Journal Mail ERRATA d'un commercial junior

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
6
17
jan.
2014

Ah Nal ! il y avait longtemps n'est ce pas.

Juste pour te copier coller un mail errata que je viens de recevoir envoyé par un commercial junior d'une solution de MDA ( en gros génération de code). Je vous colle le passage qui m'a fait sourire ^

Une erreur a été commise dans l'envoi d'un message inapproprié qui ne correspond pas aux valeurs de société 1 et société 2, notamment dans le passage suivant:

" L’intérêt de ce séminaire est fondamental pour tous ceux qui veulent réduire le nombre d’ingénieurs qui créent du code, pour ceux qui veulent faire travailler ensemble les équipes off-shore et in-shore, et ceci dans le but d’améliorer la productivité de leur DSI en 2014."

Nous vous prions de nous en excuser.

Le message porte sur : Séminaire gratuit Nouvelle version produit, distribuez et partagez vos référentiels de modèle.

Je pense que ça a du gueuler après l'envoi du premier mail ^

NdM : les noms de sociétés et de produit ont été anonymisés.

  • # Et un recommandé, un !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    A priori il n'y a pas que le commercial qui soit junior…

  • # De l'art de la formulation

    Posté par . Évalué à 7.

    Il est vrai qu'en général ça passe mieux quand c'est sous-entendu… Comme quand on nous vend les méthodes presse-citron, euh… agiles je voulais dire ;-).

    • [^] # Re: De l'art de la formulation

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      beau troll de lundi matin : les méthodes agiles sont-elles presse-citron ?

      Normalement, ça devrait être le contraire = les méthodes agiles sont assez incompatibles avec la notion de forfait, en tous cas dans l'esprit : l'agilité, c'est "j'itère très vite, et j'adapte la demande au fur et à mesure des itérations". Et c'est la notion de forfait qui pose le plus de problème !

      A ce sujet, on lira avec profit : http://www.areyouagile.com/2012/11/smartcode/
      (je considère -et je pense que je ne suis pas le seul- Pablo comme une personne faisant autorité en matière d'agilité)

  • # Je suis pour

    Posté par . Évalué à 10.

    En fait c'est plutôt une bonne idée.

    Il faut moins de codeurs. Mais aussi moins d'amin sys.

    En fait dans tous les métiers ou presque, l'évolution technologique permet de faire autant avec moins. Dans une certaine limite. Genre dans le commerce local, on aura toujours besoin d'un minimum de main d’œuvre, mais on n'a quasiment plus besoin d’hôte(sse)s de caisse aujourd'hui.

    Le vrai problème aujourd'hui, c'est que si on multiplie la productivité par deux, on va virer un développeur sur deux, distribuer des dividendes aux actionnaires qui s'empresseront de mettre ça dans un parasite* fiscal (je caricature à peine). Ce qui fait un chômeur de plus, sans rentrées supplémentaires pour les aides/formations/indemnités dudit chômeur (pour cause d'évasion fiscale sur le surplus).

    Une gestion plus humaine de la société conduirait à utiliser un doublement de la productivité différemment : On a deux développeurs, ils vont tous les deux bosser à mi-temps pour le même salaire. Ils seront donc plus heureux, passeront plus de temps avec leur famille, auront plus de temps pour se cultiver ou glander, et seront productifs (doublement de la productivité = même production. + Augmentation du bonheur = plus grande concentration + créativité au travail).

    Évidemment, ce sont des considérations fantaisistes (on ne double jamais la productivité du jour au lendemain), mais ça permet de dépeindre la société actuelle, qui favorise la rémunération du patrimoine et le rendement à court terme, de manière un poil caricaturale (mais pas tant que ça).

    • Souvent appelé paradis. Mais pour moi c'est plutôt l'enfer. Ou plus prosaïquement l'un des principaux maux de notre société.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.