Science Pymecavideo sort en version 5.0 et sera présent à InterTICE

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
20
18
avr.
2010
Science
Pymecavideo est un logiciel développé sous python-Qt4 utilisé en cours de Physique (par exemple) qui permet de récupérer les coordonnées d'un ou plusieurs points présents dans les images d'un film.

Ceci permet de récupérer la trajectoire d'un point dans un référentiel ou encore par rapport à un autre point.

Il permet aussi de visualiser rapidement les vitesses des points, soit en vecteurs, soit selon les axes mais surtout - et c'est ce qui le démarque des autres - permet de calculer une vidéo selon l'autre référentiel. Ainsi, on peut "voir" que le mouvement d'une balle lâchée sur un vélo est parabolique dans le référentiel terrestre mais vertical dans le référentiel vélo.

L'ergonomie est - selon les auteurs - simple et un certain nombre d'élèves et de professeurs l'utilisent. Plus on fait de publicité autour, plus il y en aura.

Pymecavideo est principalement développé pour Linux, mais des fois, un binaire existe pour windows.

Sur l'invitation des organisateurs, les deux auteurs, JB BUTET et Georges KHAZNADAR seront présent au salon interTICE le mardi 11 mai de 12h à 14h pour animer un atelier avec huit ordinateurs sous Lucid Lynx avec des professeurs.
Ceci dans le cadre des ateliers "le libre dans l'éducation" d'InterTICE :
InterTICE est un salon dédié au Technologie de l'Information et de la Communication pour l'Education. Si on y côtoie des logiciels privateurs comme final cut pro et du photoshop, on y côtoie aussi des fleurons du libre dans l'éducation comme OOo4Kids présenté juste après nous par Eric BACHARD.
Un peu de visibilité en plus sur les logiciels libres dans l'éducation ne fait pas de mal. Beaucoup de travail sur la réorganisation du code a été fait. C'est la version la plus aboutie qui ait vu le jour, celle qui contient le moins de bugs gênants.

L'interface a complètement été revue, grâce au travail de JD BOURLIER, professeur, qui nous a tout refait et a partagé son travail avec nous.
Une interface spéciale netbook a été créée de même.

Si vous possédez un logiciel de capture de films à partir d'une webcam comme qastrocam, qastrocam-g2 ou wxastrocapture (non libre), un bouton vous permet de le lancer directement à partir de l'interface.

Pymecavideo est toujours compatible épreuve expérimentale du baccalauréat comme indiqué précédemment sur DLFP.

Nous sommes toujours à la recherche de packageurs divers et variés. Merci à vous.
Si vous avez des compétences en langues, les fichiers de traduction sont à mettre à jour. N'hésitez pas à nous les renvoyer.
  • # Relativité restreinte

    Posté par (page perso) . Évalué à  -7 .

    Ainsi, on peut "voir" que le mouvement d'une balle lâchée sur un vélo est parabolique dans le référentiel terrestre mais vertical dans le référentiel vélo.
    Je me trompe, ou c'est l'inverse, ou c'est mal expliqué ?
    Si je lâche une balle d'un vélo en mouvement et que je parviens à observer la chute de la balle (sans chuter moi même), la trajectoire de la balle devrait, selon moi, me paraitre parabolique.
    Tandis que pour une personne sur le référentiel terrestre, qui ne regarde pas le vélo, la chute devrait paraitre verticale.
    Cela fait partie des bases de la fabuleuse théorie de la relativité restreinte [http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rentiel_galil%C3%(...)]
    • [^] # Re: Relativité restreinte

      Posté par . Évalué à  6 .

      Ben non. Si tu est sur un vélo et que tu lâches la balle, elle va rester au niveau de ta main (dans le sens de la route). Si elle rebondit parfaitement, elle reviens exactement là où tu l'as lachée (ta main). Donc si on appelle "y" le sens vertical (commun aux deux référentiels) et x l'axe de déplacement du vélo dans le repère fixe, et x' l'axe parallèle à x, mais dont l'origine est fixée au vélo, du point de vue du cycliste, la balle n'a pas bougé dans le sens x'.

      Dans le repère fixe, on a (si V désigne la vitesse de la balle, A l'accélération, et P la position, le x/y/x' la direction respective de ces axes) :

      Ax = 0 -> Vx = constante = vitesse au lancé = vitesse du vélo -> Px = Vvelo*t
      Ax' = 0 -> Vx' = constante = 0 (même vitesse que le vélo, soit 0 dans le référentiel du vélo)
      Ay = -g -> Vy = 0 - gt -> Py = h - gt^2 (avec h la hauteur de lancé)

      Donc en éliminant t, dans le repère fixe :
      t^2 = (Px/Vvelo)^2 = (h-Py)/g
      donc Py = -gPx^2/Vvelo^2+h --> relation y = ax^2+b -> parabole

      dans le repère du vélo, on a pour tout Py une Px' = constante --> droite parallèle à l'axe y.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Relativité restreinte

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Autant pour moi.

