SAL + atelier LVM2 sur la Côte d'Azur le 19 décembre 2008 à Antibes

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
5
3
déc.
2008
Communauté
La traditionnelle « Soirée Accès Libre » (aka SAL) sur la Côte d'Azur se tiendra le vendredi 19 décembre 2008, de 18h à 21h, à la maison des associations d'Antibes, 288 chemin de Saint Claude 06600 Antibes. Cette Install Party et soirée de rencontres conviviales est ouverte à tous, débutant ou expert.

En parallèle de cette soirée, et au même endroit, aura lieu un atelier dédié à LVM2 (Logical Volume Manager v2). Relativement court, tourné principalement vers la pratique, il permettra à ceux qui ne connaissent pas de découvrir le bonheur de la gestion des partitions en toute liberté, ou comment agrandir une partition un peu étroite et récupérer de la place disponible. LVM2 est une couche très utile et facile à prendre en main. Pour les inscriptions – réservées aux personnes à jour de leur cotisation à Linux Azur – et davantage de renseignements, voir le lien dédié à l'atelier. Pour ceux qui ne seraient pas ou plus adhérents, il est possible de s'inscrire et l'adhésion (10 €+) peut être enregistrée sur place auprès d'un responsable.

Nous prévoyons une « miam-party » dans un restaurant pas trop loin, dans la foulée de la SAL et de l'atelier :-) L'atelier LVM2 : La gestion flexible des partitions
Par Nicolas Flinois

Atelier accès sur l’utilisation pratique de LVM2. A la portée de tous, une poignée de commandes dans le terminal permettent de gérer ses partitions librement. Connaissances basiques de fdisk et mkfs.
Durée estimée: 1h20

Au programme
  • partie théorique (présentation)
    • Pourquoi un Logical Volume Manager ?
    • Comment : architecture logique du disque
    • Précaution : /boot
  • Partie pratique (manipulation)
    • Installation
    • Manipulations (réduire/étendre)
    • Snapshot
    • En cas de pépin : montage manuel
Pré-requis
Avoir lvm2 installé (apt-get install lvm2 sur Debian et dérivées). Une clé USB sans données, ou une partition libre sur le disque dur.

Quelques détails sur la Soirée Accès Libre
La distribution Kaella sera proposée à ceux qui souhaitent installer Linux et qui ne savent pas quelle distribution choisir.

Si vous venez pour faire configurer du matériel (en même temps qu'une installation ou pas), prévenez à l'avance, sinon avec du matériel un peu bizarre (winmodems, etc.), on a souvent tendance à se retrouver un peu coincé, et quelques heures, ce n'est pas beaucoup. Une connexion Internet est disponible sur place, via Ethernet.

Il est précisé que chacun est entièrement responsable du matériel qu'il apporte, comme des données qu'il contient. C'est sur la demande expresse des intéressés que les membres de Linux Azur apportent leur aide bénévolement. Cela n'entraîne aucune responsabilité de leur part.
  • # Bis

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Les plus attentifs auront remarqué que l'atelier est le même que celui d'octobre : https://linuxfr.org//2008/10/13/24583.html . En fait, ce dernier a été annulé suite à une indispo de dernière minute du conférencier et il a donc été reporté au 19 décembre. Comme quoi on suit ses dossiers chez Linux Azur !
  • # Et pendant ce temps à Mouans Sartoux...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Un nouveau rendez vous s'installe dans la durée, le second mardi de chaque mois. Linux Azur organise ce mardi 9 décembre 2008, de 18 à 21 heures, une Soirée Accès Libre ouverte à tout public, débutant ou expert, à Mouans-Sartoux, sur le modèle de celle d'Antibes.

    Lieu : Salle de conférence de la médiathèque de Mouans Sartoux
    av Cannes 06370 MOUANS SARTOUX
    (Bâtiment du Cinema Strada)
    l'Aquarium, salle attenante à la médiathèque et
    au cinéma. L'entrée se faisant par le parvis du cinéma.
    http://tinyurl.com/sal-mouans-sartoux
  • # Petit rappel

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est ce soir, dans quelques minutes, mais vous pouvez arriver tout au long de la soirée.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.