Journal Un pingouin sous le capot

Posté par . Licence CC by-sa
23
6
jan.
2017

Comme le signale ZDnet, Tesla utilise une Ubuntu custom, Fiat/Chrysler et Google travaillent sur une base Android 7.0 et une alliance nommée Automotive Grade Linux (AGL) regroupent de nombreux constructeurs (Mazda. Suzuki, Honda, Nissan, Ford, Toyota) et depuis peu Daimler et propose une base de code unifiée (Unified Code Base ou UCB) pour les systèmes d'infotainment. Deux autres initiatives visent à intégrer des devices dans les véhicules avec des "linux" embarqués. On devrait voir arriver bientôt jacky dans les forums de linuxfr.

Linux n'est donc peut être pas encore prêt pour le desktop, mais vers midi il peut passer te prendre.

Par ailleurs, Renault fait le buzz avec la voiture "open source".

Je trouve que ça manque encore un peu de microturbines mais on me signale que ça devrait venir.

  • # Il y a un admin

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Linux n'est donc peut être pas encore prêt pour le desktop

    Il n'est toujours pas prêt, pour sa version "communautaire" du moins : tu noteras que la où il est utilisé, il y a toujours un intermédiaire :
    - Android est très utilisé, Google sert d'intermédiaire pour te filer les apps que tu veux avec son store qui ne limite pas à du libre
    - Tesla gère la chose pour toi (tu touches pas)
    - Pareil pour les autres constructeurs…

    En pratique, Linux est techniquement prêt comme base, et ce depuis des années, mais il lui manque le "dernier km", c'est filer des apps (il y a un repo pour chaque distro desktop, mais hyper limité surtout sur les licences des logiciels, du coup pas foule sort des geeks utilise) et/ou maintenir la chose pour un but précis.

    En gros, il y a des fournisseurs de "produit final" qui marchent très bien mais assez verrouillés par ces fournisseurs, mais Linux communautaire n'est jamais le produit final, faute que leurs mainteneurs arrivent à cerner le besoin des utilisateurs.

    Linux est super, par contre "sous le capot" comme tu dis dans le titre, justement, pas "montré" (quasi-personne dans les utilisateurs ne sait que c'est du Linux dans Android ou Tesla).

    • [^] # Re: Il y a un admin

      Posté par . Évalué à 10.

      Linux est super, par contre "sous le capot" comme tu dis dans le titre, justement, pas "montré" (quasi-personne dans les utilisateurs ne sait que c'est du Linux dans Android ou Tesla).

      Et c'est bien pour ça que ça prend. Si tu dis à quelqu'un "je vais t'installer Linux sur ta machine", tu risques une réaction hostile, à base de "c'est compliqué".
      Si tu montres juste le résultat et comment il fait pour reprendre une activité normale, ça passe tout de suite mieux.
      Comme le souligne Zenitram ici, "reprendre une activité normale" peut impliquer l'utilisation et la possibilité d'installer simplement des logiciels non Libres.

      L'utilisateur lambda se fiche un peu de sous le capot, tout comme le conducteur ignore les détails du moteur de sa voiture. L'important c'est de pouvoir s'en servir!

    • [^] # Re: Il y a un admin

      Posté par . Évalué à 6.

      Je suis assez d'accord avec toi sur ce que tu soulèves là. Dans d'autres commentaires, ailleurs, tu reproches aux utilisateurs réguliers de Linux (certains diraient la communauté mais ce terme ne me plaît pas) de ne pas avoir confiance en lui en n'achetant pas des machines préinstallées avec. Pour ma part je préfère largement une machine vierge compatible et mettre très exactement ce que je veux dessus, de la manière que je veux. Je n'ai jamais acheté d'occasion, mais devrait-ce être le cas, je me contreficherais de ce qu'il y a dessus au départ. Je ne suis pas un geek à proprement parler, ni même quelqu'un de particulièrement passionné par la technologie pour elle-même, mais au bout de vingt ans d'utilisation de Linux, j'arrive toujours à finir par avoir ce que je veux.

      Maintenant, voyons les motivations et les besoins des différents utilisateurs de systèmes informatiques, smartphones compris. Sous une apparente simplicité d'utilisation, ces appareils sont d'une redoutable complexité technologique, matérielle, logicielle, légale. J'ai quatre fils, pas un n'utilise Linux et aucun n'en veut. Pourquoi? À cause des applications, des jeux, des réseaux sociaux. Ils se moquent de ce qu'il y a sous le capot, tout ce qu'ils veulent c'est que ça marche comme ils veulent. En cas de problème dû à la complexité susmentionnée ils font d'abord appel aux proches, puis si nécessaire vont sur les réseaux, les forums. Je leur ai déjà expliqué que j'ai plus de facilité à trouver un remède à un souci sous Linux que sous Windows, mais ça sort de leur problématique, qui est un tout et à laquelle on ne peut retrancher aucun élément. Pourquoi n'y a-t-il pas (ou si peu) de PC sous Linux grand public sur le marché ? Tout simplement parce qu'il n'y a pas de grand public pour ça. Et il n'y en aura pas parce qu'un verrou légal existe, la question des licences, qui empêche les éditeurs de logiciels grand public de porter ou de créer des produits sur cette plate-forme. J'ajouterai que c'est très bien comme ça, ce statu quo me plaît. Pour l'anecdote, un de mes fils est parti en vacances aux antipodes et j'ai installé Whatsapp sur mon smartphone sous Cyanogenmod pour rester en contact. Il y a des priorités.

