Journal Les murguettes en deuil

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
15
8
juil.
2013

Dans la vie, il n’y a pas que les ornithorynques, il y a aussi les souris, dont certaines sont informatiques. Linuxfr, ça n’est plus ce que c’était. Pas de dépêche, pas de journal, pour relayer l’annonce du décès de Douglas Engelbart, survenu le 2 juillet ? Voilà, c’est fait.
Le quotidien et la destinée de plusieurs d’entre nous eussent été bien différents sans les travaux et révolutions silencieuses de Douglas Engelbart et de son équipe. J’ai même lu ici ou là qu’il fut le premier à coupler l’ordinateur à un écran, mais cette information ne semble pas faire consensus. On ne prête qu’aux riches.

  • # Xubuntu a perdu son père

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Et oui, la distribution à destination des xhumains a perdu son père inventeur de la souris du logiciel phare de cette distribution !

    Heureusement, grâce au mariage pour tous, Mark Shuttleworth pourra continuer à exercer sa part de paternité dans le projet.

    • [^] # Re: Xubuntu a perdu son père

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      D’après Wikipedia, l’équipe de Douglas Engelbart n’a pas inventé que la souris, elle a aussi développé l’hypertexte. Linuxfr aussi a perdu son père.

  • # C'est vrai, mais…

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    C'est une information qui a été reprise par beaucoup de supports d'information, alors ce n'est pas une information que l'on peut rater.

    Paix à son âme.

    • [^] # Re: C'est vrai, mais…

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      On peut en dire autant d’autres personnalités.
      Ça n’a pas empêché que des journaux aient été consacrés à leur décès.
      Dont certains, comme Stéphane Hessel, n’ont qu’un rapport très lointain avec l’informatique.
      Je ne conteste pas la légitimité de ces journaux.
      En comparaison, je m’étonne du silence quand il s’agit d’un informaticien de la carrure de Douglas Engelbart.
      L’histoire de l’informatique, ce n’est pas trop mon domaine. Par habitude, je m’attendais à ce que de plus calés s’attellent à un hommage mérité, et m’instruisent au passage.
      J’ai cru qu’ils avaient raté l’information.
      Mais bon, si la vraie raison est que ça n’intéresse pas, je m’incline.

      • [^] # Re: C'est vrai, mais…

        Posté par . Évalué à 9.

        L’histoire de l’informatique, ce n’est pas trop mon domaine. Par habitude, je m’attendais à ce que de plus calés s’attellent à un hommage mérité, et m’instruisent au passage.

        Voila la raison tout le monde attendait

      • [^] # Re: C'est vrai, mais…

        Posté par . Évalué à 3.

        … Ben tu ne l'aurais pas fait, j'aurais écrit un journal aujourd'hui même. J'ai appris ça ce matin. Je comptais faire quelques recherches pour un journal un peu complet, abordant bien sûr la souris et la « mère de toutes les démos ».

        C'est une personne pas très connue, quand on y pense, surtout si on met en relation sa réputation et ses travaux : il a beaucoup travaillé sur les interfaces entre humain et ordinateur, avec pour objectif d'augmenter nos capacités intellectuelles. Des membres de son équipe se retrouvent plus tard chez Xerox, dont le rôle dans l'histoire de l'informatique est un peu plus reconnu (juste après Apple dans la reconnaissance grand public ;-)).

        J'ai appris son existence (par le biais de la démo) cette année, ou l'année dernière (et pourtant j'aime bien creuser dans l'histoire de l'informatique). C'est ce strip de XKCD qui m'y a fait repenser (je n'ai pas percuté sur le titre du dit strip), et j'ai appris son décès sur Wikipédia (quelqu'un m'a demandé « qu'est-ce qu'il est devenu après ? »).

