Journal [HS] Hyper, une serie d'article sur le travail en supermarché.

Posté par .
Tags : aucun
6
13
août
2009
Un petit HS avec le libre, mais je tenais à vous présenter "mon travail". J'écris un faux blog, celui d'un faux personnage. Et j'ai réalisé une série sur le travail en supermarché appelée "Hyper". Ce sont de vraies histoires que j'ai moi même expérimenté, ou vu de mes propres yeux et que j'avais envie de raconter de manière ludiques

Hyper, épisode 1 : le chef de rayon
http://fwd.chatodo.org/?p=88

Hyper, épisode 2 : le dieu chiffre
http://fwd.chatodo.org/?p=136

Hyper, épisode 3 : Le Stakhanovisme chantant
http://fwd.chatodo.org/?p=216

Hyper, épisode 4 : Les idiots utiles.
http://fwd.chatodo.org/?p=235


Je vous les laisses à vos critiques acerbes : commentaires, insultes et membres humains.
  • # J'aime les références

    Posté par . Évalué à 7.

    "Winner", "Salut les kids"... ça sent l'auteur en pleine symbiose corporate, le genre à installer dans son jardin un dispositif de survie en cas de conflit nucléaire d'envergure internationale, et à partouzer en cravate-chaussettes.
  • # J'adore, j'adhère ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    La malhonnêteté du système et ses victimes me feront toujours marrer ...
  • # Héhé

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    C'est très drôle, bravo :) Ca me rappelle un peu le ton des billets de http://bonpourtonpoil.ch , autre blog désopilant.
    Concernant le personnel de supermarché, j'ai dans mes connaissances une personne qui travaille comme hôtesse de caisse et qui s'est blessé à la main au boulot l'autre jour. Atèle et tout le merdier. Son médecin lui a conseillé de prendre un arrêt de travail, et bien elle a insisté auprès du doc pour continuer à bosser coûte que coûte pour je cite "ne pas pénaliser le client". C'est pas beau ce dévouement, hein ?
  • # Gibraltar

    Posté par . Évalué à 1.

    Tu fais plusieurs fois explicitement référence à l'espagnitude de Gibraltar. Or Gibraltar est aux Royaume Uni.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Gibraltar

    Peut-être parle tu du carrouf au nord de gibraltar, à la linea de la concepcion ?

    http://maps.google.com/maps?client=firefox-a&channel=s&a(...)

    Le diable se cache dans les détails...
    • [^] # Re: Gibraltar

      Posté par . Évalué à 1.

      Mais le details n'est pas correct !

      La ville de Gilbraltar se trouve en Espagne, le rocher est au R.U, or le carrefour que j'ai réellement visité se trouve bien dans la ville en espagne!
      • [^] # Re: Gibraltar

        Posté par . Évalué à -1.

        Prouve le !

        Gibraltar, c'est le petit bout de la péninsule, l'agglomération au nord de Gibraltar s'appelle La Linea de la Concepcion.
        Soit le carouf, est a Gibraltar, donc aux RU, soit il est en Espagne donc pas à Gibraltar. CQFD
        • [^] # Re: Gibraltar

          Posté par . Évalué à 2.

          Il est à la linea de la conception.

          Carrefour‎
          Avenida De La Colonia 9, 11300 La Linea De La Concepcion, Spain‎ - +34 956 174 068‎

          Ca reste gilbraltar pour moi, et ça reste en espagne :D
  • # re

    Posté par . Évalué à 3.

    C'est parfois tres dur a lire, de par l'utlisation abusive de moultes digressions au milieu de tes phrases. Je sais, c'est un stye, mais cointreau n'en faut.
    Ou alors faut assurer sur la construction, sinon le lecteur s'y perd.
    D'ailleurs, t'as l'air de t'y perdre toi aussi parfois.

