Journal Microsoft investi l'administration Lyonnaise

Posté par .
Tags : aucun
0
2
fév.
2007
Selon la presse de ce matin [1], Bill Gates aurait signé un partenariat avec la ville de Lyon pour développer l'activité économique dans le bassin régional, notamment par le soutien apporté à des start-up.

La contrepartie:

Le partenariat prévoit aussi une assistance de la firme pour développer l’administration électronique de la ville.

Les SSLL nationales apprécieront.

Sachant que Mr Gates est un lecteur féru de notre modeste site, j'en profite pour lui faire une proposition alternative.

Le groupe Pfizer ayant décidé de se séparer d'une partie de ses chercheurs [2], nous serions ravis d'accueillir ses financements afin de monter un centre de recherche pour développer un vaccin contre le sida accessible à tous selon ses propres voeux [3]

[1] http://www.metrofrance.com/fr/article/2007/02/02/07/5703-39/(...)
[2]
http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=10332
[3]
http://www.3dchips-fr.com/commentaires/0/11699/fondation_gat(...)

PS: Pour faire de l'auto-flagellation, je ne vous ferai pas l'affront de désigner à quel parti appartient le maire de Lyon .
Quoiqu'il semble que devant sa Majesté un consensu s'établit
http://www.linformaticien.com/Actualit%C3%A9s/tabid/58/newsi(...)
Mr Santini membre de l'UDF est parait-il sur le départ à l'UMP.
A confronter à cette dépêche.
http://linuxfr.org/2007/02/01/21999.html
  • # Déjà abordé

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    • [^] # Re: Déjà abordé

      Posté par . Évalué à 5.

      Arf désolé!
      J'avais regardé les derniers journaux mais celui-ci date du 23 janvier.
      Là ca se confirme puisque l'accord a été signé hier.
  • # Pour ceux qui ont la flemme de chercher

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Pour faire de l'auto-flagellation, je ne vous ferai pas l'affront de désigner à quel parti appartient le maire de Lyon .


    D'apres Wikipedia, le maire de Lyon est membre du Parti socialiste dans la mouvance de Dominique Strauss-Kahn qu'il délaisse dès les premiers sondages favorables à Ségolène Royal.
  • # Même dans les écoles de la ville ?

    Posté par . Évalué à 2.

    La collaboration devrait porter aussi sur l’école. Lyon est d’ailleurs candidate pour accueillir une “école de l’innovation” fondée sur les nouvelles technologies et les nouvelles pédagogies comme celle que Microsoft a conçue à Philadelphie.

    ça c'est tout de même un petit peu embêtant. Est-ce que les enseignants vont garder le choix pédagogique des logiciels qu'ils utilisent; en particulier pour le bureautique et l'internet?

    Parce qu'OpenOffice a quelques intérêts particuliers, comme les cartes de HGOOO et le projet Dmath, et que parmis les extensions Firefox certaines font sens dans un contexte éducatif, comme CustomizeGoogle ou Zotero.

    Sans parler du problème des formats de fichiers et de l'interopérabilité.

    Est-ce que le texte officiel de l'accord est disponible sur le web?
  • # Avocat du diable ...

    Posté par . Évalué à 1.

    Bof, ca ne va pas changer grand chose, pour ne pas dire rien. Au dela du "centre de compétences" qui va se monter, ce n'est pas ce genre d'accord qui influera sur les choix des différentes directions informatiques.

    Sinon si on veut être très pragmatique à avoir une vision court terme, promouvoir Microsoft c'est se faire le défenseur de beaucoup plus de sociétés qu'en choisissant le libre.

    Enfin le concept très franco-français de SSLL n'est pas promis à un grand avenir ... Toutes les sociétés de service ont un pool "logiciels libres" très costaud (parfois plus que certaines SSLL d'ailleurs), et aujourd'hui il va falloir commencer à réfléchir serieusement à la suite pour ceux qui ont tout misé là dessus.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.