser autre chose, mais c'est vrai que ça ouvre la porte à Microsoft pour intoxiquer les esprits des cibles du XO... On aime ou on n'aime pas.
    • [^] # Re: Pas pour RMS...

      Posté par . Évalué à 3.

      A prendre avec des pincettes si l'on en croit cet employé de RedHat:

      http://gregdek.livejournal.com/38775.html
      • [^] # Re: Pas pour RMS...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bah en même temps RMS est RMS :)
        Mais il me semble qu'il doit être quand même suffisamment bien informé...
        Par ailleurs l'idée de PR avec un avion me semble assez déplacé.

        Ensuite ça serait plus simple pour MS d'ajouter les quelques lignes de code nécessaires pour openfirmware, au lieu d'obliger OLPC à mettre un BIOS ou EFI. Surtout qu'à ce que j'ai appris ils utilisent en interne dans le bootloader une API similaire. Ils peuvent aussi réutiliser le code openfirmware de ReactOS, même s'il ne semble pas maintenu. ;)
      • [^] # Re: Pas pour RMS...

        Posté par . Évalué à 2.

        Si on ouvre des systèmes fermés, on peut très bien fermer des systèmes ouverts.
        Rien n'empeche a microsoft de faire une app linux pour flasher le bios dans quelque chose de compatible pour eux
        • [^] # Re: Pas pour RMS...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          on peut très bien fermer des systèmes ouverts.

          Oui avec la licence BSD, non avec la GPL.
          • [^] # Re: Pas pour RMS...

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Non, ton soft BSD restera BSD, à vie (et même après), il ne sera jamais fermé.

            On peut par contre fermer une copie ou un dérivé. Oui, la différence est importante, énorme même.
    • [^] # Re: Pas pour RMS...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      c'est formidable.

      Pour la petite histoire ces portable ne peuvent même pas booter windows, techniquement le firmware ne le permet pas.

      Microsoft a acheté un pack de machines, modifiées pour pouvoir booter windows. Ca change quoi ? les gens continueront de recevoir des machines avec du logiciel libre et sans logiciel proprio.

      Que quelqu'un puisse acheter du matériel pour en faire ce qu'il veut j'estime que c'est un peu le strict minimum de l'ouverture non ? et là on (il) milite contre ce matériel qui diffuse uniquement du logiciel libre parce qu'on rend possible pour un client, à sa demande, d'utiliser ses propres logiciels ? vive l'ouverture.

      Sérieux, des fois RMS il me fait peur là.
  • # Amazon.com

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ça commence fort : sur la page d'Amazon.com, il y a une image avec plein de texte et parmi tout ce texte, un lien "Please visit http://www.laptop.org/ ", souligné, mais pas cliquable, évidemment, puisque sous forme d'image...
    • [^] # Re: Amazon.com

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      We don't know when or if this item will be back in stock.

      Ahem, on est bien le 17 novembre ? Le produit ne semble pas être en vente depuis amazon.fr.
  • # Déduction fisale

    Posté par . Évalué à 2.

    En France, sera t'il possible de déduire fiscalement 60% du prix XO donné (donc 30% des quelques 300€ je crois) ?

    Cela permettrait de rendre la mesure plus attractive
    • [^] # Re: Déduction fisale

      Posté par . Évalué à 5.

      Pour suivre les dernières péripéties (et nous en avons eu notre lot la semaine passée !), le mieux c'est de suivre les infos directement sur le wiki de OLPC France ( http://olpc-france.org ). Nous sommes informés de ce que la fondation OLPC US envisage de faire et de ce que OLPC Europe (http;//olpceu.org ), qui est une structure relais entre la fondation OLPC US et les associations grassroots, proposera par la suite.

      Aux dernières nouvelles, les européens devraient pouvoir faire des précommandes, qui devraient être traitées d'ici la mi-décembre). Toutefois, les infos dont nous disposons ont tendance à évoluer rapidement, donc "restez en ligne" avec OLPC France !