        … On aura peut-être un doublon dans une semaine ou deux, quand quelqu'un qui aura raté ce journal découvrira à son tour la disparition de ce personnage. Mon journal aurait au moins eu le mérite(?) de comporter « bronsonisé » dans son titre (mot clef pour la rubrique nécrologique de LinuxFR). Ceci-dit, ton titre est plus joli ^^

        • [^] # Re: C'est vrai, mais…

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Moi, c’est le tag que je trouve joli, et marrant : “souris_puisque_c_est_grave”. Je ne sais quel modérateur l’a rajouté, mais si ç’avait été possible j’aurais plussé avec mention.
          Si j’avais su que tu étais dans les starting-blocks… Un journal un peu plus nutritif m’était impossible bicoze la doc en Anglais. Mais le sujet est loin d’être épuisé et il reste beaucoup d’angles d’attaque.

          • [^] # Re: C'est vrai, mais…

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            e ne sais quel modérateur l’a rajouté

            Tout le monde peut ajouter des tags.

            mais si ç’avait été possible j’aurais plussé avec mention.

            C'est possible, il suffit de cliquer sur l'étiquette à côté du nom du tag.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Mère de toutes les démos...

    Posté par . Évalué à 8.

    Il est aussi le présentateur de ce qu'on appelle "the mother of all the demos" ( http://en.wikipedia.org/wiki/The_Mother_of_All_Demos ) qui, outre le fait d'avoir eut un xkcd en hommage ( http://xkcd.com/1234/ ), est une démo ayant montré les bases de tout l'informatique moderne :

    "The live demonstration featured the introduction of one of the earliest computer mouses as well as of video conferencing, teleconferencing, hypertext, word processing, hypermedia, object addressing and dynamic file linking, revision control, and a collaborative real-time editor."

    Conserver de cela que l'invention de "la souris", c'est pas loin d'être un complot d'Apple… ;)

  • # Le lien qui fait du bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 08/07/13 à 10:33.

    En 1968, Douglas Engelbart fit une démo qui est communément appelée : "Mother of all demos".

    Il y présente beaucoup de choses (la souris, l'éditeur de text, l'hyperlien, le mail, le travail colaboratif, …)

    http://sloan.stanford.edu/MouseSite/1968Demo.html

    edit: grillé :)

    Matthieu Gautier|irc:starmad

  • # Un article interessant a son sujet

    Posté par . Évalué à 6.

    Dans ses 20 dernières années, il n'a pas put trouver de financement pour ses recherches:
    http://www.zdnet.com/the-shocking-truth-about-silicon-valley-genius-doug-engelbart-7000017660/

    A garder à l'esprit quand on regarde la "démo mère".

    • [^] # Re: Un article interessant a son sujet

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est vrai que l'article laisse songeur (notez, y'à plein de blabla à sauter pour arriver aux phrases intéressantes) :

      "We had personal workstations that sent messages on a network, we could split a screen remotely, we had email, we had spreadsheets, word processor, applications," he said. This was in the early-70s well before we had the same capabilities on microcomputers from Apple, IBM, etc decades later.

      Think of how far we could have come in terms of collaborative apps and augmented systems if we hadn't had to spend two decades reinventing what we already had.

      Ceci dit je croit qu'il à eu tord de ne pas suivre le mouvement du pc, même si il fallait passer par 40 ans de désert. Ce que revendiquait ces étudiants des 70's vaut encore aujourd'hui, il est nécessaire de se protéger de la verticalité du système et des perversions qu'il porte.

      Ces 40 ans de disette nous ont permit de distribuer le savoir, et tout un tas d'autres truc dont plus d'un lecteur aura l'idée.
      Hors pour aussi belle que soit l'idée d'un informatique socialiser, je n'imagine pas une seconde qu'il aurait pu être aussi libératoire que ce que nous avons vécu.

      De ce fait je re signe sans hésiter ces 40 ans de marche du désert pour finalement en revenir à libreoffice et PRISM, ce fumeux scandale.
      Par contre je me serait bien passé de ce président et de sa réponse publique à l'espionnage US aussi inutile qu'humiliante… Mais c'est un autre sujet. A parler d'autres sujets, le visionnage de the mother of all demos est un moment de sci-fi façon film d'époque fort interessant pour qui ne l'a jamais vu, comme moi fût 2 jours.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.