Journal Qui à la plus grande

Posté par . Licence CC by-sa
9
28
août
2011

Cher journal je me souviens étant au collège d'être tombé à la bibliothèque municipale sur le livre : Le guide pinguin des nombres.
On pouvait y trouver l'histoire de certains nombres remarquables : 0,1,2, nombre de shanon, etc ...
Puis un nombre dont le nom m'a intrigué : le gogol et un encore plus le gogolplex (dont le nom à été repris par google).
Ces nombres ont des valeurs particulièrement élevés mais il en existe de plus grand : Nombre de Graham.
Bref je ne sais pas pourquoi j'ai repensé à cela mais hier j'ai chercher les moyens de représenter dans grand nombres et je suis finalement tombé sur cette méthode de description : http://www.polytope.net/hedrondude/scrapers.htm.
En connaissez vous d'autres qui par construction simple et donc appréhendable qui permette de construire de plus grand nombres ?

  • # Oh que oui

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Mesurer mon pénis en mètres.

    Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: Oh que oui

      Posté par . Évalué à 10.

      en mètre étalon bien entendu...

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Oh que oui

      Posté par . Évalué à 5.

      P'tite bite !

      • [^] # Re: Oh que oui

        Posté par . Évalué à 10.

        bien sûr, c'est pas super d'utiliser le système métrique alors qu'il aurait pu utiliser le Kb...

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Oh que oui

      Posté par . Évalué à 2.

      Mesurer mon pénis en mètres.
      Prétentieux !

      Évalué à 10
      ... ha, ben si les lecteurs le disent.

      Tiens, pour te faciliter la vie :

      Titre de l'image

      Par contre ça doit pas être évident pour manoeuvrer dans les couloirs les plus étroits.

  • # Dans le genre du paradoxe de Berry

    Posté par . Évalué à 6.

    Soit:

    N = le plus petit nombre ne pouvant être défini par une phrase de moins de 100 mots
    
    

    Oups... je viens de le définir (et en moins de 100 mots :-)

  • # une série qui grandit vite

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    6
    28
    496
    8128
    33 550 336

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_parfait

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: une série qui grandit vite

      Posté par . Évalué à 5.

      Une autre qui grandi plus vite :
      12
      6 086 555 670 238 378 989 670 371 734 243 169 622 657 830 773 351 885 970 528 324 860 512 791 691 264
      https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Nombre_sublime

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: une série qui grandit vite

        Posté par . Évalué à 1.

        A propos de suites, je suis tombé sur http://oeis.org/ qui permet d'effectuer des recherches sur des suites et qui est très bien fichu.

      • [^] # Re: une série qui grandit vite

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne sais pas si c'est une série car elle ne comporte que deux éléments.
        Une série n'est-elle pas infinie par définition ?

        Wikipedia indique "En mathématiques, la série constitue une généralisation de la notion de somme pour une succession infinie de termes".
        1 - c'est une somme. Me voilà surpris, ça limite. (donc les nombre sublimes n'en font pas partie)
        2 - c'est une suite infinie (idem)

        • [^] # Re: une série qui grandit vite

          Posté par . Évalué à 3.

          J'aurais pas du mettre wikipedia dont l'article est limité et partiellement faux. L'article anglais est déjà plus précis en affirmant :

          There are only two known sublime numbers

          Donc rien n'indique qu'il n'en existe que deux.

          Pour ce qui est de la série j'ai en effet amalgamé série et suite.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: une série qui grandit vite

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pour ce qui est de la série j'ai en effet amalgamé série et suite.

            Je viens d'apprendre qu'il y a une différence entre ces deux termes. Pour le néophyte comme moi, c'était kif-kif. Ben non.
            Si je m'en réfère à la définition, même avec seulement deux membres c'est une suite (suite finie).

    • [^] # Re: une série qui grandit vite

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      les nombres de Radò connu aussi sous le nom des castors affairés Castor_affairé

      il me semble que l'on a pas mieux comme croissance de suite ou comme usine à très grand nombre.

      • [^] # Re: une série qui grandit vite

        Posté par . Évalué à 8.

        Hadopi ?

        • [^] # Re: une série qui grandit vite

          Posté par . Évalué à 8.

