Journal Tipeee, encore un système de rémunération des créateurs

9
27
jan.
2014

Il y a déjà eu des tas d'articles sur LinuxFr au sujet de la rémunération des créateurs (de logiciels libres, mais pas uniquement) en ligne, par les utilisateurs. Apparemment, Tipeee n'a pas encore été mentionné (contrairement à, disons, Flattr ou Bitcoin) donc je me lance. Je ne suis pas utilisateur (ni comme « tipeur », ni comme « tipé ») donc je ne sais que ce qui est écrit sur le site Web officiel.

Les créateurs s'inscrivent sur le site et font une page présentant leur travail. L'idée est que ce travail doit être récurrent (publication de vidéos, d'articles de blog…) ce qui ne convient pas forcément bien au logiciel libre (chaque commit serait une publication ? Ou seulement chaque « release » ?) Ils pointent ensuite vers cette page depuis leur site à eux.

Les donateurs s'inscrivent sur le site et, en visitant la page d'un créateur, promettent de donner pour du contenu futur. C'est une grosse ≠ avec Flattr où on paie ce qui existe. Lorsque le créateur publie du nouveau, il reçoit l'argent promis.

Les gens qui paient leurs impôts en France (donc pas Johnny Halliday) liront avec intéret la documentation fiscale détaillée https://www.tipeee.com/about/questions-juridiques-et-fiscales

Tipeee semble très récent et encore quasiment pas utilisé. Aucune page ne liste les créateurs existants.

Le site officiel : https://www.tipeee.com/

  • # Évaluation du contenu

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Personnellement, je ne suis pas très chaud a priori, notamment à cause de ce système de validation du contenu (à l'inscription du créateur, et ensuite à la publication, pour vérifier que le créateur tient ses promesses). Cela me semble lourd pour les équipes de Tipeee, très ouvert à l'arbitraire, et pas très cohérent avec la logique de crowdfunding.

    • [^] # Re: Évaluation du contenu

      Posté par . Évalué à 5.

      la logique de crowdfunding

      Oxymore? :-)

      Sans blague, je n'ai personnellement jamais compris la "logique" du crowdfunding. J'ai plus l'impression que c'est un agglomérat de trucs très différents qui n'ont pas grand chose en commun, à part un espèce de contribution volontaire.

      Par exemple, on a des financements qui sont censés apporter un investissement initial par des préventes. On veut produire des téléphones portables, mais on a besoin d'être sûrs d'en sortir 10000 pour rentrer dans les couts de production. On les pré-vend, si on atteint la somme requise, on les fabrique et on les envoie aux acheteurs.

      On a le même système pour des œuvres de l'esprit, avec un système plutôt basé sur le volontariat : on paye par exemple pour une nouvelle fonction dans un logiciel libre. C'est différent du cas précédent, puisqu'en faisant ça, on offre la fonction à d'autres qui n'ont pas payé.

      On a aussi des systèmes qui ressemblent au don : l'œuvre a déja été produite, et si on l'a aimée, on paye en retour le créateur.

      etc etc. Bref, une accumulation de cas, qui sont dans les faits très différents : parfois, c'est un don, parfois, c'est une commande contractuelle, parfois, c'est un achat groupé, et parfois, c'est un investissement.

      Ce qui me choque, c'est que souvent, c'est le "crowdfunder" qui se fait avoir : des systèmes équivalents existent très bien, sauf qu'ils exigent un retour. Par exemple, si on a besoin de 100,000$ pour lancer un produit, ce qui se fait habituellement, c'est de lever des capitaux. Pas de faire un appel aux dons.

  • # Déjà discuté

    Posté par . Évalué à 3.

    Apparemment, Tipeee n'a pas encore été mentionné

    Si si, ici

    De rien.

    • [^] # Re: Déjà discuté

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Alors, c'est que le moteur de recherche de LinuxFr est broquenne car il ne trouvait rien pour "tipeee" (maintenant, il ne trouve que mon journal).

      • [^] # Re: Déjà discuté

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Oui, il a des problèmes et on ne sait pas toujours pourquoi

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Mécénat

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Depuis le dernier journal sur Tipeee (et oui, c'est dommage que la recherche bug !) j'ai eu le temps de regarder un peu plus en détail et donc d'avoir un avis plus détaillé.

    Dans le même genre il y a Patreon et ça marche, depuis un bout de temps. C'est même assez fabuleux, pour certains (exemple : http://www.patreon.com/ZachWeinersmith ). Mais Patreon, c'est anglophone, et donc pas terrible pour toucher les francophones. Ben oui, moi avec mon chauvinisme, quand je vois les explications tout en anglais, je soupire et je vais voir ailleurs. Même si l'artiste m'intéresse. C'est moche mais c'est comme ça.

