Journal Alien : dans le cyberespace personne ne vous entend lier

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
3
25
mar.
2009
(préfixe a privatif et du latin ligamen)

En ce jour du Document Freedom Day, je voudrais vous rappeler (2004, 2008) l'histoire d'une bande de fous à ne pas lier... l'histoire des types du site web voisin, une sorte d'hyper-palier, qui pallient on ne sait quoi en pas liant.

Une sorte de lie du web chiant, la chienlit du web, qui je vous l'avoue m'agace, m'horripile et pour tout dire m'aliène.
  • # esourds.edf.fr

    Posté par . Évalué à  3 .

    Je viens de voir, dans la liste des non-liens, le site esourds.edf.fr ... me demandant ce que c'était je vais voir et, comble de la bêtise, je vois que c'est un site web proposant aux personnes malentendantes de dialoguer en langue de signes avec un conseiller EDF via une webcam...

    Suis-je seul à trouver cela complètement débile ? un "simple" chat (comme le propose Free) n'aurait-il pas suffit ?
    • [^] # Re: esourds.edf.fr

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      La plupart des sourds de naissance (en gros, 80%) sont analphabètes. Non pas parce qu'ils sont débiles, mais parce que l'apprentissage de la langue française nécessite l'utilisation de l'oral. Les rares sourds qui sont lettrés le sont au prix d'un effort énorme.

      Au contraire, la langue des signes est leur langue naturelle, son apprentissage est 10 fois plus facile pour un sourd.
      • [^] # Re: esourds.edf.fr

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        D'ailleurs, un projet a été mis en place pour permettre à toute personne sourde de disposer d'un interprète (en visio-conférence) pour ses appels téléphoniques.

        (une recherche plus tard...)

        Bon, en fait, le site de « l'oeil et la main » a fait une émission dessus et il semblerait que ce soit un peu plus compliqué que ça (ouverture à la concurrence, quatre entreprises sur les rangs) :
        [http://www.france5.fr/oeil-et-la-main/index-fr.php?page=arch(...)]
      • [^] # Re: esourds.edf.fr

        Posté par . Évalué à  1 .

        Sûr pour le 80%?

        Parce qu'il me semblait que les médecins prévenait les parents d'enfants sourd qu'il valait mieux leur apprendre à parler pour justement faciliter l'apprentissage du français (en fait, c'est un mix parler/lecture sur les lèvres/signe, et le langage des signes est souvent appris à coté aussi il me semble)

        Ce qui pose le problème des associations de langages des signes qui passent sous silence la possibilité pour les sourds de ne pas être muet...
        • [^] # Re: esourds.edf.fr

          Posté par . Évalué à  6 .

          Même s'ils ne le passaient pas sous silence, les sourds ne l'entendraient pas, de toute façon.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: esourds.edf.fr

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          En tout cas l'association des sourds du Canada donne un taux d'analphabétisme de 65% parmi la population sourde canadienne. Et le taux doit sûrement grimper encore un peu quand on ne considère que les sourds de naissance (mais je n'ai pas réussi à en faire dire plus que ça à Google).
        • [^] # Re: esourds.edf.fr

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          À noter que je parle du cas des sourds profonds et de naissance. Pour les sourds qui ont acquis leur handicap vers 4-5 ans ou plus, le problème n'est pas du tout le même, car l'apprentissage de la langue est beaucoup plus facile.

          Pour les sourds de naissance, les médecins ont toujours été hostiles à la langue des signes, et ce, au détriment du bien être de leurs patients. Il faut dire que beaucoup d'orthophonistes perdraient leur métier sans les sourds, et qu'un implant cochléaire coûte 30.000 euros. Le marché est juteux.

          Or il est infiniment plus naturel et facile pour un sourd d'apprendre la langue des signes, puis d'apprendre le français, que l'inverse. Je suis désolé, mais je vais être obligé de flooder pour justifier.

          Le congrès de Milan en 1880 a préconisé la méthode orale d'enseignement aux sourds, avec pour objectif de supprimer la langue des signes. On a vu le résultat : les 90% d'illettrisme dont parle cet article http://www.lepoint.fr/actualites-societe/cinq-sourds-en-grev(...) sont à considérer sur une population qui a été intégralement scolarisée... C'est seulement depuis 1991 que les parents peuvent choisir entre une éducation bilingue orale/langue des signes ou une éducation orale seulement.

          La langue naturelle du sourd est la langue des signes. Une fois cette langue maîtrisée, le sourd peut s'intégrer à sa communauté, donc se sociabiliser, avoir accès à un minimum d'informations... et éventuellement apprendre le français en deuxième langue. Dans l'autre sens, comme la pratique du français est incroyablement difficile, on fabrique des gens incapables de communiquer, qui s'isolent faute de pouvoir parler à leur voisin ou leur boulangère, et deviennent totalement dépendants de leur famille.
          • [^] # Re: esourds.edf.fr

            Posté par . Évalué à  2 .

            Ok, soit, qu'une langue écrite soit plus complexe à comprendre qu'une langue signée, je le conçoit, mais en quoi le français est-il plus complexe qu'une autre langue ? L'anglais, avec ses idiomes et autres joyeusetés, ne me parait pas immensément plus simple à apprendre...

            Autre question : apprendre une langue sans l'entendre ou la parler est compliqué, certes, mais une fois qu'on connait le mot dans une langue et son équivalent dans une autre, il n'y a plus qu'un effort de mémorisation à faire pour "comprendre" un minimum les choses non ? quelle est la justification pour ne pas faire apprendre le français aux sourds ? pour moi c'est pousser un groupe, déjà pas mal désavantagé, à rester coupé du monde.
            • [^] # Re: esourds.edf.fr

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Le problème est le même que ce soit pour l'apprentissage du français, de l'anglais ou du papou : tu as commencé par pratiquer et avoir une maîtrise convenable du français oral, puis tu t'es appuyé sur cette base pour pratiquer l'écrit. Les sourds ne peuvent pas commencer par l'oral, et c'est extrêmement dur de commencer par l'écrit. Ne me demande pas pourquoi, je ne suis pas spécialiste, c'est une réalité observée.

              Quand tu considères la langue des signes, par contre, elle s'acquiert par un canal de communication, la vision, dont disposent les sourds.

              Ainsi, le problème n'est pas d'apprendre ou de ne pas apprendre le français aux sourds. Tout le monde est d'accord qu'il faut pouvoir le pratiquer. Mais la question est : comment leur apprendre ? Et la réalité, c'est qu'il est beaucoup plus simple de d'abord apprendre la langue des signes, pour pouvoir communiquer convenablement, puis de ce servir de cette base pour apprendre le français, que d'essayer d'apprendre le français directement.
              • [^] # Re: esourds.edf.fr

                Posté par . Évalué à  2 .

                Ok, donc, en revenant au site esourds.edf.fr, avant de tomber sur un conseiller qui signe, il faut savoir lire pour cliquer sur les liens etc... n'y a-t-il pas un problème ? car si j'ai bien compris, soit on signe mais on n'écrit ni ne lit, et on ne peut accéder au "video-chat", soit on fait les 2, et donc un chat classique suffirait...

                Considérant cela, ce service n'est-il pas complètement inutile (en l'état) ?
    • [^] # C'est plus fort que moi...

      Posté par . Évalué à  1 .

  • # "Sites n'aimant pas les liens"

    Posté par . Évalué à  3 .

    Et en premier, on trouve... l'AFNOR[1] : l'organisme français de normalisation !
    Je trouve ça risible, à défaut d'autre chose...


    1 http://oumph.free.fr/textes/hyperliens.html#Afnor

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.