      Pourquoi y a-t-il ce statu quo ? Parce que Linux a gagné ! Pas sur le desktop, mais presque partout ailleurs, téléphones sous Android, objets connectés, routeurs, serveurs internet, cloud, centres de calcul, etc. C'est ce qui nous garantit que le noyau va continuer à être pérenne, sur un grand éventail de matériels (on peut toutefois se poser la question de ce qu'il adviendrait en cas de malheur qui frapperait Linus Torvalds. Je pense que les chose continueraient presque comme maintenant, mais précisément ce presque m'inquiète, la personnalité originale de Linus étant probablement pour beaucoup dans la stabilité actuelle). L'industrie a besoin du noyau Linux et en tant qu'utilisateur régulier, je ne peux que m'en réjouir. L'industrie a aussi besoin de Linux pour l'exploiter sur des serveurs et pour en général avoir la main dessus de manière aisée. C'est ce qui nous garantit qu'il va continuer à y avoir des interfaces utilisateurs, des systèmes de paquets, etc. et bien entendu des distributions, communautaires, commerciales, les deux pouvant se mélanger. Je vais pouvoir continuer à bricoler, sachant que le résultat de ce bricolage, qui est la configuration d'éléments tout sauf bricolés me donne un environnement supérieur à ce que je peux trouver sous Windows pour ce que j'en fais. Quand je mets à jour mon système personnel, système et logiciels installés, par un aptitude update && aptitude upgrade (je suis resté à l'ancienne méthode) et que je compare avec ce qu'il se passe au travail quand j'applique une mise à jour disponible sous Windows, juste le système, rien que la latence préalable au début du téléchargement (je suppose qu'il y a vérification, qu'il faut montrer patte blanche, que tout soit bien payé ou ait l'air de l'être), il n'y a pas photo.

      Donc à mon sens Linux communautaire n'est jamais le produit final, faute que leurs mainteneurs arrivent à cerner le besoin des utilisateurs n'est pas le problème et ne le sera, sinon jamais, au moins pas dans un avenir proche. Il n'y pas de quoi le regretter ou s'en lamenter. Je me souviens d'une tentative pour porter Linux vers le grand public, Corel Linux, j'avais essayé. Si je me souviens bien le système de paquets était d'origine Debian, quelque chose de familier pour moi, et pourtant ça a dégagé rapidement. Ce qui manquait ? La souplesse pour en faire exactement ce que je voulais, et si je me souviens bien le fait que généralement ça avait vocation à être un produit, donc plus ou moins verrouillé par certains côtés.

      En fait, que les mainteneurs n'arrivent pas à cerner le besoin des utilisateurs grand public, s'il y a problème pour ça, les mainteneurs n'y sont pour rien. La plupart des utilisateurs de Linux doivent plus ou moins me ressembler. Linux est prêt pour le desktop pour nous. Les trois bonnes nouvelles sont que ce n'est pas grave, que ça va continuer et que ce n'est pas près de changer.

      • [^] # Re: Il y a un admin

        Posté par . Évalué à 6.

        Tout simplement parce qu'il n'y a pas de grand public pour ça. Et il n'y en aura pas parce qu'un verrou légal existe, la question des licences, qui empêche les éditeurs de logiciels grand public de porter ou de créer des produits sur cette plate-forme.

        Quelle licence interdit à un éditeur de porter (ou créer) son application sur GNU/Linux ?

        Je pense ne pas avoir compris ce que tu voulais dire…

    • [^] # Re: Il y a un admin

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      De toute façon, l'utilisateur lambda n'est plus prêt pour le desktop: même les OS privateurs sur PC/Mac sont trop compliqués pour lui, il préfère une tablette ou un téléphone, bref des appareils ultra simplifiés orientés uniquement sur la consommation basique.

      C'est assez drôle de voir le décalage de cette réalité avec le discours dominant qui fait des millenials des "experts du digital", un peu comme si savoir utiliser un microonde faisait de vous un chef étoilé.

      http://devnewton.bci.im

  • # MS se fiche de plus en plus de ton OS

    Posté par . Évalué à 7.

    Depuis l'arrivée de Nadella chez MS, il faut bien se dire que ce n'est plus la priorité de mettre du Windows partout.

    Leur priorité maintenant, c'est plutôt de mettre leurs services partout, que ce soit niveau utilisateur ou développeur.

    Plus de détails : https://www.nextinpact.com/news/102772-voitures-connectees-microsoft-se-veut-partenaire-non-concurrent.htm

  • # Manchot != pingouin

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Hello,

    je me permets de remettre un peu d'ordre dans les ordres de la classe des aves avec un petit texte à l'humour fin:
    http://olivemi.canalblog.com/archives/2008/02/26/8101440.html

    :)

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

    • [^] # Re: Manchot != pingouin

      Posté par . Évalué à 9.

      Oui. On ne le dira jamais assez :

      • un pingouin ça vole, ça ressemble presque à une mouette
      • il y en a même en France (Bretagne)
      • tous les trucs qui se dandinent sur la glace avec de la musique de Jean-Michel Jarre sont des manchots (Nord, Sud, vous emmerdez pas, ils ne vivent qu'au Sud en fait)
      • la mascotte de Linux est donc bien un manchot
      • en Anglais, "manchot" se dit "penguin" (et pour ceux qui veulent savoir : "pingouin" se dit "auk")
      • [^] # Re: Manchot != pingouin

        Posté par . Évalué à 6.

        un pingouin ça vole, ça ressemble presque à une mouette

        Hélas, c'est un peu plus compliqué:
        Il existait jusqu'à récemment une espèce de grand pingouin incapable de voler. Et il ressemblait pas mal à un manchot.

        • [^] # Re: Manchot != pingouin

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Oui, bon, faire la distinction ne casse pas trois pattes à un manchot.

          Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

      • [^] # Re: Manchot != pingouin

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et "razorbill" pour le petit pingouin.

  • # Renault-Nissan

    Posté par . Évalué à 2.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.