    Tipeee, c'est donc un patreon à la française. Même principes, grosso modo. Toute création est potentiellement acceptée : vidéo, texte, musique, etc…

    Et pour moi cela s'inscrit dans une logique de mécénat (comme certains crowfunding, mais pas tous, cf commentaires "évaluation du contenu" plus haut). Un artiste nous semble avoir du potentiel ? On le soutiens. En échange, on a le droit d'avoir quelques privilèges dans sa relation avec lui. On a le droit à avoir son nom dans son œuvre, comme des écrivains ont pu faire en prologue un remerciement à leur bienfaiteur ou des peintres mettre la tête de leur mécène dans leurs oeuvres, plus ou moins en gros plan (et je parle d'un monde avant la télévision :p).

    Le mécénat, y'a des bons et des mauvais côtés : le mécène prend des risques, il n'est pas sûr que ce qu'il finance va lui plaire, mais au cas où, il ne donne plus d'argent ensuite. L'artiste doit faire des choix : chercher à plaire à son public quitte à perdre ce qui le rend unique, rester lui-même et évoluer, quitte à perdre ses anciens fans (et en gagner - peut-être - d'autres) ? Mais c'est comme ça pour toute création… Pour moi ça reste une des formes de financement permettant la plus grande liberté, pour les deux côtés. On aime, on paie ce qu'on veut/peut, on part quand on veut, et on aide les gens qu'on apprécie à avoir plus de temps et de moyens pour faire des choses qui nous plaisent.

    Il y a effectivement des trucs dans les CGU de Tipee et dans son fonctionnement qui me posent un peu souci. Déjà le truc de l'exclusivité, j'aime pas…

    5.3. Exclusivité
    Le Créateur de Contenus s’engage à ne proposer ses Contenus sur aucune autre plateforme participative sur toute la période pendant laquelle il sera référencé sur le Site en qualité de Créateur de Contenus.

    Ensuite, ça serait peut-être acceptable si Tipee avait un gros rayonnement, si être juste chez eux donnait la certitude de voir pleins de gens s'intéresser à nos œuvres, mais ce n'est pas le cas. Ils restent confidentiels. Bon le buzz peut arriver mais pour l'instant la com est légère. Et puis WTF ! Si quelqu'un a en projet de monter un film, c'est pas via ce genre de plate-forme qu'il va y arriver, il a tout intérêt à lancer son projet de film via un crowfunding… tout en continuant à publier ses vidéos courtes sur Tipeee. Voir même en proposant un bonus lié au film à ses suiveurs sur tipeee. Cette exclusivité me refroidit.

    De plus, ils ne fournissent pas un gros service derrière, si on en croit leur discours. C'est ptet différent quand on est dedans, hein… Mais prendre 8% juste pour l'infrastructure ça me parait costaud. Quand je compare à Ulule (qui n'est pas le même genre, bien que sur un secteur proche), il y a un vrai service aux créateurs de projet pour les aider à réaliser leurs objectifs. En fait, les créateurs ont réellement besoin de conseils et de soutien, que ce soit pour la présentation de leur projet, la gestion de leur communication, ou pour faire face à toutes les complexités juridiques de ces types de financement. Il ne s'agit pas juste d'avoir l'outil pour gérer un projet ; il faut plus que ça.

    Pour résumer, je trouve que Tipeee a du potentiel, mais peut mieux faire (à cause des problèmes que j'ai relevé et y'a sans doute d'autres choses). C'est très adapté aux créations régulières (blogueurs, vidéastes, musiciens par exemple). Pour les projets ponctuels, les plate-formes de crowfunding classiques sont plus intéressantes. Pour le code, des journaux parlaient d'une autre forme de mécénat, où les fonds levés ne sont donnés que quand les choses sont réalisés… Je ne le retrouverais pas, je crois :s

    Ah et dernier point : en tant que créatrice, est-ce que j'utiliserais Tipeee, si mes "œuvres" (que c'est présomptueux) commençaient à intéresser les gens ? Non, je mettrais une solution similaire en place sur mon site, géré par moi (comme ça je garde les 8%, na), afin de me réserver la possibilité de lancer des crowfunding, et puis de toute façon quitte à tout gérer seule… autant que je sois complètement payée. Et est-ce que je vais financer des artistes sur Tipee ? Oui, dès que j'arrive à avoir un budget culture plus conséquent, en attendant je me contente de flattr et de quelques crowfunding (on peut pas être partout).

    • [^] # Re: Mécénat

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ah oui, effectivement, ces CGU sont inacceptables. Merci de les avoir lues, je retourne vers Flattr et Bitcoin.

    • [^] # Re: Mécénat

      Posté par . Évalué à 2.

      Est-ce que les CGU sont compatibles avec une licence libre? On a l'impression que personne ne peut rediffuser le contenu sur une autre plateforme, non?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.