Journal Le portrait du probable secrétaire d'état à l'économie numérique.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
2
14
jan.
2009
Bonjour

Ce n'est pas encore confirmé, mais il semble bien que le successeur d'Eric Besson au poste de secrétaire d'état à l'économie numérique soit connu. Après avoir envisagé Frédéric Lefebvre (et sa connaissance pointue du web 2.0), puis Christian Estrosi (le maire de Nice, ancien champion moto, affublé par des mauvaises langues de titres comme motodidacte et bac-10), le poste va être confié au sénateur de Vendée, Bruno Retailleau.

Sa page sur Wikipedia et son rapport en tant que sénateur laissent voir que cette personne est plus légitime à ce poste que les autres cités.

Je note en particulier dans son rapport
"MAIS LA RIPOSTE GRADUÉE NE SUFFIRA PAS À RÉSOUDRE LES DIFFICULTÉS DE LA FILIÈRE CULTURELLE"
et
"Mais c'est également en raison des développements technologiques susceptibles de permettre de contourner le système que l'efficacité du projet de loi rencontre des limites. Comme le souligne le CGTI, organe gouvernemental d'expertise consulté par le Ministre chargé de la culture, la généralisation rapide, chez les internautes, d'un recours à l'anonymisation des échanges et au cryptage des contenus rendrait inopérante l'observation externe des réseaux P2P pour le repérage des flux illicites et des adresses IP d'où ils émanent ou qui en sont les destinataires8(*). De même, pour échapper aux sanctions, il est possible d'utiliser le téléchargement P2P via des adresses situées hors de France. Le projet de loi ne sanctionnera donc que le P2P non crypté et domicilé en France."

Reste à savoir dans quelle mesure il aura les mains libres, sans oublier que Nicolas Sarkozy va le nommer pour "dépouiller" Philippe de Villiers.
  • # Un ministre de moins, c'est toujours bon à prendre.

    Posté par . Évalué à 8.

    Que Sarkozy se débarrasse d'un ministère inutile et reverse l'argent économisé à l'APRIL.

    L'éolien est certes un secteur d'avenir, mais faut-il pour autant créer un ministère du brassage d'air ?
  • # J'ai pô complis.

    Posté par . Évalué à 2.

    Lorsque les personnes à la tête de l'État parle de l'économie numérique, il s'agit bien de l'économie des manques à gagner* pour certains et des moyens d'y recouvrer ?

    J'ai bien compris, non ?

    * Wikipédia donne dans la page [[Numérique]] : « Le terme numérique qualifie en particulier toute donnée ou variable dont les valeurs sont des nombres. »

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

  • # De la politique ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Tant que toutes les décisions seront prises à l'Élysée et que les ministres et autres secrétaires d'état n'auront comme fonction que de les appliquer, il n'y aura pas de changement.

    Je prends le pari qu'on n'entendra plus cette personne parler en mal de la rioposte graduée dès le jour de son entrée en fonction.

    La phrase du journal la plus importante est la dernière.
    Cette "manoeuvre" a pour but d'essayer d'affaiblir Philippe de Villiers.
    Est ce vraiment un mal en vue des élections européennes qui approchent ???
    • [^] # Re: De la politique ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Selon sa bio sur wikipédia (Licence LGPL donc vous pouvez le copier coller en précisant la licence ou un machin du genre, c'est bon j'ai respecté la licence ?)


      Diplomé de l'Institut d'études politiques de Paris, il est proche de Philippe de Villiers, qui lui confie la mise en scène de la « cinéscénie » du Puy du Fou, la direction générale adjointe de la radio locale Alouette[1](1985-1987), puis celle de l'école de communication Sciences Com'[2] (1987-1994). Il préside un temps la SA du Grand Parcours du Puy du Fou, qui gère le parc d'attractions associé à la cinéscénie.

