Revue de presse de l'April pour la semaine 35 de l'année 2016

22
5
sept.
2016
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Next INpact] La justice européenne se prononcera le 7 septembre sur la vente liée PC et OS

Par Xavier Berne, le jeudi 1 septembre 2016. Extrait:

La vente d’un ordinateur équipé de logiciels préinstallés constitue-t-elle une pratique commerciale déloyale au sens de la législation européenne? Voilà la question à laquelle va répondre la Cour de justice de l’UE, mercredi 7 septembre, à la demande des juridictions françaises.

Lien vers l'article original: http://www.nextinpact.com/news/101197-la-justice-europeenne-se-prononcera-7-septembre-sur-vente-liee-pc-et-os.htm

[Basta!] L'Éducation nationale, champ de bataille entre logiciels libres et multinationales de l'informatique

Par Eva Thiébaud, le jeudi 1 septembre 2016. Extrait:

L’apprentissage de l’informatique et des outils numériques fait progressivement son entrée au sein des écoles. À l’enjeu éducatif – apprendre aux élèves à utiliser et comprendre les nouvelles technologies dont ils se servent – s’ajoute un enjeu commercial pour de grandes firmes, comme Microsoft, qui cherchent à faire connaître leurs produits auprès des 12,7 millions d’élèves.

Lien vers l'article original: http://www.bastamag.net/Rentree-scolaire-education-numerique-logiciels-libres

Et aussi:

[Numerama] Un «triomphe» pour la neutralité du Net en Europe

Par Guillaume Champeau, le mardi 30 août 2016. Extrait:

En publiant ses lignes directrices sur la neutralité du net qui s'imposent à tous les régulateurs européens, le BEREC a donné pleinement satisfaction aux organisations qui plaidaient pour une obligation la plus ferme possible de respecter le principe par lequel Internet s'est développé.

Lien vers l'article original: http://www.numerama.com/politique/191818-triomphe-neutralite-net-europe.html

Et aussi:

[Numerama] Pourquoi l'Irlande ne veut pas des 13 milliards d'impôts d'Apple

Par Guillaume Champeau, le mardi 30 août 2016. Extrait:

En faisant appel de la décision qui lui ordonne de récupérer 13 milliards d'euros d'impôts non perçus chez Apple, l'Irlande cherche à préserver une certaine souveraineté fiscale, dont elle use pour attirer les multinationales chez elle.

Lien vers l'article original: http://www.numerama.com/politique/191815-lirlande-ne-veut-13-milliards-dimpots-dapple.html

Et aussi:

[Le Monde.fr] Pour Sigmar Gabriel, l’accord Tafta a «pratiquement échoué»

Par Cécile Ducourtieux, le lundi 29 août 2016. Extrait:

Selon le vice-chancelier allemand, les chances de conclure les négociations de l’accord de libre-échange entre l’UE et les Etats-Unis sont quasi nulles.

Lien vers l'article original: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/08/29/pour-sigmar-gabriel-l-accortd-de-libre-echange-entre-l-ue-et-les-etats-unis-a-pratiquement-echoue_4989184_3214.html

Et aussi:

[Next INpact] Mozilla: une pétition pour actualiser le droit d’auteur aux besoins du 21e siècle

Par Marc Rees, le vendredi 26 août 2016. Extrait:

Alors que la Commission européenne envisage d’ouvrir un nouveau round de réformes, Mozilla profite de l’instant pour lancer une pétition en faveur d’un futur régime du droit d'auteur plus en phase, selon elle, avec les attentes des utilisateurs.

Lien vers l'article original: http://www.nextinpact.com/news/101121-mozilla-petition-pour-actualiser-droit-d-auteur-aux-besoins-21e-siecle.htm

Et aussi:

  • # TAFTA : toujours bien vivant

    Posté par . Évalué à 7.

