Journal Qtractor ("the furious desertrix" version)

Posté par .
Tags : aucun
5
30
oct.
2010
Journal !

Ces quelques lignes pour signaler la sortie de Qtractor 0.4.7, datée du 30 septembre. Ok ce n'est pas tout jeune, mais quant même à l'ordre du jour dans la mesure où de nombreuses distributions ont sortie de nouvelles versions depuis cette date.

Qtractor est un séquenceur audio. Écrit en C++ et Qt, développé par Mr Rui Nuno Capela. Pouvant fonctionner avec Alsa, et Jack comme serveur de son.
  • Édition multi-pistes audio et Midi. Enregistrements. Édition non destructive, et non linéraire.
  • Les libvorbis, libsndfile et libmad (selon les options de compilations utilisées par votre distribution, ce qui permet le Ogg/Vorbis, le FLAC, le mp3 et de nombreux autres formats)
  • Limites matérielles uniquement : seule la capacité de l'ordinateur limitera le nombre de pistes gérées par le logiciel.
  • Support des greffons DSSI, LADSPA, LV2 (et des vsti selon les options de compilations utilisées par votre distribution)
  • Contrôle des "studios" intégrés (patchbay, persistence des connections entre sessions)
  • Interface "pointe et clique", avec "annulation" illimitée, multi-sélection et copier-coller.
  • Gestion complète du MIDI
  • Prise en charge des SoundFonts
  • ... :-)
À noter une "grosse" ré-écriture de la prise en charge de Jack pour cette version, qualifié de "légère" par l'auteur, elle permet d'avoir maintenant le rappel de synchronisation lors des repositionnement (sync callback) fonctionnel.

La première utilisation de cet outil peux être à priori un peu déroutante, dans la mesure où on ne charge pas une piste audio directement, mais on commence par se créer un environnement de travail. Passée cette étape l'interface de Qtractor est [note très personnelle] remarquablement bien pensée et réalisée, légère, simple et intuitive. enfin on pourra noter que le site de référence linuxmao.org le qualifie de " rapide au lancement et peut être utilisé sur scène pour piloter en temps réel des synthétiseurs virtuels (de plus, il est très stable)"

http://qtractor.sourceforge.net/qtractor-index.html
Ici le changelog : http://qtractor.sourceforge.net/qtractor-downloads.html

La compilation se fera sans encombre, et la prise en charge des vst, si vous le souhaitez, pourra être possible sans avoir besoin de prendre le sdk de steinberg, dès lors que vous disposez de aeffects.h complet (complet, pas celui dispo dans lmms), ré-écriture libre. La liste des dépendances nécessaires à une bonne compilation est disponible sur le site, mais aussi bien sûr dans l'archive elle même. Concernant l'intégration dans les distributions : Qtractor 0.4.7 est disponible partout (bémol : j'ai pas tout vérifié !!), que cela soit pour Ubuntu (0.4.6 par défaut, la dernière est dispo dans les dépôts tiers) que pour Fedora (idem) ou pour Mandriva Linux (0.4.7 dispo dans contrib/backports), ainsi que dans OpenSuse utilisée par l'auteur. Bref à l'heure actuelle tout le monde, même lorsqu'on n'utilise ni la compilation locale, ni Gentoo, ni Arch, pourra quant même utiliser cette dernière version sans difficultés.
  • # ça mérite une news tout ça...

    Posté par . Évalué à 5.

    Et un peu de temps pour tester...
  • # cool

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    ca m'interesse car mon ministudio numérique est mort est j'aimerai bien passer sur PC.

    Dans le même genre j'avais repéré rosegarden. Ils boxent dans la même cour ?
    • [^] # Re: cool

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui ils boxent dans la même cour : celle des Linux Audio Users ;-)
      Disons que RoseGarden est également un séquenceur, mais aussi un éditeur de partitions, aussi un clavier midi, et de contrôle.

      RoseGarden, Ardour, Qtractor, et Audacity (ainsi que d'autres) ont des fonctions qui se chevauchent bien sûr, mais ils ont également leurs spécifités, et leurs complémentarités.

      Zut, j'ai oublié la distribution qu'utilise l'auteur : Qtractor est bien sûr également disponible sur OpenSuSe !
      • [^] # Re: cool

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci Baud pour les corrections apportées.
  • # les yeux ça compte aussi dans la musique

    Posté par . Évalué à 4.

    Au-delà des grandes qualités du logiciel, je ne peux que saluer l'effort qui a été fait sur le design et l'ergonomie de l'interface.

    C'est un des seuls logiciels audio sous linux à être beau, avec hydrogen (batterie) et ardour dans une moindre mesure.

    Utilisateur régulier de logiciels audio sous linux, c'est sans doute le truc que je déplore le plus, entre les décorations gtk d'un autre âge, les thème persos souvent malheureux et pas intégrés et autres délires sous acide, je pars régulièrement avec un sacré handicap pour expliquer aux curieux les possibilités offertes par jack et par l'environnement audio en général.

    Il suffit de voir le travail effectué sur Reaper (windows) récemment pour réaliser qu'une belle interface peut tout changer dans la perception, la productivité et le succès d'un logiciel audio.
  • # Bon logiciel, prise en main plutôt facile

    Posté par . Évalué à 5.

    Je l'ai testé il y a quelques mois pour faire des petites compositions, quand j'étais riche en temps.

    Le logiciel lance Jack tout seul comme un grand au démarrage, les contrôle des connexions Jack se font directement à partir du logiciel, sans recourir à QJackCtrl ou autre. Par contre, je ne sais pas pourquoi mais à chaque redémarrage il perdait les branchements que j'avais faits, du coup pas de son et re-branchement entrée/sortie toussa.

    J'ai adoré son éditeur Midi, il est si simple à utiliser à la souris, sauf que ça aurait été mieux de se dispenser de Qsynth pour le chargement des soundfonts et surtout pour le choix des instruments, apparemment, c'est réglé dans cette version ? ou alors ça existe déjà et c'est moi qui n'ai pas trouvé comment faire ?

    Autre point positif, l'interface bien fait et agréable à regarder. Le soft est bien plus intuitif que Rosegarden que j'ai vite abandonné : aucun son ne sortait après des heures

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.