Revue de presse de l'April pour la semaine 40

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
10
5
oct.
2009
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 40



[lemondeinformatique.fr] Open World Forum : Mark Shuttleworth plaide pour des développements coordonnés dans l'Open Source


Extrait de l'article du site lemondeinformatique.fr par Olivier Rafal en date du 02/10/2009 :
« Pourquoi les nouvelles versions des distributions Linux se succèdent-elles à ce rythme effréné, sans aucune concertation ? Pourquoi les développeurs de l'Open Source persistent-ils à croire que leur code est bon à partir du moment où il est plus rapide, plus efficace, mais pas utilisable par le commun des mortels ? En cette seconde journée de l'Open World Forum, Mark Shuttleworth aura amené le public à se poser ces questions, à prendre du recul. »
Lien vers l'article original : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-open-world(...)


[sudouest.com] François Pellegrini : Homme du libre


Extrait de l'article du site sudouest.com par Gilles Guitton en date du 02 Octobre 2009 :
« [...] Il défend l'idée de la « licence globale » de téléchargement, parce que « c'est l'option qui n'est jamais considérée. Quant à la forme, aux modalités, à la redistribution, il y a matière à réfléchir ». La liberté ? Elle ne brille pas dans Hadopi à ses yeux : « Le Conseil constitutionnel ne l'a que partiellement relevée. C'est une loi qui détruit le principe de la présomption d'innocence. »
Lien vers l'article original : http://www.sudouest.com/gironde/actualite/article/724284/mil(...)


[zdnet.fr] L'Inria inaugure un centre de recherche sur le logiciel libre


Extrait de l'article du site zdnet.fr par La rédaction en date du 1 octobre 2009 :
« L'institut national de recherche en informatique et automatique, l'Inria, vient d'annoncer à l'occasion du salon Open World Forum 2009, la création d'une nouvelle organisation dans le domaine du logiciel libre : le CIRILL.
Ce Centre d'Innovation et de Recherche en Informatique sur le logiciel libre, crée en partenariat avec des acteurs de la recherche publique et du logiciel libre, se veut un lieu d'expertises scientifiques, technologiques et industrielles. »
Lien vers l'article original : http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39708(...)


[itrmanager.com] L’Open Source tient salon à Paris


Extrait de l'article du site itrmanager.com par La rédaction en date du 01 octobre 2009 :
« [...] A commencer par la brillante intervention de Jacques Attali, forcément de haut vol et voyant les choses de très haut. Le Président de PlaNet Finance, la plus importante ONG du monde du micro crédit, a souhaité établir un parallèle entre le logiciel libre et ce qu'il appelle le « social business ». « Une entreprise appartenant à cet univers du social business renverse la proposition des entreprises traditionnelles dont le finalité est de faire du profit en vendant des produits. Dans l'univers du social business, le profit n'est qu'un moyen pour diffuser des produits ». »
Lien vers l'article original : http://www.itrmanager.com/articles/95733/open-world-forum-br(...)


[silicon.fr] Matthew Aslett (analyste) : «L’open source se répand partout»


Extrait de l'article du site silicon.fr par David Feugey en date du 01-10-2009 :
« Lors de la séance d’ouverture, Matthew Aslett (notre photo), analyste pour le 451 Group, rappelle l’historique du mouvement open source : « Au cours des années 80, les choses se sont mises en place, afin de fournir une alternative aux offres propriétaires des grands éditeurs. Dans les années 90, l’adoption de Linux et d’Apache a marqué le démarrage réel du marché de l’open source. Il a fallu toutefois attendre les années 2000 pour que l’open source soit reconnu comme étant un véritable moteur de l’innovation. » »
Lien vers l'article original : http://www.silicon.fr/fr/news/2009/10/01/matthew_aslett__ana(...)


[mediapart.fr] Vous avez dit pluralisme ?


Extrait de l'article du site mediapart.fr par qdemouliere en date du 1 Octobre 2009 :
« [...] Sachez qu'à l'heure actuelle, le système commercial en place, nous impose des systèmes d'exploitation ainsi que des logiciels sans nous demander notre avis (navigateur internet entre autres choses). "Mais ce n'est pas grave, me direz-vous, on ne paye pas le système d'exploitation ni les logiciels puisqu'ils sont inclus avec l'ordinateur !" Et bien détrompez-vous, ces programmes sont pris en compte dans le prix global de la machine. »
Lien vers l'article original : http://www.mediapart.fr/club/blog/qdemouliere/011009/vous-av(...)


