Forum général.cherche-logiciel Sauvegarde - équivalent de DejaDup/dulicity pour KDE ?

Posté par .
3
27
jan.
2012

Bonjour forum :)

J'ai eu l'occasion de jouer un peu avec une Ubuntu 11.10, qui propose d'origine un outil de sauvegarde: DejaDup.

Le paramétrage est simple: il suffit de choisir quoi, où et quand sauvegarder, le tout avec une interface qui me semble plus claire que la moyenne.

La restauration est également simple: un clic droit sur un fichier existant dans Nautilus permet de revenir à une version antérieur. De la même façon, on peut lister les fichiers du répertoire courant qui ont été supprimés mais dont des sauvegardes sont disponibles.

Quelques captures d'écran ici.

DejaDup est lui-même est une interface à Duplicity. Pour ceux qui ne connaitraient ce dernier (qui une foultitude de back-ends et d'options), il permet entre autre de mettre en place des sauvegardes incrémentales, versionnées, chiffrées, signées et distantes: pratique à l'heure du nuage.

Du coup, utilisateur de Arch/KDE, je suis jaloux comme un poux de la facilité d'utilisation de DejaDup et de son intégration dans Nautilus. Après avoir un peu cherché, je n'ai pas trouvé d'équivalent pour KDE. Il existe pourtant des tas de programmes. Certains utilisent Duplicity (comme time-drive), mais je n'ai rien vu d'aussi simple à utiliser et intégré au bureau.

Je suis passé à coté de quelque chose ?

Aurel.

  • # Lucky Backup

    Posté par . Évalué à 1.

    Je ne sais pas si c'est équivalent mais Lucky Backup propose une interface graphique basée sur Qt

    • [^] # Re: Lucky Backup

      Posté par . Évalué à 1.

      Merci bcp. Je l'avais vu, mais je bute sur 2 limitations embêtantes par rapport à DejaDup dans le cadre d'une sauvegarde dans le cloud, dues au fait qu'il repose sur rsync:

      • il stocke l'intégralité des fichiers qui ont changé (par opposition à duplicity ou rdiff-backup qui ne stockent que le diff). Conséquence: la sauvegarde de gros fichiers qui changent peu cannibalise un espace disque gigantesque (e.g. disques de machine virtuelle)

      • il ne permet pas de chiffrer la sauvegarde elle-même, mais uniquement son transfert: niveau confidentialité, c'est moyen moyen...

      Enfin, il n'est pas aussi simple à configurer et son interface de restauration n'est pas intégrée dans Dolphin.

      Il me semble d'ailleurs que BackInTime ou Kaveau, qui reposent également sur rsync, partagent ces inconvénients.

      • [^] # Re: Lucky Backup

        Posté par . Évalué à 0.

        Étant moi-même sous Arch/KDE, j'ai fait la même recherche la semaine dernière.
        A part Lucky Backup ou Synkron, je n'ai rien trouvé de simple qui corresponde exactement à notre quête.
        J'ai essayé Areca Backup qui permet de faire des sauvegardes différentielles chiffrées, mais je n'ai jamais pu arriver au bout de ma sauvegarde sur mon NAS à cause d'un plantage que je ne m'explique pas.

        Du coup, je crois que je vais utiliser le couple truecrypt/Synkron, mais bon, c'est un peu lourd.
        (J'ai vu quelques scripts bash permettant de faire des sauvegardes incrémentales ou différentielles avec rsync, voire même chiffrées. Mais n'étant pro du bash, j'ai pas trouvé LE script quasiment tout fait pour des sauvegardes chiffrées et différentielles/incrémentales)

  • # backintime

    Posté par . Évalué à 2.

    je l'avais trouvé sous ubuntu, je ne sais plus si c'est Qt ou GTK
    le principe etant le meme que la timecapsule apple

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.