Journal « The kernel at VMware »

Posté par .
Tags : aucun
1
22
nov.
2005
Ces derniers jours, j'ai reçu un mail provenant de Michael Graebner de VMWare.

The kernel at VMware
De : "Michael Graebner" «*****@vmware.com»

Dear Benjamin,

VMware is building up its kernel level design and development team. We
recognize and appreciate the importance of professional peer referrals.
Should you know of anyone working in this area we would be extremely pleased
to discuss the unique opportunities we offer.

******@vmware.com


En scrutant autour de moi, je me suis aperçu que plusieurs personnes gravitant autour du logiciel libre ont reçu aussi ce mail.

Toi aussi, ami de la communauté, tu as reçu ce spa^M^M mail ?


Nota Bene: Vu sur une mailing list Debian : http://lists.debian.org/debian-kernel/2005/07/msg00283.html
  • # patch

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Tu aurais pas envoyé un patch sur une ML en rapport avec le kernel ?
    Je l'avais reçu juste après en avoir posté un et je connais 2 autres personnes à qui c'est arrivé (et toi aussi tu les connais ! :) )
    • [^] # Re: patch

      Posté par . Évalué à 4.

      > Tu aurais pas envoyé un patch sur une ML en rapport avec le kernel ?

      Si

      > (et toi aussi tu les connais ! :) )

      Yep ;-)
      Tu étais inclu dans le panel des gens que je connaissais qui l'ont recu;
      Cependant, ils restent quelques personnes qui n'ont aucun rapport avec le kernel et qui l'ont reçu aussi;
      Je suppose donc qu'ils ratissent large
  • # Concurrence et large panel (et pub!)

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Bonjour à tous,


    Je pense que ce mail a 3 objectifs:
    1- recherche un developpeur kernel pour la version ESX de VMWARE (c'est la version entreprise de leur solution de virtualisation)

    2- faire de la pub pour leur solution de virtualisation

    3- faire comprendre que VMWARE aime bien linux, et que la prochaine version sera "super bien"


    Vu que je surveille toutes les infos autour de XEN (solution de virtualisation LIBRE!): http://xenfr.org
    VMWARE est le principal éditeur à subir de la technologie (et de l'approche) de XEN. Avec ses nouvelles fonctionnalités disponibles en version de tests, VMWARE peut se poser des questions.

    Pour rappel:
    La technologie XEN est repris dans la solution de virtualisation d'AMD: PACIFICA.
    Des bouts de code de XEN sont repris dans la solution de virtualisation d'INTEL: VT.
    Et IBM avec leur projet HYPERVISOR regarde de très près le code de XEN.

    XEN est déjà marture, de plus il est intégré à la Mandriva 2006, à la Fedora Core 4, OpenSolaris....



    Il y a déjà 2 hébergeurs qui utilisent XEN en france:
    http://www.neuronnexion.fr/
    et
    http://www.open-sp.fr/


    Antoine N.
    Responsable de http://XENfr.org
    • [^] # Re: Concurrence et large panel (et pub!)

      Posté par . Évalué à 2.

      Concrètement, quels sont les processeurs accessibles aux communs des mortels qui permettent d'avoir une virtualisation efficace ??? Je crois savoir que n'importe quel proc réçent convient, mais que les dernières génération de cpu contiennent en hard un support de la virtualisation ???
    • [^] # Re: Concurrence et large panel (et pub!)

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour rappel:
      La technologie XEN est repris dans la solution de virtualisation d'AMD: PACIFICA.
      Des bouts de code de XEN sont repris dans la solution de virtualisation d'INTEL: VT.


      Euh non la tu l'as a l'envers.

      C'est Xen qui utilise(ra) VT et Pacifica pour avoir une virtualisation plus performante, pas l'inverse.
      • [^] # Re: Concurrence et large panel (et pub!)

        Posté par . Évalué à 1.

        Tiens, ça me rappelle que tous les LUGs ont été spammés par Wmvare il y a 2 ans environ. Apparemment, tous les LUGs inscrits sur linuxcounter.org ont reçu un spam en anglais proposant de faire la promotion de Wmvare et de recevoir en échange une licence gratuite de Wmvare. En gros, il prenaient les membres des Lugs pour des commerciaux de Wmvare. Je les ai envoyé paître.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.