        Pour tout ceux qui ont quitté l'école trop tôt, un article (en anglais) et une animation (flash)

        http://www.phys.unsw.edu.au/einsteinlight/jw/module1_Galileo(...)

        Question subsidiaire pour être sûr d'avoir tout compris: Si le vélo accélère au moment ou l'on lâche la balle, la trajectoire reste-t-elle verticale ?

        Merci.
        • [^] # Re: Relativité restreinte

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Pour ta question subsidiaire, toute la compréhension peut se faire en raisonnant sur la vitesse horizontale du vélo et de la balle au moment du lâcher.

          Ils ont la même vitesse (la balle étant solidaire du cycliste qui est solidaire au vélo).
          Horizontalement, le vélo avance donc à la même vitesse que la balle. C'est pourquoi dans le référentiel du vélo (si tu fixais une caméra sur la selle par exemple), tu verrais la balle tomber verticalement.
          Ceci est un cas parfait... si il n'y a pas de frottements. (marche très bien avec une boule de pétanque, moins bien avec une balle de ping pong)
          J'espère que ceci t'a éclairé.

          Pour en revenir à ta question :
          Si le vélo accélère au moment ou l'on lâche la balle, la trajectoire reste-t-elle verticale ?

          La balle n'est plus solidaire au vélo, donc si le vélo accélère, la vitesses horizontale du vélo et de la balle sera différente : la trajectoire n'est plus verticale.
    • [^] # Re: Relativité restreinte

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      C'est éventuellement moyennement expliqué...

      Il faut lire "... le mouvement d'une balle lâchée depuis un vélo..."

      En gros, tu roules a velo, tu lache une balle. Si tu regarde la balle tomber (et si tu ne te prends pas un platane ce-faisant), tu la percevras comme tombant verticalement (jusqu'à son premier rebond, ou la, rien ne va plus...). Par contre un observateur immobile sur le bord de la route verra la balle décrire un tronçon de parabole avant de toucher le sol.

      Et cela n'a absolument rien a voir avec la relativité restreinte, sauf si c'est l'observateur immobile qui se prend un platane.
      • [^] # Re: Relativité restreinte

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        sauf si c'est l'observateur immobile qui se prend un platane

        o_O il va à quelle vitesse le platane ? Ce ne serait pas plutôt un cachalot en train de tomber ou un pot de pétunias ? (H2G2 inside)
    • [^] # Re: Relativité restreinte

      Posté par . Évalué à  2 .

      Si je lâche une balle d'un vélo en mouvement et que je parviens à observer la chute de la balle (sans chuter moi même), la trajectoire de la balle devrait, selon moi, me paraitre parabolique.
      Tandis que pour une personne sur le référentiel terrestre, qui ne regarde pas le vélo, la chute devrait paraitre verticale.


      C'est ce qui était admis jusqu'à ce que Galilée publie son Dialogue sur les deux grands systèmes du monde. Il me semble qu'il ait utilisé un bateau au lieu d'un vélo, mais je pense que c'est à peu près pareil :).
      • [^] # Re: Relativité restreinte

        Posté par . Évalué à  2 .

        Bah non, ça n'a rien à voir, un bateau, ça va sur l'eau, alors qu'un vélo c'est plutôt sur la terre ferme, ou éventuellement la terre détrempée, voire la route. Je crois que tu confonds avec un pédalo !

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Relativité restreinte

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        le GRAND -ENOOOOOOOOOOOOOORME- bond en avant de Galilée, c'est d'avoir placer la physique sur le plan expérimental alors qu'elle n'était avant que discussion pataphysique et à l'appui des "tout ceci fort logiquement", "il paraît impensable que " etc.

        Galilée a plcé la physique sur un plan de "modélisation" qui doit se rapporter à la réalité des faits expérimentaux.
        Et si ceci nous paraît complètement "normal", ça l'était beaucoup moins à l'époque.
        • [^] # Re: Relativité restreinte

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          en même temps, la première fois qu'on me l'a présenté sur un bateau, j'ai pensé que le mât oscillait (et que donc le mec en haut du mât tombait à l'eau). Il m'a fallu pas mal de temps pour comprendre le modèle du bateau qui avance sur l'eau à vitesse constante sans gîte ni roulis : à vitesse constante comme indiqué (une situation idéale, genre pétole, mais c'est dur à comprendre vu qu'il n'y avait pas de bateau à moteur à l'époque, il aurait pu préciser que les galériens^Wrameurs faisaient avancer le bateau en ligne droite...).
          Bref, une bonne réflexion sur les limites des modèles et les interprétations liées au manque de précision (évidente pour le présentateur v=constante on vous a dit, ah bah désolé j'ai pas vu, t'aurais pu dire que le mât était fixe, t'es jamais monté là haut toi :p). Bref, beaucoup d'hypothèses à préciser et spécifier pour permettre à chacun et tout le monde de comprendre ce que l'intuition ne donne pas immédiatement quand le modèle n'est pas clairement spécifié.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.