      Ensuite, comme nous sommes l'une des grassroots OLPC actives en Europe (les autres grassroots actives sont en Autriche, en Allemagne, en GB, en Suisse), nous nous coordonnons pour avoir plus de poids et trouver ensemble des alternatives aux problèmes que vous avez relevés et que la fondation OLPC US a l'air de découvrir sur le tard :
      - site http://amazon.com/xo avec des liens non cliquables puis annonçant une rupture de stock
      - site http://amazon.co.uk n'annonçant rien du tout alors qu'ils sont sensés assurer la distribution sur l'Europe.
      - le pb de la TVA, des frais de port, du clavier, des adaptateurs secteur, de la fiscalité, etc.

      Bref, nous travaillons pour que le lancement ne soit pas un flop mais au contraire un succès, tant pour les utilisateurs en Europe que pour les bénéficiaires dans les pays émergents.

      Nous nous prenons en main avec une communauté de développeurs / pédagogues en France et en Europe, avec des liens directs avec les enseignants, écoles dans différents pays émergents (Burkina Fasso, Cameroun, Ethiopie, Népal, notamment). Notre dernier happening remonte à 2 jours et a été annoncé sur linuxfr d'ailleurs : le CodeCamp OLPC France du 15/11 à LaCantine : http://olpc-france.org/wiki/index.php?title=CodeCamp_OLPC_Fr(...)

      a+

      Samy

      Secrétaire OLPC France
      • [^] # Re: Déduction fisale

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        C'est moi ou il y a un total manque de communication entre vous et OLPC US?
        Comment est-ce possible que le jour même de la mise en vente du laptop, certaines chose tel que le clavier, la prise de courant, etc. ne semblent pas encore résolu ?
        • [^] # Re: Déduction fisale

          Posté par . Évalué à 3.

          Ces problèmes récurrents sont en fait la conséquence de la volonté de globaliser le matériel XO hors des USA. Cette volonté était présente dès le départ pour les pays émergents visés par le projet, donc les problèmes de localisation (de l'interface, des applications, des claviers, etc.) ont été identifiés et traités, avec les ressources et le soutien irremplaçable des communautés FLOSS dans le monde entier.

          Mais il faut bien voir que si on peut faire appel à des volontaires pour localiser l'interface et les contenus (et encore, ça demande des efforts non négligeables pour des langues qui ne sont pas des langues dans lesquelles le vocabulaaire informatique est utilisé), quand on touche des éléments matériels tels que le clavier, on entre dans un processus industriel. Ca a un coût, qui se calcule et se répercute sur le prix de vente de l'ordinateur.

          Donc, les grassroots en Europe, qui veulent chacun la disposition de clavier à laquelle les utilisateurs du pays sont habitués, ont fait valoir les arguments, on contribué à concevoir les dispositions des touches, ont réfléchi aux alternatives techniques (produire puis réintégrer les claviers adaptés à chaque pays, ou bien des étiquettes autocollantes avec l'impression des touches) et financières (par ex. les Allemands réfléchissent à la possibilité de lancer une souscription pour que les acheteurs du G1G1 qui vient d'être lancé puissent avoir des claviers allemands). Pour faire court, nous n'avons pas dit notre dernier mot, vu que le modèle 1 clavier US pour toute l'Europe ne nous convient pas.
          Pour les prises, apparemment, c'est des problèmes de stocks, etc.

          Donc, pour résumer, nous devons faire un gros travail pour faire entendre notre voix et faire comprendre le bien-fondé de nos arguments. Ca commence clairement à porter ses fruits, mais il reste beaucoup à faire.
      • [^] # Re: Déduction fisale

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pratiquement, il y a une page (sur le wiki ?) pour être tenu au courant des dernières nouvelles concernant le G1G1 ? Et la résolution des problèmes qui semblent émerger en Europe (pas d'euros, disponible uniquement au Royaume Uni) ?
  • # Prix

    Posté par . Évalué à 0.

