Revue de presse de l'April pour la semaine 2

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
5
14
jan.
2009
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par Lionel Allorge avec quelques contributeurs, elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre. Cette revue de presse sera dorénavant régulièrement publiée sur LinuxFr.org.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 2 : [Numerama.com] Albanel estime que le retrait des DRM doit conduire à la riposte graduée
 
Article du site Numerama.com par Guillaume Champeau en date du 09 Janvier 2009 : « La belle mécanique des accords Olivennes est grippée. Alors que les majors voulaient obtenir d'abord la riposte graduée pour accepter d'abandonner les DRM, la réalité industrielle a eu raison du plan de bataille français. Qu'à cela ne tienne, Christine Albanel estime que les maisons de disques ont agi de façon responsable en abandonnant par anticipation les DRM, ce qui doit conduire l'Assemblée Nationale à voter au plus vite la loi Création et Internet, en remerciement. »
http://www.numerama.com/magazine/11656-Albanel-estime-que-le(...)

[ZDNet] La fondation OLPC licencie et restructure son activité
 
Article du site ZDNet par Vincent Birebent en date du 8 janvier 2009 : « C'est via le blog de la fondation OLPC (One Laptop per Child) que Nicholas Negroponte, son président, a annoncé un plan de restructuration pour faire face à la crise et à la baisse de ses ressources. Cette restructuration va passer par le licenciement de 50 % des permanents employés par la fondation et par une réduction de salaire pour ceux restant en poste. »
http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39386(...)
Voir aussi l'article du site lemagit.fr par Par Cyrille Chausson en date du 08 janvier 2009 : « Negroponte confirme que les développements de Sugar seront livrés à la communauté. Et notamment au Sugar Labs, dirigé par Walter Bender, l'ex patron du logiciel à l'OLPC qui avait quitté de l'organisation pour monter son propre projet. Sugar continuera donc bel et bien sa route et aurait séduit certains constructeurs. »
http://www.lemagit.fr/article/olpc-portable-licenciements-op(...)

[Ecrans.fr] Des « Assises du piratage » à sens unique à l’Assemblée Nationale
 
Article d'Ecrans.fr en date du 06/01/2009 : «  À deux mois du passage du projet de loi Création et Internet devant les parlementaires français, l’évènement — surnommé les « Assises du Piratage » par l’agence Aromates qui l’organise (à 15 000 euros la tribune) — vise à proposer « un débat parlementaire dont les enjeux sont considérables non seulement pour l’avenir de la création audiovisuelle, mais encore pour celui de notre économie toute entière  » 
http://www.ecrans.fr/Des-Assises-du-piratage-a-sens,5997.htm(...)

[Ecrans.fr] Nine Inch Nails, gratuit et best-seller
 
Article du site Ecrans.fr par Astrid Girardeau en date du mardi 6 janvier 2009 : « Ghosts I-IV, album sorti sous licence Creative Commons est en première place de la liste des meilleures ventes 2008 d'Amazon pour les albums au format mp3. [...] un album de trente-six morceaux instrumentaux sorti sous licence Creative Commons BY-NC-SA »
http://www.ecrans.fr/Nine-Inch-Nails-gratuit-et-best,6052.ht(...)

[pcworld.f] Microsoft brevette l'informatique à la demande
 
Article du site pcworld.f par Mathieu CHARTIER en date du 05 janvier 2009 : « Faire payer ses logiciels à l'usage, voilà la nouvelle idée brevetée par Microsoft... [...] Ainsi, ce brevet décrit une méthode de facturation et de paiement liée à une offre logicielle. On peut donc légitimement penser que Microsoft l'intègrera aux prochaines versions de ses logiciels, donnant ainsi la possibilité aux utilisateurs de payer en fonction de l'utilisation qu'il font des logiciels Microsoft. »
http://www.pcworld.fr/actualite/microsoft-brevette-l-informa(...)

[numerama.com] Pascal Nègre promu Chevalier de la Légion D'Honneur
 
Article du site numerama.com par Guillaume Champeau en date du 05 Janvier 2009 : « [...] D'abord arc-bouté sur la défense des DRM et d'un modèle propriétaire, ignare sur les questions techniques, il s'est ouvert récemment à l'idée d'une licence globale et à l'abandon des verrous sur la musique. En continuant toutefois à défendre bec et ongles le projet de riposte graduée qu'il fait porter par Nicolas Sarkozy et la ministre de la Culture Christine Albanel. Un récidiviste. Il était président de la SCPP, la société en charge de la collecte des droits des grandes maisons de disques, lors du débat sur la loi DADVSI. »
http://www.numerama.com/magazine/11610-Pascal-Negre-promu-Ch(...)

[linformaticien.com] Wikipédia est sauvé !
 