[zdnet.fr] Chris DiBona, Google : "Nous publions probablement plus de logiciels libres que n'importe qui"


Extrait de l'article du site zdnet.fr par Philippe Davy en date du 1 octobre 2009 :
« Peut on dire que Google et le logiciel libre sont cousins ?
J'ai toujours dit que le logiciel libre et Internet n'auraient pas pu exister l'un sans l'autre, ils ont grandi ensemble. Et puis Google est arrivé : Internet est le terrain sur lequel il s'est développé, c'est sa source de données et donc de revenus par la publicité. Les trois sont effectivement connectés. »
Lien vers l'article original : http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39708(...)


[commentcamarche.net] Tangui Morlier, April : « 90% des entreprises envisagent d’utiliser le logiciel libre »


Extrait de l'article du site commentcamarche.net par CommentCaMarche en date du 30 septembre 2009 :
« D’une manière générale, déployer un logiciel dans une entreprise, qu'il soit libre ou propriétaire, ça a toujours un coût. Il faut toujours prendre cela en compte lorsqu'on calcule son retour sur investissement. Le logiciel libre n’est pas gratuit, mais il coûte moins d’argent. Vous ne payez pas directement le logiciel, en revanche, vous aurez toujours des coûts d’installation et de maintenance, que ce soit en interne si l'entreprise dispose d’un service informatique ou en externe via un prestataire de services. »
Lien vers l'article original : http://www.commentcamarche.net/actualites/tangui-morlier-apr(...)


[sudouest.com] La vie sans Windows


Extrait de l'article du site sudouest.com par La rédaction en date du 29 Septembre 2009 :
« Voilà dix ans que Paulla (Pau logiciel libre association) traîne son bâton de pèlerin, en prosélyte du logiciel libre, répétant aux profanes que la lumière ne vient pas forcément de Windows, afin de les convertir à l'univers Linux. »
Lien vers l'article original : http://www.sudouest.com/bearn/actualite/pau/article/720726/m(...)


[cxp.fr] L'irrésistible ascension du Floss


Extrait de l'article du site cxp.fr par Claire Leroy en date du 29 septembre 2009 :
« [...] Une fois n'est pas coutume. La France apparaît particulièrement motrice sur le chantier du libre : elle serait numéro 1 mondial en termes d'activités dans ce domaine (Etude Red Hat et Georgia Institute of Technology) et numéro 1 en Europe et devant l'Amérique du nord en termes d'utilisation des logiciels libres (Source : Pierre Audouin Consultant). »
Lien vers l'article original : http://www.cxp.fr/flash-cxp/chronique-irresistible-ascension(...)


[Nouvelobs.com]Hadopi 2 : le PS saisit le Conseil constitutionnel


Extrait de l'article du site nouvelobs.com par Jérôme Hourdeaux en date du 28.09.2009 :
« [...] La saisine s’en prend également au fait que des internautes pourront être sanctionnés pour "négligence caractérisée" si leur adresse IP a été utilisée pour téléchargée illégalement. Au mois de juin, les Sages avaient en effet estimé que "les atteintes à la liberté d’expression doivent nécessaires, adaptées et proportionnées à l'objectif poursuivi". »
Lien vers l'article original : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/vu_sur_le_web/2009(...)


[atelier.fr] Les entreprises asiatiques friandes de logiciels open source


Extrait de l'article du site atelier.fr par L'Atelier en date du 28 Septembre 2009 :
« En Asie du Sud-est, les logiciels libres sont de plus en plus considérés comme une solution fiable pour réduire ses frais, révèle IDC dans son étude Open source software adoption. Cette tendance est notamment accentuée en Indonésie, où plus d’un tiers des sociétés interrogées prévoit de déployer des applications open source de gestion de relation clients (CRM) dans les dix-huit mois à venir. »
Lien vers l'article original : http://www.atelier.fr/veille-internationale/10/28092009/logi(...)


[pcinpact.com] MSDNAA : les étudiants invités à casser la vente liée PC et OS


Extrait de l'article du site pcinpact.com par Marc Rees en date du 28 septembre 2009 :
« [...] Pour ses organisateurs, qu'on soit étudiant fan de Microsoft ou de logiciel libre, « vous et nous sommes victimes du même abus : nous sommes tous forcés d'acheter des logiciels que nous ne voulons pas. Vous, parce que vous pouvez les obtenir via le programme MSDNAA. Nous, simplement parce que nous utilisons d'autres logiciels. C'est pourquoi cette campagne est à la fois pour vous et pour nous ». »
Lien vers l'article original : http://www.pcinpact.com/actu/news/53235-aful-vente-liee-rack(...)
  • # Presse papier

    Posté par . Évalué à 3.

    "La tribune" du 2 octobre proposait en première page un article sur le modèle économique du logiciel libre.

    le numéro est achetable sur le site de la tribune. (1,50€)
    • [^] # Re: Presse papier

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour info, L'article en lien de sudouest.com est payant ... 1€
  • # Amusant...

    Posté par . Évalué à 4.

