Journal HyperGrid (ou l'interopérabilité réussie des avatars des mondes 3D)

Posté par .
Tags : aucun
6
15
déc.
2010
Bref, quant Gravatar et Facebook rencontre la 3D et la décentralisation des données, voici HyperGrid et OpenSim.

HyperGrid est une solution d'interopérabilité entre les mondes virtuels tri-dimensionnels, à l'instar de SecondLife. Ce projet n'est pas nouveau mais semble aujourd'hui aboutir à une solution intéressante. Autant le dire de suite, tout ceci est développé en .Net, compatible Mono 1.9, et est placé sous license BSD.

Nous avons donc les possibilités suivantes :
* Avoir son serveur chez soi, héberger sa région, héberger ses données personnelles
* Se construire son environnement, selon ses goûts, et y tenir un journal
* Utiliser le client libre SecondLife pour se balader
* Laisser les autres se balader chez soi
* Faire des sauts vers d'autres serveurs personnels
* Faire des sauts vers des serveurs commerciaux éventuellement

Bref, quant Gravatar et Facebook rencontre la 3D et la décentralisation des données, voici HyperGrid et OpenSim. Il ne manque plus qu'un client console pour pouvoir lire les journaux des autres, et écrire le sien, voir un client web classique (ou bientôt 3d ?) afin d'avoir un "mur" agrégeant les informations de nos "amis" et de ceux que l'on souhaite suivre. Et de temps en temps, pouvoir aller plus loin en utilisant la balade 3D. Qui reste quant même le summum du luxe :-) Tout ceci est issu du travail initial d'une femme : Cristina Videira Lopes.

Une "petite" appliance est disponible au téléchargement, libre aussi, crée avec SuSe Studio elle permet de faire tourner OpenSim dans ce mode HyperGrid. Permettant donc d'avoir chez soi, chez vous, chez tout le monde... un simulateur de régions 3D, compatible avec le client SecondLife entre autre, et autorisant les "sauts" des avatars vers d'autres serveurs...

L'appliance "Hypergrid To Go", toute prête, à télécharger :
http://susegallery.com/a/qxpS1q/hypergrid-to-go
A noter que ce bundle "tout en un tout prêt" vient de recevoir un prix pour son utilisation de SuSe Studio, dans la catégorie "Community" (voir ici : http://www.linux.com/news/enterprise/biz-enterprise/390534-n(...) )

Les sites officiels :
http://opensimulator.org
http://opensimulator.fr

Tout ceci n'est plus dans le "hype". Clairement. Mais pourrait le redevenir, au moins chez nous, vu les avancées de la 3d dans les navigateurs directement d'une part, et d'autre part des problématiques actuelles liées à l'utilisation de services centralisés fonctionnant en mode captifs.


Alors, entre Novell, SuSe, la license BSD, le Mono, une codeuse à l'origine du biniou, la décentralisation des données et des services, ça tape du score au trollomètre ou bingo-loto, ça, hein ? :p En tout cas, moi je m'en vais installer Mono, du coup \o/
  • # Francogrid et Realxtend

    Posté par . Évalué à 1.

    Venez voir une communauté francophone sur la francogrid http://francogrid.org/ et essayez les versions modifiés de realxtend avec visu 3D et import d'objet collada http://www.realxtend.org/.

    A essayer également les bots pandora ou pikkubot http://www.pikkubot.de pour donner un peu de vie à votre sim.

    J'attends l'export des catalogues Ikea en collada et on va s'amuser.
    • [^] # Re: Francogrid et Realxtend

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu l'utilises comment ?
      Avec ton serveur perso, en mode hypergrid ?

      Perso l'appliance me tente vraiment bien, facile à mettre en oeuvre, à maintenir. (et m'évitant d'avoir à installer mono sur mon poste, justement)

      Merci de tes précisions et pointeurs !
      • [^] # Re: Francogrid et Realxtend

        Posté par . Évalué à 1.

        En ce moment, j'ai une opensuse à la maison pour bricoler. C'est très simple de démarrer avec. J'avais monté une Red Hat dans le passé, çà marchait bien aussi.

        Sinon je vais assister à des meetings sur la Francogrid et Reaction Grid, et sur le canal historique (Second Life), j'assiste aux réunions du colab de la NASA depuis longtemps.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.