    > On apprend par exemple aussi que les petites étiquettes « plaisir d’offrir» , qui ornent certains produits, ne sont pas du tout là pour vous rappeler que faire des cadeaux c’est avant tout donner la joie et être cool, mais aussi pour cacher des fils métalliques qui sonnent aux caisses (.. ahah comment on l’a bien grillée la racaille qui voulait « pécho» cette carte d’anniversaire avec les trois petits cochons!).

    ne sont pas du tout la pour ..., mais aussi => ya qq chose qui ne colle pas.
    Au passage, ton paragraphe est en fait une seul et meme phrase.

    > Ça pourrait être un problème, d’autant plus que certains employés peuvent se rendre compte, avec eux, que leurs travail les rend abrutis, voir être tenter de faire études, mais ça ne l’est pas, bien au contraire.

    Comme tu le dis juste apres, faut se concentrer pour comprendre, et pas qu'un peu. ca ne l'est pas se rapporte au tout debut de la phrase, et vu le nombre de virgules, ben faut vraiment suivre...

    > Une voix nazi-iarde (permettez moi quelques excentricités, je vous prie) hurle dans les haut-parleurs qu’il faut très vite dégager les allées pour le nettoyage (il est très important qu’un client se sente dans un environnement aseptisé, sinon il se croit dans une superette communiste, achète moins, et Dieu Chiffre maigri - il en va de même pour la musique diffusée et la position d’un rayon face à un autre)

    Ta parenthese est plus longue que le reste de la phrase... Quand a la musique diffusee et la position des rayons, j'ai toujours pas compris ce qu'"il en va de meme".
    La musique maigri? Ou alors c'est que les rayons hurlent dans les haut parleurs?

    > Et c’est bien fait car nous, les salauds, savons que plus un client est stressé et pressé, il sera moins regardant sur le prix et la quantité qu’il prendra.

    plus un client est ... il sera moins, pareil ca colle pas.

    > Il a déjà son parcours en tête dans le magasin
    Tournure de phrase deroutante, j'aurais soit meme pas mentionne "dans le magasin", soit deplace apres parcours.

    T'as qq fautes de frappes par ci par la, genre oubli de virgule, qui en rajoute a la difficulte de lire.
    En regle general, un passage au correcteur orthographique ferait pas de mal et deffricherait bien je pense.

    Quand a la conception du plaisir, c'est tres simple en fait: extreme pleasure = capote normale, long performance = capote avec l'anesthesiant au bout.

    Extreme pleasure, c'est le plaisir de monsieur (c'est lui qui achete apres tout). Le plan habituel, l'affaire est pliee en 2 minutes douche comprise. Alors? Heureuse?

    Long performance, ca se decode en fait en "extreme pleasure" pour madame. Mais comme monsieur s'en fout un peu du plaisir de madame, il prefere se faire titiller l'orgueil masculin avec des "long performance" (et puis long, ca sous entend aussi qq chose d'autre, qui le flatte encore plus ).
    He oui, comme monsieur a le bout de la bite anesthesie, il tient plus longtemps, mais forcement, c'est moins agreable pour lui.
  • # Glissement

    Posté par . Évalué à 3.

    Merci pour cette ouverture sur l'envers du décor !

    Le caractère éphémère des "gloires" et "décadences" à l'échelle microscopique d'un rayon est saisissant. Passer de "grouillot" à "Maître du Monde" du rayon à "client" en quelques jours est assez violent.

    En ce qui concerne le coup de monter les CDI contre les étudiants, c'est assez répandu, j'y ai eu droit à chaque emplois saisonniers... L'important c'est de savoir canaliser les enthousiastes maintenant que l'on a des responsabilités.

    Cependant tu n'as pas expliqué comment remettre la chaînette dans le caddy ... ne serais-tu pas en train de jouer sur l'intérêt de tes lecteurs comme avec tes "grouillots"/"clients" ? :D

    P.S. j'ai dû décliner,il y a quelques années, un poste de Qualiticien chez Michel Edouard L. ... la notion de satisfaction client telle que présentée était assez floue. Je ne suis qu'à moitié étonné qu'elle soit utilisée à mauvais escient (voir le commentaire de guid http://www.linuxfr.org/comments/1057827.html#1057827 ).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.