Journal Code2000 : Usurpation ou libération ? Que fait la police ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
20
24
jan.
2012

Je suis sûr que vous êtes nombreux ici à connaître, voire à utiliser la fameuse police Code2000, même si elle n’était disponible qu’en partagiciel : c’était une des police les plus complètes, qui permettait d’afficher un très grand nombre de caractères Unicode.

J’avais été en contact avec son auteur James Kass, il y a quelques années, car je lui avais demandé l’autorisation d’inclure Code2000 à l’arbre des ports de FreeBSD, ce qu’il avait accepté avec plaisir, et nous avions par la suite échangé quelques messages, dont certains où il m’avait expliqué pourquoi il tenait à son modèle de shareware et n’envisageait pas d’utiliser une licence libre.

Je ne m’en étais pas aperçu tout de suite, mais le site officiel de James Kass a disparu, depuis environ un an, et on retrouve cette police sur SourceForge, dans un zip non versionné contenant à la fois Code2000, Code2001 et Code2002, une copie de la GPL v.3, ainsi qu’un court texte expliquant pourquoi il n’y a pas de sources.

Cette « libération » pourrait être une bonne nouvelle, mais plusieurs personnes ont émis des doutes sur l’authenticité du compte utilisé sur SF, et le soi-disant James Kass ne répond pas aux messages qui lui sont adressés…

Code2000 sur SourceForge : [http://sourceforge.net/projects/code2000/]

Page de discussion de Wikipedia : [http://en.wikipedia.org/wiki/Talk:Code2000]

Discussion sur comp.lang.apl : [https://groups.google.com/group/comp.lang.apl/browse_thread/thread/8b5151085e9d277d/aba55acfc21e4f0e?hl=fr&lnk=gst&pli=1]

(malheureusement groups.google.com est plus rustique que ce bon vieux slrn et ne sait même pas présenter une discussion en arborescence, ce qui rend le fil difficile à suivre…)

Avis sur la liste Unicode@ : [http://www.mail-archive.com/unicode@unicode.org/msg29951.html]

Alors, sagace lecteur de linuxfr, qu’en penses-tu ? James Kass a-t-il réellement libéré sa police, ou s’agit-il d’une usurpation ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.