          Hadopi, c'est plutôt une série décroissante: des dizaines de millions d'internautes, des millions de pirates, des centaines de milliers de fichiers surveillés, des dizaines de milliers d'adresses IP relevées, des milliers de mails envoyés, des centaines de lettres recommandées envoyées, une dizaine de gus convoqués.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: une série qui grandit vite

        Posté par . Évalué à 1.

        La fonction d'Ackermann est pas mal mais pour les très grand nombre elle est vite limitée en effet on se retrouve avec plus assez de place dans l'univers pour décrire ce nombre.
        Donc si on passe avec les notation fléché de conway on à déjà plus d'espace, mais idem on bloquera lorsque l'on aura remplis notre univers avec des flèches dans tout les sens. C'est la qu'interviennent les fonctions matricielles explosives.
        Idem on aura vite fait de remplir l'intégralité de l'univers avec des matrices, si ça ne suffit pas les univers d'univers d'univers, etc ...

        Donc la question reste posé, y a-t-il un moyen de décrire d'encore plus grands nombres ?

    • [^] # Re: une série qui grandit vite

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je ne connaissais pas le nombre de Graham (c'est tout simplement impressionnant !), mais la série du nombre parfait ne fait pas du tout le poids (en grammes).

      C'est d'ailleurs marrant de tomber sur Knuth.

      « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

  • # un nombre entier alors fini ? mais infini ?

    Posté par . Évalué à 1.

    sinon pour les infinies , ils y en a une infinité, a chaque fois plus grand que l'autre.
    X0 = l'infini des entiers
    X1 = l'infini des reelles
    card(X1)=card(part(X0))
    quelle soit E , le cardinal de l'ensemble de partie de E est strictement supérieur au cardinal de E.
    X2 = l'infini des fonctions de r dans r..
    X3 = l'infini de ... heu des fonction de et vers l'espace des fonctions de r dans r.
    X4 = .... j'ai du mal meme a voir ce que c'est.
    et il n'y a pas de limite. tu peut toujours construire un infini plus grand.

  • # xkcd

    Posté par . Évalué à 2.

    Sur la troisième case de ce strip xkcd, on voit que l'auteur se pose parfois les mêmes questions que toi...

    • [^] # Re: xkcd

      Posté par . Évalué à 2.

      Effectivement mais par rapport aux chiffres proposés les fonction d'hackerman avec chiffre de graham ça fait vraiment petit joueur :-)
      Surtout qu'on peut très bien les mettre dans les matrices multidimensionnelles.

  • # Un plus grand nombre

    Posté par . Évalué à 10.

    Nombre de Graham + 1

    Voilà. Ne me remerciez pas, c'était tout simple.

    ok je ->[]

  • # Knuth et Conway

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Comme c'est d'ailleurs indiqué sur la page wikipedia du nombre de Graham, il y a la notation des flèches de Knuth ainsi que la notation des flèches chaînées de Conway.

    La première j'ai compris comment ça marche, la deuxième beaucoup moins. Et pourtant elle a l'air efficace, vu que le nombre de Graham est plus petit que 3→3→65→2.

    Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

    • [^] # Re: Knuth et Conway

      Posté par . Évalué à 2.

      Si tu regarde sur le lien indiqué sur les infinite scrapers a partir du niveau "The General Group" la notation de conway ne fonctionne plus. Tout comme à un certain niveau kunth ne fonctionne plus. Par exemple quand tu as remplis tout l'univers ou les univers ou ce que tu veux.
      Dit d'une autre manière, quelle est la fonction ou l'outil mathématique connu qui est la plus grosse explosion numérique, sans introduire la notion d'infini ?

      • [^] # Re: Knuth et Conway

        Posté par . Évalué à 0.

        La question est bizarrement posée et n'admet pas de réponse à mon humble avis. Il n'y a que ta propre imagination qui a une frontière.

        Cela dit, je suis toujours émerveillé par la fonction exponentielle dont la vitesse à un instant t est définie par sa valeur à un instant t. Par exemple, en 0, la vitesse de exponentielle est 1 ; en 1, la vitesse est presque 2,7 ; en 2, la vitesse est presque 2,7² ; en 3, la vitesse est presque 2,7^3, etc.

        • [^] # Re: Knuth et Conway

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Cela dit, je suis toujours émerveillé par la fonction exponentielle dont la vitesse à un instant t est définie par sa valeur à un instant t.

          Tu veux dire que e' = e quoi.

          Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.