Journal Pour qui roule le libre

Posté par .
Tags : aucun
0
9
déc.
2002
Je ne comprend pas comment le libre n'est pas plus estimé. Les codeurs codent, ils bénévolisent à donf. Les businesmen businesses, les patrons de banques suisses se gargarisent, tout le monde aime le libre. Le libre, c'est mieux que l'esclavage, y'a pas besoin de payer les fouets. Et les codeurs codent, les bénévoles bénévolisent. Ils font le boulot + la promotion. Tout ça pour rien, que d'alle, que d'chi. Le système est même encore plus diabolique et cynique que cela... (...)