    J’inscris ma réflexion ici pour voir si elle se réalise dans l’avenir, même si je n’ai absolument aucun doute sur le fait que ma « prédiction » soit correcte.
    Le TAFTA, l’accord complètement en défaveur des peuples et des nations, puisque géré dans le plus grand des secrets, est toujours bien actif. Une règle simple pour évaluer le bien-fondé d’une action est que lorsque l’on veut faire le bien, on n’a pas besoin de se cacher.
    Que ce sujet complètement opaque sorte au grand jour comme ayant quasiment échoué (mais pas complètement, notez bien), alors que de plus en plus de gens commencent à se poser des questions sur ce truc d’intérêt public géré par nos politiques dans le plus grand secret, et que donc cela devient vraiment impopulaire, n’est pas étonnant. Encore moins alors que les élections françaises (soutenu par Hollande et le PS, mais en fait par tous les autres aussi, car ils sont tous européistes), allemandes (soutenu par Merkel et son parti) et américaines (soutenu par Clinton et les Démocrates) approchent.
    Il faut donc faire croire aux électeurs qu’après tout ce n’est pas grave puisque ça va mourir.
    Évidemment, ce n’est qu’une manœuvre, et les grands médias français (et allemands et américains) sont là pour bien l’asséner, après tout, la propagande et la manipulation, c’est leur boulot depuis longtemps.
    Le TAFTA ressortira comme par surprise comme bien vivant sitôt ces échéances passées, et que les peuples ont légué leur pouvoir à leurs maîtres.

    • [^] # Re: TAFTA : toujours bien vivant

      Posté par . Évalué à 0.

      Je souscris entièrement à votre analyse. La duplicité de nos hommes politiques de tous bords ne connait plus aucune limite. Je suggère de lire l'analyse suivante qui rejoint la notre
      http://www.upr.fr/actualite/europe/faut-croire-a-pretendue-mort-ttip-tafta

      J'espère que les modos de linuxfr.org ont ce minimum de respect de la pluralité qui malheureusement n'existe plus dans le milieu journalistique

      • [^] # Re: TAFTA : toujours bien vivant

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        J'espère que les modos de linuxfr.org ont ce minimum de respect de la pluralité qui malheureusement n'existe plus dans le milieu journalistique

        ?!

        Généralement c'est une phrase que sortent ceux qui postent des trucs tellement bidons qu'ils se font envoyer bouler.
        Donc ton lien est bidon ?

        • [^] # Re: TAFTA : toujours bien vivant

          Posté par . Évalué à -2.

          Pas de polémique inutile. A chacun de juger en toute conscience. Point

          • [^] # Re: TAFTA : toujours bien vivant

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est vite fait. Extrait de la conclusion, sans manipulation aucune, c'est un résumé en 4 points indépendants,

            c) Bruxelles n’a que faire des avis des uns et des autres. Si la Commission européenne n’écoute même pas les deux « pays forts » de l’UE, à qui va-t-elle tendre l’oreille ?

            La France a explicitement renouvelé le mandat de la commission à propos de TAFTA en juin dernier. La commission fait donc exactement ce que la France et les autres pays de l'UE lui demande. Nos dirigeants votent pour et disent qu'ils sont contre. Ce n'est pas la faute de l'UE ou la commission. Eux font ce que les pays de l'UE leur demande de faire, pas ce qu'ils disent au média avoir demandé.

            De plus, votre parti semble prôner la sortie de la France de l'UE. Je recommande d'attendre 2 ans et demi avant de dire que ça n'aurait pas de conséquences graves, histoire de voir ce que donne le Brexit. ;)

            • [^] # Re: TAFTA : toujours bien vivant

              Posté par . Évalué à -1.

              "votre parti semble prôner la sortie de la France de l'UE"
              Une lecture plus attentive du site de l'UPR (www.upr.fr) vous aurait permis de transformer ce peu assuré "semble" en l'assertion "l'UPR prône la sortie de l'UE, de l'euro et de l'OTAN"
              Des nuées ardentes et autres pluies de batraciens devaient s'abattre sur le Royaume-Uni au lendemain du Brexit, ce n'est pas arrivé donc êtes-vous sûr qu'il faille attendre une hypothetique catastrophe britannique pour que le peuple français reprenne sa destinée en main et sorte de l'état actuel catastrophique dans lequel notre pays s'enfonce.
              Personnellement je crains plus un non-respect par les politiciens anglo-saxons du vote populaire (donc in-fine un non-Brexit) un peu suivant le scénario français qui suivi le referendum de 2005.
              Je ne souhaite pas plus longtemps transformer ce fil de commentaires un lieu de débat politique. Chacun est libre, connaissant un lien, de le consulter honnetement (calmement, sans préjugés, en y accordant du temps pas une lecture diagonale) , et de se faire sa propre opinion, en conscience, en regard de ses valeurs personnelles.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.