Journal [Citadel] Vieux pots et bonnes soupes

Posté par . Licence CC by-sa
45
21
juin
2015

Bonjour Nal,
Toi aussi, quelqu'en soit la raison, tu as migré ton courriel vers une plateforme personnelle ? Ou tu penses le faire ? Tu trouves que PostFix/Dovecot manquent de peps ? Et bien, cher Nal, causons en quelques mots blabla d'une autre possibilité, d''un logiciel tellement ancien que même le chauve ne l'a (peut être) pas connu, d'un logiciel honnis des distributions puisqu'aucune ne le package, d'un logiciel qu'il te faudra compiler : Citadel

Citadel, kézako ?
Citadel est un BBS, ou «système de bulletins électroniques».
Un BBS est un vieux machin sur lequel on se connecte en telnet, par exemple, et avec lequel on peut discuter et/ou prendre et donner des informations, mais aussi déposer et prendre des fichiers. Internet a tué les BBS. Parait il. Un BBS ça ressemble à ça :
Citadel BBS

Sa première version date de la fin d'année 1981. Son uptime initial de 6 mois, son apport de la gestion de salons, et d'une liste de commandes facilitant la vie aux utilisateurs (changement de salons, dépôt et prise de fichiers, ainsi que des filtres de recherches), tout ceci a contribué a poser sa notoriété. Le Code Source a été publié dans le "Public Domain" Aujourd'hui Citadel/UX (Le petit nom de la version de Mr Art Cacnro) est publié sous licence GPLv3 dans sa totalité sans compromis (sans version "entreprise", ni greffons proprio, ou autre fauxpen-source)

Citadel a évolué en collecticiel
Il a conservé ses premières fonctions issues d'un système BBS : les discussions publiques et privées, ajoutant l'échange de fichiers et la gestion de salons de discussions. Mais aussi ses fonctions de serveur de nouvelles.

Citadel supporte maintenant :

  • Envoi de courriels :
    • smtp ;
    • smtp MSA ;
    • smtp SSL ;
    • Interfaçage éventuel avec la "tcp table" de postfix
  • Réception ou Gestion de courriels :
    • pop3 ;
    • Pop3 SSL ;
    • XMPP Pop3 ;
    • imap4 ;
    • imap4 SSL ;
    • Les abonnements et extensions Sieve ;
  • Le transfert ;
  • L'indexation ;
  • La journalisation ;
  • Les purges automatiques …

Du classique, bien loti. Aucun de ces services n'est obligatoire, chacun est activable unitairement. Tout est stocké dans une Base de Données Berkeley

Côté contrôle d'accès, on a le choix entre :

  • Unix, les comptes utilisateurs sont ceux de la machine ;
  • Interne, les comptes sont gérés entièrement par Citadel ;
  • LDAP RFC2307 afin de corréler les comptes avec un annuaire ;
  • LDAP Active Directory©

Des niveaux d'accès peuvent être défini pour chaque usager, ainsi qu'une attribution de niveau par défaut pour les nouveaux usagers ("usager local", "usage réseau", "usager à problème", "privilégié" et bien sûr "administrateur")
Chacun peut se voir attribuer la possibilité de créer des salons et des blogs.
Lorsqu'un salon privé est créé, on peut choisir de laisser le créateur du salon être administrateur de son salon.
On peut enfin définir un niveau minimum pour pouvoir accéder aux salons (par exemple "usager en réseau").

On peut laisser la possibilité de création libre de comptes. Aussi celle où chaque nouvel arrivant peut se connecter sans compte. Ou un mix : que l'enregistrement libre d'un nouveau compte soit une obligation à l'usage du service.

Ces fonctions sont issues de la vocation première de Citadel, le BBS, et s'interfacent aujourd'hui avec les autres usages du logiciel. Citadel supporte les salons (ou forums) distribué sur plusieurs noeuds et/ou plusieurs serveurs.