    ... est le commentaire de Mark Shuttleworth sur le cycle effréné de publication. Sans vouloir lancer de troll, c'est précisément à force d'avoir essayé Ubuntu et d'avoir constaté que certaines fonctionnalités, corrigées sur une version, étaient de nouveau boguées dans une version ultérieure. Je ne compte plus mes échecs avec le composant Network Manager, par exemple.

    Un cas concret? J'ai installé récemment la version 8.04 sur un portable et essayé le composant Network Manager avec le VPN. Le composant a fonctionné correctement et le VPN aussi (ce n'avait pas été le cas avec la version 7.10 que j'avais essayé quelques mois plus tôt).

    Fort de cette expérience, j'installe donc, confiant, Ubuntu 9.04 il y a quelques semaines sur un autre portable et là, non seulement le composant Network Manager ne fonctionnait pas toujours mais le VPN n'a jamais démarré. Et pourtant, je connais la procédure.

    J'ai installé une autre distribution, OpenSuse et ce problème ne s'est pas présenté; le réseau a fonctionné immédiatement et le VPN aussi. Pourtant elle utilise aussi le composant Network Manager. C'est ma deuxième installation de OpenSuse. L'avenir me le dira. Mais je sais que le niveau de version des composants que l'on trouve dans OpenSuse est quelque peu en retard par rapport à celui d'Ubuntu.

    Le simple fait d'observer le fonctionnement de certains composants, comme dans ce cas précis, m'a fait remettre en question mon opinion vis-à-vis de Ubuntu. Je ne veux pas faire de morale ni quoi que ce soit de similaire mais je trouve le commentaire de Mark Shuttleworth amusant, sachant que Ubuntu se base précisément sur la branche de test de Debian.

    Je veux dire par là que la distribution qu'il chaperonne «souffre» en quelque sorte d'un défaut qui l'oblige à sortir plus fréquemment des paquets puisqu'ils doivent être testés le plus possible avant d'être considérés comme stables, faisant qu'ensuite ils seront renouvelés [beaucoup] moins fréquemment.

    Après tout, Mark Shuttleworth ne fait peut-être qu'observer un phénomène auquel il a lui-même largement contribué?...
    • [^] # Re: Amusant...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      La grande différence entre la 8.04 et la 9.04, c'est que la première est une LTS et que donc, ils y font un peu plus attention car elle dure 5 ans.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Amusant...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Un peu comme une debian quoi… :)
      • [^] # Re: Amusant...

        Posté par . Évalué à 0.

        La grande différence entre la 8.04 et la 9.04, c'est que la première est une LTS et que donc, ils y font un peu plus attention car elle dure 5 ans.

        C'est pour cette raison que j'avais sélectionné la 8.04 à l'époque.

        Est-ce à dire que les version non LTS sont traitées avec moins de sérieux? J'espère que non, en fait je pense que toute suite logicielle devrait être traitée avec le même sérieux, LTS ou pas. Ce qui me fait dire que l'introduction même du terme LTS confère à Ubuntu un caractère discriminatoire... Je me fais sans doute peur tout seul et pour rien mais à bien y réfléchir, je n'aime pas ça.
        • [^] # Re: Amusant...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          > les version non LTS sont traitées avec moins de sérieux? J'espère que non

          heu ... si on traite de la même manière une LTS et une pas LTS, quel devient l'intérêt d'une LTS ?
          • [^] # Re: Amusant...

            Posté par . Évalué à 1.

            Et pourquoi sortir une LTS si c'est pour traiter les autres versions moins sérieusement? Debian n'a jamais eu besoin de LTS et traite toutes ses versions aussi sérieusement, par exemple et son support a toujours été à long terme, si je ne m'abuse. Je ne connais que Ubuntu pour avoir introduit la notion de «LTS».

            Quel est l'intérêt de ne pas avoir de LTS systématique est bien la question que je me pose.
            • [^] # Re: Amusant...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Debian ne supporte jamais plus de 2 version en même temps. Si Ubuntu ne devait sortir que des LTS avec 5 ans de support à chaque version tout les 6 mois, ça leur ferait un sacré paquet de version à maintenir et la mains d'oeuvre ne tombe pas du ciel.

              L'intérêt des LTS est de pouvoir offrir du support à long terme pour ceux qui en ont besoin et de sortir des non-LTS pour ceux qui veulent les dernières version de logiciel. Ils essayent de satisfaire tout les publics sans devoir engager 100k personnes pour la maintenance des distribs.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Amusant...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > Et pourquoi sortir une LTS si c'est pour traiter les autres versions moins sérieusement?

              Mais en fait l'intérêt de sortir un LTS est _justement_ de traiter les autres moins sérieusement...

