Journal Kde, simply powerful!

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
21
fév.
2007
Sous ce titre un peu trollesque, voici une pré version d'une doc que je devais écrire pour Kde France depuis un moment.

http://hibbert.univ-lille3.fr/~cbellegarde/Kiosk.pdf

C'est une documentation sur la configuration avancée d'un environnement Kde, pour le moment encore incomplète (il manque encore pas mal d'astuces).

Alors pourquoi le titre du journal, parce que grace à cette doc, vous allez maintenant pouvoir configurer votre Kde aux petits oignons et rendre le Gnome de votre voisin bien trop compliqué pour votre Maman...

En clair, on entend toujours: "Kde c'est le foutoir, c'est compliqué, vive Gnome" mais cela démontre souvent un manque de connaissance: Kde c'est toute simplement configurable. Par l'utilisateur mais aussi et surtout par l'administrateur!

C'est malheureusement ce qu'a un peu fait Kubuntu même si à mon avis ils se sont arrêter en cours de route :(

Voici donc une vidéo d'un konqueror simplifié à l'extreme:
http://hibbert.univ-lille3.fr/~cbellegarde/konqueror.mpg

Donc, pour la suite, je vais continuer cette documentation et créer un skeleton Kde visant la simplicité que je posterai sur kde-looks.org.

Déjà, j'aimerai savoir si il n'y pas des points obscures dans cette version avant d'aller plus loin.
  • # Kde c'est le foutoir, c'est compliqué, vive Gnome

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    si tu as besoin d'un wiki, tu peux squatter l'un des miens : http://wiki.eagle-usb.org/wakka.php?wiki=SujetsAnnexes ou http://cookerspot.tuxfamily.org

    quelle licence pour ta doc' ? (sur le 2ème wiki il faut s'inscrire et la licence est par défaut : http://cookerspot.tuxfamily.org/wikka.php?wakka=WikiLicense GFDL + CC-BY-SA + ArtLibre + GPL, au choix de l'utilisateur)
    • [^] # Re: Kde c'est le foutoir, c'est compliqué, vive Gnome

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Merci de ta proposition, mais je risque à terme d'utiliser les services de Kde-france ;)

      Sinon, pour la licence, rien de décider pour le moment, la doc est vraiment encore à l'état embryonnaire. Mais je risque de m'orienter vers du Creative Commons.
      • [^] # Re: Kde c'est le foutoir, c'est compliqué, vive Gnome

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Hum, du creative commons libre ou pas libre ? Je ne sais pas si tu as dis ça pour relancer le troll ou juste candidement, mais en gros le problème de CC c'est la confusion que leurs licences instillent avec des sigles à rallonge.

        Quand je rencontre une licence CC et que je souhaite réutiliser ou contribuer, je suis obligé d'aller relire la licence pour savoir si c'est libre ou non, alors qu'avec une GFDL sans sections invariantes ou une CeCILL, aucune question à se poser...
        • [^] # Re: Kde c'est le foutoir, c'est compliqué, vive Gnome

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Il ne faut pas exagérer, il n'y a pas 20000 variations des CC et souvent c'est accompagné par un petit logo qui résume ce qu'on peut faire ou non.

          Je trouve justement ces licences plus claires, car beaucoup de gens pas trop au courant pourrait ne pas comprendre ce qu'ils peuvent faire ou non avec une CeCILL (petit rappel, les gens ne lisent pas les licences), tandis qu'avec les CC les petits dessins sont facile à comprendre.

          Par contre, là où je suis d'accord avec toi, c'est que pour beaucoup de gens CC == libre alors que pas nécessairement.
          • [^] # Re: Kde c'est le foutoir, c'est compliqué, vive Gnome

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Par contre, là où je suis d'accord avec toi, c'est que pour beaucoup de gens CC == libre alors que pas nécessairement.
            ce pourquoi les licences CC sont un peu des licences de supermarché en fait, AMHA. Si encore ceux qui les utilisent faisaient au moins l'effort de citer le nom complet, comme CC-BY ou CC-BY-SA qui sont suffisamment dans l'esprit du libre.
            Le seul terme "licence Creative Commons" n'est pas suffisant comme cela avait déjà été mis en avant dans https://linuxfr.org/2006/07/17/21106.html (les CC et la liberté)
            Quelque part en plus, la relative simplicité de présentation par les CC empêche de se poser les bonnes questions et génère une pléthore de licences plus incompatibles les unes avec les autres...
            • [^] # Re: Kde c'est le foutoir, c'est compliqué, vive Gnome

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je trouve plutôt qu'elles permettent de faire prendre conscience des licences à des tas de gens qui ne se seraient pas poser la question auparavant.

