Journal Sortie du media player KODI 17 krypton

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
23
14
avr.
2017

J’utilise le media player KODI (ex XBMC) comme lecteur de salon, il est installé sur un ThinkPad X200 dont la sortie vidéo est branchée sur un écran TV de salon. Je le pilote affalé sur mon canapé à partir d’un clavier sans fil avec souris intégrée. KODI est alimenté par ma bibliothèque multimedia présente physiquement sur un serveur perso Dell PowerEdge T310.

KODI vient de sortir dans sa version 17, nom de code Krypton. L’évolution majeure la plus visible est au niveau de son interface avec le thème par défaut Estuary qui change radicalement du thème par défaut précédent Confluence. On aime ou on aime pas, personnellement c’est plutôt mitigé, je trouve un peu dommage que toutes les icônes ne tiennent pas dans l’écran même en jouant avec tous les formats d’affichage. Mais pour ceux qui étaient attachés au précédent thème Confluence de la Jarvis on pourra trouver des thèmes compatibles à la Krypton qui s’en rapprochent.
Titre de l'image
Titre de l'image

Cette version intègre également un tas d’évolutions « sous le capot » qui ne sont pas forcément aussi visibles. On notera qu’il y a une réécriture en cours du moteur vidéo qui apporte une meilleure stabilité, synchronisation audio/vidéo et support multi plateformes, car on peut rappeler que KODI tourne sous un large panel d’OS dont GNU/Linux mais également Windows, MacOS, Android, iOS ou bien encore Rasberry Pi pour les bricoleurs. On notera également que davantage de protocoles de streaming vidéo sont supportés. Perso, je n'ai pas trop vu de différences, la Jarvis marchait déjà très bien !

Niveau audio, jusqu’à présent je trouvais que ce n’était pas son fort par rapport à un lecteur comme Clementine, il y a du mieux mais il est encore loin de détrôner ce dernier (c’est mon avis !). La recherche de balises audio (tag) est plus efficace et il est plus performant pour scruter les grosses bases audio. Là aussi, l’interface évolue sensiblement, comme on peut le voir :
Titre de l'image
Titre de l'image

KODI supporte également très bien les cartes d’acquisition vidéo qui peuvent intégrer des tuners TV, mais je ne m’étendrai pas dessus vu que je n’en ai pas. Par contre il y a toujours moyen de rajouter des plugins et autres extensions, pour écouter des webradios, podcasts, surfer sur le net ou visualiser des vidéos youtube.

Titre de l'image

Il existe un moteur de recherche pour extensions par ici. La liste exhaustive des évolutions de krypton 17.0 est par , à noter la sortie de la version 17.1 qui est une version qui corrige un certain nombre de bogues.

Pour les amateurs de ligne de commande, l'installation à partir des sources sur cette page.

  • # rpi

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

    il est installé sur un ThinkPad X200

    Chez moi, KODI est installé sur un raspberry pi2 connecté à un disque dur externe, le tout caché derrière la TV, piloté avec une télécommande Rii mini i25.

    Du coup j'ai viré la freebox player, vu que je regarde pas la TV avec…

    Oui je suis d'accord aussi. J'ai un peu de mal avec le nouveau thème Estuary. Il paraît à l'étroit sur l'écran de ma TV (trop petite ?) et j'ai du mal à m'y retrouver par moment …

    Mais KODI c'est génial !

    • [^] # Re: rpi

      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

      C'est similaire chez moi, sauf que je n'ai pas de HDD attaché au RPi, il se connecte via NFS à mon NAS, et j'utilise mon smartphone comme télécommande.
      A propos du commentaire du journal: "Rasberry Pi pour les bricoleurs", personnellement, je trouve la solution RPi une des plus simple à mettre en place grâce à LibreELEC/OpenELEC, il n'y a pratiquement aucun bidouillage à faire.