      Membre du bureau du Mouvement Pour la France, dont il est vice-président, il est élu sénateur de la Vendée le 26 septembre 2004.

      L'IEP est une excellent formation certe, l'organisation du puy du Fou demande certaubenebt de faire un très bon travail, de même la radio mais quelle rapport avec l'économie numérique. C'est d'autant plus dommage qu'il y a l'UMP des gens qui connaissent bien l'internet ( Il y a cas voir les spécialiste de communication virale via internet pour l'UMP)

      Il ne faut pas confondre des gens qui partagent notre vision de certains problème de la loi avec des gens qui partagent notre vision de ce que devrait être la loi Création et Internet. Il se pourrais que ce soit quelqu'un qui défende des solutions plus restrictive ( Bloquage de thepiratenova, Interdiction de la diffusion de logiciel p2p a moins qu'ils empeche le téléchargement d'oeuvre protégée
      Dernier point, il est membre du MPF, la bonne nouvelle (enfin à première vue) c'est que le MPF n'est pas vraiement un parti qui aime la culture (allez faire un tour à Orange par exemple) la mauvaise c'est que Universal Music non plus n'aime pas la culture (Franchement a part la star-ac universal fait quoi ? )
      Donc le risque c'est pas d'aide du tout pour la culture numérique, une approche tout répresive (On parle du MPF) Bref j'éspère que l'histoire me donnera tort mais je suis pas convaincus par ce type.

      Au final je préferais que notre bien aimé président-- puisse-t- il être loué dans toute la galaxie pour les siecles des siecles-- prenne le dossier en main, de toute façon les conneries seront faites mais ça lui évitera d'en faire d'autre plus grave (Justice/Education/Immigration/Diplomatie toussa)
      • [^] # Re: De la politique ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce n'est pas la LGPL qui est utilisé pour wikipedia mais bien la GFDL qui a des contraintes toute autres que celles que tu crois (et difficilement applicables à un post sur linuxfr même si réalisables). Utilise plutôt le droit de citation...
      • [^] # Re: De la politique ...

        Posté par . Évalué à 3.

        L'IEP est une excellent formation certe, l'organisation du puy du Fou demande certaubenebt de faire un très bon travail, de même la radio mais quelle rapport avec l'économie numérique. C'est d'autant plus dommage qu'il y a l'UMP des gens qui connaissent bien l'internet ( Il y a cas voir les spécialiste de communication virale via internet pour l'UMP)

        A ton avis les spécialistes de communication virale de l'ump ils ont quoi comme formation ? Autre chose que l'IEP ?

        Si tu veux juger de sa compétence tu peux lire son rapport sur l'HADOPI et ses interventions au Sénat, il m'a donné l'impression de quelqu'un qui maitrise la technique sous-jacentes et avec des positions raisonnables (neutralité du réseau, pas de filtrage, etc).

        Pour la remarque sur Orange et Bompard, je sais pas si c'est représentatif du MPF (et surtout des mecs comme Retailleau qui étaient au MPF bien avant l'arrivée des transfuges FN).
        • [^] # Re: De la politique ...

          Posté par . Évalué à 2.

          Bon ben voilà, Finalement raler sur DLFP sur la formation des futur ministre ça sert vu que finalement on auras pas un IEP mais une X
          Selon le Monde

          Nathalie Kosciusco-Morizet, secrétaire d'Etat à l'écologie, a été nommée, elle, secrétaire d'Etat à la prospective et au développement de l'économie numérique, auprès du premier ministre

          Je sais que NKM c'est interessé longtemp au question d'écologie (même si je suis en total désacord avec sa ligne) son ancienne place était plus que légitime.
          Par contre je n'ai aucune idée de ce qu'elle vaut sur le numérique, si interesse t'elle ? As t'elle de bonne idées ou respectera t'elle la ligne de moscou^W l'élysée
  • # finalement c'est Nathalie Kosciusko-Morizet

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    qui est nommée.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.