              C'est sûr que dire "c'est sous une licence CC" ne veut pas dire grand chose, mais ça n'est pas CC qu'il faut blamer pour ça, plutôt les utilisateurs de la licence.
              • [^] # Re: Kde c'est le foutoir, c'est compliqué, vive Gnome

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                mais ça n'est pas CC qu'il faut blamer pour ça, plutôt les utilisateurs de la licence.

                au contraire, c'est bien au niveau de creative commons qu'il faut agir :
                - oui, cela permet de prendre conscience des licences
                - mais le logo à apposer ne cite que "creative commons" et "some rights reserved", le by ou by-sa n'est visible que dans le lien : la signalétique du logo déjà devrait être plus claire et permettre d'identifier si c'est une licence libre (ou pas)
                - mais aussi, comme déjà dit, cela donne lieu à pléthore de licences qui noient le poisson (genre les "developing nations" qui jouent sur les bons sentiments : ils font quoi ceux qui les utilisent actuellement et qui ne pourront plus du jour au lendemain quand plus considérés "developing nations" ? pourquoi ne pas avoir fait du libre dès le début ?)
  • # Elle est peut être la la difference...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    C'est que pour que gnome soit simple pas besoin d'une doc en 45 volumes, il l'est naturellement...

    Comment ca il ne faut pas nourrir les Trolls sauvages?

    ==> []
    • [^] # Re: Elle est peut être la la difference...

      Posté par . Évalué à -4.

      absolument d'accord avec toi.
      A quoi ca sert de transformé KDE en gnome ?
      • [^] # Re: Elle est peut être la la difference...

        Posté par . Évalué à 5.

        Ce n'est pas la même chose et ce n'est pas l'objectif.

        Disons que dans un cybercafé ou pour une borne avoir une version "dépouillé" d'un logiciel peut beaucoup faciliter la prise en main pour des personnes qui ne passeront que quelques minutes sur la machine, et la même Gnome est trop complet !

        Et pour l'utilisateur avancé, ça permet de cacher les choses qu'il n'utilise pas sans s'en priver définitivement !
    • [^] # Re: Elle est peut être la la difference...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      D'accord avec toi dans un sens.

      Mais l'énorme avantage est de séparer l'aspect fonctionnalité de l'aspect ergonomie. Ainsi les dev bossent sur les fonctionnalités, et l'intégrateur a tout le loisirs de produire un environnement bien pensé sans être développeur (qui plus est, développeur KDE). Et aussi, on peut produire différent environnements selon le profil des clients.
  • # Bravo !

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je trouve ta doc très claire et bien écrit et j'aurais juste quelques remarques sur la forme.

    1 - Ce serait mieux de justifier ton texte, même si tu cherches à avoir un caractère informel, ça améliore la lisibilité.
    2 - Je verrais mieux l'introduction sur la première page, avec un peu plus de blabla. Actuellement, la première page fait super sobre.
    3 - Tu peux ajouter quelques liens pour rappeler les sites KDE intéressants.

    et Bravo pour cette explication claire et simple !
    • [^] # Re: Bravo !

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Toi tu le sens que je ne sais pas me servir d'un traitement de texte ;)

      J'essaierai de rendre ca plus lisible plus tard, t'inquietes!
  • # Interessant, tout simplement ;)

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ça a l'air très intéressant, mais la doc pointée montre comment "griser" les options. Cela restreint l'utilisateur, mais je ne trouve pas que ça simplifie tellement l'interface. J'ai raté quelque chose ?

    D'autre part, je ne parviens pas à lire la vidéo. Je suis le seul ?
    • [^] # My 0.02¤

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      > D'autre part, je ne parviens pas à lire la vidéo. Je suis le seul ?

      http://www.chezmoicamarche.org/
    • [^] # Re: Interessant, tout simplement ;)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      >Cela restreint l'utilisateur, mais je ne trouve pas que ça simplifie tellement
      >l'interface. J'ai raté quelque chose ?

      Effectivement, au sein d'une page de configuration, il n'est pas possible de faire disparaitre des options... Enfin pas que je sache...

      Mais quand je parlais de simplification de l'interface, la vidéo est plus parlante.
      • [^] # Re: Interessant, tout simplement ;)

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >Effectivement, au sein d'une page de configuration, il n'est pas possible de
        >faire disparaitre des options... Enfin pas que je sache...