Côté clients, là encore nous avons plusieurs choix possibles
Certaines se limitent aux mails, et d'autres permettent les accès aux salons BBS, la gestion de son compte, l'accès au serveur de nouvelles, l'accès complet à ses courriels, etc …

  • L'interface en console & ligne de commande ;
  • Jabber & XMPP ;
  • MS© Outlook© ;
  • Kmail & Kontact (sa version 5 est tout bonnement excellente, au passage) ;
  • Thunderbird ;
  • Evolution ;
  • via Funambol ;
  • Des flux RSS en clients passifs ;
  • Interface Web ;

Kmail & Citadel

Collecticiel
Et Citadel ne serait pas un collecticiel s'il n'ajoutait pas quelques fonctions supplémentaires. Il propose donc aussi :

  • La Gestion de l'agenda ;
  • Les Agendas partagés ;
  • Les tâches, et la création de celles-ci basées sur les courriels ;
  • Des notes de types posts-its ;
  • La gestion des carnets d'adresses.

Je ne te bassinerai pas, cher Nal, avec "sync kolab xpi", "vcard", "iCalendat", "import export pst" et "GroupDAV", tu te doutes bien que Citadel utilise du standard. Causons plutôt de WebCIT, l'interface web dont il était question dans la liste des clients possibles de Citadel.

WebCit, interface Web
Une autre option de Citadel est de proposer une interface web complète, autant pour les aspects clients (mails, salons de discussions, etc …) que pour la configuration côté serveur. Un oeil rapide sur le côté "webmail client"
WebCIT 0

Je laisse volontairement de côté, par choix personnel l'aspect client "webmail" (préférant de loin la suite Kontact), côté client, WebCIT est un peu un squirrel amélioré. Je laisse de côté aussi l'aspect configuration des services smtp ssl / imap ssl / salons, qui est un jeu d'enfants (cependant libre à vous de laisser "vim" comme éditeur par défaut aux usagers BBS), et vous présente plutôt en image quelques possibilités de WebCIT pour la configuration de Citadel lui-même :

Côté configuration :
WebCIT 1
WebCIT 1
WebCIT 2
WebCIT 3
WebCIT 4
WebCIT 5

Voilà, c'est tout. Ce journal non-factuel, non-concis et non-sexiste, avec du blabla (sinon ça ne serait pas un journal) se termine.
J'apprécie particulièrement l'aspect OldSchool de Citadel, qu'il a su préserver tout en proposant des fonctionnalités modernes. J'apprécie qu'un courriel envoyé depuis kmail se retrouve classé dans "sent items" côté serveur & base. J'apprécie de recevoir par mail une vCard générée lors d'un nouveau contact. J'apprécie la gestion conjointe des salons BBS depuis des boites mails dans Kmail. J'apprécie la simplicité de configuration de l'ensemble smtp ssl / imap ssl / domaine. J'apprécie que Citadel sache gérer la réplication entre différents serveurs \o/ J'apprécie qu'il sache travailler avec ClamAV & SpamAssassin. J'apprécie son côté autonome par rapport à mon système. Enfin et bien sûr j'apprécie son interface "àla telnet" ;)

Le pointeur documentaire le plus intéressant est celui de l'API de Citadel

Citadel Logo
Citadel Logo
Citadel Logo
Citadel Logo

http://www.citadel.org

  • # Super, et même pas besoin de compiler à la main !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    un logiciel honnis des distributions puisqu'aucune ne le package, d'un logiciel qu'il te faudra compiler : Citadel

    $ apt-cache policy citadel-suite
    citadel-suite:
      Installé : (aucun)
      Candidat : 8.24-dfsg-1
     Table de version :
         8.24-dfsg-1 0
            500 http://debian.************.fr/debian/ jessie/main amd64 Packages
    
    

    Bon, il est dans Debian :-). Par contre, pour le côté inconnu, c’est malheureusement vrai et ce journal m’a vraiment donné envie de l’essayer car le mélange Postfix/Dovecot/Roundcube/Owncould+scripts maison que je me tape est moyennement amusant lors des changements versions (et des plugins qui tombent à l’abandon). Merci donc pour cette découverte.