      • [^] # Re: rpi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

        Quasi idem ici, un RPi sur lequel sont sont branchées 3 clés USB, mais j'utilise tout simplement la télécommande de ma TV ;)
        Merci OpenELEC et HDMI CEC, car tout à fonctionné d'origine, sans aucun paramétrage !

  • # NUK, Arch et Apple Remote

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    Chez moi ça tourne sur un Intel NUK sous Archlinux. J'utilise la télécommande d'une AppleTV qui me sert de cale porte maintenant. J'ai pas réussi à faire marcher le HDMI-CEC même avec l'adaptateur qui va bien. C'est top KODI, mais ça pourrait être moins usine à gaz.

  • # Amlogic

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

    Kodi avec LibreELEC tourne particulièrement bien sur les set-top-box a base d'Amlogic qu'on trouve autour de 30€ sur Amazon.

    Ce qui est intéressant est éventuellement la possibilité de bientôt avoir une version qui tourne sur Linux vanilla !
    Il y en encore énormément de boulot, mais les 4 Cortex-A53 suffisent a décoder du H.264 en 720p !

    Un début de portage -> https://github.com/superna9999/libreelec.tv/tree/amlogic-gx

  • # Kodi sur AndroidTV

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 15/04/17 à 16:36.

    Client de B&You, j'ai une box TV avec Android (et une surcouche bouygues horrible pour la partie TV). Kodi propose une version pour cette plateforme, c'est donc celle que j'utilise, avec un NAS qui partage son contenu en UPnP.

    Par contre je ne sais pas si ça vient de la version Android, de la box, ou du fait de lire des medias en UPnP, mais je trouve ça horriblement instable, et j'ai même l'impression qu'il manque des features. En vrac :

    • je n'ai jamais réussi à trouver dans l'explorateur de plugins un plugin de visualisation pour la musique (excepté celui fourni par défaut)
    • impossible de rafraîchir la liste des contenus, il faut quitter et relancer l'application
    • impossible de charger des sous-titres locaux, ça fait crasher l'application
    • impossible de chercher des sous-titres en français, ça ne cherche qu'en anglais
    • lags dès qu'on essaye de lire du 1080p (mais là je suis presque sûr que ça vient de la box, j'ai le même soucis avec Plex)

    Bref, c'est pas très agréable à utiliser. Je vais essayer d'installer ça sur une rapsberry pi pour voir si ça se passe mieux, mais pour l'instant mon expérience de Kodi a été assez décevante.

    Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

    • [^] # Re: Kodi sur AndroidTV

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

      impossible de rafraîchir la liste des contenus, il faut quitter et relancer l'application

      context menu> Update library (if in library mode) scan for new content (if in filemode)

      impossible de chercher des sous-titres en français, ça ne cherche qu'en anglais

      http://kodi.wiki/view/HOW-TO:Set_up_subtitle_services mais il faut utiliser un service qui fournit des sous-titres en français.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # MythTV vs KODI

    Posté par . Évalué à -2 (+1/-0).

    Je n'ai jamais essayé XBMC/KODI, je suis depuis un moment avec MythTV et je m'y suis fait à sa configuration rebutante mais puissante. Quelqu'un peut me dire les différences ? Sachant que je suis sur desktop.

    • [^] # Re: MythTV vs KODI

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

      J'utilisais MythTV du temps où j'avais une carte d’acquisition/tuner Hauppauge PVR, il y a de cela bien une douzaine d'années, à l'époque c'était le top dans le domaine (cela dit il n'y avait pas de concurrence…), j'ai l'impression qu'il s'est fait largement dépassé par kodi en terme de popularité même si le développement est loin d'être mort.

      http://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

      • [^] # Re: MythTV vs KODI

        Posté par . Évalué à -3 (+0/-0).

        Est-ce que KODI exploite correctement les tuner TV ? Pour le développement, le problème de MythTV est qu'à chaque nouvelle version, ils cassent des trucs, et toute la configuration devient totalement centré sur le backend, donc obligé de créer un répertoire commun pour tous les utilisateurs avec les bons droits d'accès.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.