Journal [[plus ou moins] Drivers fermés] Linux et autres OS

Posté par .
Tags : aucun
0
13
août
2006
À propos de ces drivers fermés sous Linux, je me demandais à partir de quand les constructeurs étaient passés de "pas de drivers Linux" à "drivers pour Linux (mais fermés par tradition)". Surtout que ces drivers ne sont disponibles que pour Linux et pas pour le reste des autres "OS libres" (BSD, Hurd, etc...) (que je n'ai jamais essayés, en passant), mais Linux leur suffit pour se prétendre "multi-plateformes". Le portage n'est pas aidé par leur caractère fermé, mais si les constructeurs ne le font pas, c'est que Linux est plus "utilisé", "grand public" que les autres sus-cités. Se rendent-ils compte qu'il (peut-être) prend de l'importance ? Est-ce un témoin ?
Je pense qu'on retrouve ce phénomène pour les jeux "fermés" portés sous Linux par les développeurs du jeu original. Ils le portent sous Linux parce qu'ils doivent sentir qu'il y a une "clientèle", mais pas ailleurs.
  • # pas si simple...

    Posté par . Évalué à  5 .

    > je me demandais à partir de quand les constructeurs étaient passés de "pas de drivers Linux" à "drivers pour Linux
    >(mais fermés par tradition)"

    En fait ça ne s'est pas vraiment passé comme ça... À une époque, les constructeurs étaient carrément plus ouverts. On pouvait souvent avoir la description du matériel et faire soi-même les pilotes, ou carrément avoir directement des pilotes libres écrits par le constructeur.
    La plupart des cartes 2d avaient un bon support sous X (rigolez, mais c'est pas si évidents : regardez les ati R500 qui ne peuvent même pas tourner en 2d - à part sûrement en vesa!). Matrox aidait même directement avec du code.
    Puis les cartes 3d sont apparues, et je me souviens que les 3dfx étaient pas mal supportées. Nvidia a même fourni un temps un pilote utah pour ses premières carte 3d (jusqu'à la Geforce 4?).

    Puis il se sont mis à croire dur comme fer que les pilotes étaient des secrets industriels, sans vriae raison valabel. Mais une fois que le premier est parti (on ne fourni pas de pilote libre pour telle nouvelle génération de carte), tout le monde a suivi.
    Nvidia d'abord, je crois, puis ati (la r200 était le dernier supporté en libre je crois). Enfin, ça a été matrox (pour la parhélia).
    Et comme peu avant il y a eu un gros regroupement dans les constructeurs... C'était fini.
    • [^] # Re: pas si simple...

      Posté par . Évalué à  -2 .

      En prenant la législation actuelle, en particulier sur les brevets (sans dire que c'est bien ou mal...) Le fait de ne pas vouloir divulguer du code à caude de brevet et ou de secret industrielle ne te parait pas une bonne raison ?

      Remarque : je ne veux pas de troll les brevets c'est de la merde etc... mais juste un avis par rapport au contexte actuel !!
      • [^] # Re: pas si simple...

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Pour les brevets, aaron seigo (développeur de KDE) a fait une remarque très intéressante :
        http://aseigo.blogspot.com/2006/08/dear-ati.html


        what if ati is legally using a patented technology? fine, release it under an open source license that allows for patents. there are more licenses out there than the gpl if they feel that it's too restrictive when it comes to patents. i have all sorts of patented devices in my house and none of them try and keep from looking at those patented parts. i'm simply prevented from recreating those patented parts for the market. i'm not sure where the idea of "patents are protected by not being able to be seen" meme came from that seems to float around.

        what if ati is infringing on someone else's patents? well, then they are in trouble already. it's just a matter if they get caught or not. and really, no insignificant piece of software doesn't violate a patent somewhere because patents are completely out of control.


        en résumé :
        si ATI utilise légalement des technologies brevetées, rien n'empêche de les libérer avec une licence plus sympa pour les brevets que la GPL. Il explique ensuite qu'il possède des tas de choses brevetées chez lui et que rien ne l'empêche d'étudier le fonctionnement. Ce qui est interdit, c'est de le reproduire.

        Et si ATI utilise illégalement des technologies brevetées, alors, ils sont déjà dans la m****.
        Et il termine en expliquant que de toute façon à peu près tout morceau de code viole un brevet quelque part vu le foutoir que c'est dans ce domaine.
        • [^] # Re: pas si simple...

          Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

          Bin justement, c'est peut-être parce qu'ils sont à peu prêt certains d'en violer que pour éviter les ennuis, ils ne veulent rendre les sources dispos. Histoire de ne pas fournir les preuves trop facilement quoi.
    • [^] # Re: pas si simple...

      Posté par . Évalué à  3 .

      Pour nVidia, c'est surtout qu'ils se sont pris une attaque juridique de Microsoft et Intel notamment quand ils ont sorti leur pilote libre.
      D'ailleurs, il n'est pas allé plus loin que la Geforce 2 (au mieux) ce pilote, la Geforce 4 c'est trop récent.
      • [^] # Re: pas si simple...

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Je ne trouve rien sur Google concernant cette affaire, du fait que les mots-clés renvoient tous à l'ouverture des sources d'Intel.

        Pourrais-tu nous en dire plus? Cela m'intéresse. Que reprochaient-ils à nVidia?
      • [^] # Re: pas si simple...

        Posté par . Évalué à  2 .

        Oui Geforce 2. Cela dit, les suivantes devaient ressembler pas mal quand même parec que ce mec là a réussit à en tirer un pilote 3d accéléré pour des Geforce 4 pour haiku :
        http://web.inter.nl.net/users/be-hold/BeOS/NVdriver/index.ht(...)

        Il n'en est donc que meilleur encore que je pensais ; )
        • [^] # Re: pas si simple...

          Posté par . Évalué à  2 .

          Généralement, les fabricants ne changent pas tout de A à Z entre deux nouvelles versions, et c'est heureux :)
          Ça doit être en grande partie ajout de nouveaux PCI-ID, peut être des changements pour le DMA, mais après il doit pas y avoir trop de trucs "révolutionnaires".
          Ce qui est très fort de la part de ce mec, c'est qu'il y arrive sans avoir toutes les cartes pour tester directement ...
  • # Rien n'a changé

    Posté par . Évalué à  2 .

    Un driver fermé = pas de driver utilisable en pratique.

    Parcequ'un driver fermé, ça ne marche que dans un contexte bien particulier (une distrib particulière, avec une version e noyau donnée, et une libc donnée, par exemple). Donc, dès que tu veux sortir des sentiers battus, comme installer un noyau plus récent, et bien tu as des chances que ça ne marche plus.

    Et puis bien sûr, s'il y a un problème, bonne chance pour en identifier la cause.

    A lire : http://www.kroah.com/log/linux/ols_2006_keynote.html

    D'ailleurs, de plus en plus de distributions commencent à édicter une politique stricte vis-à-vis de la distribution de drivers propriétaires, et c'est tant mieux.
    • [^] # Re: Rien n'a changé

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      >D'ailleurs, de plus en plus de distributions commencent à édicter une
      >politique stricte vis-à-vis de la distribution de drivers propriétaires, et
      >c'est tant mieux.

      Ouais de plus en plus de distribution les fournissent directement ou indirectement ( en ayant juste à rajouter /decommenter une ligne dans un fichier) en disant qu'il faut être pragmatique, c'est cool comme comme ca.
      madriva ubutu etc...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.