    • [^] # Re: Super, et même pas besoin de compiler à la main !

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 21/06/15 à 15:50.

      Et pour Archlinux, il est dans AUR, mais il est peu connu, avec seulement 6 votes :

       aur/citadel v8.24.r0.gdc36da8-1 (6)
    • [^] # Re: Super, et même pas besoin de compiler à la main !

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 21/06/15 à 16:35.

      Je ne connais pas owncloud, et très peu roundcube, ai simplement & rapidement lu les possibilités avec postfix, il ne semble pas que Citadel offre tout ce que postfix/dovecot/roundcube/owncloud sont capables de faire. Par contre, il est en effet simplisme de gérer ses montées de versions, peu courantes. C'est d'ailleurs général : toute son administration est simple (compilation, puis config des bases, du domaine, des utilisateurs, du bbs, ainsi qe son déploiement dans une vm ou un lxc, sa réplication, les sauvegardes de ses confs et ses bases de données)

    • [^] # Re: Super, et même pas besoin de compiler à la main !

      Posté par . Évalué à 1.

      Pareil. je ne connaissais pas, mais ça a l'air d'être plutôt un beau produit.

      Mais je viens de finir une migration vers Zimbra après avoir rencontré les mêmes soucis d'intégration sur postfix/dovecopt/owncloud/postfixadmin. Et pour le moment j'en suis comblé. Zimbra a vraiment changé depuis que j'avais regardé il y a 6 ou 7 ans.

    • [^] # Re: Super, et même pas besoin de compiler à la main !

      Posté par . Évalué à 1.

      ce journal m’a vraiment donné envie de l’essayer car le mélange Postfix/Dovecot/Roundcube/Owncould+scripts maison que je me tape est moyennement amusant lors des changements versions (et des plugins qui tombent à l’abandon).

      sinon, il y'a yunohost :)

  • # BBS en Asie

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Juste un mot pour dire que BBS est carrément d'actualité dans certains pays, comme PTT à Taïwan. Beaucoup d'étudiants utilisent ce site pour s'échanger des nouvelles, faire des rencontres, organiser des évènements, etc.

    C'est très vieille école, mais c'est l'efficacité et les raccourcis claviers qui ont fait sa réputation. Ça a été créé par NTU et est sous GPLv2. Voici à quoi ressemble l'écran après s'être connecté :

    PTT après connexion

  • # GroupDav

    Posté par . Évalué à 4.

    Je pense que tu viens de faire un convert !
    Je me suis déjà farcit une install Postfix/Dovcote/Davical/RoundCube/Postfixadmin et si Citadel me permet de simplifier la maintenance/mise à jour ça serais un gros plus.

    Il leur manque juste la gestion des fichier pour être tout a fait complet. Mais vue qu'il supporte déjà une grosse partie du standard WebDav c'est tout a fait jouable.

    • [^] # Re: GroupDav

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 22/06/15 à 18:48.

      Ouhaip, le dépôt et la prise de fichiers fonctionne dans le mode "ligne de commande" (en fait le plus complet des modes :p) mais il n'y a eu de lien avec la wui, et aucun client graphique n'implémente ça à ma connaissance (pour le moment ?)

      Toujours dans les trucs sympas (je profite du commentaire pour ça) c'est qu'il n'est pas composé de 50 briques disparates avec des langages de haut-niveau orienté web. C'est un seul projet, compact et cohérent. Et entièrement en C.

      J'aime bien aussi qu'il soit capable de distribuer un forum, un salon, au travers de plusieurs noeuds ou plusieurs serveurs citadel.
      C'est central si on veut, mais aussi décentralisé si on préfère.

  • # Adopté !

    Posté par . Évalué à 5.

    […] Unix, les comptes utilisateurs sont ceux de la machine ; […]

    Tout léger, écrit en C.

    Ces points ont suffi à me convaincre.

  • # Agenda et Android?

    Posté par . Évalué à 1.

    Qu'est-ce que ça donne?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.