Revue de presse de l'April pour la semaine 37 de l'année 2013

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
20
16
sept.
2013
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Framablog] Le chiffrement, maintenant

Par Goofy, le samedi 14 août 2013. Extrait:

Il existe un autre type de logiciel qui est plus fiable à cet égard. Les logiciels libres et open source ne sont pas forcément ergonomiques? et ne sont pas nécessairement sans risques? Cependant quand ils sont développés de façon ouverte, avec un logiciel de suivi de bogue ouvert, des listes de diffusion ouvertes, une architecture ouverte et un code open source, il est plus difficile pour ces projets d’avoir une politique de trahison de leurs utilisateurs comme celle de Microsoft.

Lien vers l'article original: http://www.framablog.org/index.php/post/chiffrement-maintenant-3

[Numerama] L'Etat lève une partie du voile sur les dépenses logicielles

Par Julien L., le vendredi 13 septembre 2013. Extrait:

Poussés par la députée écologiste Isabelle Attard, les ministères français ont commencé à lever le voile sur les dépenses en logiciel (propriétaire ou libre) sur la période 2008 - 2012. Si toutes les administrations n'ont pas répondu et si certains retours sont incomplets, la démarche de la parlementaire permet de lever une partie du voile sur les dépenses logicielles de l'État.

Lien vers l'article original: http://www.numerama.com/magazine/26983-l-etat-leve-une-partie-du-voile-sur-les-depenses-logicielles.html

[ZDNet] Vente liée: réactions à l’étouffement des amendements au Sénat

Par Thierry Noisette, le jeudi 12 septembre 2013. Extrait:

Le rejet des amendements sur l’affichage du prix des logiciels intégrés, hier soir au Sénat, suscite de vives critiques des associations du logiciel libre, qui pointent les contre-vérités du ministre Benoît Hamon et l’abandon d’une promesse du candidat Hollande.

Lien vers l'article original: http://www.zdnet.fr/actualites/vente-liee-reactions-a-l-etouffement-des-amendements-au-senat-39793956.htm

Et aussi:

Voir aussi: "Le Sénat rejette les amendements vente forcée après un argumentaire honteux du ministre Benoît Hamon":http://www.april.org/le-senat-rejette-les-amendements-vente-forcee-apres-un-argumentaire-honteux-du-ministre-benoit-hamon

[Numerama] Le généticien Albert Jacquard, détracteur de la propriété intellectuelle, est décédé

Par Julien L., le jeudi 12 septembre 2013. Extrait:

Albert Jacquard s'est éteint à l'âge de 87 ans. Généticien de renom, le scientifique était également connu pour ses multiples engagements.

Lien vers l'article original: http://www.numerama.com/magazine/26973-le-geneticien-albert-jacquard-detracteur-de-la-propriete-intellectuelle-est-decede.html

[Le Cercle Les Echos] L’Open Source, un nouveau modèle économique pour la France?

Par Philippe Montarges, le mercredi 11 septembre 2013. Extrait:

L’environnement économique de l’Open Source est porteur, les pouvoirs publics le favorisent pour sa capacité à se libérer des grands éditeurs de logiciels. Le dynamisme de l'intelligence collective peut expliquer le succès de ce nouveau modèle économique.

Lien vers l'article original: http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/politique-economique/221179553/open-source-nouveau-modele

Et aussi:

[Direction Informatique] Informatique libre: le gouvernement québécois a échoué, selon FACIL

Par Benjamin Jébrak, le lundi 9 septembre 2013. Extrait:

L’organisme FACIL conclut que le gouvernement du Québec a échoué dans la réalisation de son programme portant sur l’informatique libre.

Lien vers l'article original: http://www.directioninformatique.com/information-libre-le-gouvernement-a-echoue-selon-facil/21403

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.