              > ne pas avoir de LTS systématique
              - parce que c'est imintenable
              - parce que les gens installant une LTS veulent de la stabilité
              - parce que ça coute cher de maintenir des versions
              - ...
              • [^] # Re: Amusant...

                Posté par . Évalué à 1.

                Si Ubuntu ne devait sortir que des LTS avec 5 ans de support à chaque version tout les 6 mois, ça leur ferait un sacré paquet de version à maintenir et la mains d'oeuvre ne tombe pas du ciel.

                Évidemment, c'est ridicule. Mais qui parle de sortir une version LTS *tous les 6 mois*? C'est précisément la base de la réflexion de Mark Shuttleworth, non? C.-à-d. à quoi sert ce rythme effréné?

                Et là-dessus, mon raisonnement: ne serait-il pas plus judicieux de sortir une version, développée avec tout le sérieux qu'elle mérite mais à intervalle moins court? Toutes les versions seraient LTS -- et on évite aussi la confusion chez ceux qui ne captent rien à ce jargon.

                Du coup, Ubuntu fait comme la plupart des distros stables comme OpenSuse, Fedora ou Debian, sauf qu'elle met en avant la branche testing de Debian et qu'elle fournit des paquets plus frais. Debian pourrait en profiter aussi, à condition que les retours de tests se fassent aussi vers Debian (je ne sais pas si c'est le cas aujourd'hui).

                - parce que c'est in-maintenable
                - parce que les gens installant une LTS veulent de la stabilité
                - parce que ça coûte cher de maintenir des versions
                - ...


                CQFD. Voir mon laïus ci-dessus.

                De plus à quoi sert une version dont on sait pertinemment qu'elle est moins stable qu'une LTS lorsqu'elle est adressée au «grand public». Ce «grand public» s'en foutrait-il qu'elle soit instable? J'ai un doute, là...

                »Aaaaah (l'air condescendant) mais, madame Michu, vous n'avez pas une version LTS, c'est normal que ce composant ne fonctionne pas toujours comme il faut!...
                »Aaaah (l'air surpris) ? Ben je vais remettre Windows, alors!...
                »Heuu... non, non, madame Michu, je vais vous expliquer...

                Et c'est parti pour un débat, long, très long... (Oui, je sais, c'est pas un très bon exemple, c'est juste pour donner le ton.)

                Pour que GNU/Linux remporte ses lettres de noblesse, il doit se mesurer le plus sérieusement et le plus simplement possible aux systèmes dont il est censé libérer les utilisateurs. Ce n'est qu'à ce prix là qu'il parviendra à montrer sa naturelle efficacité. Conserver la dichotomie Ubuntu est, à mon humble avis, chose à ne pas faire.

                Je tendrais à dire que tout le monde veut de la stabilité... sauf ceux qui s'y connaissent et qui savent à quoi ils s'attendent. Tous les utilisateurs de Ubuntu font/feront-ils vraiment partie de la seconde catégorie?
                • [^] # Re: Amusant...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Les gens veulent plus de la nouveauté que de la stabilité. C'est pour ça qu'il y a des version non-LTS et que beaucoup de gens les utilisent.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Amusant...

      Posté par . Évalué à 2.

      Un autre cas tres 'tendancieux' est PulseAudio, il a ete installe tres tot (donc avec de nombreux bugs) sur Ubuntu ce qui est tres surprenant pour une distribution soit-disant grand publique..


      • [^] # Re: Amusant...

        Posté par . Évalué à 1.

        Un autre cas tres 'tendancieux' est PulseAudio, il a été installe très tôt (donc avec de nombreux bugs) sur Ubuntu ce qui est très surprenant pour une distribution soit-disant grand public..

        Dans un sens, ça se comprend si c'est pour le faire tester par un maximum de personnes. Intel a à peu près fait pareil avec son pilote pour XOrg, où il a retiré le support DRI en faveur de DRI-2, si j'ai bonne mémoire. C'était vraiment gonflé mais le pilote a rapidement reçu de très nombreuses corrections de bugs par la suite, vu qu'il était devenu incontournable pour ce chipset. Disons que dans ce cas-ci, Pulseaudio est moins indispensable...
        • [^] # Re: Amusant...

          Posté par . Évalué à 1.

          Oops... non, c'était EXA retiré en faveur de UXA... (je m'embrouille avec les dépèches de Phoronix, moi!)
        • [^] # Re: Amusant...

          Posté par . Évalué à 3.

          >>Un autre cas tres 'tendancieux' est PulseAudio, il a été installe très tôt (donc avec de nombreux bugs) sur Ubuntu ce qui est très surprenant pour une distribution soit-disant grand public..
          >>
          >Dans un sens, ça se comprend si c'est pour le faire tester par un maximum de personnes.

          Ca c'est le boulot des distributions type Fedora ou des versions instables, pas des distributions qui se disent grand public..

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.