Journal Une ambassade Française en exil à HAR2009

Posté par .
Tags : aucun
6
4
fév.
2009
En ces temps de démocratie douteuse, il fait bon retrouver le grand air de la campagne néerlandaise pour se retrouver entre amis sous la tente à geeker comme des fous pendant quelques jours, rencontrer des hackers, des activistes, des artistes, des enfants !...

Bref, pour le vingtième anniversaire des rencontres de HackTic, Hacking At Random se tiendra à Vierhouten, toujours aux Pays-Bas malgré les menaces répétées d'exil. En revanche, une délégation Française représentera, elle, la France en exil ;o)

La présence Française à HAR s'annonçant plus massive encore que les années précédentes, une liste de discussion est ouverte pour coordonner les efforts des hackers en herbe(s) de l'Hexagone.

Si vous comptez passer quelques jours au vert en août, n'hésitez pas à rejoindre le groupuscule terreau-riste des planteurs de machines sous tente, et en exil, donc.

*

La liste de discussion FR.HAR2009 a été créée pour coordonner la présence française à HAR2009. Elle est ouverte à tous, n’hésitez pas à vous inscrire pour participer et accéder aux archives.

*

Si vous êtes plutôt Jabber : xmpp:space.cepheide.org/har2009?join

Si vous préférez IRC :
*

L'idée d'une ambassade française à HAR est née à WTH, suite à l'engouement suscité par une présence fort remarquée des petits français et de leur Free Pr0n. Elle s'est concrétisée au dernier 25C3 à Berlin, comme nous avons pu rencontrer Aldert Hazenberg, l'un des organisateurs de HAR.

Une première rencontre particulièrement axée sur ce sujet aura lieu le lundi 9 février 2009 à Amsterdam, en présence d'Aldert et d'autres membres de HAR. D'ici là, il serait bon que celles et ceux qui comptent se trouver à Vierhouten cet été fassent part de leur volonté sur la liste FR.HAR2009.

Plus nous serons nombreux à manifester un intérêt dans ce projet et plus l'organisation de HAR pourra nous faciliter la vie sur place. À bon entendeur !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.