Journal Nourjal-bouée de l'été - (imprimante HP P1005)

Posté par .
Tags : aucun
5
17
juil.
2010
'lut Nourjal copain !

Si comme moi, tu fais un peu trop confiance à certains fabricants quand il s'agit d'acheter un matériel pour ton linux, et que tu achètes une imprimante laser noir et blanc HP P1005 (modèle qui se répand comme une trainée de toner dans les hip-hip-hip-hipaires-marchés de ta région), tu as peut être sué sous le soleil d'été en essayant de la faire fonctionner sous ton nunux préféré.

Moi, j'ai eu une petite galère, pour trouver le draïveur (trad. franc. : conducteur) qui marche bien et je t'écris pour faire profiter mes petits copains de mon expérience qui s'est bien terminée.

Je résume : La machine une fois branchée réagissait mais n'imprimait pas. mauvais conducteur.
La solution était sur ce forum que je t'indique : http://forums.debian.net/viewtopic.php?f=7&t=45752
Mais zélace, ce fort homme est en anglais. Je recopie donc pour les fénéants les commandes pour compiler un

Driver qui va bien pour l'imprimante HP P1005 :

$ wget -O foo2zjs.tar.gz http://foo2zjs.rkkda.com/foo2zjs.tar.gz
$ tar zxf foo2zjs.tar.gz
$ cd foo2zjs
$ make
$ ./getweb P1005
$ make install

Après ça, tu as un répertoire foo2zjs pleins de bons conducteurs pour toutes sortes de machines. Tu crées une imprimante avec ton logiciel que tu aimes, et tu choisis un .ppd maison que tu vas chercher dans le répertoire idoine.
Attention, il y a un dernier gag : il y a un conducteur pour la HP1005 et un pour la HP P1005 (eh oui ! c'était trop simple de changer le numéro de la bécane).

En espérant nourjal copain que tu profiteras alors d'une petite imprimante lazaire noir et blanc qui marche bien et qui va vite.
  • # Et HPLIP ?

    Posté par . Évalué à 4.

    J'en conclue que tes essais avec HPLIP - http://hplipopensource.com/hplip-web/index.html - n'étaient pas concluants ?

    C'est intéressant si c'est le cas, car un certain nombre de gens survendent les imprimantes HP à tort et à travers en brandissant le drapeau HPLIP, alors que pas mal d'autres marques font des imprimantes laser réseau qui fonctionnent avec des drivers PS génériques (exemples de certains très bons modèles de Samsung).
    • [^] # Re: Et HPLIP ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      >alors que pas mal d'autres marques font des imprimantes laser réseau
      >qui fonctionnent avec des drivers PS génériques (exemples de certains >rès bons modèles de Samsung).

      Avec la gestion des cartouches d'encre ?

      Parce que bon, il faut le dire quand même, hors HP, la gestion des consommable sous Linux c'est la misère...
      • [^] # Re: Et HPLIP ?

        Posté par . Évalué à 2.

        En effet, bien vu. Avec un driver générique PostScript sur une imprimante branchée en ethernet ça me semble difficile de gérer les cartouches.
        • [^] # Re: Et HPLIP ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Il suffit de lancer une impression d'une infinité de page contenant une ligne de chaque couleur. Quand les feuilles sont blanches, on peut savoir qu'elle était la quantité d'encre qu'il restait.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Et HPLIP ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Exact.
      J'aime bien HPlip (ne serait ce que pour le niveau des cartouches d'encre) mais là, ça ne fonctionne pas bien.
      Il propose de télécharger le firmware et d'installer un plug-in propriétaire mais sans résultat.
  • # Samsung ML-2010

    Posté par . Évalué à 2.

    Je cherchais justement a acheter le même genre de produit (imprimante laser monochrome). Mais presque tout les magasins/hypermarchés de ma région me proposaient le choix entre une HP P1005 et une Samsung ML-2010 pour un prix égal. Je me suis donc tourner vers linuxprinting.org avant de faire mon achat. Constatant que la Samsung est mieux supportée et ne nécessite pas de firmware propriétaire j'ai donc acheté celle-ci. De retour chez moi je la branche en USB sur ma Debian testing et elle est automatiquement reconnue et fonctionnelle idem sur la Xubuntu de ma femme.

    De plus, pour ceux que cela intéresse, le recyclage/réutilisation/remplissage des cartouches de toner peut se faire très facilement.
    • [^] # Re: Samsung ML-2010

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu l'as achetée à quel prix si c'est pas indiscret? Je compte bien m'en acheter une un jour. Dans mes pré-requis, j'aimerais une imprimante reconnue par Linux de bâse (ce qui semble être le cas de celle-ci) et marche en ethernet sans devoir la brancher bêtement en USB sur un PC.
      • [^] # Re: Samsung ML-2010

        Posté par . Évalué à 2.

        350 R$ (Real Brésilien) avant la chute de l'euro, mais cette imprimante fonctionne en USB seulement, il te faudra un serveur d'impression pour l'utiliser en réseau.
    • [^] # Re: Samsung ML-2010

      Posté par . Évalué à 2.

      J'eus du suivre ta procédure qui est la sagesse linuxienne même. Spendant, cette fois, je fus amené subrepticement dans un temple de la consommation de masse où l'on m'intima l'ordre de choisir quelque chose pour un anniversaire. La HP était la seule de ce type. Je succombis !

      PS : Il y a quand même un avantage à prendre une HP car le logiciel HP-toolbox t'indique le niveau des cartouches.
  • # Ouargh mes yeux

    Posté par . Évalué à 2.

    trouver le draïveur (trad. franc. : conducteur)

    On traduit driver par pilote en français. À moins que ça ne soit un massacre orthographique de plus « pour faire hype » comme zélas, nourjal et lazaire :-þ

    À part ça, merci de faire suivre l'info. J'espère que ça n'indique pas que HP est revenu ou envisage de revenir sur sa décision « Toutes nos imprimantes doivent marcher sous Linux out of the box ».

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.