Article du site linformaticien.com par Emilien Ercolani en date du lundi 5 janvier : « L’encyclopédie en ligne Wikipédia a réussi son pari : récolter 6 millions de dollars de dons afin de continuer ses activités et assurer son fonctionnement pour l’exercice budgétaire en cours. »
http://www.linformaticien.com/Actualités/tabid/58/newsid496/5565/wikipedia-est-sauve/Default.aspx

[LeMagIT] L'état du monde IT : l'Open Source, vers une logique business
 
Article du site LeMagIT par Par Cyrille Chausson en date du 05 janvier 2009 : « Conséquence directe de sa progression dans les entreprises, l'Open Source a connu en 2008 une mutation vers un modèle plus orienté business. D'un modèle alternatif, le concept, tant au niveau du modèle de développement que de sa distribution, est passé à un modèle où les enjeux économiques et stratégiques tiennent désormais le haut du pavé. »
http://www.lemagit.fr/article/communaute-opensource-edition/(...)

[ZDNet] Dix tendances IT à suivre en 2009
 
Article du site ZDNet par Vincent Birebent en date du 5 janvier 2009 : « [...] Fin 2008, les projets open source avaient le vent en poupe, 2009 devra donc confirmer ce basculement d'une partie de l'informatique professionnelle des solutions propriétaires vers les logiciels libres. Avec la crise économique, les besoins de rationalisation vont se faire cruellement sentir, et opter pour des solutions libres pourra s'avérer un choix économique payant. Et là aussi, comme pour le cloud computing, de nombreux grands acteurs du logiciel sont en train de migrer vers une part de logiciels libres ; l'exemple le plus signifiant étant l'ouverture à l'open source de Microsoft . »
http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39386(...)

[01Net] De la fin des empires logiciels
 
Article du site 01Net par Tristan Nitot en date du 05/01/2009 : « Stuart Cohen est l'ancien patron des Open Source Development Labs. Impliqué dans le logiciel libre, il vient d'écrire un article dont le titre fait froid dans le dos... Stuart Cohen est l'ancien patron des Open Source Development Labs, qui employait à l'époque Linus Torvalds (créateur du noyau Linux). Impliqué dans le logiciel libre, il vient pourtant d'écrire un article dont le titre fait froid dans le dos : « Le modèle (économique) de l'open source est cassé ».  »
http://www.01net.com/editorial/399848/de-la-fin-des-empires-(...)

[Cnet] Android adapté sur un Eee PC, un potentiel énorme
 
Article du site Cnet en date du 5 janvier 2009 : « Une équipe de développeurs a pu adapter le système d’exploitation de Google sur un netbook Asus et confirmer ainsi que le potentiel d'Android va bien au-delà du marché des smartphones. Quelques temps seulement après le lancement d'Android, nous annoncions déjà que ce système d'exploitation signé Google ne se limiterait certainement pas aux seuls smartphones. »
http://www.cnetfrance.fr/news/mobilite/android-eee-pc-1000h-(...)

[LeMagIT] IE et Windows perdent du terrain au profit de Firefox et Mac OS X
 
Article du site LeMagIT par Par Christophe Bardy en date du 05 janvier 2009 : « Mais le pire pour Microsoft est sans doute l'analyse par Net Applications des systèmes d'exploitations utilisés par les internautes, qui montre un très fort recul des parts de marché de Windows, essentiellement au profit de Mac OS X et, plus marginalement, au profit de Linux. »
http://www.lemagit.fr/article/mac-windows-navigateur-interne(...)
  • # Retrait des DRM...

    Posté par . Évalué à 4.

    Les DRM ont été retirés sur la plupart des fichiers audio vendus.

    Par contre, côté vidéo c'est la catastrophe: entre HDCP, la VOD utilisable sur un seul OS, et les DVD qui ajoutent une couche de DRM à CSS, il est difficile de trouver une offre légale interopérable.

    Donc, pas de riposte graduée pour le téléchargement de films, ou bien on se fout de notre gueule là-haut?

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Retrait des DRM...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.


      Donc, pas de riposte graduée pour le téléchargement de films, ou bien on se fout de notre gueule là-haut?


      Essaierais-tu d'insinuer que si il y avais une offre légale plus attractive tu considérerais que la (soi disant) riposte graduée, toute inconstitutionnelle soit-elle, serait acceptable ?

      Ce comportement subversif sera rapporté sur http://www.internet-signalement.gouv.fr !
      • [^] # Re: Retrait des DRM...

        Posté par . Évalué à 10.

