Journal Je suis mort

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
24
juin
2004
Vous êtes au courant ?
Je m'en vais rejoindre Ray Charles Bronson.
Plus exactement, j'étais un fake :
http://fr.news.yahoo.com/040624/202/3xpb4.html(...)

Je vous ai bien eu, hein !

Il est vrai que bosser 60h par semaine à la bourse m'a un peu détruit le cerveau :
"Je vais enfin pouvoir ignorer le réveil-matin qui, tous les jours, sonne à 6 heures"
mais ça ne me viendrait pas à l'idée de l'éteindre ce foutu réveil...
  • # message perso

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Jean-Pierre,

    J'ai laissé les clefs sur le frigo, elles sont cachées sous le cahier des charges.
    N'oublie pas d'arroser l'ornithorynque.

    à bientot.

    --
    Roger.
    • [^] # Re: message perso

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Roger ?
      Mais je croyais que lui aussi était Moore ?

      -> []

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Après Jean-Marie, Jean-Pierre

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    C'est le deuxième grand de France Inter qui s'en va en un peu plus d'un mois.
    Jean-Marie Cavada et Jean-Pierre Gaillard, deux journalistes, indépendants, dont le métier consiste à informer en toute objectivité... quittent le navire.
    Arrêtez, sinon France Inter va finir par devenir une radio de gauche!

    Jean-Pierre, adieu, occupe toi bien de ta famille, mais surtout : va-t-en!

    Si les meilleurs nous quittent en premier, je comprends pourquoi il y est resté 40 ans.

    Une mauvaise nouvelle (même si ce n'est pas un scoop) : Villers s'en va aussi.
  • # Dépêche Reuters

    Posté par . Évalué à 5.

    Le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,96% à 3.755,75 points dans un volume de 3,31 milliards d'euros sur un total de 4,1 milliards. Ailleurs en Europe, Francfort a avancé de 1,57% et Londres de 0,37%, avec un gain de 1,03% de l'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et de 0,49% de l'indice paneuropéen EuroTop 300.

    La devise américaine a souffert d'un accès de faiblesse. Au moment de la clôture, elle s'échangeait à 1,2165/70 pour un euro, alors que l'or, valeur refuge, a franchi la barre des 400 dollars l'once pour la première fois depuis avril.

    Par contre il faut rester vigilant sur le cours du brut. Le Brent livraison août gagne 32 cts à $35,35 et le brut léger américain 33 cents à 37,90 dollars le baril.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.