        On me répond sur #kde qu'il faut que le logiciel le gère pour que l'option disparaisse... Apparement pas le cas de kpdf...
    • [^] # Re: Interessant, tout simplement ;)

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour l'utilisateur ça fait toujours un choix de moins à faire : au moins il ne risque pas de se tromper ! D'autres environnements de bureau suivent la même logique (parfois à l'extrême).
  • # Bizarre

    Posté par . Évalué à 1.

    Si j'ai bien tout compris, il faut modifier un fichier dans le repertoire de config kde de l'utilisateur, afin de forcer certaines options à ne pas être modifiés.

    Afin d'éviter que l'utilisateur ne puisse modifier ce fichier de config avec son éditeur de texte préféré, il faut je suppose changer les permissions du dit fichier.

    Mais dans ce cas, l'utilisateur ne pourra pas modifier non plus les autres options, non ? Dans ce cas, quel interêt ? C'est de la "sécurité" par l'obscurité non ?

    Merci de tes lumières...
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Si j'ai bien tout compris, les fichiers de configurations globaux dans /usr/ peuvent être modifiés afin de rendtre certaines options inchangeables (immutables).

      Voir http://enterprise.kde.org/articles/korporatedesktop3.php

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Surtout pas, ton gestionnaire de packages aurait vite fait de tout virer...

        Non, il faut utiliser la variable magique KDEDIRS ou alors modifier /etc/kderc comme indiqué dans ma doc ;)
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 2.

          si ton gestionnaire de packets remplace tes fichiers de configurations dans /etc c'est pas du tout normal, c'est un gros bug.
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Il parlait de /usr/share/config le monsieur ;)

            Bon, sous debian c'est dans /etc/kde3 :)
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 2.

          Euh, juste une question bête : il y a un moyen d'empêcher l'utilisateur de modifier sa variable KDEDIRS?
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Bien sur, en mettant la variable en read only...

            alain@loupianche:~$ typeset -r KDEDIRS=/etc/kde3/restrictions
            alain@loupianche:~$ KDEDIRS=
            bash: KDEDIRS: variable en lecture seule
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par . Évalué à 2.

              Mes confuses, je ne connaissais pas du tout (comme quoi, on en apprend tous les jours).

              Par contre, qu'est-ce qui empêche l'utilisateur de lancer son KDE dans un sous-shell, ce qui lui permettrait à nouveau de modifier son $KDEDIRS?

              S'il se loggue via KDM et qu'une bonne partie de son ~ est protégé contre l'écriture, ça peut le faire, mais j'aime pas trop l'idée de lui interdire l'écriture sur ses propres fichiers...
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et non tu n'as pas tout compris :p

      Dans les exemples suivant, nous allons nous intéresser à l'environnement
      de l'utilisateur courant. Nous verrons plus tard comment faire la même chose
      de manière plus globale.


      En clair, on commence pas montrer comment ca fonctionne...

      2.2 Affecter les restrictions globalement:


      Et ensuite on voit comment gérer ca en tant qu'admin...

      Bon, ca doit pas encore être clair dans la doc, je verais comment améliorer ca... Ou alors tu l'as survolé :p

      Mais il est tout à fait imaginable de l'utiliser sur le compte courant d'un utilisateur. Su le pc de ma soeur, kdesktoprc et kickerrc se mange un gros [$i] au début... Histoire qu'elle m'appelle pas pour un panel qui est à gauche ou un truc dans la genre...

      Bon, la bonne blague, c'est que y'a pas longtemps, j'ai passé au moins 5 minutes à me demander pourquoi kdesktop plantait et que je ne pouvais pas bouger les icones... Ah la mémoire....
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai bien lu et compris qu'on peut le faire au niveau admin, et là ça prends toute son utilité.

        Mais j'ai du mal a comprendre l'interet de la modif au niveau des fichiers de config dans le repertoire utilisateur.

        Ceci dit, merci pour cette doc, ça se pourra que ça me serve aussi pour le PC de mon père.
  • # Cela me laisse perplexe tout de même

    Posté par (page perso) . Évalué à -6.

    Rendre kde simple c'est aussi naturel que Jospin rejoignant l'équipe de campagne de Royal

    Sur ce, bon vendredi !
  • # 404 Not FOUND

    Posté par . Évalué à 2.

    Quand je clique sur les liens :-(

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.