        Exactement. Je considère que si l'offre légale arrivait à proposer la même qualité que le P2P, c'est à dire:

        - des fichiers interopérables, ou tout au moins pas défectueux à dessein,
        - une offre très large sans avoir à créer des comptes un peu partout,
        - pouvoir obtenir les séries étrangères en VO sous-titrées, sans pour autant attendre des années,
        - l'anonymat, évitant la constitution de bases de données permettant de cerner les goûts de chacun,

        A ce moment, et à ce moment-là seulement, on pourrait considérer le P2P comme une copie illégale à seule fin d'économiser des sous, et non comme la seule offre culturelle digne de ce nom dans un monde numérique.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Retrait des DRM...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu ne réponds pas à ma question qui ne concerne pas la légalité du partage culturel¹ mais la mise en place de la «riposte graduée». Avec ces principes, tu peux être victime d'exclusion social² que tu es ou non commis les faits et ce sans passer devant un tribunal.

          C'est un peu le même principe que pour les traitement spéciaux réservés aux terroristes, qualificatif qui s'applique arbitrairement, à qui on refuse les mêmes droits qu'à tous. Enfin puisqu'on parle ici de dangereux pirates sanguinaires, j'imagine que le qualificatif de terroriste doit pouvoir s'appliquer sans soucis.

          J'ai grandi dans un pays où on m'a enseigné des valeurs telles que «liberté, égalité, fraternité» et «tous les Hommes naissent et demeurent libre et égaux en droit». Je me demande où est passé ce pays.

          Maintenant je vis dans un endroit où l'on juge pertinent les propos de quelqu'un qui explique que du moment que l'accès à des divertissements réponds à ces attentes, qu'importe les dérives juridiques et la perdition de ces valeurs, tout va bien.

          ¹ en dehors des circuits commerciaux qui sont majoritairement sous le joug des cartels qui se font appeler majors
          ² par exemple, pour t'inscrire à l'ASSEDIC/ANPE (maintenant pôle emploie), chercher du boulot…
          • [^] # Re: Retrait des DRM...

            Posté par . Évalué à 3.

            Toutes mes excuses, je n'avais pas fait attention à ce point précis..
            En effet, s'immiscer dans une communication privée (entre ThePiratebay, le seeder A et le leecher B, par exemple, c'est privé) afin d'intercepter des informations, puis communiquer ces informations à une "autorité" qui prendra des mesures répressives sans débat contradictoire est contraire aux droits fondamentaux.

            C'est surtout le côté kafkaïen qui me dérange: l' "autorité" envoie une lettre, à laquelle on n'est même pas censé répondre. Il peut y avoir erreur (IP ajoutée aléatoirement), faille technique (Wifi utilisé par le voisin, tout le monde n'est pas expert en réseau), ou raison plus que légitime de télécharger (achat d'une oeuvre rendue illisible par des DRM, puis téléchargement d'une copie lisible).

            Mais la procédure HADOPI ne prévoit aucun droit à la défense, et c'est à mes yeux l'aspect le plus grave. L'internaute qui ne sait même pas ce que veut dire "Télécharger" risque d'éprouver un sentiment de terreur et d'injustice, et celui qui a téléchargé mais a de très bons arguments à faire valoir risque de continuer à télécharger.. avec le Wifi du voisin.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # Pascal Nègre promu Chevalier de la Légion D'Honneur

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Après tout il a largement autant fait pour la France que Johnny.
    C'est donc justifié.
    ouf!
  • # Actualité chargée

    Posté par . Évalué à 3.

    Eh ben on peut dire que l'actualité est chargé dans cette revue de presse du mois de janvier, elle est très bien partie pour faire couler beaucoup d'encre tout au long de l'année...

    Alors effectivement, autant les D.R.M. ont quelques chances de disparaître pour de bon en ce qui concerne la musique, d'ailleurs en passant, plus du fait de l'état du marché que parce que la loi protégerait le consommateur n'est ce pas ; Autant pour la vidéo ça me paraît carrément mal barré, et je passe le fait que commercialement parlant, le marché de la V.O.D. n'est pourtant que très moyennement intéressant pour le consommateur (Et encore, le "moyennement" paraîtra généreux / optimiste pour beaucoup)...

    En ce qui concerne le débat parlementaire, les principes républicains, "toussa", pour prendre quelque chose de comparable, on se rappellera que la procédure d'urgence avec une lecture unique du projet de loi dans chaque assemblée (C'est vraiment d'une telle urgence ?), on y a déjà eu droit à plusieurs reprises en la matière...
    Soit, on me rétorquera peut être qu'après tout c'est parfaitement légal.

    Pour autant, je me rappelles pas que lorsqu'il s'agissait de rendre obligatoire une offre de contrôle parental, même basique, on n'a jamais décrété l'urgence, pour protéger les droits du "cyberconsommateur" on en parles même pas, il en a fallu du contentieux avant que les choses évoluent un peu, mais alors lentement hein...

    Je cites les exemple qui me viennent à l'esprit, histoire de dire que, non, décidément, on ne doit vraiment pas avoir la même notion de l'urgence...


    Juste en passant pour finir, le fait que Wikipedia ait réussi avec succès à boucler son exercice budgétaire, voila une nouvelle qui fait bien plaisir en revanche !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.