    Pourquoi un produit si vieux est encore aussi cher ?
    • [^] # Re: Prix

      Posté par . Évalué à 1.

      Bonne question !
      De manière assez révélatrice, la mention "à 100$" a disparu, dans le courant de cette année du site officiel de OLPC US! Il y a eu toutes sortes de raisons économiques invoquées, dont le surenchérissement des matières premières, la chute du dollar,etc. Il y a eu aussi, l'ajout de composants et de mémoire,qui ont augmenté la facture, semble-t-il pour permettre à Windows de tourner sur le XO (désolé si je mets les pieds dans le plat !) et là, la fondation OLPC s'est tiré une balle dans le pied, en s'éloignant un peu plus encore de l'objectif emblématique des 100$. Tellement emblématique, que les indiens ont surenchéri en annonçant un PC à 10 $, vite démenti ( http://www.silicon.fr/fr/news/2008/07/30/inde___le_pc_a_10_d(...) ), tandis que les chinois pouvaient se glorifier d'annoncer le premier "vrai" netbook à 100$ ( http://www.silicon.fr/fr/news/2008/09/08/un_ultra_portable_c(...) ), sous-équipé et qui a l'air d'être tombé dans les oubliettes de l'histoire (voir http://linuxfr.org//~MCMic/27496.html ) ! Donc beaucoup d'effets d'annonces de part et d'autre !

      Ensuite, des pratiques concurrentielles agressives frisant le dumping (Mandriva en a fait les frais au Nigéria : http://www.mediainfocenter.org/story.asp?story_id=122760705 ), comme en Turquie, ou OLPC a perdu un appel d'offres après qu'un constructeur (semble-t-il Intel avec son Classmate) a lui aussi emporté le marché après avoir cassé les prix. C'est apparemment ce qui s'est passé en Colombie avec le Magellan (en fait un Classmate), initialement à près de 400$ et "offert" à quelques 50$ aux écoles.

      Pour ceux qui s'intéressent aux coûts globaux de déploiement, voir le "Total Cost of Ownership Seminar" (http://www.olpcnews.com/implementation/plan/total_cost_of_ow(...) ), qui a essayé de débroussailler la question.

      Ceci pour les coûts des machines + le fonctionnement + amortissement, etc. dans les pays émergents. Ensuite, n'oublions pas qu'il n'y a pas ici de frais de licence à payer après une "période d'essai".

      Pour le G1G1 "un chez toi, un chez moi", c'est effectivement plus cher pour les européens/USA que ce qu'on espérait, mais bien moins qu'un netbook pur jus ! Ajoutons que c'est un outil éducatif et pas un mini laptop, qui est le segment sur lequel les fabricants de netbooks positionnent leurs produits.
      • [^] # Re: Prix

        Posté par . Évalué à 2.

        Je précise mes sources pour les vrais/faux prix du Classmate vendu sous l'étiquette Magellan au Vénézuéla (et non à la Colombie, comme indiqué plus haut) :

        http://techno.branchez-vous.com/actualite/2008/10/portugal_m(...)

        ""L'ordinateur Magellan, utilise un processeur Intel et s'inspire, en fait, du Classmate PC d'Intel. 500 000 de ces ordinateurs seront livrés aux écoles au coût de 50 € chacun, soit environ 76 $. L'ordinateur est également offert aux consommateurs portugais au coût de 285 € (433 $)."

        J'ajoute, aux chapitre coûts et innovation que la conso. et de 7 Watts. Michael Bletsas s'enorgueillissait que, plusieurs années après la conception du XO, aucun des netbooks n'avait réussi à faire mieux en matière de gestion de l'énergie. Or, l'énergie a un coût, à intégré dans le TCOI des déploiements !

        Voir les spécifications : http://wiki.laptop.org/go/Battery_and_power

        a+

        samy

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.